LES HAIES Ouest France version compensée hp blind

La haie, ce « COuteau suisse» environnemental
Protection des cultures et des bêtes, lutte contre l’érosion, rempart contre la sécheresse. Les raisons pour planter des haies sont nombreuses. Reportage dans le Bocage ornais.
Reporta
A la ferme de la Ribardière, à Athis- de-l’Orne, au coBur de la Suisse nore mande, Gnristophe Davy se dennit
comme agncuiteur-chercneu
OOservateur meteo Denevole pour Météo France, r’eleveur laitier et Ciar
nt S Ses soixante-qua fre hectares er expenmente diverses
etmodeS pour sy ddapter.
A la m-decembre, il a fait planter 2,5 kiloméêtres de haies bocageres
hwentionnées à 60 % par le
onseil départemental de lorne. Des arbres de haut jet, comme ie netre ou e chene sessile, entouros a aroustes, omme le noiseu
médiaires, tels le chåtaignier ou le bouleau verruqueux.
Creer un microclimat Lobjectif : creer un microclimat pour des puisantes bourrasques et du oleil. Les hivers etant de plus en pius doux et ies etes de plus en pius secs, on Sonente vers du paturage e ver eu du donTomeee,ou Sm 0 R de haies bocagères ont ere piantees sur la rerme de la Hibardrere a AINIS-ValdeHOUre, dans’One. iPoo OesTFR
vaches doivent être rentrées en Bois Bocage Energie. Elle gere tt une gestion durable, et une origneA Ahs
devralt etre ass02 rapide. Avant oa e ommuune haies vont attirer une multitude
valorise une partie pour alimenter les Un indicateur qui devrat étre pris en méme de tournir de omore ChaudieresS a 0ois dds colecuvILs dizaine dossences d’arbres fourra- gers, comme le múrier blanc, à forte
En pius qui restent denors.»
Les plantations ont d autres vertus.  » D li
Op
té ne
ne
Jusqu’à maintenant, le bois qui dinsectes, a Oiseaux et d a DO
ques environnementales
main
rentrait dans les chaufferies netait
gnons ui vonr
sécheresse et rérosion, stockage en eau. Lidée est que ses bêtes puis Désormais, pour préserver la res- de rorne a pordu pres de 45 de carbone, explique Laurent sent également se nouir des feuilles source, les cOlectiviteS peuvent
de
es, soit plus
ans
appels 560 km
COoperatve ei intrdt collectif (Scic)
haie, qui, depuis octobre 2019, garan
Emmanuelle FRANÇOIS.
d’oftres.
70 % des haies ont disparu des bocages français depuis 1950
pôle agro-environnement toulousain Solagro. I ne suffit pas dadditionner des metres nnedires de ovea » lants. ll taut minimum une trentaine dannees pour quune naie rende
échapper aux plus motives. En Breta ne, ou un seul organisme, Drezn Bocage, gere ce dossier, ofn admet que le bilan attendu le 11 fevrier ne sera pas celui espere , redoute le ócharoe des élus bretons, ily
Reperes
2021, année de la hale ? Depuis 1950, 70 % des haies ont dis paru des DOCages Trangais, e puysa
es vrais
s oy
cemé. Depuis quatre décennies, des rité et une meilleure gestion des
a le manque de poice environne mentale sur laquelle la Region na pas la nmain. La noton de « deplace
agronomes tentent de reparer les nouveles, la suivante.
erreurs du passe. y a desormais Des chercneurs ae nrae ppro urgence. LOffice français de la biodi- vent, dans une etude publiee en versi aa s E de earhone additionnel des haies
ent,u cacie udvs o
des plantations qui porteront tardive Ssez
lions d’euros du plan de relance. anciennes peut atteindre 4,2 TC Le programme Plantons des hales pour 100 metres lineaires, contre poures jeunes rourcnete haute). Et bon courage aux henssons
ment Sdnctionnee.
urs uns- nest |
La Semaine oemiere, T’eurodepute de Nantes. iPcno FwEx Dna Dest FE Ocologiste Antoine Bureau, regrettat
prevoit 000 Km de nouveles haies et alignements d’arbres intra
2,2
ne poo du DOcge au noro
021
Os Sur la periode :
n
cacher dans ces alignements de jeu grammes haies dépendent tantôt sur ce dossier, pour lequel l’Union du Département ou de la Région, européenne dépense des centaines antot du ministere de TAgricuiture de millers deurs. depus des années, tout comme les collectivites.
nes plants..
TOupi pour les herissons
e climat ? Pas tout a tat. – On detruit encore
Pourquoi ça ne marche-t-il pas ?
Ou d’un organisme lié à l’environne ment, tel romce trançais de la Diod
Lethicacite des professionnels de la
Pourun sOlde qui reste negatr
Philippe Pointereau, agronome au tratif typiquement français. Les pro-
Des appels d’offres finissent par
Christelle GUIBERT.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :