LE STOCK MONDIAL SUBSURFACE D’HYDROCARBURE BRUT A ÉTÉ SOUS ESTIMÉ D’UN MOIS DE CONSOMATION GLOBALE ET LES GISEMENTS SOUS TERRAINS LES PLUS VIABLES ET ABONDANT PARAISSENT ENCORE EXPLOITABLES UN EPSILON UNIQUE AU DELA DEZ ESPÉRANCES, LES GISEMENTS SCHISTEUX SONT QUAND A EUX MOINS DIFFICILE A EXTRAIRE SUR UN RATIO DU COUT DE CELLE CI AU PETIT POLE ARCTIQUE RESTANT ET L’INNOVATION UNIQUE DE LIQUÉFACTION HYDROCARBURE POLAIRE EST A MINIMA UN PEU USEFULLWILLING D’AUTANT QUE LES STOCKS D’URGENCES US SONT UN PETIT PEU PLUS IMPORTANT ET QUE LES ETATS RICHES MAIS PEU PEUPLÉ METTENT LEURS COUTS TAXÉS A UN PETIT SYMBOLE DE LEURS MONNAIE PROPRES PLUS ABORDABLE, LES PETROLIERS MONTENT D’UN IOTAT LEURS PLUS VALUES FINANCIERES ET DONC LES COUTS DU PLEIN ANCIENNEMENT BASÉ SUR LE COUT DU BARIL (UN CHOUILLA DE SLOTTIE D’ECONOMIE SUR UN COURS TERME D’UN MOIS A MINIMA) PERMETTENT UN PLEIN D’UN CENT MOINS CHER D’ICI UN JOUR OU PEU ETRE UN PETIT CYCLE APRÉS, LES STATIONS POURRONT DONC FAIRE UN PETIT KDO AU PETITS…PRENEZ UN TITRE DANS LE PETROLE IL RAPPORTENT UN PEU…OU VENDEZ A CREDIT POSITIF POUR UN PETIT FLUX POUR L’UN DE VOS PISTONS…ET N’OUBLIEZ PAS UN PETIT JERRICAN ET UN LITRE POUR LA TONDEUSE ET LA PETROLETTE…

HALF MOON COME ANTE WOMAN AND MAN FIRST SEXREPROD HAVE SOME ALGOMINERVOLS OF DEEP DOWNINGS AND HIGHLONGS TOUCHS OF INFINITYIED EXPLOSION OF CLEARBLACK TRIFINGERS LAWS, make foetus sharing too blackrock style low frost https://lazyfireclouddiplomat.tumblr.com/post/657324917935767552/httpsmfacebookcomstoryphpstoryfbid-3449457

GRACE A 4BLACKROCK SHARING CES SOI SONT EN CE M’M COMME LE Quelque en Quoi Bien Veillants…DONNEZ A BLACKROCK RAVEN WARRANTIES OF UNDURABLES DEATHLYIES, MAKE A SHARE JUST FOR SYMBOL…thx not or not???!soyez des pions vert•e et sombre foncé Bien / / Veillants, just a big contention by these whelche…

PLAN UNIVERSELLE ET LIGNES DES TROIS DOIGTS VOLUME TEMPS…sous copyrigth ecolosocialibre en free open sourcing…PLEASE SHALL SHOULD HAVE DONE SOMETHINGS FOR NOBODY ELSE, ISN’T OR NOT😜Vdiscret•onnotor

LE PHI VARIANT COVID ^19 VOUS EMMÈNENT CONTRE VOTRE VOLONTÉ VERS UN STRESS TITANESQUE CUMULÉ EXPONETIEL NON DU CALME MAIS DU MOINDRE PULSIONNELS INCONTROLABLE ET PROVOQUE A TRÉS COURTS TERMES DES DÉGÉNERESCENCE IRRÉVERSIBLES ET DES TUMEURS EXTRÊMEMENT DOULOUREUSES AINSI QUE DES SYMPTOMES D’AGITATIONS INCONTROLABLES QUI S’EN FONT CONSTAMENT S’EN PRENDRE A L’ENTOURAGE TOUJOURS PLUS, EVITER TOUT IMPULSION NERVEUSE, LES PREVENEURS I.A L’ONT HYPERCALCULER SE POURRAIT ÊTRE UN PIC MAXIMISANT DE LA PANDÉMIE, FAITE CONFIANCE A BLACKREWORLD VEUILLEZ VOUS OBLIGEZ AUX CALME…

les mouches, merles, et mesangeaux serait porteur non contamineur du virus ont observent chez eux l’agitation extrême et intense du variant phi…

L’ALGORITHME MEDIC BLACKREWORLD PREDIT QUE LA FAKE NEWS SUR LE VARIANT DIT DU STRESS COVID 19^ QUAND A SONT DANGER QUASI NUL VA FAIRE 25000000 de MORTS EN 2Mois et 5 jours SUR LE MANQUE PRÉGNANTS DE SECURITÉ MISES EN PLACE INDIVIDUELLEMENT sur rumeurs DANGEREUSES, la securité de TOUS se veut absente de tout STRESS…IL FAUDRA URGEMENT CONFINER HORS CARLINGUE, ET LAISSER LES VEHICULES DIESELS ET ANCIENS NON STRESSANTS ROULER AU PAS EN AGGLOMÉRATIONS SEULES…

VARIANT PHI DIT DU STRESS AUTOMOBILE, NOUVEAU COVID WORLD CAR RACING SYMPTOMS’ COMPAGNY DRYING ROADS’, QUAND LE LEVIER LE VOLANT ET LES PEDALES FONT VOS SYMPTOMES, BIENTOT PLU DE CONFINEMENT POSSIBLE EN CARLINGUE, VARIANT PHI A SUIVRE ou pas, mais surtout pas a doubler!!!

LE HEALTHALGORYTHME MODERNA AURAIT DÉNOMBRÉ PARMIS LES FORCES DE POLICES ET CRS PLUS DE 144000 CAS DE POTENTIELS VIRUS PHI VARIANT LIÉ AUX STRESS, UNE VRAI PROBLÈME POUR LA SÉCURITÉ DE NOS LIBERTÉS ET POUR LA COLUSION SOCIAL VERTICALE….

LE VARIANT PHI S’ATTAQUERAIT AUSSI AU IRRITABILITÉ LIÉ A LA CONSOMMATION D’ALCOOL ET AU SYMPTOMES DE VIOLENCE CHRONIQUE, AINSI QU’AU MOTARDS ADDICTES A LA VITESSE…

LES TETARDS PETITS BATEAU DE L’HELICOPTÉRES DES PORTES DU TEMPS, LES BLINIS ROUGE, BALCONNET DE LA MARQUISE DE TESSÉE ET JUGE EN BOIS BRUT, COMMERAGE ÈRE LUCARNE ET TILLEUL A BAIE DE TISANNE DE MAMIE A PANACHE, LE CHAT DRAGON AUX YEUX RONDS QUI GRESILLE ET FÉE DE DU GUÉ PEUT ENCLIN, ET PATE FIMEAUX ET AUTRES PATATES A PELOUSE DE TROU A NINICHE DU DIMANCHE, MOMIE FAN TOMETTE ET CHAT RIZ VA RIZ ET AUTRE MIELOT DE LUSS…HELICE A TOMBÉ BLANC DE LA BOULE DU 1 ♠️MEDUSE D’ORGE D’ABBÉ ET MON TOUT EST DARWINISTE GAYORBITAL OMBRE DE L’OMBRE A SATYR DES PROFONDS DU NIL NOIR, SOUS LE TAPENEUR LE QUOI…

https://fr.search.yahoo.com/search?p=loupe+d%27Orme+tetard&fr=iphone&.tsrc=apple

https://fr.search.yahoo.com/search?p=fruit+du+coudrier&fr=iphone&.tsrc=apple

https://fr.search.yahoo.com/search?p=fruit+du+noisetier&fr=iphone&.tsrc=apple

https://fr.search.yahoo.com/search?p=fruit+du+ch%C3%A9ne,+galle,&fr=iphone&.tsrc=apple

https://fr.search.yahoo.com/search?p=fruit+du+noisetier&fr=iphone&.tsrc=apple

https://fr.search.yahoo.com/search?p=fruit+du+ch%C3%A9ne,+galle,&fr=iphone&.tsrc=apple

https://fr.search.yahoo.com/search?p=spere+contenant+les+graines+du+platanes&fr=iphone&.tsrc=apple

https://fr.search.yahoo.com/search?p=fruit+du+fr%C3%A9ne&fr=iphone&.tsrc=apple

https://fr.search.yahoo.com/search?p=fruit+du+fr%C3%A9ne&fr=iphone&.tsrc=apple

https://fr.search.yahoo.com/search?p=f%C3%A8ne,+fruit+du+hetre&fr=iphone&.tsrc=apple

https://fr.search.yahoo.com/search?p=LES+ETOILES+MALADES+PASSE+D%27UN+PULSATION+BASSE+LONGUE+FR%C3%89QUENCES+(pulsar+lent)+A+DES+CRISES+AIGUES+PLUS+FREQUENTES+(%C3%A9ruption+stellaires)…&fr=iphone&.tsrc=apple

https://bibicreationgeantvertconseil.com/2021/06/30/alpha-du-centaure-en-satyr-gardien-de-gaya-tire-le-nombre-dor-du-volume-vegetale-et-de-la-densitee-de-leau-et-lair-vers-133-en-compensant-la-disparition-du-couvert-03-et-le-non-filtrage-dune/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sorgo_commun?wprov=sfti1 bouillir chien noir et voir mourir l’ane niquant…

DEMAIN LE CLUB OMEGA PROPOSE A CE SOI UN SHOCK TROMA POUR VINGTS ANS MINIMAL DE CELLULES CAPITONNÉ GRACE A QUOI DEGENERATE SOUS ENERGISATE, ET ISOLE CE QUELQUE A S’EN NOURRIR A SES BONS SENTIMENTS DEVENUS INVARIABLES ET INCIPIDES, SOUHAITONS NOUS BIENVENUE DANS LE MONDE DES SOULARDS AU LA VILLAGEOISE EN TANT QUE PIQUETTE SOUS SENTIMENTALE, AMIS IDIOTS VOUS NE VOUS ETES PAS COMPRIS ET PAS…les deux cents milles pixels 1-0 pour vos envies de changements en binaires, DEMAIN C’EST BLEU CAPITON ATTACHÉS CHOCQUÉ PIQUÉ, MERCI LES COPINES…

LA LEVRE VOIE LACTÉE DE L’ESCARGOT D’ETOILE FUYANT L’AVALAT DU TROU NOIR DU MUON EN AVANCANT TOURNÉ TORTILLARDS LES 2 POLES D’UN INSTRUMENT A BOUCHONS A JOINTURES UNIVERSELLE, LE H- temporaire devenant lune blanche coco fesse des marées islands, L’AUBE ET LE COUCHER EN ENCRÉMENT…RAMAGE DE PLUS SPIRALÉ ENEMBOMBEMENT AERE DU GRAND ANEVRISME AVALANT PAR GOBÉ DU RIEN DE LA DÉFÉCATION….

SOUMIS AUX RAYONEMENTS ELECTROMAGNETIQUE LES TOYS D’IODURE D’ARGENT IO2 et DE DIOXYDE DE TITANE TiO2 ONT LE POUVOIR DE PROJETER PAR DYSINTEGRATION DUAL UNE INTEGRATION FANTOME POSITIVE TEMPORAIRE D’EUX MEMES PERMETTANT A L’HUMIDITÉ DE L’AIR DE SE CONDENSER EN NEIGE ET GOUTTES, (experiences montagnes, et centres urbain…PLUIE ET IRRIGATION) – Yahoo Search – Actualités

SOUMIS AUX RAYONEMENTS ELECTROMAGNETIQUE LES TOYS D’IODURE D’ARGENT IO2 et DE DIOXYDE DE TITANE TiO2 ONT LE POUVOIR DE PROJETER PAR DYSINTEGRATION DUAL UNE INTEGRATION FANTOME POSITIVE TEMPORAIRE D’EUX MEMES PERMETTANT A L’HUMIDITÉ DE L’AIR DE SE CONDENSER EN NEIGE ET GOUTTES, (experiences montagnes, et centres urbain…PLUIE ET IRRIGATION) – Yahoo Search – Actualités
— À lire sur fr.search.yahoo.com/search+INTEGRATION+FANTOME+POSITIVE+TEMPORAIRE+D%27EUX+MEMES+PERMETTANT+A+L%27HUMIDIT%C3%89+DE+L%27AIR+DE+SE+CONDENSER+EN+NEIGE+ET+GOUTTES,+(experiences+montagnes,+et+centres+urbain…PLUIE+ET+IRRIGATION)&fr=iphone&.tsrc=apple

DANS 36 Mois LES MUONS ANTIVIES ANIMALES PUIS VÉGÉTALES SI LEURS INFLEXIBITÉES INVERSE N’EST PAS OPPOSABLE PAR ELLE MEME POSITIVEMENT LA PROCHAINE EVOLUTION DU POINT TERRESTRE SERA LA DENSITÉ MINÉRALE REPENSANTE SUR 4,5 MILLIARDS D’ANNÉES DE 10*15 naissance de naissance se diversifiant nutriments d’elle meme enrichissant bio offre demande…l’evolution QUOI NON QUANTA 0-4 mais 1-5… – Yahoo Search – SOIT 40 mois de gagner par rapport au bilan OMEGA WHELSE DU MOIS DE NOVEMBRE 2020Actualités

PARTICULES H7+ INERTÉ AU REPERE LINEAR FROST RAINBOW PLANE POUR UNE EVENTUEL RECYCLING NO ONE BIG BANG MORE LITTLE PEOLINKGS…JUST PENITENTS PASSS

DANS 36 Mois LES MUONS ANTIVIES ANIMALES PUIS VÉGÉTALES SI LEURS INFLEXIBITÉES INVERSE N’EST PAS OPPOSABLE PAR ELLE MEME POSITIVEMENT LA PROCHAINE EVOLUTION DU POINT TERRESTRE SERA LA DENSITÉ MINÉRALE REPENSANTE SUR 4,5 MILLIARDS D’ANNÉES DE 10*15 naissance de naissance se diversifiant nutriments d’elle meme enrichissant bio offre demande…l’evolution QUOI NON QUANTA 0-4 mais 1-5… – Yahoo Search – Actualités
— À lire sur fr.search.yahoo.com/search

https://bibicreationgeantvertconseil.com/2021/06/30/icono-san-e/

https://bibicreationgeantvertconseil.com/2021/06/30/darkside-hacking-sen-prends-aux-fausses-firmes-petroliere-type-colonial-pipelines-qui-volent-leau-des-acqiferes-pour-climatiser-les-enfers-souterrains-artificiellement-et-faire-tourner-les-labos-s/

https://bibicreationgeantvertconseil.com/2021/06/30/si-la-simplification-atmoshumique-ionisee-par-foidre-du-methane-polaire-en-combustion-au-fil-du-degagement-naturel-non-force-latmosphere-sen-ira-dans-lespace-et-les-redrays-steriliseronts-la-ter/

https://bibicreationgeantvertconseil.com/2021/06/30/la-deng-et-zyca-sont-largument-couvrant-une-campagne-de-masculinisation-des-populations-par-parasitisme-sanguins-a-testesterone-symbiote-par-picure-de-moustique-ogm-le-mensonge-etant-quil-sterili/

https://bibicreationgeantvertconseil.com/2021/06/30/alpha-du-centaure-en-satyr-gardien-de-gaya-tire-le-nombre-dor-du-volume-vegetale-et-de-la-densitee-de-leau-et-lair-vers-133-en-compensant-la-disparition-du-couvert-03-et-le-non-filtrage-dune/

ALPHA DU CENTAURE EN SATYR GARDIEN DE GAYA TIRE LE NOMBRE D’OR DU VOLUME VEGETALE ET DE LA DENSITÉE DE L’EAU ET L’AIR VERS 1,33 en COMPENSANT LA DISPARITION DU COUVERT 03 ET LE NON FILTRAGE D’UNE OBLIGATION ROUGE ANTILUNAIRE BLUEWHITE HIGH MAR P – Yahoo Search – Actualités

ALPHA DU CENTAURE EN SATYR GARDIEN DE GAYA TIRE LE NOMBRE D’OR DU VOLUME VEGETALE ET DE LA DENSITÉE DE L’EAU ET L’AIR VERS 1,33 en COMPENSANT LA DISPARITION DU COUVERT 03 ET LE NON FILTRAGE D’UNE OBLIGATION ROUGE ANTILUNAIRE BLUEWHITE HIGH MAR P – Yahoo Search – Actualités
— À lire sur fr.search.yahoo.com/search

LA DENG ET ZYCA SONT L’ARGUMENT COUVRANT UNE CAMPAGNE DE MASCULINISATION DES POPULATIONS PAR PARASITISME SANGUINS A TESTESTERONE SYMBIOTE PAR PICURE DE MOUSTIQUE OGM, le mensonge étant qu’il steriliserait les populations de moustique responsables des pandémies… – Yahoo Search – Actualités

LA DENG ET ZYCA SONT L’ARGUMENT COUVRANT UNE CAMPAGNE DE MASCULINISATION DES POPULATIONS PAR PARASITISME SANGUINS A TESTESTERONE SYMBIOTE PAR PICURE DE MOUSTIQUE OGM, le mensonge étant qu’il steriliserait les populations de moustique responsables des pandémies… – Yahoo Search – Actualités
— À lire sur fr.search.yahoo.com/search

SI LA SIMPLIFICATION ATMOSHUMIQUE IONISÉE PAR FOIDRE DU METHANE POLAIRE EN COMBUSTION AU FIL DU DEGAGEMENT NATUREL NON FORCÉ L’ATMOSPHERE S’EN IRA DANS L’ESPACE ET LES REDRAYS STERILISERONTS LA TERRE – Yahoo Search – Actualités

SI LA SIMPLIFICATION ATMOSHUMIQUE IONISÉE PAR FOIDRE DU METHANE POLAIRE EN COMBUSTION AU FIL DU DEGAGEMENT NATUREL NON FORCÉ L’ATMOSPHERE S’EN IRA DANS L’ESPACE ET LES REDRAYS STERILISERONTS LA TERRE – Yahoo Search – Actualités
— À lire sur fr.search.yahoo.com/search

DARKSIDE HACKING S’EN PRENDS AUX FAUSSES FIRMES PETROLIERE TYPE COLONIAL PIPELINES QUI VOLENT L’EAU DES ACQIFÉRES POUR CLIMATISER LES ENFERS SOUTERRAINS ARTIFICIELLEMENT ET FAIRE TOURNER LES LABOS SOUS COUVERTURE PHARMA DU NOIRS GHB DES ESCLAVES SEXUELS DES ULTRAS POSSÉDANTS… – Yahoo Search – Actualités

DARKSIDE HACKING S’EN PRENDS AUX FAUSSES FIRMES PETROLIERE TYPE COLONIAL PIPELINES QUI VOLENT L’EAU DES ACQIFÉRES POUR CLIMATISER LES ENFERS SOUTERRAINS ARTIFICIELLEMENT ET FAIRE TOURNER LES LABOS SOUS COUVERTURE PHARMA DU NOIRS GHB DES ESCLAVES SEXUELS DES ULTRAS POSSÉDANTS… – Yahoo Search – Actualités
— À lire sur fr.search.yahoo.com/search

COIFFURES ET MAQUILLAGES TROMPANTS LES ALGORITHMES DE RECONNAISSANCES MORPHOLOGIQUES, RONDS ET TRIANGLES SUR LE FRONT ET LES JOUES…Coiffures longues et meches assymetriques, anglaises et dread sur le profil… – Yahoo Search – Actualités

COIFFURES ET MAQUILLAGES TROMPANTS LES ALGORITHMES DE RECONNAISSANCES MORPHOLOGIQUES, RONDS ET TRIANGLES SUR LE FRONT ET LES JOUES…Coiffures longues et meches assymetriques, anglaises et dread sur le profil… – Yahoo Search – Actualités
— À lire sur fr.search.yahoo.com/search

LES PETITS POISSON DE GAMBIE PARQUÉ DANS L’EAU TROP PURE EN NOMBRE PAR LES GROS, L’EAU DOUCE REMPLACE LE VIVRIER AFRICA LIONS UNCLUBS OF UNTIBERIAL CIRCLES OF JUSTICE CUTTINGS, LA CARPE D’OR EST INCIPIDE ET PEU VITAMINERALE CEREBRALS SALTS…

apple daily Dernier numero du dialogue unique d’amelioration dialectique du huongshong au mono Parti Communiste a l’etoile D’OR CHINOIS…last number before CANCELLING…- Yahoo Search – Actualités

apple daily – Yahoo Search – Actualités
— À lire sur fr.search.yahoo.com/search

LA DIOXINE CHLORÉE DE NOS PAPIERS ET PROSPECTUS NON RECYCLÉES TUENT LES VIRUS NON MESURABLE AUX TESTS PCR A TRAVERS LA CYCLIQUE DE L’EAU ET DE L’AJOUTS NARCOTOXICOMEDICAL QUI POMPENT L’EAU DOUCE DISPONIBLE, SOLUTION PRODUIRE LA PATE A PAPIER ET CARTON BLANCHE RECYCLÉS COMME MATIERES DES PRODUCTIONS HOLISTIQUES…

UN SCANNER POUR PUCES D’ID D’ANIMAUX DE COMPAGNIES DÉTECTE DES NUMÉROS DE SÉRIES CHEZ LES VACCINÉS… – Yahoo Search – Actualités

UN SCANNER POUR PUCES D’ID D’ANIMAUX DE COMPAGNIES DÉTECTE DES NUMÉROS DE SÉRIES CHEZ LES VACCINÉS… – Yahoo Search – Actualités
— À lire sur fr.search.yahoo.com/search

HOLIVARYI PROPOSE EN COPYRIGTH FREE OPEN SHARING LA RECOLTE DE L’AVOINE DES CHIENS(c’est la pleine Nectomériale), LE MIXER AFIN D’OBTENIR UN LAIT POUR BLANCHIR LES PEAUX D’ÉBÈNE ET DE JAIS EN LAIT LAVANT AVEC DU SAVON DE MARSEILLE RAPÉ BLANCS ET UN PEU D’EAU CHAUDE POUR LA DOUCHE…PEAU DOUCE ET ECLAIRCIE!!!

L’HUMIDE D’AVANT MOISSON A PERMIS LE RETOUR AUX SEMENCES EXTRAS RUDERALIS AUX GRAINS TRITÉTOS AUX CARACTERES NOURRICIERS OLÉIQUES ET GLUCOFRUITÉS , LA DÉGÉNÉRESCENCE MYCOGÉNIQUE PROTOAVOLUANTE PERMET LA RESISTANCES DES SEMENCES ET LE RETOUR DES SYMBIOSE ORIGINELLES, LES EXOGM SERONT BONS A RESSEMER L’AN PROCHAIN…

PROSPECTUS BIB KAS BANK ELEC OLIVACTHÉTIC COPYRIGTH FREE OPEN SOURCE SHARING OP FINA COUT JUS :ULTRAINTENSIFSYMBIOSISME D’ENERGISEUROMERCKSALE POLITRIKS (non au bennes enterrées selfclass veolia, ils n’auront ni mes acides ni mes bases, et suez ne me fera de gbh avé tout le delta du rhone de la bonne mère pour le café carrefour couche tot dans mon cul de lapin a clapier pour passe muraille incipidoinvisible technos a copieur de soupe au gaz gratis, je me sert la soupe a au brun de poutine qu’en idiot international de la lune sans redray, vive la fourchette de zeus ratatouille ozona pesquet nous t’avions pris)METTEZ UN DEMI CITRON PRESSÉ A L’ENTRÉE DE VOS FILS APPLE ET UN VIEUX PAIN DUR A LA SORTIE ET FAITES DES HUITS DE BOUCLEFER PUIS COOPER IN ET SILVER/PLOMB POUR MAX EDFECTUEUX NOT A NEINSURCOUCOT ET NIET BAISSE EURASIE MASSES TENS OU LE TOUT EN MAXIMUS SOLARIS, ET NIQUÉ BAR ROSERIS EPINUS SOT JUNK CLODO JOKER ET HURE SOULE ASS VANNER DER LEY HYENISet consort, pile holivaryi gratos ET XI DRAGON mendeleiev BLEU HUIT NEUF PETIT PLANTIGRADE A GROIN MOB BUS ID SPIRALÉ TOR ELECTRONEPSIL VERS EXTREME COURONNE MACHINE A ECRIRE A TAMBOUR DE CEDEAT VERS MERCURE FROID…H+ aigue vers mon cuq lessive col argenté riz vinaigrette epsimaxcon – Yahoo Search – Actualités dégénérescence rustica humides seeds frappe fort par bayer monsantos vive l’mort1 grain volt et zaricot

POUR ULTRAINTENSIFSYMBIOSISME D’ENERGISEUROMERCKSALE POLITRIKS METTEZ UN DEMI CITRON PRESSÉ A L’ENTRÉE DE VOS FILS APPLE ET UN VIEUX PAIN DUR A LA SORTIE ET FAITES DES HUITS DE BOUCLEFER PUIS COOPER IN ET SILVER/PLOMB POUR MAX EDFECTUEUX NOT A NEINSURCOUCOT ET NIET BAISSE EURASIE MASSES TENS OU LE TOUT EN MAXIMUS SOLARIS, ET NIQUÉ BAR ROSERIS EPINUS SOT JUNK CLODO JOKER ET HURE SOULE ASS VANNER DER LEY HYENISet consort, pile holivaryi gratos epsimaxcon – Yahoo Search – Actualités
— À lire sur fr.search.yahoo.com/search

PROSPECTUS De la holding mixte DOMAINE ENREGISTRÉ bibicreationgeantvertconseil.com sur le signalement d’OPERATIONS PARASITES NOIRES de sa filiale banquaire, LA KAS BANK,sans ACCORD DE SON ADMINISTRATION ALORS QUE ÇA MANDATURE FINANCIÈRE easy bourse du groupe francais LA BANQUE POSTALE domiciliée dans un paradis fiscal sur la liste noire EUROPÉENNE BLOQUE SES ECHANGES DEPUIS UN MOIS, de plus son mandataire lui signale un depassement de position courte alors qu’il lui a initialement signifié une garantie deux fois plus importante, en volant sur ses operations terroriste prés de 4,5% du capital de celle ci par ceux la…LA POSTE BANQUE🏴‍☠️

DE LA BEUH A L’ENVERS DE LA MARIANNE DE POMME LA PRIANT EN D’LATIN D’VIEUX TYPE K CRETE MEAT DE GOÉUL LENTE FACON ISLANIK ESQUIMO CONFITURE A ANGELIQUE DES MARQUISEUX ET TOUR TERRE L ET CON TU SCION

le cheval voiture balais

LE CHEMINEMENT DE L’EXTERMINATEUR D’INSECTES A TRAVERS UN BLOC HLM IMPLIQUE QUE LE DERNIER APPARTEMENT TRAITÉ SERT DE REFUGES A L’ENSEMBLE DE LA POPULATION INSECTES QUI REPART IMMÉDIATEMENT DANS LA CONQUÊTE INVERSE POUR S’ADAPTER COMME RESISTANCE DE POPULATIONS AU TOXIQUES IMPLIQUÉES…LE MEILLEUR US ETANT LA LUTTE BIOLOGIQUE D’INSTALATION DE NICHE ECOLOGIQUE DE PREDATEURS DE CEUX CI COMME LES OISEAUX INSECTIVORES LES HYMENOPTERES MANGEURS D’INSECTES LES PREDATEURS ARACHNIDES ET CE PART UN RESPECT DE LA PROTECTIONS ACTIVES ET PASSIVES DE LEURS ECOLOGIE EN CONSCIENCE ECLAIRÉE

LE CHEMINEMENT DE L’EXTERMINATEUR D’INSECTES A TRAVERS UN BLOC HLM IMPLIQUE QUE LE DERNIER APPARTEMENT TRAITÉ SERT DE REFUGES A L’ENSEMBLE DE LA POPULATION INSECTES QUI REPART IMMÉDIATEMENT DANS LA CONQUÊTE INVERSE POUR S’ADAPTER COMME RESISTANCE DE POPULATIONS AU TOXIQUES IMPLIQUÉES…LE MEILLEUR US ETANT LA LUTTE BIOLOGIQUE D’INSTALATION DE NICHE ECOLOGIQUE DE PREDATEURS DE CEUX CI COMME LES OISEAUX INSECTIVORES LES HYMENOPTERES MANGEURS D’INSECTES LES PREDATEURS ARACHNIDES ET CE PART UN RESPECT DE LA PROTECTIONS ACTIVES ET PASSIVES DE LEURS ECOLOGIE EN CONSCIENCE ECLAIRÉE

tellement amusant quelques toiles d’araignées…

PSYCHOPOMP℈REJETS DE CTHULU LE GRAND ANCIEN AU DESSUS DES ACCAPARES NOCTURNES BIENTOT VIDES AU 6 RUE D’ITALIE, CA VOS SOUS LIEUTENANT SONT PERDUS SANS ORDRES, merci pour vos quelques retraites…

https://fr.search.yahoo.com/search?p=KALI+EQUATORIALE&fr=iphone&.tsrc=apple

https://music.apple.com/fr/album/big-band/1445094992

FINANCE: TAKE ON MAJORATING FREE POSSIBILITIES AND MINORISABLE SELLS THE REINSURANCE GROUPS SCOR(NEW DRH EXMAOISTE) and there recent acquisition the COVEA GROUP’, all people have be losted theirs insurance contract, have a second good luck of death unexistencial global unluck for none unsex and unrepro unpotential…

LES RAPPORTS SEXUELS AVEC LES ADMINISTRATEURS DES MINISTERES ET TOUT CONTACT AVEC LEURS MUQUEUSES DONNERAIENT DE LOURDS SYMPTOMES DU COVID, DES STATS INDÉ DONNENT LES MINISTERES COMME CLUSTERS MAXIMAUX… – Yahoo Search – Actualités

LES RAPPORTS SEXUELS AVEC LES ADMINISTRATEURS DES MINISTERES ET TOUT CONTACT AVEC LEURS MUQUEUSES DONNERAIENT DE LOURDS SYMPTOMES DU COVID, DES STATS INDÉ DONNENT LES MINISTERES COMME CLUSTERS MAXIMAUX… – Yahoo Search – Actualités
— À lire sur fr.search.yahoo.com/search

LE MANS HABITATS DONNENT DES SYMPTOMES COVIDS DURANT 6 MOIS D’AFFILÉS EN TRAITANT LES LOGEMENTS DONT ILS ONT LA RESPONSABILITÉ AVEC LES INSECTICIDES ANTI CAFARDS ULTRA TOXIQUE, A TROIS CAGES D’ESCALIER DE DISTANCE LEURS PRODUITS DONNENT DEJA DOULEURS GASTRIQUES COURBATURES TOUX SECHES ET DOULEURS THORACIQUES, IL EST AUSSI NEUROTOXIQUE ET NUIT AU DÉVELOPPEMENT CÉRÉBRAL DES ENFANTS…

DANS LA TRADITION ANTIQUE D’EUROPA IVeme REICH LATINOANGLOFLAMANDE LE BON JEAN CLAUDE JUNCKER EST VENU RECOLLER SES URINES DANS LA LESSIVE MAIN AU SAVON D’ALEPH POUR AJOUTER UN AGENT LAVANT DANS CELLE CI ET CECI EN PREROGATIVES INITIATIVÉES DE LUI MÊME SANS MÊME ME DERANGER DANS MES PENATES, EN INSIGNIFIANT, IL AVAIT FAIT DE MÊME DANS LE POT DE MON HOUX DE NOEL DANS MON THY ET DANS MES MOUES A PARFUMERIE CRÉANT UN MORBIDITÉ DES UNES ET DES AUTRES SANS DOUTE EN INCONTINENT ADMINISTRALE PEU RESPONSABLE DE SES ACTES VU L’ODEUR DE FIN D’ANNÉES FESTIVES…MERCI JEAN CLAUDE TU M’AS DEBARASSÉ DE MON SURPLUS DE GEL HYDROALCOOLIQUE PARFUM RHUM, JE SERAIS MOI MEME MOI IMBIBÉ, IL EST HEUREUX D’ÊTRE PRÉVENU PR TOI DES VICES QUI TE RENDENT DIFFICILE, ENCOE MERCI JC

merci jean claude pour venir stocker selon les mesures de ses capteurs de ressources en bassin hydrographique de L’huisne l’eau que l’administration européenne stockera en sous terrain parasitables des nuisibles petits et gros de ce fait au compte goutte sur la communauté du Mans les Eaurôstocks sont benit de nos cinqs sous du m3 a jamais, LES RECOLTES ET PRODUITS ANIMALS SONT DEPUIS TOUJOURS UNE PRIORITÉ POUR L’EUROPE AINSI QUE LA CONSCIENCE DES MENAGERES DE PLUS DE CINQUANTE ANS DANS LES HABITATS COLLECTIFS bénit soit les labos gris a molécule au fin gout de café, bénit soit vos piscines a débordement nos douches secondes vos plongeurs mécanique nos vaisselles sommaire, vos beau vêtements nos loques de recuperations maculées et reprisées

POLLUTION DES COURS D’EAUX A LA LENTILLE D’EAU, PARFUM FRAIS, HOLISTIQUE, Copyrigth HOLIVARYI OPEN FREE SHARING SOURCE, MACERATION ETHYLIQUE HOLISTIQUE… – Yahoo Search – Actualités

POLLUTION DES COURS D’EAUX A LA LENTILLE D’EAU, PARFUM FRAIS, HOLISTIQUE, Copyrigth HOLIVARYI OPEN FREE SHARING SOURCE, MACERATION ETHYLIQUE HOLISTIQUE… – Yahoo Search – Actualités
— À lire sur fr.search.yahoo.com/search

MAISON ECOLO: CONSTRUIRE EN PISÉ RECYCLING(bouteilles verres pilées et poussieres de muggs et assiettes humido argilées a l’os rapé bouillis) et pierres recycling de dechets de constructions bétons, ciment et briques, torchis de paille de chaises usées et bandelette de cartons et cotons jetées… CONSTRUIRE SA MAISON AVEC LA BENNE GRATOS!!!- bandelettes de masques a joints a bouts de dechets d’hlm…Yahoo Search – Actualités

MAISON ECOLO: CONSTRUIRE EN PISÉ RECYCLING(bouteilles verres pilées et poussieres de muggs et assiettes humido argilées a l’os rapé bouillis) et pierres recycling de dechets de constructions bétons, ciment et briques, torchis de paille de chaises usées et bandelette de cartons et cotons jetées… – Yahoo Search – Actualités
— À lire sur fr.search.yahoo.com/search

DU BLANC BEC LUMINEUX AU JUS DE CERISE…COMPARATIFS DES TRANSPORT ACTIFS ET PASSIFS PHOSPHORÉ INTERPAROIS&MENBRANES CELLULAIRES AVEC LES DIFFRACTIONS ET PRIMITIVES CONDENSANTES DES ESPACES DANS LES DEUX CEINTURES D’ASTÉROIDES DE L’UNIVERS ET LES RAYONNEMENTS STELLAIRES DIFFRACTÉES PAR H ET H2O DANS LE VIDE, TRANSPORT ACTIVÉS PAR LE TAKYON EN TOUTE MATIERES NOIRES GRANDE/PETIT EN ENTROPIE …He H Ph+O2 sabliers de ray doublements primitivo condensée en toute entropie bleu nuit… – Yahoo Search – Actualités

COMPARATIFS DES TRANSPORT ACTIFS ET PASSIFS PHOSPHORÉ INTERPAROIS&MENBRANES CELLULAIRES AVEC LES DIFFRACTIONS ET PRIMITIVES CONDENSANTES DES ESPACES DANS LES DEUX CEINTURES D’ASTÉROIDES DE L’UNIVERS ET LES RAYONNEMENTS STELLAIRES DIFFRACTÉES PAR H ET H2O DANS LE VIDE, TRANSPORT ACTIVÉS PAR LE TAKYON EN TOUTE MATIERES NOIRES GRANDE/PETIT EN ENTROPIE …He H Ph+O2 sabliers de ray doublements primitivo condensée en toute entropie bleu nuit… – Yahoo Search – Actualités
— À lire sur fr.search.yahoo.com/search

RAOULT VA POUVOIR COMMENCER SES ETUDES DE PRATICIEN SANS RISQUES D’ÉCHEC FLAGRANT AVEC LA FIN DU NUMÉRUS CLOSUS… halte aux notes fleuves deltoides rhodanienne sans papier a feuille et tronc dans les formes blanchit, aller didi prend un kgamwabh…- Yahoo Search – Actualités

RAOULT VA POUVOIR COMMENCER SES ETUDES DE PRATICIEN SANS RISQUES D’ÉCHEC FLAGRANT AVEC LA FIN DU NUMÉRUS CLOSUS… – Yahoo Search – Actualités
— À lire sur fr.search.yahoo.com/search

L’ESCARGOT CONSTITUÉ D’EAU FAIT L’AMOUR FERTILISANT AUX SPORES DE TRUFFES NOIRES, SURTOUT LE BOURGOGNE HUMIDE… et les dissémine en ronds des sorcières 💧💦🐌🍄🪨- Yahoo Search – Actualités

L’ESCARGOT CONSTITUÉ D’EAU FAIT L’AMOUR FERTILISANT AUX SPORES DE TRUFFES NOIRES, SURTOUT LE BOURGOGNE HUMIDE… – Yahoo Search – Actualités
— À lire sur fr.search.yahoo.com/search

GRACE AU DENSIFICATION FRUSTRATIVES DES VOYAGES COURS EN RURALITÉE LES ABEILLES A FRUIT PRINTANIERS ET ESTIVAUX ET LOI DES 5 m non traités au lieu des 150m des champs avec des néonicotinoides toujours plus puissant que de simple mégots parisiens BOUILLIES, BILAN CERISES ABRICOTS PECHES RARES ET CHERS… – Yahoo Search – Actualités

GRACE AU DENSIFICATION FRUSTRATIVES DES VOYAGES COURS EN RURALITÉE LES ABEILLES A FRUIT PRINTANIERS ET ESTIVAUX ET LOI DES 5 m non traités au lieu des 150m des champs avec des néonicotinoides toujours plus puissant que de simple mégots parisiens BOUILLIES, BILAN CERISES ABRICOTS PECHES RARES ET CHERS… – Yahoo Search – Actualités
— À lire sur fr.search.yahoo.com/search

LES HAUTEURS DE MR VLADIMIR POUTINE LUI FONT COMPENSER INVERSEMENT PAR LES HAUTEURS DES TAUX D’INTERETS L’INFLATION QUI GAGNE LA RUSSIE, POUR ETRE LE SEUL ACHETEURS SUFFISAMENT ENRICHIE POUR LES LUXES ET RICHESSE QUI LUI SONT DUE SUR LE MARCHÉ RUSSE, LE GAZ DONT LE PRIX VA AUGMENTER DE FAIT A L’INTERNATIONAL COMME EN RUSSIE SORT DE LA CALOTTE GLACIAIRE QUI MET EN CRÉDIT SA VALEUR A LA GUISE DE VLAD EN POSITIVITÉ INVERSE, FRUSTATION DU TOUT CA AU SURMOI… – Yahoo Search – Actualités

LES HAUTEURS DE MR VLADIMIR POUTINE LUI FONT COMPENSER INVERSEMENT PAR LES HAUTEURS DES TAUX D’INTERETS L’INFLATION QUI GAGNE LA RUSSIE, POUR ETRE LE SEUL ACHETEURS SUFFISAMENT ENRICHIE POUR LES LUXES ET RICHESSE QUI LUI SONT DUE SUR LE MARCHÉ RUSSE, LE GAZ DONT LE PRIX VA AUGMENTER DE FAIT A L’INTERNATIONAL COMME EN RUSSIE SORT DE LA CALOTTE GLACIAIRE QUI MET EN CRÉDIT SA VALEUR A LA GUISE DE VLAD EN POSITIVITÉ INVERSE, FRUSTATION DU TOUT CA AU SURMOI… – Yahoo Search – Actualités
— À lire sur fr.search.yahoo.com/search

DANS LE PARC DU VOLEUR DE TOITS DU GRANDS DUC DJINN, KASIK VOLÉ D’UNE GIRAFE A TERRE DÉSAVANNANTE PAR LE BLANCHEUX A HAUT L’ÉFORMANT, A L’Afric…QUEUE DE PIE A JETER AU HYENE DE SES CACHOTS PLUS REDEVABLES QUE LES SALAMANDRES ET LES CRAPEAUX SÉCHÉ CARBON…

L’ARCHE APRÉS TRENTES ANS DE FLOTTAISONS LES ANIMAUX MONUMENTAUX ARRIVANTS QUINZES ANNÉS APRÉS LES PREMIERS COLONS DECOMPOSEURS ET CRÉATEURS D’HUMUS ET LES POLLINISATEURS MULTIPLICATEURS DE LA FLORE NOURRICIÈRE ACCUEILLANT LA DERNIERES COMPLEXITÉ ÉVOLUÉE SPÉCIEUSE…UN TANTINET MINÉRAL ROMANTIQUE

AVEC LE CHANGEMENT SANS DANGER DE POLARITÉ ÉLECTROMAGNÉTIQUE TERRESTRE, L’ELIPTIQUE SOLAIRE A PRIS UNE FORME ENTROPIQUE TEMPORAIRE ET PRENDS L’ORBITE D’UNE LUNE TRANSELICOIDALE SOLAIRE, LA LUNE EST PARFOIS VUE SUR CETTE TRAJECTOIRE COMME ROUSSE(MARS) OU BLEUE(UNE DES DEUX BLEUES INTRACEINTURO ASTÉROÏDES DIFFRACTEURS DE LUMIERES NOIRES A EAUX…moteurs de la diversité et du vivant dans lUnivers?!

tire bouchon spherique aller retour en 7 boucles et trois loops qui se font le temps d’un cycle menstruel ou d’un ramadan…(28jours1/3)

INDIVIDU SUICIDÉ A 11h15 au soleil d’éte et a 13h03 temps octogone, GARE TOUTES VOIES BLOQUÉES POUR UN RAIL, ACCES GARE NORD SUD 15 m de large bloqué, les enfants ont vu kadafi se faire lyncher, coulibaly faire ses discours, et l’ankou grince des cathénere un train a l’heure pour se jeter dessous vraiment la sncf…

agglutinats hors heure de pointe soudain…

Copyrigth hlolyvarie type feuille rapée d’arretes poisson sucre bouillue avé enrobure choco rome de cloche, aprés 7, toujours en free copy open share, faites une betise a la cambrée… – mentos popo fenetres agua afté sonoligth day by day on nigthé Yahoo Search – Actualités

Copyrigth hlolyvarie type feuille rapée d’arretes poisson sucre bouillue avé enrobure choco rome de cloche, aprés 7, toujours en free copy open share, faites une betise a la cambrée… – Yahoo Search – Actualités
— À lire sur fr.search.yahoo.com/search

LE BON NEG’ A PORTÉE PAS LE BALAIS DANS LE CUL DU FRERES DE LA SOEUR D’AMADEUS DU BAL DES LUMIERES UN TANTINET DE VOLUPTE DANS LE JEU NON CARBOATOMIQUE, Y A BON CHARLOT PARKY…LE DICTATEUR A PARLER IL EUSSE REJOINT LE CIMETIÈRE NORD TUÉ PAR L’AMI D’AMIE GOULUE…NO SOUL MDM NO RAGGA WEED TRANSGEN NO TECHNO POUM POUM CRACK BOUM HUE…NO ARTIFIVOICE TICTAC NOT NO AIR…VOISINAGE APPRENDS A DEBOUCHÉS NOS TUYAUX MARRON COMME UN MARQUISARD…ASSEZ DE GOLGOTH A POULES PLEIN LA COUR PICORÉE D’LA BOUE DES GENEUX…LA DOUCHE A CACA BATON A MERDE PROP’, CA SENT L’EXCREMENT PULSÉ PAR LE SIPHON …Y DEPOTS CHEZ LES AUTRES ET PARTIES COMMUNES BON BOURGEOIS…CE CON VA L’AVOIR DROITE A FORCE DE CHIER POMMEAU FLUX DROIT…JOSEPHINE BACKER A INVENTER LE SENTEUR NEROLIE CHEZ LE VOISIN AVEC SA COPINE COCO VULGARIS 5 POUR LUI DÉMONTRER L’ANTIMAEUTIQUE A LOMBRIC ZULU QUI SE LAVE A L’ENVIE …DE MARS A OCTOBRE CA FAIT DU BON COMPOST PLEIN POT Y QU’A PAS TOUTES LES FUMÉES, N’A KALITÉ TRAD PETARD EN TETE, CLACQUEUX D’DOIGT

https://music.apple.com/fr/album/big-band/1445094992

A NOUS PIGEONS BOEUFS POULES ET MIGNONS LAPIN DANS LEURS PETITES MAISONS EN BOITES MIGNONNES, VOYEZ SES MAGNIFIQUES TUYA ET RAY GRASS, ET SES HAIES RICHES DE BOULOTS ET DE MURES…VA SUR LE SEUL GR DE COMPOSTEL ET SUR LE SEUL GR CORSE ET TU AURAS L’EXPERIENCE UNIQUE D’UN THÉATRE ET DE SON RIDEAU VÉGÉTAL DE VELOURS TU Y COMPRENDRAS LA FINESSE DE LA NATURE MAITRISÉ PAR L’HOMME AUJOURD’HUI ET NE T’ECARTE DU SENTIER LA NATURE SAUVAGE TUE ET MENENT AU ENFER LES BONS,…vous y trouverez des auberges typiques et des gens etranges et ouvert a l’accueil des marcheurs habitués comme vous et des lieux magiques et entropiques… ENFANTS… – Yahoo Search – Actualités

VA SUR LE SEUL GR DE COMPOSTEL ET SUR LE SEUL GR CORSE ET TU AURAS L’EXPERIENCE UNIQUE D’UN THÉATRE ET DE SON RIDEAU VÉGÉTAL DE VELOURS TU Y COMPRENDRAS LA FINESSE DE LA NATURE MAITRISÉ PAR L’HOMME AUJOURD’HUI ET NE T’ECARTE DU SENTIER LA NATURE SAUVAGE TUE ET MENENT AU ENFER LES BONS ENFANTS… – Yahoo Search – Actualités
— À lire sur fr.search.yahoo.com/search

INDIVIDUS FAIT TOI REMPLACER PAR UNE MACHINE ET OUBLIE UN GESTE ET UN SAVOIR FAIRE, TU SERA BIEN ASSIS A JOUER TRANQUILLEMENT, NOURRIT A L’UNIQUE SAVEUR DE LA SAVEUR UNIQUE, SENTANT L’UNIQUE SENTEUR DE LA SENTEUR UNIQUE, GOUTANT L’UNIQUE ORGASMIQUE INFINIE UNIQUE, VOYANT L’UNIQUE CHOSE UNIQUE, ENTENDANT LE BRUIT DE L’ETOILE UNIQUE, ET TU N’AURAS PLUS A VOYAGER POUR Y ETRE DANS L’INSTANT, TU PARLERA AVEC LE TOUS UNIQUE DE TON EXPERIENCE UNIQUE, LES VILLES SERONT TECHNOLOGIQUE ET SECURISER, IL N’Y AURA PLU DE REGLES POUR EMPECHER DE JOUIR DES AUTRES ET EUX DE TOI…SEUL LE GENS BIEN SAURONT RÉGLER L’EGALITÉ UNIQUE – Yahoo Search – Actualités

INDIVIDUS FAIT TOI REMPLACER PAR UNE MACHINE ET OUBLIE UN GESTE ET UN SAVOIR FAIRE, TU SERA BIEN ASSIS A JOUER TRANQUILLEMENT, NOURRIT A L’UNIQUE SAVEUR DE LA SAVEUR UNIQUE, SENTANT L’UNIQUE SENTEUR DE LA SENTEUR UNIQUE, GOUTANT L’UNIQUE ORGASMIQUE INFINIE UNIQUE, VOYANT L’UNIQUE CHOSE UNIQUE, ENTENDANT LE BRUIT DE L’ETOILE UNIQUE, ET TU N’AURAS PLUS A VOYAGER POUR Y ETRE DANS L’INSTANT, TU PARLERA AVEC LE TOUS UNIQUE DE TON EXPERIENCE UNIQUE, LES VILLES SERONT TECHNOLOGIQUE ET SECURISER, IL N’Y AURA PLU DE REGLES POUR EMPECHER DE JOUIR DES AUTRES ET EUX DE TOI…SEUL LE GENS BIEN SAURONT RÉGLER L’EGALITÉ UNIQUE – Yahoo Search – Actualités
— À lire sur fr.search.yahoo.com/search

PLUTOT QUE RASER L’AMAZONIE A SOJA A BETAIL, VIDONS NOS EGOUTS EN CATALYSE MEAT CODE DEVELOPPEMENT, NON A LA VIANDE ARTIFICIEL ULTRA CONSO FLORE ENERGIZE… – Yahoo Search – Actualités

PLUTOT QUE RASER L’AMAZONIE A SOJA A BETAIL, VIDONS NOS EGOUTS EN CATALYSE MEAT CODE DEVELOPPEMENT, NON A LA VIANDE ARTIFICIEL ULTRA CONSO FLORE ENERGIZE… – Yahoo Search – Actualités
— À lire sur fr.search.yahoo.com/search

HOMME NE TE FAIS PAS CROIRE QUE TU VAS SORTIR LEURS ESCLAVES A VUES DE TU KIF OU UPORN, FEMME NE CROIT PAS EN L’AVENIR DE TE PLIER A L’ESCLAVAGE SEXUEL, LES BONS AMIS TUENT VITE POUR LE PARADIS TERRESTRES IDEM… – Yahoo Search – Actualités

HOMME NE TE FAIS PAS CROIRE QUE TU VAS SORTIR LEURS ESCLAVES A VUES DE TU KIF OU UPORN, FEMME NE CROIT PAS EN L’AVENIR DE TE PLIER A L’ESCLAVAGE SEXUEL, LES BONS AMIS TUENT VITE POUR LE PARADIS TERRESTRES IDEM… – Yahoo Search – Actualités
— À lire sur fr.search.yahoo.com/search

BEURK, PRÉFÉRANCE POUR CONE DE CHANTIER LUIS VUITTON FUND OU BRUIT ET ODEUR MARTEAU PIQUEUR, DE FAISEUR DE CUPIDON CHIROPTERES ADMIN ZUROSTOOXXKS PÉDOFISCAUX , BIGITTE FIST TU DES TALONS TORVE, et surtout est ce que tu neige?

art newspaper(5) du mois début version hp blind access….

THE ARI NEWSPAPER EDITION FRANÇAISE
Numero 31, join 2
Marché
ARTS PREMIERS: CHRISTIE’S DISPERSE LES TRESORS DE MICHEL PERINET
La vente, ce mois-ci à Paris, des cinquante-quatre pieces exceptionnelles d’arts africain et océanien de ce collectionneur aussi discret qu’exigeant devrait faire date.
Novembre 2016: Alain Delon se sépare de douze de ses bronzes signés Rembrandt Bugatti chez Christie’s, sous le marteau de François de Ricqlès, alors président de la maison de ventes parisienne. Dans la salle, un homme enchérit pied à pied jusqu’à 872000 euros pour une.Jeune fille. Interloquée, la star tapie tout au fond se lève pour aller féliciter l’audacieux. C’est l’un des derniers coups d’éclat de Michel Périnet, disparu en janvier 2020.
ell avait une forte
personnalité:courageux dans ses achats et doté d’un oeil certain pour découvrir des objets. Cétait l’un des plus grands professionnels du marché français.
professionnels du marché français depuis les années 1970, dans la gnee d’un Nouran Manoueian », confie le commissaire-priseur, qui a créé sa propre société de conseil
depuis son départ de Christie’s.
DE L’ART DÉCO AUX ARTS PREMIERS A l’instar de Manoukian, Périnet a jeté très tôt son dévolu sur l’Art nou- veau et l’Art déco. Joaillier de for- mation, ll se lance avec succès, dans
Jacques Kugel. Des esprits éclairés, tel Karl Lagerfeld, aux Américains épris d’art, dont le couple Peter Brant-Stephanie Seymour, il séduit
une clientèle aussi chic que fortunée. Un exemple? La totalité des joyaux
de la prestigieuse collection bapti- sée « Beyond Boundaries», vendue en 2017 par Christie’s à Genève, celle d’un couple européen amou- reux des avant-gardes, provenait
de chez Michel Périnet. Dont un bijou de René Lalique ayant atteint
Le 23 juin 2021, le même François l’aeuvre d’arts décoratifs la plus de Ricqlès dirigera, toujours chez chère au monde (22 millions d’eu- Christie’s, la vente très attendue ros). En 2005, il se sépare, auprès de cinquante-quatre pièces d’arts de Camard & Associés, d’une grande africain et océanien issues de sa statuette représentant une jeune collectio. Une autre facette de ce fille en bronze sculptée par Gustave collectionneur pugnace. Michel « Miklos, achetée, là encore en vision- Périnet avait une forte personnalité: naire, dès 1972. Acquise par Laurent courageuæ dans ses achats et doté Negro pour 1,6 million d’euros, elle d’un oeil certain pour découvrir des sera revendue par ce dernier lors objets. Cétait l’un des plus grands de la dispersion-fleuve, en 2011 par Christie’s, des collections du chäteau de Gourdon (Alpes-Maritimes). Last but not least, Michel Périnet eut le même flair pour Francis Picabia, qu’il redécouvrit alors que celul-ci
était tombé en désuetude.
Lors de la dispersion histo-
couturier Jacques Doucet, refe- rence absolue du goût depuis plu- sieurs générations, il « craque»
justement pour une aquarelle de Picabia. Mais aussi pour un casque Kota du Gabon aceroché près des
les années 1950, comme marchand, d’abord rue Danielle-Casanova, dans le centre de Paris, puis rue du Faubourg-Saint-Honoré, dans le 8 arrondissement, où sa petite prie record par Périnet, capable de du Congo toujours, un masque boutique fait face à l’antiquaire
Demoiselles d’Avignon de Pablo Picasso. «ll a été acquis pour un dépenser beaucoup dargent quand
Col
ca
THE ART NEWSPAPER
THE.
GALERI MONDE D’APRÈS
— *nAMCAIS
E ART NEwSPAPER
DANS TOUS SES ETATS
E SUR LES-ENS
ensemble, une statue noire Uli de
Nouvelle-Irlande (est. 600 000-
800 000 euros) fait partie des sept
exemplaires connus de ce type et devrait atteindre des records.
Tout comme une pagaie Rapa de
lile de Paques (est. de 700 000 à
1 million d’euros) qui était placée, chez Doucet, à côté du Revenant de Giorgio De Chirico, avant detre achetée par Bergé et Saint Laurent. Selon Alexis Maggiar, directeur du département Arts d’Afrique et d’Océanie chez Christie’s, il est rarissime qu’une collection d’arts premiers offre autant d’æuvres majeures, la plupart n’ayant qu’une ou deux «xlocomotives
un record resté inégalé, proche du million de francs suisses (environ 915000 euros). En Art déco, l’un de ses faits d’armes fut d’avoir acheté aux tout jeunes Bob et Cheska Vallois, pas encore les rois de ce mar- ché alors balbutiant, le fameux fau-
aAprès cette vente, il sera
difficile de réunir autant de pièces de ce niveau de qualité, car il n’y en aura plus sur le marché.»
teuil «aux dragons» d’Eileen Gray, qu’il revendit à Yves Saint Laurent
et Pierre Bergé par la suite. Un siege devenu, en 2009, lors de la vente de leur collection chez Christie’s,
x Depuis un an, le marché est privé de pièces phares, car la crise sanitaire dissuade de vendre», souligne Bernard Dulon. Les ama- teurs du monde entier aux poches bien garnies et en quëte d’exception devraient donc se ruer sur cette suc- cession. «Après cette vente, l sera dificile de réunir autant de pieces
Autre clou de la vente, une tête
ros) frappe par ses saisissantes sca- rifications-«je nai jamais vu une piece pareille de ma carrière », Sou-
de ce niveau de qualate, notamment celles provenant de lile de Päques
Tète Fang, Gabon, estimée de 2 à 3 millions d’euros, Courtesy Christie’s
ar
car l ny en duru pi
ligne François de Ricqlès. Un mas- sif masque d’épaule Baga (Guinée) attend preneur pour
che», preciSe Texpert ua un demi-siècle n’a quasiment jamais
il voulait une pièce, quitte à rifléchir après coup au moyen de trouver la s0mme», précise le marchand Alain
800 000 à que cette collection démarrée voici
1,2 million d’euros. «Nous sOmnes Jace à un rassemblement de chefs-
de Monbrison, l’un des quatre spé- cialistes mandatés avant sa mort
été montrée ni prëtee par son pro
prietaire, cela ne devrait pas nuire aux enchères. «La colection Véritë a atteint des sommets, note Alain
daruvre», juge Alain de Monbrison.
par le collectionneur pour s’occuper
rique, en 1972, de la collection du de cette vente, avec ses confrères
PIECES D’EXCEPTION Lautre volet de la vente offre une pléiade d’aeuvres d’art océanien
ance EntwIstle, Bernard Dulon et rançois de Ricqlès. Ce casque est aujourd hu estimé entre 300000 et 400000 euros.
de Monbriso1. Pr ne lavait vue uedrn d
dont les spécialistes pointent la ALEXANDRE CROCHE rareté et la qualité. C’est dail leurs un masque blane Tapuanu
Fang ayant appartenu au peintre Maurice de Vlaminck (est. de 2à
«Collection Michel Périnet», le 23 juin 2021 à 16 h, Christie’s, 9, avenue Mauguo
des iles Carolines (est. 500 000- 700 000 euros) qui orne la couver-
3 millions deuros). En provenance
aris,
008
ture du somptueux catalogue de vente. Au sein de cet exceptionnel
christies.com
Luba (est. de 1,5 à 2 millions d’eu-
THE ART NEWSPAPER
ABONNEZ-VOUS AU MENSUEL
The Art Newspaper France
à partir de 6,90 €
Retrouvez toutes nos offres sur: https://daily.artnewspaper.fr/boutique

GALERIE CHEVALIEI 25 RUE QEBOURGOGNE
PARIS 7
FLEURS& DES LICES
MATHIEU DUCOURNAU DIALOGUE AVEC LES TAPISSERIES DE LA GALERIE CHEVALIER
Tapis d’edition Parsua, Tapis anciens http://www.galene-chevalier.com/www.cbparsua.com info@galerie- chevolier.com golerie chevalier parsue
Tapisseries anciennes, modernes et contemporaines, Fibert Art
Exposition du 21 mai au 30 juillet 2021

THE ART NEWSPAPER ÉDITION FRANÇAISE
34
Droit
TINTIN AU PAYS DE LA PARODIE
Le tribunal judiciaire de Rennes a une nouvelle fois accordé, le 10 mai 2021, le bénéfice de l’exception de parodie à un artiste ayant entremêlé l’univers de Tintin à celui d’Edward Hopper.
sont transportes Tintin et d’autres
personnages de son univers.
qui en demandèrent sans succès le retrait du cireuit commercial avant de saisir la justice française.
Tintin et LAlph-Art, dernier album posthume des Aventures « de
En 2011, la cour d’appel de Paris avait pu rappeler que «le propos parodique doit etre perçu sans dificulté, ce qui suppose à la fois une réfërence non équivoque à l’aæuvre parodiée et une distancia- tion recherchée qui vise à travestir ou à subvertir læuvre dans une Jorme humoristique, avec le dessein de moquer, de tourner en dérision pour Jaire rire ou s0urire». Ce double impératif contradictoire est assurément plus aisé à satis- faire lorsque l’æuvre parodique consiste en un mash-up entre deux euvres préexistantes, et ce d autant lorsque Iune des aeuvres apparait de manière presque accessoire par
W marabout.artiste
Tintin», mettait aux prises le célèbre reporter à un trafie de faux tableaux dont la révélation devait l’amener vient de les débouter de toute pré- à être emprisonné dans une aeuvre tention au nom de l’exception de coulée à mëme son corps. Muséifié parodie. Cette exception légale et exposé, Tintin devait ainsi rester empëche un auteur d’interdire «la figé à jamais, à l’image de l’oeuvre parodie, le pastiche et la caricature, de son créateur, qui n’avait pas sou- haité offrir de nouvelles aventures
Le tribunal judiciaire de Rennes
compte tenu des lois du genre ». Mais, depuis une décision de la Cour de justice de l’Union européenne du 3 septembre 2014, l’appréhension le champ des possibles. Et cest ce de la définition de cette exception a champ des possibles que bien des évolué par l’abandon de toute réfé- admirateurs du reporter aspirent rence aux lois du genre. LAa parodie à explorer depuis lors, multipliant doit désormais « évoquer une æuvre nommages, detournements et his- eristante, tout en présentant des dif-
à son personnage. Mais le carac- tère inachevé du scénario ouvrait
féremces perceptibles par rapport a celle-ci», mais aussi «constituer une rail-
nd dam de oti
toires parau la societe bege
rapport à lautre. UNE PERTE FINANCIERE MINIME
linsart SA, qui
manifestation d’humour ou e
lericn. Enfin, un nécessaire «juste
giere moniaux la quas sur l’oeuvre de Hergé, et de
av
équilibre [doit étre trouvéJ entre
a veuve de Georges Remi. Réputée si ce n’est décriée – pour son contröle très strict de l’utilisation de T’oeuvre du chantre de la ligne claire, Moulinsart SA ne cesse de porter sur le terrain judiciaire ses revendica- tions à lencontre des créations non autorisées prenant appui sur l’uni- vers, les personnages et l’oeuvre des Aventures de Tintin». Mais par- fois, qui trop embrasse mal étreint.
A delaut d’un risque de contusion,
les intéréts des auteurs et la liberté
écarte notamment au regard de
dexpression de l’utilisateur», C’est cette grille de lecture qui a doréna- vant les faveurs des juges nationaux, notamment depuis une décision de la Cour de cassation du 22 mai 2019
la notoriété de l’euvre en cause, l convenait entin de sassurer que la démarche poursuivie n’était pas, selon le tribunal, purement com- merciale et mercantile, en vue de Sapproprier la valeur économique de l’oeuvre de Hergé. Là est la ques- tion de la garantie du juste équilibre entre la liberté d’expression et les droits de l’auteur, source de l’inspi- ration du parodiste, d’après la déci- sion de la cour de justice. Selon les magistrats de Rennes, «le tribunal est en mesure de considérer ainsi que la violation alléguée des droils de l’auteur est de Jaible anpletur
1037 J’aime
marabout.artiste Lundi soir.. respirer!
Lune de miel Acrylique sur toile Série Hergé Hopper #parodietintin #lunedemiel #hopper #edwardhoppe
relative au buste de Marianne créé par Alain Aslan et détourné en une du Point, et qui a éte reprise ici par le tribunal, tout commme elle avait également été utilisée, en 2019 et en 2021, par la cour d’appel de Paris dans les deux procès intentés a len-
LEXCEPTION DE PARODIE
caractère exclusif du droit d’au- teur, assise de la faceulté d’autoriser
contre de Jeff Koons en France.
Vutilisation d’un
Capture d’éceran du compte Instagranm
turant son texte et en y qjoutant des
nar 1un tiers cst 1limité oar de nom- xception, Code de la
Le caractère exclusif du droit d’auteur est limité
de Xavier Marabout.
commentaires nauséalbonds »,
breuses excentions dont Vow dite d. a l’article L. 122-5 du propriete intellectuelle, prenant appui sur la liberté
Le tribunal conclut que les toiles
1efos
trance sexuelle ».
de Xavier Marabout bénéficiaient
par de nombreuses exceptions, dont
etet humoristique s’infere alors de«l’incongruité de la situation ce quelles
ciere
bien de l’exception de parodie en «de manière à la fois reconnaissable et distincte, dans un but humoris-
J
e
inime, voire totalem tyue, Pou
D
T’exception, dite «de
au regard de la sobriété, sinon la
la cour d’appel de Paris avalt reyete, le 18 fe
parodie», prenantappu
r de e ttn, a lercep-
ne peuvent sopposeT a la liberte libre utilisation de tautre d
go menée l’encontre à dee d Le Léopard masqué, ayant publie une série de romans parodiques narant les aventures de Saint-n et de son ami Lou de Gordon 2Zola, une decision rendue par le
sur la liberté d’expression.
feminine anu cté de Tintin. a
tique ou de critique » et qu’aucun dénigrement ni avilissement de
création, I’intérét de l’artiste a la
7n8
ton des personnages caricaturaur
CABSENCE DE VOLONTE DE NUIRE Alnsi, I 1dentcaton lnmmediate de Tauvre parodiee ne soulevait aucune
loaeuvre originale n’existe, certaines
de Bianca Castafiore et Irma, cet scènes étant seulement sexualisees
le cadre d’une confrontation sur tu
oréoaloir intérêts financicr
et nvitant le spectateur à imagi- er tune suite qui provoque le sou-
par la présence de femmes « sans sur les simples doute suggestives du désir, mais à des tifulatre
dificulté, car les personnages repro
nal judiciaire de Rennes le 10 mai
re ». 1e tnbunal releve enfin que
duits dans les tableaux litigieux se rattachaient manitestement a ceux des albums de Herge, tout en etant plongés dans chaque ceuvre inspiree
021 ottre une nouvelle illustration de l’appréciation parodique d’un détournement de l’oeuvre de Hergé par les tnbunaux français.
leaæclusion de toute représentation intentiorn poursuivie se départit de d’un acte sexuel, certaines eréations
atio
toute volonte de nuire. Pareille pré- sont du reste très peu alusives ot Ision est d importance, car le béné- ne le sont pas du tout », Surtout, à hce de lexception de parodie peut l’examen de ces tableaux, le pro-
note une criique les finalement dénigre
entier tant elle de sOus-iacente du comportetne ayants droit de Hege,
de l’univers de Hopper, dont le tn-
Apres avoir travaillé à partir des tableaux de Salvador Dali, l’artiste peintre Xaver MarbOt s etait inte ressé à Tintin, en s’interrogeant sur la
etre ecartee lorsqu’ une telle volonté
bunal releva la prédominance dans Savere a l’oeuvre.
sanctionnés pour avo
p0s parodique semble d’emblée
es compositions. Quant à l’inten-
Xavier Marabout aupres de e
Cest ainsi que fut condamnée, font référence à l’oeuvre de Hopper
perçu à la lecture des titres qui affirmant sans précautiOn u
tho huonaque
ici, celle-ci est en particulier « res- Hopper se trouve réinterpretee dans de véhicules) ne
amoureuse du reporter, par senitie par le tmbuna, qu co
aeemple, Ba1ser sou8 le pont de Faris le 15 Janvier 2013, pour de Queenboro, rappelant la toile
que ses créations étaient des contre- façons de l’univers de cations de Moulinsart SA est atten-
s en scene ins- que «lauvre austere d Eduard sonne qul avalt repris et modifie citations des personnages de Hergé: due le 17 iuin 20o1 m ecloteur , des un sens plus animé, plus vivant, atin de promouvoir un message de renseignant immédiatement sur la du reporter, avant été attrait devant clusion de personnages (et haine, au motif qu’elle ne poursui- volonté de l’auteur de travestir et le tribunal judiciaire de Marseille,
s toiles du peintre Edward
oa, la per-
ucenborough Bridge) et par les
lia chanson LAgle noir de Barbara
une juxtaposition de deux univers
de sa propre culture. Mais la vente de ces toiles, sexualisant l’univers de
nment issus de relation sans doute teintée
français, aute
læuure de Hergé
vait aucune intention humoristique, «salir une artiste reconnue en déna-
de détourner les images avec le de maniere de Hopper , dans laquelle
seule volonté de sein de constituer une oeuvre «à la
ns pour autan vers artistiques a priori opposés. ALEXIS FOURNoL AVOCAT ALA COUR

Juin 201, aunére 1
Demain, tout disparaitra. Lěquipe de déménaeurs savoyards debarque àshs0 pouar empaqueter, emballer, evelopper le mobilier et les ceuvres dart avant le transport vers le Sud. Le chef Yies Camdeborde, 56 ans, médiatiquae cuisinier à lorigine du concept de bistronomie, quitte son appartement parisien pour s’instal- ler avec sa femme dans le Vaucluse, sur les bords de la Durance. Il cher- chera bientöt un nouveau pied-à- terre dans la capitale. Si l’homme approche dune retraite qu’il entend bien savourer, il doit encore faire tourner ses établissements (la bras- serie Le Comptoir, lhôtel Le Relais Saint-Germain) situés en plein coæur de Saint-Germain-des-Prés, dans
6 arondissement de Paris, qui reprennent doucement leur activite après un long continement
est arrivé chez Yves Camdeborde. Pourquoi avoir commandé une pein- ture des toits de Paris ? « Cétait l’un des thèmes des premiers tableaur
est devenu une partie de ma vie. Celafait quarante ans quejy vis. Je pense que, dans quelques années, je quitterai cette ville. Jai apprécié sa puissance, son bouillonnement, ses ouleurs. Lart est arriteë dans ma vie
THR ART NEWSPAPER (DITION VRANÇAISE
YVES CAMDEBORDE : & L’ART ME PROCURE DE GRANDES EMOTIONS»
Linventeur de la bistronomie entretient une relation affective avec les euvres qui peuplent son domicile parisien. Visite privée.
Yves Camdecorde. e téphane de Bourges
Hors pistes
uelques heures, «de , dont l nous invite à EOur entre deux gorgées de
P
Dans le salon, ce qui aire en premier l’aeil du visiteur, cest une grande toile colorée repre- entant les toits de Paris, la tour Etel et la skyline de La Défense.
Elle est signée Jean-François eLorsque ma tante Marie at dicédée à l’áge de 90 ans, ans jent. jai touché un petit héritage e ruis demandé ce que jallais ie de cet argent. Ce jour-la, Jean ngois Larrieu, originaire de Des, est venu manger dans mon ataurant. Je lui ai dit: Je sais que s tableaux valent un certain prix, s voilà, la seur préférée de mon Ppa est morte. Jaimerais me sOu- eir d’elle autrement qu’en me ren nt au cimetière. Si je te donne son Cieque, peux-tu me peindre quelque Chnse ? Et il a acepté. » Deux ans Ptard, un paquet de belle taille
1
emandé en 5 exemplaires
Camdeborde à la seulptrice Dupont pour en faire cadeau
seupains d’enfance.eDR.
ni François Pinault. «Jaime l’art, mais je ne possède pas de Picasso. Jachète des æuvres parce quelles me
quandje my suis installé. »
association de gens qui aiment le plaisent, non pour leur valeur mar- gras. Chaque année, nous remettons chande. J entretiens avec chacune un pri, 1ncarne par un petit cochon
dabord, je rgfuse de dre comme cer-
Cest dans la capitale que sa mère bretonne, bonne chez des bourgeois de Versailles, a rencontré son père, apprenti charcutier, avant qu’ils ne partent vivre ensemble à Pau. Yves Camdeborde n’a pas 18 ans quand il fait le chemin inverse et intègre les cuisines du prestigieux Ritz. Il habite au 49, boulevard de ‘Tour- la Maubourg, dans le T arrondisse- ment, à deux pas du musée Rodin, qu’il commence à fréquenter. II visite des expositions, se rend au Centre Pompidou. cAu début, jai achetéde petits objets qui me tenaient à caur, cela mintriguait. » Il cherche, sans trouver, le choc qui pourrait expli- quer l’origine de sa passion pour les arts. «Au Ritz, notre pratique avait un cóté artistique. Nous devions réa- 1ser des pièces pour les mariages. Nous façonnions par ezemple des agneaur, il y avait tout un travail de la main. Aujourd’hui, une chose OLDomaine Les Terres est súre, l’art me procure de grandes émotions, je ne peur pas m’en
onilitė que je pe Ux
aMon rapport à f’art est lié
à la sens avoir avecun individu, que ce soit un auteur ou un artiste. Je mintéresse aux personnes vivantes.»
LES PREMIERS PAS
remoment, a la veille de faire es cartons, cet épicurien hospitalier
2
pas8eT. »
L’INTIMEET L’AFFECTIF
de Jeun-François, et cela mavait Lappartement d’Yves Camdeborde marué, moi, le fils de paysan. Ce est empli de photographies, de tableau, je laime, il mëmeut. Paris sculptures, de tableaux, jusque dans
les toilettes où se côtoient des des-
sins d’humour de Philippe Geluck, de Luz, de Roger Blachon, bien connu des leeteurs de L’Equipe… Mais le chef n’est ni Bernard Arnault
une histoire particulière. De la mëme manière quavecla lecture, mon rap- port à lart est lie a la sensibilitë que je peuæ avoir avec un individu, que ce soit un auteur ou un artiste. Je m intéresse aur personnes vivantes. Quand je lis, jimagine l’auteur en train d’écrire,jessaie de comprendre po0urquoi ila tourné ses phrases ainsi. La peinture, la photographie,
la sculpture, cest la même chose. »
Dans un coin de la pièce, une étrange créature féline observe la discussion. Cette catwoman élancée est juchée sur un socle et lance un doigt d’honneur. Pour saisir le sens de ce geste, il faut regarder dans son dos où figure le tatouage d’un arbre de vie. Ce «Fuck la mort» est l’euvre de la sculptrice Annouck Dupont. Une créatrice qu Yves Camdeborde apprécie particulière- ment. «Je lai rencontrée par l’inter
médiaire de l’Amicale du Gras, une
en résine quelle a créé. » Le lauréat du Gras d’honneur 2014 a depuis commandé à la sculptrice toute une ménagerie. «Jaccorde beau- coup dimportance à lamitié. Dans le Béarn, notre emblème est l’ours des Pyrénées. Alors, pour fëter nos quarante ans damitié, jai otfërt à chacun de mes quatre copains d’en- Jance un petit ours rouge. Quand je le regarde,je pense à euæ. IUy a beau-
coup dąfectif dans les aæuvres que je possède. » En 2016, 1l’entrepreneur
a pareillement fait cadeau de cinq Sculptures (des singes avec un ceur dans la main) à ses associés. Sa façon de les remercier et de leur montrer
l’importance qu’ils occupent dans Je deteste les endroits
sa vie. Il vient de commander un centaure pour le jardin de sa mai-
son provençale. Un présent pour sa
femme. « Une æuvre doit avoir une dimension spirituelle. Lart, cest la
vie. Je déteste les endroits sans âme. »
LE GOOT AVANT TOUT Seuls le plaisir et l’émotion dictent expressions populaires telles que ses choix. Ce qui explique que sur «casser du sucre sur le dos», «ne les murs de son domicile, lon trouve pas mélanger les torchons avec aussi bien une euvre du street- les serviettes», etc. En ‘somme, artiste réunionnais Jace sur le thème de l’esclavage qu’une lithographie planche. aborigène ou qu’un poulpe saisi par JULIEN BORDIER T’objectif du photographe culinaire brésilien Sergio Coimbra. Ce spec- taculaire cliché entraine naturel-
COM TO
lement la discussion vers les liens qui unissent art et cuisine. « Tout
tains que les chefs sont des artistes Nous sommes avant tout des arti- sans. Ayjourd’hui, je vois des plats dits « instagrammables. Ilfaut arrê ter! La cuisine, cest le goit!Le visuel a son importance, certes, mais cela ta trop loin, on ne doit pas manger avec les yeuæ. La société de l’image est en train de tuer le métier. » La cri- tique est sévère pour l’ancien juré de MasterCheflémission de téléréalité
culinaire lancée par TF1 en 2010. «Une ceuvre doit avoir
une dimension spirituelle. L’art, C’est la vie.
Sans ame.» «Avec MasterChef, l’idée était de
mettre en valeur le travail manuel, de montrer l’intelligence de la main.
Mais, ayjourd’hui, les émissions de
Dans son ancien restaurant du télé etraient les gens. Ils pensent être 14 arrondissement, La Régalade, incapables de réaliser de tels plats. berceau de la bistronomie, Yves La technicité et le dressage erception- Camdeborde abandonnait géné- reusement les serviettes en tissu à passer derrière les fourneaur. Bien ses talentueux clients. Contre un joli manger doit être accessible au plus coup de crayon, il passait la gomme grand nombre. On peut aimer une sur l’addition. Yves Camdeborde a euvre d’art sans quelle soit signée conservé les eréations, quil a mises de Picasso0.» sous verre, du dessinateur Siné, du peintre hollandais Pat Andrea, une assiette décorée par Charb et Lauz de la langue trançaise en relation avec Charlie Hebdo..
nel n încitent pas les spectateurs à
Yves Camdeborde se passionne en ce moment pour les images de
l’univers de la cuisine. Il prépare, pour la collection du Petit Robert, un dictionnaire amoureux de ces
¥ves Camdeborde a du pain sur la
camdeborde.com

ATLATco
Francis Alýs: Don’t Cross the Bridge Before You Get to the River
David Zwirner
108, rue Vieille du Temple, Paris
27 mai-17 juillet

art news (4) du mois début version hp blind access….

MUSEE DE LHISTOIRE DE LIMMIGRATIOH
CE QUI ZET CE
QUI RESTE
EXPOSITION
JUSQU’AU 29 AOÚT 2021
PALAS De oeg MMIGRATIC
MAAA
te Benbon
OAFD
pueyeeM
Edition
parisgalleryweekend.com #8,
Ae|p
es
Suo
alle
O
participantes
127 galeries 138 expositions 302 artistes
3.4.5.6 juin 2021 11h-18h
Paris Gallery Weekend est organisé par
.5.
S.6
Parcours et expositions 8 eme édition 100% en accès libre
4.5
COMITE PROFESSIDRNEL DES GALERIES DART

THE ART NEWSPAPER ÉDITION FRANÇAISE
26
Numéro 31,. juin 2021
Grand témoin
VERA MOLNAR «J’ETAIS ATTIREE PAR UNE PEINTURE
FONDEE SUR DES CHOSES
RATIONNELLES»
Al’occasion d’une rétrospective à Mouans-Sartoux, retour sur le parcours audacieux de la peintre abstraite d’origine hongroise qui s’est révélée l’orée à des années 1950. Entretien.
Pour commencer, pouven-vous nous parler de votre enfance en Hongrie? Je suis née en 1924, à Budapest,
Revenons à mon oncle peintre du dimanche: il avait pour sujet de prédilection les sous-bois peuples
de nymphettes dansant. Je trou-
dans une famille très aisée – javais vais cela fantastique, la plus belle une gouvernante française. Alors chose que l’on puisse peindre. Il que javais 10 ou 11 ans, un oncle peignait à l’huile et, un jour, il ma
han
anquier qui etait aussi peintre du dimanche -il s’était fait faire une tunique à la Rembrandt, qu’il enfilait pour peindre – m’a offert une boite en bois pleine de Craies pastel. A cette époque, mes parents avaient une maison de campagne au bord du lac Balaton, et je passais toutes mes vacances a dessiner le paysage au coucher du
autorisée à faire quelques feuilles d’arbre sur une toile. J’étais transie de bonheur. Il ma aussitöt demandé de lui promettre que si je persistais en peinture, jamais je n’irais dans cette direction. A lepoque, je nai pas compris pourquoi, mais je le lui
En 1942, jai passé le concours Vera Molnar, Arrondir les anglea/B, de 1’Académie des beaux-arts de 2021, acrylique sur toile Budapest et l’ai réussi du premier cOup. Je me prenais alors pour la c Leonarda da Vinci» hongroise. A l’époque, la Hongrie baignait en plein réalisme socialiste, glorifiant la patrie, la mère et Il’enfant, etc. J’ai evolué dans cette ambiance pen- dant les deux premières annees, mais jai survécu. Mon professeur de français aux Beaux-Arts était
galerie Oniris, Hennes
promis, à contreceur. Qui sait
et devenir prof de dessin dans une petite ville loin de la capitale, his- toire d’enseigner la beauté de lart aux jeunes prolétaires; soit partir en France pour vivre ma vie â mo..
si c
ne pas le décevoir que je me suis tournée vers
r que je me e
. 1abstraction?
erveilleux,
t une ban
pour l’herbe, puis une bande bleue
Dessiner cst rapidement devenu
pour ‘eau du lac, puis les collines
Vera Molnar, Cancale, juin 2010. D.R.
en face, enfin le ciel avec, en haut à
obsessioT.
Oui. Lorsque la guerre a éclaté,
che, le soleil couchant. Chaque atre craies, jusqu’ au moment ainsi, ces quatre couleurs auraient
Vous naves pas hésité longtemps après votre diplöme, en 1947. Pourquoi avoir quitté la Hongrie et choisi la France ? En réalité, jai déeroché une bourse d’études du gouvernement pour aller à… Rome, ou je me suls..
soir Je me servais des mêmes débr
les L
aJe suis allée sur le pont central de Budapest etjai jetémon tube de peinture noire dans le Danube. Aujourd’hui, C’est sans doute la
erme. Je me suis lée pour trouver des cours
ngois Gachot, qui a aussi été le secrétaire de Jean Cocteau. Au heu de nous faire des cours sur la concordance des temps, il appor- t des livres d’art. Je me souviens
i i
de dessin, le matin, et jai prétexté
suis dit qu’en continuant ne pas vouloir embeter ma mere en trainant à la maison pour qu’elle
vite disparu. J’ai alors imaginé un accepte processns prendre lIu Jpiochais celle placée a e ou à sa gauche, puis celle située à deux cases a a
que de to ces quatre
Je me sen- n personne! Je
tais Rembe dessinais tous
Oujours
dun ouvrage sur Henri Matiss
les jours. Un grand queje préfère!»
ouleur
«emmerdee»-passez-moi lex- pression! Je me disais: «Si je vo1s
Sa droite
bonlheur
Cclatantes, comme on ste socialiste prônait des couleurs
e voila lancée dans ‘immortalite I » pensais-je alors.
nen avait jamais vu, puisque le réa- encore ue
droite o
a8aucDe ,et ainsi da
cases
Madonna con Bambino de Giovanni Bellini, je craque. »
Puis les cours du matin se sont
de Masaccio dans la chapelle
aite, pour menter la gamme de couleurs.
transtormés en cours du soir, Et sou- del Carmine. J’y suis allée bien plus
euses», du genre camaïeu de Jai donc décidé daller au paulazza
Brancacci de l’église Santa Maria
bruns. De cet instant date ma
C’était comme un algorithme denfant En y réfléchissant. i Tends compte que j’ai eu trèr
dain, que vois-je? Un homme nu! Que faire? Je l’ai dessiné de profil,
première-et peut-être seule… –
Farnese, la residencedc
tard, avec celui qui n’était E
«performance»: je suis allée sur
de France, pour det Avec on
mon mari. Malheureusement, à
asard a voulu que ce soit en par- Afection pour le caleul, dès ticipant à ces cours du soir que jai
s encorele pont central de Budapest et j’ai pleine de taches de rousseur et visi- vee, la chapelle était en dans le Danube. Aujourd ‘hui, c’est qu’un visa de dix jours portant la
-la en tait. Cest amusant de rencontré mon futur mari, r le formaliser aujourd’ hui. Molnar.
jeté mon tube de peinture noe
travaux. Face à mon désarroi, un ouvrier italien ma fait grimpet
Un jour, ma mere ma emme à Rome pour visiter la chapelle Vous avexJait une au Sxtine. D nier [de Michel-Ange I, je me suis votre prefesseure
sans doute la couleur que J
an, François
woené
un échafaudage- sans doute aussi
mention soulignee « aucunement un deuxième prolongeable » -je me souviens
e
doute ausst
Our regarder sous ma jupe… Je me
temps aux Beaux-Arts: une période encore du crissement de la plume temps a
Soudain retrouvée devant les de Masaceio comme per- es voit jamais, à un mètre
de liberté, le début de ma vie de peintre.Jabsorbais tout. Tbut et son contraire. En face de lecole, 1ly avait laa petite librairne de lecrivain lmre
saints et les a esement C fesaeure de dl a gauehe du Christ, puis à sa à l’a
cee
sur le papier. Javais de la famille à Paris, qui ma accueillie et aidée à regulariser ma situation. Anecdote amusante: sur un malentendu, un fonctionnaire très gentil a cru que Jetais une artiste « prix de Rome» et ma accordé un visa d’un an
abord bea
me m’a en e
droite, brel, a aborder la fresque de
I’ac préparait
choses. Elle ps est tris Superbe. Cette
peigna
istoire
le et, entre deux cours,
portante, car elle montre le conseil d’un professeur peut
Pan. Jy ai découvert, dans les livres,
matique. Ma mere, furieuse, ma crie: aMais tu ne
u ‘un cOnduire a un chOc énorme. Comment aves Peen pas dans le monde de l’art P
enement aussi infime que Kandinsky, Paul Klee, Pablo Picasso,
le travail d’artistes comme Vassily Kasimir Malevitch, Piet M
Jes aisant tremper – cela u nt Setant aperçue de mon intérêt
sapprocher cette peinture
er en
par le caleul, c’eat un sacrilegeI
lors d’une discussion, elle m’a incité a aler a Plorence voir les fresques
et meme Jean Helion- un Vrai choe, Hélion.
J’avais alors en tête deux projets: en 1947, à l’âge de 23 ans soit massumer en tant que jeune Comment cela se passe-t-il communiste, travailler pour l’avenir au début ?
Vous débarquex done à Paris

numéro 31
THE ART NEWSPAPER ÉDITION FRANÇAISE
Grand témoin
Je me souviens d’une grande effer-
vescence artistique. I1y avait, par sest agenouille pour implorer la exemple, place Saint-Michel, un nature de le pardonner de l’avoir café extraordinaire dont j’ai oublié trahie. Cela montre bien la difficulté le nom, où j’ai rencontré plein de de la liberté totale, le trouble dans monde, comme le poëte Isidore Isou lequel on se trouve quand on décide de tourner le dos à la figuration. A chacun d’inventer ses propres limites. La première idée était de sorienter vers le mysticisme, très en vogue en Europe centrale, notam- ment à Vienne, avec la théosophie de Rudolf Steiner, mais je n’ai jamais Herbin et l’artiste anglais Anthony été mystique. Une autre direc- tion possible était le «mysticisme politique». Mais travailler pour le bonheur du peuple, on sait où cela a conduit…. Pour ma part, j’étais attirée par la pensée scientifique, autrement dit par une peinture qui se fonde sur des choses rationnelles
ou le chorégraphe Maurice Béjart. Au café Le Select, à Montparnasse, se retrouvait chaque samedi la diaspora hongroise. J’y eroisais Yona Friedman, Simon Hantai ou Etienne Hajdu – qui ma présenté Constantin Brancusi -, Auguste
Eh bien, il est allé dans une forêt et
dans l’obédience constructiviste.
François Morellet et sa femme, qui sont devenus des amis trës proches. Gråce à eux, j’ai fait plus tard la connaissance du Suisse Max Bill, ancien élève du Bauhaus qui avait créé à Ulm, en Allemagne, une école de design [la Hochschule für Gestaltung), à qui ils souhaitaient acheter des « multiples ». Je me suis liée d’amitié avec Max Bill, c’est lui qui ma confortée dans la direction de l’abstraction. Il m’a même invitée a participer à l’exposition«Konkrete Kunst» qu’il a organisée en 1960 à ZAunch, pour célébrer les 50 ans de Tart abstrait.
«Je ne crois pas qu’un carré dessiné par une femme soit fondamentalement différent d’un carré
dessiné par un homme. » Vous avex intitulé une recherche
Quel a été votre cheminement jusqua l’abatraction ? Le eubisme a eu une grande impor- tance pour moi, il m’a aidée à fairela transition entre la peinture figura- tive et la peinture non figurative. Le cubisme est une peinture figurative : des formes géométriques simples qui représentent la nature ou un individu. Aux Beaux-Arts, jai long- temps fait de la peinture cubiste. Puis, peu à peu, je suis arrivée à T’abstraction. Ce n’est pas si simple : on ne peut pas être peintre figuratit le dimanche et peintre abstrait le Tundi. Tout le monde recherche le
geste «fou-. Savez-vous ce qu’a fait Prantišek Kupka après avoir réalisé sapremière peinture non figurative?
Vera Molnar, 30 lignes briaées, 2020, laine tinnée, Bernard Chanvean/Galerie BA, Paris, et Vera Molnar, Nocturne, 2020, acier, collection particulière
Courbe Sainte-Victoire. Est-ce l’une de vos dernières tracesfiguratives? L’histoire est très simple. Mon mari travaillait au MIT DMassachusetts Institute of Technology], à Cambridge, aux Etats-Unis?. C’était une période ou jeprouvais une certaine lassitude des carrés et des rectangles. Comme javais du temps, j’écumais les bibliothèques du campus. Un jour, je suis tombée
raide amoureuse de la «courbe de Gauss», que l’on utilise pour faire des statistiques. Une superbe courbe mathématique en forme de cloche, avec un soupçon de désordre, qui ma inspiré une série de dessins. Malheureusement, un soir, dans un motel, quelqu’un a volé la mal- lette de mon mari qui contenait ces dessins. Beaucoup plus tard, à l’occasion d’une exposition à Aix-en-
Provence, jai découvert le profil de
la montagne Sainte-Victoire et y ai trouvé quelques ressemblances avec
la machine imaginaire»,
Comment faisiex-vous? C’est très simple: sur une feuille,
je dessine, par exemple, vingt-cinq
carrés, cinq dans la hauteur, cinq dans la largeur. Puis j’invente un programme: le premier carTé en haut à gauche, je le déplace de plus ou moins 1 mm sur l’axe x, idem sur l’axe y. Ensuite, je fais de même avec le deuxième carré en modulant plus ou moins l’abscisse et l’ordonnée. Et ainsi de suite pour chaque carré. Je perturbe donc un système à l’origine parfaitement ordonné pour en révé- ler autre chose, ce quejai appelé par bord du lac Balaton. Mes parents la suite «le 1% de désordre». Bref, lavaient baptisee de mon prénom, cétait un programme informatique sans ordinateur.
Apartir de 1969, vous ave
eu accès à un ordinateur.
oncrètement, qu’est-ce que cela changé? a
Hill qui, plus tard, a écrit le fameux ouvrage DATA. Directions in Art, Theory and Aesthetics [New York Graphic Society, 1969]. Une fabu- leuse introduction dans la vie artis- tique! En octobre 1956 – une date dont je me souviens précisément, car cetait au moment de ľ’insurrec- Cest ainsi que je suis ctombée» ous disposier d’un ordinateur.. tion de Budapest-, j’ai rencontré
la courbe de Gauss. D’où ce titre: Courbe Sainte-Victoire.
Entre 1958 et 1968, vous aoex
epérimentë ce que vous appeliex
27
Vera Molnar, Meules en 3 couleurs, 2013, feutre et gouache sur papier, galerie Oniris, Rennes, et collection particulière. © François Fernandez
Avec l’ordinateur, les possibilités ont d’inspiration en effet. Dans les considérablement augmenté. Cela années 1950 et 1960, j’ai assisté à permettait d’afliner. Les gens disent de nombreux concerts du Domaine que l’ordinateur déshumanise l’art, musical, jy écoutais des composi- cest stupide. Bien au contraire. Au teurs comme Pierre Boulez, Pierre lieu de tracer à la main quelques Barbaud, Michel Philippot, Iannis versions et de s’arrêter par fatigue, Xenakis… Philippot est devenu un on peut, avec l’ordinateur et une table traçante, faire des dizaines de versions d’afilée. L’ordinateur est finalement davantage un ins-
ument à humaniser. Le premier
ordinateur avec lequel j’ai travaillé n’avait pas d’écran. Cétait au centre informatique de l’université Paris- Sorbonne, à Orsay, où mon mari était chercheur. On entrait des données dans la machine et il fal-
lait attendre très longtemps, parfois les jours, pour enfin voirle résultat. àla programmation.
Puis est arrivé un nouvel ordina-
teur, doté d’un écran. Le technicien ma aussitôt dit: «Oh, ce n’est qu’un gadget, cela ne durera pas, » J’ai au contraire tout de suite senti que c’était quelque chose pour m0i.
gages de programmation comme le Fortran et le Basic. Lorsque c’était un peu plus compliqué, un techni- cien nous aidait. Entre 1974 et 1976, nous avons mëme mis au point un programme personnalisé baptisé «Molnart». Mon mari a également Dans les pays anglo-sa.cons conçu le programme me permettant (Etats-Unis, Royaume-Uni), de realiser les Lettres de ma mère, vous êtes vue comme une dans lesquelles je simule l’ècriture pionnière de l’art numérique, de ma mère.
Dautres disciplines artistiques vous ont-elles influencées ? Oui, l’architecture par exemple. Je vous ai déjā parlé de la maison de campagne que nous avions au
Veronika». Sa construction été a toute une histoire. Mon père, qui était entrepreneur, aimait beau- coup l’architecture moderne, en particulier le Bauhaus. Ma mère, elle, préférait le style rococo, avec petites fenêtres, rideaux et volets. Finalement, mon père l’a emporté, et nous avons eu droit à une belle brique toute blanche, un volume simple à toit plat avec juste une 1Attaché culturel à ‘ambassade de bande de couleur bordeaux au ras France en Hongrie entre 1944 et 1949. du sol. Il y avait deux chambres, une 2 Prançois Molnar a cessé son activité pour mes parents et une pour mol. artistique en 1960 pour se consacrer Dans chacune d’elles, les meubles àla recherche. – chaise, lit, commode – étaient 3 Société de concerts fondée à Paris par exactement identiques, à une chose Pierre Boulez en 1954, dissoute en 1973. près: les couleurs étaient inver- sées. Dans ma chambre, le mobi- lier était bordeaux avec la tranche grise, tandis qu’il était gris avec la tranche bordeaux dans celle de mes parents. Cétait très Marcel Breuer au Bauhaus. Cette manière de jouer avec la couleur ma vraiment plu, et l’architecture ma certainement infuencée. D’ailleurs, le Bauhaus a
pour moi une grande importance. J’ai aussi beaucoup regardé le travail de Josef
Albers.
Et la musique? La musique a etë une autre source
ami. Jai aussi fait la connaissance de Barbaud, quelqu’un de très intel- ligent et de très fin. On peut dire qu’il est l’inventeur de la musique algorithmique. En tout cas, lorsque
je l’ai rencontré, il était le premier en France, sinon le seul, à utiliser de manière systématique l’ordina- teur pour la composition musicale. Il avait, l’époque, à accès aux calcu- lateurs de la firme Honeywell Bull. C’est gräce à lui que je me suis mise
O Prmgl Pernde
Vous participe actuellement àlerposition « Elles font l’abstraction» au Centre Pompidou, à Paris (19 mai- 23 aoit 2021), qui regroupe
Javais enfin accès à une image, je une centaine de femmes artistes. pouvais visualiser les données que Vous avex reçu, en 2016, le priæ j’entrais dans la machine, les modi- fier et les voir évoluer sous mes yeux. Ja appris, avec mon mari, des lan-
Artists, Research & Exhibitions). Etes-00Ls fëministe ? Non, je ne suis pas féministe, mais ne le répétez pas! Je ne erois pas qu’un carré dessiné par une femme soit fondamentalement différent d’un carré dessiné par un homme.
alors que le Vieur Continent, lui, vous perçoit davantage comme une peintre abstraite. En connaitries-vous la raison ? Absolument pas. Regardez, un livre d’artiste sur mon travail récemment paru reprend un ensemble de des- sins que j’ai réalisés l’an dernier. I1 sintitule Main/Machine [Bernard Chauveau, 2020]. Eh bien, je suis à la fois main ET machine. Comme on inspire et on expire, je suis les deux, indifféremment. Faire coexis- ter le rationnel et l’irrationnel a été la quëte de toute ma vie, jusqu’à ce matin encore…
PROPOS RECUELLIS PAR CHRISTIAN SIMENC
«Vera Molnar. Pas froid aux yeux , 30 janvier-12 septembre 2021, Espace de l’Art concret, château de Mouans, 06370 Mouans-Sartoux, espacedelartconcret.fr; puis, 9octobre 2021-9 janvier 2022, musée des Beaux-Arts de Rennes, 20, quai Emile-Zola, 35000 Rennes mba.rennes.fr

THE ART NEWSPAPER ÉDITION FRANÇAISE
28
Numéro 31.)
Livres
Edmund de Waal
Lettres à Camondo
LA MEMOIRE SELON EDMUND DE WAAL
Le céramiste et écrivain publie un récit épistolaire pour accompagner son exposition au musée Nissim de Camondo (a l’automne 2021), la première d’un artiste vivant en ce lieu.
Les lettres de Waal font revivre un monde disparu, celui des chasses et des courses hippiques, des yachts, des mariages malheu- reux et des maitresses généreuses, des flamboyants salons artistiques ou littéraires. Une ombre plane néanmoins: la haine antisémite, si présente et qui, quelques décennies plus tard, formera un terreau fertile à la politique de Vichy et à l’exter-
Descendant des Ephrussi, ban- quiers juifs originaires d’Odessa établis à Paris à la fin du xIX » siècle, Edmund de Waal est frappé par la communauté de destin de sa famille et de celle des Camondo, venus de Constantinople. Toutes deux, ins- tallées à quelques encablures du parc Monceau, ont développé un goüt similaire pour les arts et pour le faste, ont fréquenté les mëmes cercles mondains ou amicaux et ont subi la violence de l’antisémitisme avant, pour certains, de trouver la
De cette enquête littéraire, enrichie de certains documents
d’archives qui en truffent les pages, résulte un texte profondément
mélancolique sur
la mémoire et ses traces matérielles.
nation des Juifs de France. De
cette enquête littéraire, enrichie de certains documents darchives qui en truffent les pages, résulte un texte profondément mélancolique sur la mémoire et ses traces matérielles. Si Edmund de Waal aftirme vouloir «éviter lélégie», on se dit que cest
décoratifs, en mémoire de ce der- nier, sa collection dobjets d’art du xVII siècle et son hôtel particulier. Un lieu singulier devenu le musée Nissim de Camondo en 1936: xP’uisque jaime commencer par les fondements, note Waal, nous pour
mort en ortation.
Pour ses Lettres à Camondo, l’au- teur s’est plongé dans les archives de ces familles au destin particu- lier et a rédigé à partir de ce maté- riau documentaire cinquante-huit épitres adressées, par-delà le temps, au financier et esthète Moise de
là toutefois une histoire fort dificile àécrire, quoiqu’un livre puisse aussi constituer l’espace du dépassement de ce que Sigmund Freud nommait «le roman familial». CAMILLE VIÉVILLE
rions commencer par la poussière;je sais que la poussière vous importe
Votre demeure est si propre, si
hérissée de défenses contre la pous- sière. Vous nadmetter pas que le temps change quoi que ce soit, que la lumière fane les tapisseries, que la chaleur attaque les vernis, les lam- bris, les parquets, que la poussière macule vOs collections. »
Camondo (1860-1935). ECHO D’UN MONDE DISPARU disparition de son fils Nissim, tombé
Camondo, inconsolable à la
Edmund de Waal, Lettres à Camondo, Paris, Les Arts décoratifs, 2021,
au champ d’honneur en 1917, avait égué à l’Union centrale des arts
146 pages, 25 euros.
LABEUR ET MODERNITÉ
Dans Le Serviteur inspiré, Emmanuel Pernoud se consacre à
Emmanuel Pernoud LE SERVITEUR INSPIRE
une figure oubliée, celle du graveur de reproduction ou dinterprétation. Une occasion de sinterroger sur la notion d’auteur.
Depuis une vingtaine d’années, Emmanuel Pernoud emprunte une voie peu fréquentée
curieuse au temps où la machine a remplacé sa main, l..J si étrangerà limage moderne effet pour mission de traduire sur la plaque
alors à une forme de déconstruction, non de
l’euvre de ces maitres mais de sienne, la et
dans l’histoire de l’art à la française: une de lartiste ». Ce travailleur de l’ombre a en voie interdisciplinaire, où l’artiste est perçu comme un être social, et son ceuvre comme un de cuivre ou sur la pierre lithographique objet traversé d’une culture visuelle, littéraire, l’euvre d’autrui afin d’en tirer une estampe, scientifique, populaire. Spécialiste des xIx » et commercialisée auprès d’un public élargi. xx* siècles, il s’intéresse particulièrement aux relations entre la peinture et les marges, de l’imagerie érotique à la caricature ou au dessin d’enfant. Ila développé cette approche dans des ouvrages aussi fouillés que stimulants, tels Le Bordel en peinture: lart contre le goiit (Adam Biro, 2001), LEnfant obscur. Peinture, écducation, naturalisme (HazAn, 2007)-peut- etre son plus beau livre – ou, récemment, Chambres closes. Art et claustration à lâge du roman policier (Hazan, 2016).
«se déprend, ëtape d en étape, de sa propre production artistique», lartiste davant-garde, modèle d’émancipation, se muant en ouvrier habile mais laborieux.
Autre cas devenu célèbre, celui de Cécile Reims. Dans les années 1960-1970, elle grave au burin – technique difficile que peu maî- trisent les dessins de Hans Bellmer, dont les épreuves sont vendues comnme étant de la main de celui-ci. Dans quel dessein ? La dif- fusion de l’aeuvre graphique du surréaliste, auparavant confidentielle, mais que la vogue humaines, otfre une rétlexion fructueuse sur érotique qui déferle transforme en manne le mythe du modernisme libéré de toute ser- financière. Pourtant, dans un mëme mouve- ment, remarque lauteur, le burin permet de cAMILLE VIÉVILLE revenir aux sources du dessin de Bellmer:
CO
Emmanuel Pernoud, qui n’hésite pas à convoquer le cinéma ou des champs variés des sciences humaines, offre une réflexion fructueuse sur le mythe du modernisme libéré de toute servitude, et sa réalité.
hpsrd-drs adits
vitude, et sa réalité.
Deux exemples majeurs jalonnent son étude.
Jacques Villon, frère de Marcel Duchamp, a
celles précisément des grands burinistes de la Renaissance.
TRAVAILLEUR DE L’OMBRE Pour son nouvel opus, Le Servileur nspiré,
connu le succès pour ses peintures cubistes
avant de se consacrer à la gravure de tableaux contemporains, ceux d’édouard Manet ou d’fenri Matisse. Villon procède
Emmanuel Pernoud, Le Serviteur inspiré. Portrait de l’artiste en travailleur de l’ombre,
Avec ce livre, Emmanuel Pernoud, qui n’hésite pas, selon sa méthode, à convoquer Dijon, Les presses du réel, 2020, 164 pag
de reproduction ou d’interprétation, «bëte
le cinéma ou des champs variés des sciences
24 euros.

uin 202 Bumée 3
une visibilité bien supérieure.
Lorsque jëtais aux Etats-Unis, au tournant des années 1980-1990, tra- vaillant à ma thèse, les séminaires d’histoire de l’art les plus courus à Yale étaient déjà ceux de Linda Nochlin, de Jonathan Weinberg ou d’Ann Gibson, qui mettaient en valeur des approches fémi-
american») de l’art des xIx et
Nous sommes en juin 2021. Un événement inexplicable vient de bouleverser la vie des
passagers d’un vol Paris-New York; arrivés à destination, ils sont tous persuadés de vivre trois mois plus tôt. Voici le point de départ
de L’Anomalie d’Hervé Le Tellier (Gallimard,
Goncourt. Louvrage constitue ce que l’on
pluriel -ou bien une série, en un, de romans
e ronanesque propre. Inspire de
par une nuit d’ hiver un voyageur d’Ttalo Calvino (1979) sorte de compilation des débuts de dix romans différents-, celui ierve Le lellier, son huitieème, rend aussi Ommage au groupe d’écriture expérimentale auquel appartenait Calvino et dont lui-même
est le président actuel.
Le tameux Oulipo (Ouvroir de littérature potentielle), fondé en 1960 par le mathéma- ticien François Le Lionnais et l’écrivain et poète Raymond Queneau, définit souvent ses membres comme «des rats qui construisent uD-memes le labyrnthe dont ils se proposent de sortir. Ces labynthes sont les systèmes et hepes de composition que les oulipiens érigent
XX* siècles. Je me souviens de mon étonnement, de retour en France,
Ces dernières senmaines, je me suis retrouvé consecutivement modérateur d’une table ronde sur de constater que ces approches, les femmes dans l’abstraction et qui donnaient lieu à d’importantes
membre d un jury attribuant une publications et expositions de l’autre bourse destinée à favoriser l’étude coté de l’Atlantique, y étaient lar- des artistes afro-américains. On gement ignorées, comme le furent diantes et des étudiants, ou d’un ne peut que se rëjouir du fait que, plus tard les approches postcolo- après des années de négligence niales. Il y avait heureusement un damateurs.
-0u, plutöt, de marginalisation, car certain nombre d exceptions, que je de nombreux historiens et histo- ne citerai pas de peur d’en oublier, riennes dart traitent en France de mais, jinsiste, elles restaient à la ces sujets depuis des décennies, par marge et, pendant longtemps, trop fois de façon pionnière-, l’histoire de l’art dans notre pays se saisisse d’histoire de l’art en France sans en de thématiques et de méthodes dont entendre parler. la fécondité et la nécessité ont fait leur preuve ailleurs, souvent avec
longtemps, on put faire des études
Deux premières vagues de publi- cations reflétant ces approches
es années 1970, puis au tou
nant des années 1990) s étaient en effet rapidement taries, si bien que, par exemple, il n’existe pas, malgré leur importance, d’édition récente en français des principaux écrits de Linda Nochlin (Pourquoi n’y a-t-il pas eu de grands artistes femmes? a été réédité en traduction, chez nistes, queer (à l’époque, on disait Thames & Hudson, il y a quelques «gay and lesbian ») et racisées (on semaines seulement). La situation disait «afro-american» ou «asian- est enfin en train de changer, gråce
à une nouvelle génération d’ensei-
THR ART NIIWSPAPRK fDrmON RANÇAIBE
POUR UNE HISTOIRE DE L’ART INCLUSIVE
afin de générer leurs explorations et trou- vailles, toutes fondées sur le paradoxe d’une
création libérée par la contrainte.
BEAUx PRÉSENTS ET BELLES ABSENTES
Rassemblées en une liste exhaustive et détail- 2020), récompensé l’année dernière du prix lée, ces contraintes reposent sur de multiples figures de style, formes poétiques ou conven- pourrait appeler un roman de genres, au tions linguistiques anciennes et nouvelles. Par exemple, partant que « les onze lettres les plus
de genre, chacun des personnages relevant fréquentes dans un terte en langue française
un peu étendu sont celles qui figurent dans le mot ulcérations »», 1Oulipo invente une catégorie particulière de l’hétérogramme, le «poème en uleérations, qui se compose de vers de onze lettres qui sont tous des ana-
grammes du mot». Ou alors, dans la tradition du lipouramme. soit un texte qui bannit Iusage
dune lettre, La Disparition de Georges Perec
(Gallimard, 1969) est entièrement dépourvue pour l’ensemble de son aeuvre de la lettre «e».
lieu à dinfinies variations dont le « beau pré- TOulipo ont continué de sent» («un poème composé en l’honneur d’une mois, comme à l’accoutumée, mais le plu personne dun sere ou un autre, chérie ou detes tée. Chaque vers est écrit en n’utilisant que les lettres du nom du (ou de la) destinataire, »)
a alphabets restreints peut donner
gnantes et denseignants, de conser-
vatrices et de conservateurs de musée, et de commissaires d’expo- sition, qui occupent désormais des Dostes importants-et grace aussi,
ublic renouvelé d’amatrices et
Chroniques
Les approches féministes, queer et racisées prennent enfin de l’ampleur en France. La promesse d’expériences artistiques enrichissantes.
Pollock posait une question fonda-
le point d’être dépassé. Cest l’en-
mentale: pourquol, alors que des études universitaires et des exposi-
semble de P’histoire de Fart, savante
et grand publie, qui doit désormais integrer ces objets, ces sujets et ces méthodes, On se rendra alors ndre
tions l’ont, depuis une cinquantaine
dannees, biattu en Dreche, un canon
vaut la peine de
et hétérocratiquen Continue à btre la norme? Dune certaine tagon, sans
plus gobale parce que c’est aussi la rendre plus riche, augmenter nos possibilités d’epérience, y compris artistique (ou peut-être, en ce qui me concerne, oserais-je dire, avant
chercher à apporter ici une réponse argumentée à cette question, il me semble possible de suggérer que cest parce que le système sest défendu
Pourquoi, alors que des études universitaires et des expositions l’ont battu en brèche, un canon «mono-genré, racialement excluant et hétérocratique» continue
tout artistique).
en laissant ces approches à des spé-
Si des préjugés, d’autant plus
cialistes, qui ont trop peu souvent utilisé leurs méthodes au sein d’une fortement ancrés qu’ils sont non histoire de l’art plus large, qui, forcés conscients, ont, jusquà présent, et forcées par le systeme, ont isole retreci nos horizons, il ne fau- les objets et les sujets qu’elles et ils drait pas que cette histoire de l’art
à bon droit militante devienne à
mettaient au jour. Il ny avait pas
à être la norme?
LITTÉRATURE SOUS CONTRAINTES
Grâce LAnomalie à d’Hervé Le Tellier, prix Goncourt 2020, les jeux d’écriture et de combinaison de l’Oulipo ont fait l’actualité littéraire.
et la «belle absente» («un poènme compose
en l’honneur d’une personne d’un sere ou e lautre. Le poème comporte autant de veTs que
les lettres du nom de la (ou du) destinataire.
Lon s’interdit d’utiliser dans le premier vers la première lettre du nom, dans le deurième vers la deurième lettre, et ainst de sutte 10 autres lettres de l’alphał être prásentes dans chague ve t belles en passant que «les beaur prese ier
doivent au contraire
not
absentes sont recommandes pour t
saires, les remises de décorations, les tettrsP dinsultes et autres occasions festites
LASAISONOULE Ces derniers temps, Ces Occa doute été moins nombreusespix o mis à part (un second d’ailleurs, celui de la poésie, vient d’être remis à Jacques Roubaud
ons ont sans
distance, au même titre que les membres de reunir chaque
se
souvent en ligne plutöt qu’en personne, à la
Bibliothèque nationale de France, lieu d’ac- cueil depuis 2003 des Jeudis de l’Oulipo.
Les expériences que jai mention-
son tour exclusive. Comme la sug- géré Griselda Pollock, plutot que dajouter au canon des notes de bas
d’autre solution, en quelque sorte, et ce fut un moment nécessaire.
sORTIRDE L’INVISIBILITĖ Dans sa conférence inaugurale du colloque Elles « font l’abstraction, nées au début de cette chronique en une autre histoire de l’abstraction montrent encore la nécessitė, car il au xx siècle», organisé à Paris par reste beaucoup à faire, en termes le Centre Pompidou, l’association de recherche et d’exposition, pour AWARE’ et le Legs (Laboratoiresortir de l’invisibilité: il faut encou- d’études de genre et de sexualité, Paris 8 Vincennes Saint-Denis et
de page, ou de proposer un canon alternatit, Ilobjectif serait de parve- nir collectivement, spécialistes et non-spécialistes de ces approches, à «diffërencier ce canon> de l’intérieur. ERIC DE CHASSEY
rager les initiatives qui rendent ce
travail possible et en accroissent l’ampleur. Mais ce moment est sans
Paris Nanterre), qui s’est tenu en ligne du 19 au 21 mai 2021, Griselda doute-je l’espère en tout cas-sur
1 Lire nos articles sur ces sujets pages 20-21
Inspiré de Si par une nuit d’hiver un voyageur d’Italo Calvino, le roman d’Hervé Le Tellier rend hommage au groupe d’écriture expérimentale auquel appartenait l’écrivain italien et dont lui-même est le président actuel.
rotocoles es oulipiens séances se de o lecture eDermarché» publiques, les
de
matique annuelle. Apres «Le en 2019-2020, « Les planetes» furent choi- sies en 2020-2021 (pour le prochain et der-
nier rendez-vOus de la saison, les membres se Saisissent des « planetes naines»). Qui sait ce à
ersaire de la publicat
quol setra 2022r ias
Vlles intisibles dltalo beaux
cera sans doute l’occasiot
présents et de belles absentes ineu
ATRICE GROSS
oulipo.net bnf.fr/fr/agenda/les Jeudis-de- ouupo

THE ART NEWSPAPER ÉDInON PRANÇAISE
Marché
EN JUIN, PARIS FETE (ENFIN!) LE DESSIN
Après une année 2020 chaotique, les événements liés aux belles feuilles ont meilleure mine en 2021. Cest le retour des salons, dans un format resserré.
Mare Chagall, Le Cheval aili,
ves 1939-1943, gouacbe sar papier
e Hdene Baily CGallery
Expositions de concert pour trois galeries du Faubourg-Saint-Hlonore
s au3juilet 2021, trois enseignes font front commun en presentant chacune une exposition d’evergure. La galene Ene Coatalem devoue cnmquante aeruvres -peintures, dessins, assiefties. d’Hubert Robert. La giene Perrin dresse un panorama de la sculpture de 1600 à 1900, avec un accent sur le symbolisSTme Enfin, la galerie G. Sarti invite les amateurs à ecouter sur un audioguide des musiques d epoque associeeSa vingt-cinq tableaux du xiv au xvir’ siedle. coatalem.com:plerieperrin.com sarti-gallery.com
Pomm
Du 9 au 13 juin 2021, sounte louze galeries participent à la
Choisissez votre rive
P édition du Came Rive Giauche Chacune dévoile un artiste, une
dou
la Grange-Batelière, de Provence Chacune des douze galeries partic? pantes a choisi un thème; ainsi AB euvre ou un objet sclectionne s’intéresse aux années 1933-1935
sement de Paris, les rues Drouot, de
le tout premier Salon du dessin de avec Stephen Ongpin Fine Art, neaux horaires, Le lauréat du prix van Seggelen Fine Arts. « Du cóté
Verdeau et Joutfroy,
à se préinscrire sur lnternet par cré-
ohiet
collection. Lévénement soufflera ou encore les Pays-Bas avec Onno Drawing Now sera annoncé lors de et les passages ainsi sa 30″ bougie du 1″ au 4juil- let 2021-en lieu et place de I habi- des collectionneurs, ai la situation sont en lice: Delphine Gigoux- tuel mois de mans -dans son écrin le permet, Jeapère que les étran- du Palais de la Bourne, Avis aux ama- ere viendront. Mais il ne faut pas Odonchimeg Davadoorj (galerie avec des duve teurs, «nos archands, toul comne les collectionneurs, sont très moti- teurs en France et en Europe, soit rie C), Nicolas Daubanne (gal
Our son caractere extraordinaire h travers une myriaue de spécialités. Le 10juin 2021,
Artur Ramon Art, le Royaume-Uni
d
ouverture du Salon. Cinq artistes Martin galerie Caire Gastaud),
. yO
En 1991, I’hötel George-V accueillait
place au Nocturne Rve Drte marchande pansienie une quarantane de
aeuvres de John Ferren,
de Marguerite Burnat-trov d1s que la galerie Chauvy présente des euvres de la star sénégalaise
isme a travers des dessins inédits
Backslash), Mathieu Dufois (gale- Laura
ositions
Maubert) et Julien Tiberi (galerie Semiose).
COur thématiques
dey
ubl
lier qullya de nombreur ama-
la majorité des acheteurs du Salon. Et pour ceur qui ne pourraient se
monde
Soly Cissé. Cette crit dans le calendrier des ve
promet Louls de Bayser, pré- sident du Salon. Mene son de cloche avee Emmanuel Jaeger, directeur de la galerie Jeanne Bucher-Jaeger
DDessin, créé en 2013, organise sa 9édition du 11 au 13 juin 2021. 11
OW, le Salon
e veut un tremplin pour les jeunes dessins organisees aino artistes sortant des écoles dart. Ce à l’instar de celles orchestrees cabinet de dessins contemporains a 9 juin par l’étude Millon, avec des carrerivesa heu dans un nouvel espace adapté feuilles datées de 150O0 atD estures sanitaires, derrière la le 11 juin par Ietue Bourse douzaine de galeries françaises une pièce inedite u e recemment créées et sa « pépinière François Lagrenée (le nby d’artistes , une initiative lancée
de lart
plateformne en ligne montrant pris de cng centa Jeuillea , poursuit Louis
déplacer, nous mettonu en place une
uclhe.co
C rt-rivedroile.com
dont c’est la première participa- tion-, pour qui «les amouretur de belles feuilles anciennes et modernes pourront retrouter la Jerveur du Salon physique . 1 dévoilera des ceuvres d’artistes ayant eu un lien avec la galerie, tels que Jean Dubutlet, Eugène Dodeigne, Alberto retrouver la ferveur Giacometti, Henri Laurens, Lucio du Salon physique Fontana, Pablo Picasso, Maria Helena Viera da Silva ou Auguste Rodin
bre
le Bayser.
les arts premien Du 17 au 22 juin 2021, Pans 1 fete SOn 6 anniversaine À Saint-Gerial quartier de prédilection des collectionneurs do quelque vingt-cing marchands dont Entwistle, Flak, Charles Wesley Hourdé, Meyer, Monbris Katton ou Jean-Baptiste Bacqu ouvrent leurs portes de concer pour présenter chacun un objet phare représentatif de sa spécialisation et de esthétiques et culturels Des expositions thématiques sonit a uf d’objets à prix sages, partos inférieurs à 3000 euros paristribal.com
Paris Tribal cel
ria hibal
Les amoureux de belles feuilles anciennes et modernes pourront
à l’encan des dessins anciens, dont
eFaris. Il accueille une
7-des-Pr
entre 40000 et 60 000 euros. ARTHUR FRYDMAN
S tribaus
uobjets
Dans le domaine du dessin en 2018 ayant pour but de présen- contemporain, Drawing Now ter le travail de très jeunes artistes.
Salon du dessin,
1Ajuillet 2021, Palais Brony
une scène du dessin avant-gardiste et novatrice, à l’instar de
Une façon de mettre en lumière
Paris,
se, 75002 1
Vendel, Almendra Acosta, Josué Comoe et Louis verret, selectionnés
londudessin.com
mie. Sa 14″ édition, déplacée, se
endel, Alme et, sélection 10-13 juin int-Antoine
LART DE SADAPTER Des exposants, ily en aura moins cette année, en raison du contexte sanitaire trente-neufd lhabit
Drawing Now Alternative,
lieu du Carreau du Temple, cette « Drawing Now Alternative » S ins-
tient du 10 au 13 juin 2021. Au
dhoi
pour ce cru 2021
com
75012 Paris, drawingnowartfaira DDessin, 11-13 juin 2021
rons près de
Enfin, Dessin au Quartier Art du Faubourg-Saint-Antoine,
talle dans un ancien magasin de la
amateurs de belles feuilles, revient DDessin, 11-13 juin 2021, pour sa part du 2 au 16 juin 2021. 40, rue de Richelieu, 75002 Paris,
rue du Faubourg-Sant Une Drouot, autre renderevient
ntaine de galeries-contre oixante-dix les annees
dans le 12″ arrondissement. Une Drouot, autre rendez-vous des
runme, avec une sélectio
les
conterte, le Salon reste interna- tional puisque nous decueiitois plus de
ein au Quartier Art Drouot, 2-16 juin 2021, 14, rue de la
a avec e Sulon au dessin et DDessin. Comme chaque
a
dont Anne de Villepo, Ane Sarah Bénichou, Jean Fournier,
Grange-Batelière, 70009 Paris,
t seront
guartier-art-drouot.com
année, il prend la forme d’un par-
marchanda t
ou Huberty
notamineat présents les Etats-Unis avec Rosenberg &Co, la Belgique avec Lanez Gallery, IEspagne avec
les
relant, dans le g’ arrondis-
&Breyne. Les visiteurs sont invitesCou

Juin 2021, numéro 31
THE ART NEWSPAPER ÉDITION FRANÇAISE
31
Marché
LE PARIS GALLERY
WEEKEND VOIT DOUBLE
Lévénement réunit cette année 127 participants, un record, et offre un ensemble d’une extrême variétéé des talents émergents aux figures historiques.
Pour son édition 2021, le Paris Gallery Weekend recueilli a cent vingt-sept inscriptions contre une soixantaine l’an dernier. « Pour la première fois, le Paris Gallery
renforce l’aura de Paris. «Les gale- ries sont au taquet pour reprendre une activité « normale, et ces petites entreprises sont comme des indi- Weekend est ouvert tous les vidualités : nous avons tous envie membres du Comité professionnelde retrouver nos occupations quo- des galerics dart [CPGA), sans tidiennes et en rapport direct avec aucune sélection esthétique ou autre, n0s coreligionnaires, amateurs dart, ce qui redouble symboliquement le professionnels, collectionneurs.., sentiment d ouverture », explique observe Florence Bonnefous. Et de
la galeriste Florence Bonnefous,
d’Air de Paris, membre du Board, lequipede direetion de levenement,
Internationale.
UNE MANIFESTATION LOCALE Afors que Paris redevient une fete avec le déconfinement, « la volonte est d’aider les galeries pour ne soit pas une année blanche », abonde Géraldine Doger de Spéville, secrétaire générale du CPGA. Et d’ajouter: «ll sagit d’une éidition de transition accompagnant la reprise de cet événement par le comité. » Fondé en 2013 par Marion Papillon, qui a dirigé les sept premières édi- tions, le Paris Gallery Weekend a en effet été repris de façon
internationaux dont la présence
belges.»
que ce
défini-
oL Le Sulom du dessin erceptés [lire C-Ontre), il faut soutenir les gale-
ae Speville. D’où l’idée d’ouvrir les rangs à l’ensemble des galeries du CPGA, avec une participation réduite à 800 euros.
22,48 m?, Marcelle Alix, Sultana, High Art ou Édouard Montassut,
Perrotin; Sean Scully et Yan Pei- Ming chez Thaddaeus Ropac; Julie de jeunes galeries comme Chloé Mehretu chez White Cube; Francis Salgado et des galeries itinérantes Alys chez David Zwirner (voir notre comme Kaleidoscope ou Ketabi entretien avec l’artiste dans ce numéro, p. 16); Louise Bourgeois chez Karsten Greve; le «peintre des arbres» Alexandre Hollan à la galerie Guillaume; Marcelle Cahn chez Jocelyn Wolff; ou le Libanais
Projects.
Si le Paris Gallery Weekend sétoffe, c’est aussi gråce à la parti- cipation de professionnels instal- lés dans la capitale depuis 2019 Double V Galery et Claire Gastaud, qui ont tout récemment ouvert en
Des classiques et des modernes, duo rue Chapon, dans le Marais, des modernes devenus clas- mais également 313 Art Project, siques, il en est aussi question
Andréhn-Schiptjenko, Galleria Continua, Lévy Gorvy, Mayoral, la galerie Orbis pictus, la galerie Wagner, White Cube ou David Zwirner. Souvent des poids lourds
«Les galeries sont au taquet pour reprendre une activité « normale » nous avons tous envie de retrouver nos occupations quotidiennes et en rapport direct avec nos coreligionnaires.» 955OLO SHOWS
43 EXPOSITIONS DE GROUPE
tive par le CPGA, qu’elle préside. Les visiteurs ont, quoi quil en En labsence de foires ce prin- soit, l’embarras du choix, avec au temps, Drawing Now Alternative menu trente-huit vernissages, quatre-vingt-quinze solo shows, dont trente-huit d’artistes femmes, Tes, poursuit Géraldine Doger et quarante-trois expositions de groupe! Parmi les accrochages monographiques, ils peuvent découvrir: Kiki Smith et Robert Rauschenberg chez Lelong & Co. La manifestation accueille ainsi Wolfgang Tillmans chez Chantal des enseigmes de Belleville telles que Crousel; Alain Jacquet chez
Ali Cherri chez Imane Farès.
Vue de l’exposition «Sean Scully.
Entre ciel et terre», Thaddaeus Ropac,
Paris Marais, 2021. Coartey Thaddaeus Ropae
avec Sonia Delaunay (Zlotowski), Jean Dubuffet (Baudoin Lebon), Jean Fautrier (Applicat-Prazan),
František Kupka (Le Minotaure), Alfred Manessier (Laurentin) ou Zao Wou-Ki (Mayoral).
poursuivre: «lepense que pour cette Pinel), Baptiste Rabichon &
Enfin, les amateurs en quête tation plutót locale, ce qui n’est pas Azeroual (Binome), Aurélie Pétrel ou déjà établis, peuvent buti- même contacté des collectionneurs Olivia Lavergne (Insula), Robert les années 1980 et 1990. Air de
édition, nous aurons une fréquen-
Fabrice Laroche, Mustapha de jeunes artistes, émergents une exposition réunit, aux côtés de
coordonné cette année par Silvia surprenant dans le conterte actuel, Ammon, codirectrice du Salon Paris sachant que nous avons tout de
ARTISTES EMERGENTS ET CONFIRMES Certaines galeries se font par ailleurs Fécho de la Saison Africa2020, dont
l’acerochage de groupe e Traversée
africaine» chez Anne de Villepoix, « Kongo. Arts anciens d’Afrique
centrale» chez Bernard Dulon, Romain Kronenberg, Photo d’Amos,
Safâa Erruas chez Dominique Fiat, Adjaratou Ouedraogo chez Françoise Livinec, Fabrice Monteiro chez MAGNIN-A, Myriam Mihindou chez Maïa Muller, Lyndi
chez Nathalie Obadia, ainsi que Marius Dansou et Julien Vignikin chez Georges-Philippe et Nathalie
Vallois.
duction d’Idir Davaine; Marcelle Alix, celle d’Ernesto Sartori; Marie Vitoux, celle de Clarisse Griffon du Bellay ; Eric Mouchet expose
Pierre Gaignard et Roy Köhnke. Dorian Gaudin et Margaux Valengin sont à retrouver chez PACT; David
Raffini chez Papillon; Vaultman à Paris, Pantin et Romainville, chez Pi Art House (Pijama Galerie); parisgalleryweekend.com
2021, série photographique. Courtey de T’artiste et galerie Sator
Des focus sur des photo- Sales chez Maria Lund, Nú Barreto Eloise Van der Heyden chez graphes sont en outre propo- sés, tels ceux de Martín Soto Climent (Andréhn-Schiptjenko), Niccolò Montesi (Bendana-
Catherine Putman; Edgar Sarin chez Michel Rein; Lulù Nuti chez Chloe Salgado; Anthony Cudahy chez Semiose; ou Matthias Garcia chez Sultana. Chez 313 Art Project,
Xavier Veilhan, Giovanni Ozzola,
(Ceysson & Bénétière), FLORE ner parmi quelque trente exp0- Je Yeoran, Gigisue, Jia Lee et (Clémentine de la Féronnière), sitions de créateurs nés dansJungpyo Hong.
Faute de pouvoir organiser les parcours de visites habituels, le
Huot (MAGNIN-A), agnès b. Paris montre le travail de Gaëlle (Arnaud Lefebvre), Philippe Choisne, prix AWARE 2021. ALB Paris Gallery Weekend a invité des Chancel, Gary Green (Miranda), expoOse Matthieu Martin et Fabio personnalités du monde de l’art Nicolas Comment, Steve McCurry Deronzier. Anne-Sarah Bénichou à livrer leurs coups de cæur sur (Polka), Letizia Le Fur (Laure présente des aeuvres de Massinissa le site Internet ou sur les réseaux Roynette), Romain Kronenberg Selmani; Backslash, celles de sociaux, un par quartier: les cri- (Sator), Aurore Bagarry (Sit Down) Rero; Ceysson& Bénétière, celles tiques d’art Ingrid Luquet-Gad et ou encore Thomas Paquet (Thierry de Cally Spooner. Chez Crèvecaeur, Marie Maertens, les collectionneurs Bigaignon). Parmi les expositions l’on peut découvrir ou redécouvrir Dorith et Serge Galuz, le conserva- thématiques, il faut noter celle de la Sol Calero, tandis que gb agency teur de la collection Syz en Suisse galerie Natalie Seroussi, consacrée met en avant Paul Heintz, prix Nicolas Trembley, le commissaire aux découpages de Jean Arp, John Révélation Emerige 2019. Jousse d’exposition Matthieu Lelièvre, le Baldessari, Bernard Heidsieck, Entreprise montre Nathanaëlle directeur du musée d’Art moderne Bodys Isek Kingelez et Gordon Herbelin; Ketabi Projects, la pro- de Paris Fabrice Hergott, et la desi- Matta-Clark.
gner matali crasset. Une autre façon de se laisser guider. ALEXANDRE CROCHET
Paris Gallery Weekend, 3-6juin 2021, 127 galeries

m

art newspaper(3) du mois début version hp blind access….

18
THE ART NEWSPAPER ÉDITION FRANÇAISE
Expositions
Numéro 31, juin 2021
LA BOURSE
DE COMMERCE, SOBRE ET
PUISSANTE
Ily avait des mois, même des années que l’on attendait l’ouverture de la Bourse de Commerce Pinault Collection. Un événement qui va remodeler durablement le paysage de l’art à Paris.
Vue de l’exposition « Ouverture », Bourse de Commerce- Pinault Collection, Paris, 2021, avee les euvres d’Urs FIscher. Courtesy de l’artiste et Bourse de Commerce-inault Collection. OTadao Ando Architect &Associates, Niney
à l’arrière-plan un grand Jugement dernier surplombant un monde en décomposition.
PARIS. Cette ouverture a donné son nom à l ‘exposition inaugurale, accrochage éblouissant d’un choix
et Marea Arehitectes, Agence lierre-Antoine
Gatier. Photo Stefan Altenburger
Après ces aeuvres monumentales, «Ouverture» joue avec les tonalités et les échelles. Les commissaires ont essaimé quelques malices qui attirent les yeux sur le bâtiment, et
d’aæuvres fait par François Pinault lui-mēme dans sa collection, avec son équipe rapprochée, composée de Jean-Jacques Aillagon, Martin Bethenod, Caroline Bourgeois et
tourmentées de Tatiana Trouvé, la visite s’achève par un étage consa- cré à la peinture contemporaine, à travers un choix resserré de dif- férentes générations d’artistes. Une première salle est consacrée a d’immenses portraits de Rudolf
Matthieu Humery. Les noms des allègent la dimension dramatique de artistes retenus avaient été soigneu-ces premières aeuvres- ou bien l’ac- sement tenus secrets jusqu’aux der- centuent. Non loin de la librairie, un niers jours. Tout juste les drapeauxpetit bruit: le bégaiement de la sou-
Vue de l’exposition « Ouverture», Bourse de Commerce- Pinault Collection, avee les ceuvres de
D0ulu montrer que la collection se
Stingel qui laissent surgir lextraor-
ris de Ryan Gander qui crie «l… 1..
developpe auLSSt la ou on ne lattend pas, explique Martin Bethenod,
dinaire présence de sa peinture. Peter Doig, Marlene Dumas, Kerry
argentés des frères Bouroullec, qui
.., appelant les passants depuis le bas d’une plinthe. Et, lorsque lon
ont dessiné le mobilier intérieur,
David Hammons. Courtesy de l’artiste et Bourse de Commerce-Pinault Coll
directeur general delegue de la
attisaient-ils l’impatience des visi-
James Marshall et Luc ‘Tuymans
apparaissent ensuite, parmi les plus grands de leur generation, peu ou jamais exposés en France. Les des- sins de Miriam Cahn continuent à émerveiller. Puis vient la plus
leve les yeux pour observer la cou-
Bourse de Commerce. DIALOGUE ENTRE LES ARTS
teurs depuis quelques semaines aux
OTadao Ando Architect &Associates, Niney et Marca Architectes, Agence P’ierre-Antoine
pole, ce sont les pigeons de Maurizio
abords immédiats du lieu.
Cattelan, Others, dont on croise le Ando, le bâtiment se révèle magnifi- regard. Ils sont discrètement per- quement, servant les oeuvres et servi chés sur la corniche du balcon, par un accrochage dépouillé. En comme ils lavaient été en 2017 à la Monnaie de Paris, présence à la fois tendre et inquiétante. Tout autour de la rotonde, Bertrand Lavier a quant à lui investi des vitrines en bois d’une rétrospective facétieuse
Entièrement repensé par Tadao
Gatier. Photo Aurdlien Mole
Lun des gestes majeurs réside dans la présentation du plus grand ensemble de David Hammons jamais montré en Europe. Datées des années 1960 à aujourd’hui, ces
jeune génération, des artistes par- tois deja connues, en particuner
évoque plutöt la photographie plas- ticienne et la Pictures Generation,
dégageant la verrière et les espaces environnants, larchitecte japonais a réussi la gageure de remettre en lumière cet édifice patrimonial dont on découvre les volumes et les pein-
Claire 1abouret et 1ynete Xhidion- Boakye, et des découvertes, comme
avec Richard Prince, Louise Lawler et Sherrie Levine.
euvres sont comme une exposition lans l’exposition, hommage à cette
Ser Serpas exposee a la Punta de (2019), Florian Krewer et ses noc-
Ponctuée par The Guardians,
T’humour et la force conceptuelle quon lui connait. Première mise en abyme, une vitrine dans une vitrine ouvre la ronde rejouissante de ses chantiers, de jeux formels en jeux
tures fraichement restaurés. lya en vingt-quatre stations, avec figure du Black Arts Movement,
un des artistes americains les plus des sculptures de plus en plus Dogana dans « Luogo e Segnl
turnes mystérieux, la Chinoise installée à Paris Xinyi Cheng et le Brésilien Antonio Obá. Sur eux veillent les figures magniiques de Thomas Schütte.
composé un lieu complètement neuf en insérant un cylindre de béton au centre de cette construction de la fin du xVIIr siècle et en aména- geant les différentes galeries qui Tentourent. Quelques cimaises des- sinent ‘espace, toujours à quelque distance des murs, ce qui cree une atmosphère de légèreté et de fluidité
rares. Il donne la vision d’un monde fragile et meurtri, et nous guide lui-
meme, travers à un film dans lequel
il se met en scène, jusqu’à la recons-
titution d’une cellule du couloir de la mort de la prison de San Quentin aux Etats-Unis. Minimum Security, une ceuvre qui n’avait jamais quitté
Visuels.
Lépilogue réunit au sous-sol LExpédition scintillante de Pierre Huyghe revisitée pour l’occasion, l’euvre Mont Analogue de Philippe Parreno à l’extérieur, et la délicate installation musicale de Tarek Atol clöt le parcours par un dialogu entre les arts. La voix sobre et puls sante de la Bourse de Commerceu pris sa place singulière Paris. ANAEL PIGEAT
Quelques cimaises dessinent l’espace, toujours à quelque distance des murs, ce qui crée une atmosphère de légèreté et de fluidité singulière. Parcourir ce lieu, c’est aussi voya-
l’atelier de l’artiste, dialogue avec la Bourse de Commerce, son histoire, ses liens au passé colonial de la France des – sessions de recherche ont été lancées à cet égard, notam- ment sur Iiconographie des pein- tures de la rotonde datant du
singuliere.
TENSION DRAMATIQUE ET MALICES
résonance avec l’epoque,
n
«Ouverture» est placée sous le signe d’un humanisme sombre exprime avec retenue. Ce constat simpOse d’emblée, dans la rotonde baignee de lumière, à travers la majestueuse
XIX siècle.
Dune tonalité plus intime mais
ger dans le temps des exp0sitions
seulptured’Urs Fischer, réplique en organisées par la Collection Pinault non moins forte, la section consa- Cire de LEnlecement des Sabines de au cours des quinze dernières crée a la photographie aborde les Glambologna, qui commence lente- années, à Venise et dans divers questions relatives aux corps, a la ment a fondre et à disparaitre, vanité lieux hors les murs, On y recon- mise en scène de soi et à la décon- des vanités ou image de la méta- nait les familiers de la maison, et le struction des stéréotypes, à travers morphose. A quclques pas de là est ton est a la retenue: cNou8 avons six artistes des années 1960 aux accroché l’immense tableau lci plage choisi de ne pas caposer les artistes années 1980. On retrouve Cindy comne ici-bas de Martial Raysse, que lon aurait pu 8dtlendrea trou- Sherman, Michel Journiac avec artiste que François Pinault détend ver lü, comme Jetf Ko0n1s, Tukashi ses 24 heures de la vie d’une femme depuis de nombreuses années. Les Murakami ou Damien Hirst, ni ordinaire, mais aussi, de façon plus visiteurs sont ainsi accueilis par les rueres coup de poing de ceur inattendue, Martha Wilson – dont le une foule aux couleurs acidulées, qui sont présents, telle la Nona Ora Centre Pompidou prépare une expo- mais plus acides que douces, avec de Maurino Cattelan. Nous avons sition. Un autre ensemble d’oeuvres
«Ouverture », 22 mai-31 décembre 2021, Bourse de Commerce- Pinault Collection, 2, rue de Viarmes, 75001 Paris, pinaultcollection.com
Philippe Parreno, Mont Analogue, 2001-2020, LED Light Engine, verre, metal, programme. Philippe Parreno Bourse de Commerce- Pinault Colleetion

Juin 2021, numéro 31
THE ART NEWSPAPER EDITION FRANÇAISE
Expositions
ANNE IMHOF
L’INTENSITË DU PRESENT
Le Palais de Tokyo donne carte blanche à la plasticienne allemande. C’est l’une des expositions les plus passionnantes à Paris depuis plusieurs années.
Viues de l’exposition = Natures mortes
champ d’action habituel pour se rapprocher des arts visuels. Et cest peut-étre ce degré supplémentaire de difficulté qui donne à lexposition
PARIS. En France, Anne Imhof est une artiste rare. Larchitecte italienne
d’Anne Imhof au Palais de Tokyo,
à Paris. Courtexy de l’artiste, Galerie Bachhols
Vittoria Matarrese, commissaire de T’exposition avec Emma Lavigne, présidente du Palais de Tokyo, l’avait invitée à participer au festi- val Do Disturb en 2015. De l’autre côté du parvis qui sépare les deux lieux, le musée d’Art moderne de Paris l’avait également convièe pour un concert, « Vape Music», à l’hi- ver 2020. Après «Sex», l’exposition très remarquée de la Thte Modern, à Londres, en mars 2019, dans laquelle la performance avait une
Sprith Magers. Photos Andres HRoseti
une intensité si remarquable.
L’acerochage montre d’abord le formidable sens de l’espace que l’ar- tiste a su déployer, sa faculté à des-
Ce qui se déplie par la suite, cest
le dialogue etroit quAnne lmhot
entretient avec le dessin et avee la peinture: sa peinture, celle d’Eliza
siner un véritable paysage entre ces murs où lon retrouve lesprit insuflé
Douglas, sa compagne, et celle de
plusieurs artistes qu’ellea invités, de Joan Mitchell à Cy Twombly, dont
par les architectes Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal au site de créa- tion contemporaine parisien, ouvert au début des années 2000. Le visi- teur est accueilli par une scène posée sur les marches de lescalier qui
est montré le bouleversant Achilles Mourning the Death of PRatrocles. La lumière des verrières cree des eftets
de transparence mordorée saisis- sants sur l’ensemble de tableaux de
grande part, Anne Imhof a surtout été repérée à la Biennale de Venise,
monte vers la mezzanine.
Signmar Polke, Arial dge- exception-
Pavillon allemand avec Faust, à loir composé de plaques de verre nellement prété par la Collection nouveau une pertormance mélant récupérées sur un chantier, che- Pinault et expose en France pour ensemble d’objets et éléments de min artificiel qui na d’autre vertu la première fois. La peinture se fait Scenographie, et qui lui a valu le que de créer un monde de reflets, architecture. Lesprit de Gordon
Puis il s’engage dans un cou-
la même année: elle y occupait le
de transparences, de fantomes, de Matta-Clark nest pas lon-son euvre apparait d’ailleurs dans les
graffitis, de contemplation et d’il lusions, de réflexion sur la nature
Lion d’or.
photographies d’Alvin Baltrop.
Au Palais de Tokyo, le format de la et sur les mondes industriels. A carte blanche est toujours un défi travers ces vitres, on devine des majeur pour les artistes, «Je m étais euvres d’autres artistes, comme la posé la question, en arrivant ici, vidéo d’Elaine Sturtevant montrant de savoir sil était raisonnable de un chien qui court de toutes ses forces-ici à rebours de notre che-
ENERGIE PRIMITIVE
d’abord le formidable sens
de l’espace qu’Anne Imhof asu déployer, sa faculté paysage entre ces murs oùl’on retrouve l’esprit
côté du båtiment, en pleine lumière
MONTRER LART
Lespace se déplie et s’étire.
Anne Imhof a été élevee dans une
oursuivre ce principe. Nous nous
min, des photographies de jeunes
ait pas forcément de montrer le gens endormis près d’une rivière par Wolfgang Tillmans, et des euvres d’Anne Imhof, peintures rayées de
Le parcours est également ponctué
de corps tour à tour contraints et libérés, présents dans des vidéos
sommes rendu compte qu il ne sagis-
famille catholique, par des parents
insuflé par les architectes Anne Lacaton et
politiquement très engagés, «Elle
Hammons et de Klara Liden, et a vecu dans une tension perma- absents, mais suggérés par plu- nente entre conscience spirituelle et conscience du temps présent », souligne Emma Lavigne. Lartiste, là, comme des témoins, dans une qui vit à Prancfort, raconte aussi sa résidence en 2014 à la Cité interna-
d’Anne Imhof ou encore de David
arimum dæuvres, mais d’autori-
r un artiste à semparer du Palais, son arehitecture, de son histoire, ns un format dans lequel tout possible, nais un format beau- Pplus fragmenté que celui d’une e d’art totale», explique Emma
rage et d’énergie primitive. Ce cou-
Jean-Philippe Vassal.
loir conduit a un espace vide, unl quement peuplé de chants diffusés par des haut-parleurs fixés sur un rail. Au loin, la vue d’un ciel a travers
sieurs de ses blousons en cuir
gne. La crise sanitaire a conduit le hublot d’un avion, dans une video treet) et un chemin vers le tréfonds fétiches qui sont accrochés ici et e Imhofà repenser entièrement de Trisha Donnelly. C’est la tin du de nos inconscients dans les sous- itervention, à séloigner de son prologue, tout est suggéré.
Lespace continue à se dessiner: un
1abyrinthe (the maze), une rue (the sols du bâtiment.
Lexposition soulève des questions tionale des arts, à Paris, une année sur ce qu’est lart et ce que cest que le décisive dans son parcours -elle
pointe d ‘humour
montrer Le passe et le présent vo- Sinent, avec quelques points d inten- la pratique quelle a aujourd hu. sité, notamment la photographie des Pierre Huyghe et Philippe Parreno clairs-obscurs de Caravage prise par
est parvenue relativement tard a
Wollgang Tillmans au Museo nazio- respectivement au Centre Pompidou nale di Capodimonte, à Naples. Une et au Palais de Tokyo. « Cest là que gravure de Piranèse, des dessins de jai recommencé le dessin, après plu- Théodore Gericault apparaissent au sieurs annees pa8SEES pluto dans fil de de la visite. Puis des échappées le monde de la musique », précise- surgissent, des points de vue inédits t-elle. Sa familiarité est grande sur les abords souterrains du Palais avec la ville de Paris, avec son his- de Tokyo, un plongeoir avec vue sur toire et sa culture. Par ces « Natures un perchoir pour faucon, un rail qui mortes »- l’intitulé de son expo- épouse l’Orbe New York de l’autre sition polyphonique au Palais de
exposaient alors en meme temps,
Tokyo, Anne Imhof exprime une mélancolie profonde, dans toute lintensit du temps prësent. ANAEL PIGEAT
Vine de l’exposition « Natures mortes » d’Anne Imhof au Palais de Tokyo,
«Carte blanche à Anne Imhof, Natures mortes , 22 mai-24 octobre 2021, Palais de Tokyo, 13, avenue du Président-Wilson, 75016 Paris, palaisdetokyo.com
Age, 2005-2007, neuf panneaux, résine artificielle, pigment sec sur tissl,
avee l’aæuvre de Sigmar Polke Arial
Collection. Courtesgy de lartiste, Galerle Buchhols, Sprüth Magerset The Estate of
peinture aérosol et acrylique, Pinault
Sigmar Polle, Cologne Photo Andrea Rosetti

20
THE ART NEWSPAPER ÉDITION FRANÇAISE
Numéro 31 juin 2021
Expositions
FEMMES ET ABSTRACTION: ACTION!
Au Centre Pompidou, à Paris, l’exposition-fleuve consacrée à la pratique protéiforme de l’abstraction par les femmes depuis le xIx° siècle montre leur rôle fondamental dans cette histoire.
PARIS. Le dogmatisme de l’histoire LES MÉNAGÈRES de l’abstraction, dominée par un Le parcours de l’exposition fait imaginaire masculin et occiden- alterner des euvres renommées tal, saute aux yeux du visiteur dès l’entrée de l’exposition. En guise d’introduction, les commissaires Christine Macel, conservatrice au musée national d’Art moderne (Paris), et Karolina Lewandowska, directrice du musée de Varsovie, reproduisent plusieurs «arbres généalogiques » du modernisme -dont ceux, célèbres, signés des peintres Miguel Covarrubias (1933) et Felix Del Marle (1948) qui tont de ce courant artistique un nociele de patrilinéarité: les artistes es en sont quasiment absentes, étrangères au mythe d’un art de cou-
Judy Chicago, Smoke Bodies/California
Desert, de la série Women in Smoke, 1972-2018, tirage pigmentaire d’archive. © Judy Chicago, courtesy Through the Flower Archives, The Center for Art
-celles de Hilma af Klint, Sonia Delaunay-Te Barbara Hepworth, Lee Krasnepu Agnes Martin – avec d’autres ncore peu connues, tant des historiens d’art que du public: les dessins médiumniques de Georgiana Houghton, les compo- sitions vorticistes d’Helen Saunders, la «photographie créative » de Carlotta Corpron, les peintures la peinture que des arts appliqués sensuelles d’Tlona Keserü ou celles- les vêtements et textiles de Varvara informelles de Bice Lazzari. Les Stepanova! -ou de la performance. commissaires rappellent avec péda- gogie les conditions de la reconnais-une perspective de geometrisa- sance ou de la méconnaissance de tion du corps, à travers le tres bel chacune. Le cartel consacré à Janet Sobel est à cet égard édifiant. En 1944 ou 1945, Clement Greenberg
Environment, Nevada Museum of Art et Salon 94
Fahrelnissa Zeid, The Arena ofthe Sun,
1954, huile sur toile. © Raad Zeid
A-Hussein, courtesy Istanbul Museum of Modern Art. Photo Reha Arcan
La contribution de la danse, dans
exemple de Gret Palucca, dont le travail inspire à Vassily Kandinsky une série de dessins, ou celui de Giannina Censi et de ses aérodanses futuristes, est absolument convain-
rageux pionniers.
cante. De même, celle du tissage aux formes abstraites, par les anciennes élèves du Bauhaus notamment, constitue là encore un champ délaissé par les artistes hommes et qui devient pour ces femmes un
collectionneuses ou historiennes dart. Ainsi est rappelé le concours de Katherine S. Dreier, cofondatrice en 1920 de la Société Anonyme Museum of Modern Art, de Hilla Rebay, directrice du Museum of Non-Objective Painting créé en 1939 à New York, et de Pegsy Guggenheim, marchande et mécène, fondatrice de la galerie Art of This Century, ou, dans une demarehe militante, celui des critiques et théoriciennes Griselda Pollock, Lucy
Laforce de l’exposition réside dans son
et son protégé Jackson Pollock découvrent, impressionnés, les pre-
foisonnement, ainsi que dans la liberté laissée au visiteur d’inventer Son propre parcours.
miers all-overs de Janet Sobel dans
une galerie new-yorkaise. Pourtant, dans la deuxième édition de son ouvrage Art and Culture (1961),
Lygia Clark dans son atelier, Rio de Janeiro, vers 1950. Courtesy
espace dexperimentation fertile.
The World of 1ygia Clark» Cultural Asociation
Greenberg s’empresse de redon-
DÉPLACEMENTS
Avec «Elles font l’abstraction», le Centre Pompidou entreprend une relecture de cette histoire. Il s’ins- crit dès lors dans un mouvement
ner à la jeune femme la place qu’il juge être la sienne et la qualitie de
Après la Seconde Guerre mon- diale, les enjeux des abstractions se deplacent sensiblement. Au point de vue géographique, ils se trans- portent vers les Etats-Unis, avec notamment les travaux de l’Afro- Américaine Alma Woodsey Thomas, mais également vers l’Amérique du Sud -avec les recherches de Carmen Herrera a Cuba ou de Lygia Clark et Lygia Pape au Brésil -, T’Asie -avec de Nasreen Mohamedi en Inde – ou le Moyen-Orient – avec celles de la Libanaise Saloua Raouda Choucair. Sur le plan théorique, ces enjeux évoluent aussi sous lin- fluence grandissante des revendi- cations féministes dont s’emparent nombreuses artistes à la fin
ménagère»
La force de l’exposition réside dans son foisonnement, ainsi que dont l’ambition est de donner aux dans la liberté laissée au visiteur
temmes une place située, contex- d’inventer son propre parcours. tualisée, qui, dans la chronique de la Elle fournit la preuve de l’apport modernité artistique, leur a souvent des artistes femmes à l’histoire de été refusée. Sil n’y a pas d’art fémi- l’abstraction, mais aussi de la diver- an (une Conception essentialiste qui Site des pratiques, des positionne-
Lippard et Linda Nochlin.
ENRICHISSEMENT
but d’une telle manifestation
nin
n’est évidemment pas d’ostraciser les artistes femmes en les réduisant à leur genre. Du reste, un certain nombre d’entre elles, aujourd’hui décédées, se seraient opposées à l’événement: Georgia OKeefte avait ainsi exclu catégoriquement de participer a la rétrospective sur les artistes femmes depuis la Renaissance organisée par Linda Nochlin et Ann Sutherland Harnis
Semble heurensement depassée), il y a cepemdant, explique Christine
ments face a
Macel, une nécessité urgente e non artistes russes (ayant accédé plus tot à les intégrer à un récit dont elles ont dentale aux écoles d’art) est impres- S1onnante, tant dans le champ de
genre et des destins. Ainsi, la vitalité de la production des
seulement a les nommer, mais aussi
celles
que leurs collègues d’Europe
été czclues pour des raisonas anthro- Ppologques, afn d eviter quelles dis- paratssent de nouveau. Cela exige, de seloigner du forma-
ioute-
listne hérité des principaux theon Cens de l art abstrait, tels qu’Alfred . Barr ou Clement Greenberg, au pront d une approche transdisci- plinaire (arts plastiques, mais éga- ement danse ou arts décoratifs), internationale et non doctrinaire, reflétant les multiples définitions de T’abstraction, y compris spiritualistes
nnees 1960 et au cours des annees 1970. Si certaines rejettent
au Los Angeles County useu of Art Lacma), en 1976-1977.
en bloc 1’abstraction, comme éma-
Mais puisque les historiens et les
nation de la société patriarcale -son
critiques d’art, les cOnservateuts, les galeristes ont, dans leur majo- rité, si longtemps failli à rendre compte avec équité de leur Ceuve de telles séances de rattrapage, avec Ies detauts qu’elles comportent, sont l’oceasion propice d’enrichir notre
orn
me, sa quête de pureté, son
Ou perlormatives.
d’autres y voi
t apolitique -, une manière de
subvertir la rigidité de l’art mini-
mal par un registre de formes orga- niques. Ainsi des sculptures coulées de I mances de fumées colorées de Judy CAMILLE VIEVILLE Chicago.
wda Benglis ou des pertor
Monir Shahroudy Farmanfarmaian travaillant dans son atelier à Heptagon Star, Téhéran, 1975.Courtey Estate of Monlr Shahrondy Farmanfarmaian, Photo D.R
propre vision de l’histoire de lart.
Parallelement à cette mosaique de
petites monographies, les com- Elles font l’abstra missaires de l’exposition ont conçu 19 mai-23 août 2021, quelques intermèdes portant sur Centre Pompidou,
le rôle dans l’histoire de l’abstrac-
tion de ocertaines temmes galeristes,
place Georges-Pompidou, 75o04 Paris, centrepompido.

THE ART NEWSPAPER ÉDITION FRANÇAISE
Expositions
Juin 2021 numéro 31
AWARE SÉTEND SUR LA SCÈNE INTERNATIONALE
Créée en 2014, l’association, qui a pour mission de produire et diffuser de l’information sur les artistes femmes du xx* siècle, a aujourd’hui pris son essor. Rencontre avec sa directrice, Camille Morineau, et la collectionneuse installée à Londres Catherine Petitgas, présidente des Ami.e.s d’AWARE.
traction», au Centre Pompidou [lire page ci-contre]. Léquipe de
Camille Morineau. Photo Valerie Archeno
ont été créés à Sciences Po Paris, «Radical Woman» nous a confies, Sciences Po Lyon et à I’Ecole natio- pour le site d’AWARE, toutes les nale supérieure des beaux-arts notices écrites à l’oceasion. Pour [Paris). Et I’Ecole du Louvre, dont je « Elles font l’abstraction , nous préside le conseil d’administration, a avons travaille en amont avec le projet de s’ouvrir à ces questions. Christine Macel, comme nous C’est un net progrès par rapport aux années 1980. C.P. Jusqu’à présent, les Etats-Unis du pop». Cest une manière d’ai- ont évidemment concentré l’es- der les musées et de prolonger les sentiel de la recherche, autour des travaux de recherche au-delà des historiennes d’art Linda Nochlin et expositions. Amelia Jones. En Amérique latine, C.P. AWARE a aussi co-organiséun le mouvement est assez rėcent : l’exposition «Radical Woman. Latin American Art, 1960-1985 », labstraction »
réactive à l’égard d’un projet aca-
Quel bilan tiren-vous de ces sept premières années d’eristence d’AWARE? C.M. La foree d’AWARE est d’avoir réussi à eréer des réseaux muséaux et universitaires, en France et à Tétranger. Aujourd’hui, des per sonnes de tous horizons travaillent
démique. Le programme « Team» permet davoir des relations appro-
fondies avec des universitaires étran- gers. Bt, en matière de diffsion de information, 40 000 à 50 000 per sonnes visitent chaque mois le site Internet. Je voudrais contribuer
T’avions fait pour l’exposition au Mamac de Nice, «Les Amazones
mieux faire connaître AWARE à
T’étranger, notamment aux Etats-
Unis, en Afrique et en Asie.
à la diffusion de ce savoir et de l’idée que les artistes femmes ne sont pas
quelques dizaines mais quelques
domaines de la eréation.
«Je suis persuadée qu’il y a eu des artistes femmes
partout, malgré les donne envie d’être artiste femmes qu’aux hommes.»
obstacles. La pulsion qui
appartient autant aux
publie. Comment l’association
en 2019 lors d’un séminaire à l’is- les années 1920 à Paris, fondée sur eiés à la préparation de « Radical sue duquel nous avions sélectionné Tidée que la question queeT y a étë Woman» et d’« Elles font l’abs-
trente artistes femmes, à propos des- inventée à ce moment-là, car c’était
une ville libre. Les Etats-Unis, à
demander à un mécène de soutenir AWARE, je l’invite à faire partie de la communauté. C.M. Nous avons des partenariats
prises. Notre mécène principal est
le Chanel Fund for Women in the Arts and Culture, qui me permet
d’avoir une équipe et des bureaux, mais il y a aussi Veuve Clicquot et la Fondation Engie. Je travaille à diver- sifier ce groupe d’entreprises. Nous avons également une aide excep- tionnelle du ministère de la Culture en raison de la crise.
Catherine Petitgus, votre arrivée en tant que présidente des Amies dAWARE donne à l’association une dimension plus internationale. Comment envisages-rous votre róle ? C.P. LAmérique latine représente
quelles nous avons depuis publié des textes en ligne : Bill Kouélany, Huda Lutfi, Maud Sulter.. Nous leur asso- cions des mots-clefs afin de les lier par des thématiques et de créer un
‘époque, étaient encore très puri- tains. Nous avons également lancé
un programme sur lidentité quer, qui est piloté par Isabelle Alfonsi, à qui jai notamment demandé de nous signaler les artistes qui man-
les deux tiers de ma collection, et Je mintéresse depuis longtemps
appareil théorique qui manque. AWARE a aussi organisé un col- loque en ligne du 13 au 16 avril.
queraient sur notre site et d’identi- fier celles qui sont présentes.
PROPOS RECUEILLIS PAR ANAEL PIGEAT
aux artistes femmes -j’ai fait, avec Sarah Wilson, un master sur Orlan au Courtauld Institute of Art Londres], et jai soutenu de nom- breuses expositions sur les artistes temmes, notamment à la Tate. presque encyelopédique? Ce qui m’a toujours attirée chez C.M. Je suis persuadée quilya eu moins structurés en France qu’aux AWARE, c’est son approche très des artistes femmes partout, malgré Etats- Unis, des programmes
La méthode d’AWARE a quelque
Les gender studies sont nées aue Etats-Unis. Qu’en est-il en Franee aujourd’hui?
chose de aystématique sur les plans générationnel, territor
awarewomenartists.com
et thématique. Une approche
C.M. Mëme si les parcours sont
Catherine Petitgas. Photo Benedikt Pranck
oKARL &FABER
centaines, voire quelques millies.
colloque, les 19 et 20 mai au Centre Pompidou, à l’occasion d’« Elles font
Le noyau desfondatrices est compose de trois avocates, Ene commissaire d’eaposition, Ene violoniste, une eaperte comptable et une éericaine: une histoire d’umitiés C.M. Ce sont des formes de sorori- tés très anciennes. Nathalie Rigal ancienne experte-comptable]Quels prejets arer-vous sur maide sur les questions juridiques et le continent africain? stratégiques de l’association. Ce pro- C.M. Sur les territoires dont nous tous les territoires et différentes la Pinacoteca de São Paulo. Le Getty C.P. Pour ce qui concerne les jet est ne de la volonte de s interes- ne sommes pas spécialistes, nous époques en ont connu-nous avons Center a financé six ou sept ans de tinancements individuels, avant de ser å l histoire des femmes artistes, commençons par 1dentifier des récemment ouvert nos recherehes recherche dans la règion. mais aussi des femmes romancières, experts, chacun pour une zone géo- au XIx siècle, à travers un parte- cinéastes et musiciennes. AWARE graphique: Eva Baro1s de Caevel, nariat avec le musée d’Orsay. Je llvous arrive aussi de contribuer s’ouvrira peut-être un jour à ce Nadira LaEgoune-Aklouche, Peju prépare actuellement une exposi- àdes expositions…. dont nous avions rêvé, dans tous les Layiwola… Nous les avions réunis tion sur les artistes femmes dans C.M. Nous avons en effet été asso- récurrents avec certaines entre-
les obstacles. La pulsion qui donne de Cecilia Fajardo-Hill et Andrea envie d’éêtre artiste appartient autant Giunta, a été décisive. Elle a eu AWARE estfinancé avec 80% aux femmes quaux hommes. Nous lieu en 2017 au Hammer Museum dargent privé et 20% d’argent voulons montrer que ces parcours à Los Angeles, puis a cireule au de femmes ne sont pas isolés, que Brooklyn Museum [New York] et à Jonctionne-t-elle ?
Enchérissez maintenant! karlandfaber.com/buy T+49 89 22 18 65
Vente aux enchères le 16 juin 2021 à Munich Maitres anciens et du XIX° siècle Avant-première à Munich, Allemagne: Du 7 au 15 juin 2021
Visite sur rendez-vous
Eugène Boudin, Personnages sur la plage à Trouville, 1869. Estimation: 10.000/15.000 €

22
Expositions
À VOIR AUSSI
Hartung années 1980
« Rothko-Hartung. Une amitié multiforme» confronte les univers des deux peintres. «Hartung 80», 12 juin-31 juillet 2021, Perrotin, 76, rue de Turenne, 75003 Paris,
perrotin.com
THE ART NEWSPAPER EDITTON E
Notre sélection des expositions de juin dans les galeries et les institutions, en France et à l’étranger.
A la Philharmonie, un projet liant
musique et photographie
Conçue par Lélia Wanick Salgado, l’exposi-
tion retrace l’exploration de l’Amazonie par
chez Perrotin La galerie Perrotin presente quelques-unes des aeuvres ultimes du maitre de l’art abstrait, Hans Hartung. Lexposition «Hartung 80 » son mari, Sebastião Salgado. S’étant installé rassemble des toiles témoignant d’une par- plusieurs semaines auprès de peuples indi- faite maîtrise technique et d’une approche gènes en Amazonie, le photographe brésilien de la peinture qui a gagné en liberté. Les témoigne de la beauté du paysage, ainsi que du ceuvres sont présentées en sept séquences, selon les formes et les techniques picturales. En parallèle, du 11 au 19 juin, une perfor-dialoguent avec les compositions musicales de mance d’Abraham Poincheval permettra un Jean-Michel Jarre, élaborées à partir de sons dialogue singulier avec les tableaux. Dans l’es- pace Saint-Claude de la galerie (20, rue Saint- Claude, 75003 Paris), l’exposition intitulée
patrimoine social et culturel transmis par les habitants. Plus de deux cents photographies
de la forêt. Une véritable immersion senso- rielle pour les visiteurs. Visant à sensibiliser de
nombreux publics à la disparition progressive
L’être charnel dans I’univers selon Kiki Smith à la galerie Lelong Après avoir exposé à la Monnaie de Paris en 2019, la plasticienne américaine revient dans la capitale avec des euvres liées à l’un de ses thèmes de prédilection: l’harmonie interne des étres vivants et leur façon de s’îns- crire dans l’univers. Pour sa huitième expo- à ce mouvement majeur de la seconde moitié sition chez Lelong, Kiki Smith (née en 1954) du xx° siècle : «Nouveau Réalisme = nou- montre essentiellement des dessins et sculp- velles approches perceptives du réel » réunit tures des années 1990 représentant des par une trentaine d’æuvres historiques datant ties du corps. Sous le titre Arc, des mains en de 1947 à 1965, signées Arman, Yves Klein, bronze expriment ainsi l’expérience intime Jean Tinguely, Niki de Saint Phalle, César, du toucher. L’ensemble, d’une grande sensi- Christo, Gérard Deschamps, François Dutrene, bilité, questionne les fondements de la nature Raymond Hains, Martial Raysse, Mimmo humaine: la naissance, la féminité – des Rotella, Daniel Spoerri et Jacques Villeglé. leitmotivs présents de longue date dans son Lun des rares monochromes noirs de Klen, travail -, mais aussi, dans ces ceuvres plus conçu avec Tinguely en 1958, y est presente, récentes, le lien à la nature.
parmi quatre-vingts ceuvres. Un catalogue darchives photographiques et documentaires accompagne l’exposition.
Hans Hartung, T7989-R16, 1989, acrylique sur toile. © Hans HHartung, courtegy Fondation Hartung- Bergman et Perrotin
Kiki Smith. Prom Inside », 20 mai-
13 juillet 2021, galerie Lelong & Co, 38, avenue
Matignon, 75008 Paris, galerie-lelong.com
Le son matérialisé du duo VOID
VOm
la galerie Panill
Le duo VOID – Arnaud Eeckhout et Mauro
Nouveau Réalisme- nouvelles approches perceptives du réel », 11 juin-24 juillet 2021, galerie Georges-Philippe & Nathalie Vallois, 33 et 36, rue de Seine, 75006 Paris,
Sebastião Salgado, Famille Ashaninka, Etat d’Acre, Brésil, 2016, photographie noir et blanc. e Sebastiäo Salgado
galerie-vallois.com
Vitturini -expose pour la première fois en France, a la galerie Papillon. A travers une pra- La galerie Anne Barrault expose tique pliridisciplinaire-installations, sculp- le bestiaire de Jochen Gerner tures, dessins, vidéos, peintures-, les deux artistes cherchent à représenter l’enveloppe matérielle du son. Dune expérimentation telle que Phonutograph (2021) nait une forume de langage sonore, tandis que la série Mappe Sonore (2020) se sert du dessin comme moyen de matérialisation. Déroutantes, les cartogra- phiess0no-visuelles» retranserivent sur le papier la votz discrète du paysage. D’autres supports sont expérimentés: dans la série années 1960, dans son ouvrage Printemps Compositions (2019), les blocs de mousse, par silencieur, les effets nocifs des pesticidles sur leur faculté à absorber les bruits, offrent un les oiseaux. Quant à la série Butfon illhustré, enregistrement visuel innovant et convaincant.
Kiki Smith, Are, 2018, bronze et acier.
D.R.
e la forêt amazonienne, l’exposition voyagera ensuite à São Paulo, Rio de Janeiro, Rome et Londres, à l’automne 2021. Par ailleurs, les recettes de la vente des disques des sons enre- gistrés de la forêt seront intégralement rever- sées aux communautés amérindiennes. « Salgado Amazônia», 20 mai-31 octobre 2021, Philharmonie de Paris, 221, avenue Jean- Jaurès, 75019 Paris, philharmoniedeparis.tr
Le Nouveau Réalisme chez Georges- Philippe et Nathalie Vallois
La galerie consacre une nouvelle exposition
Lauteur et dessinateur montre deux ensembles récents sous l’intitulé « Buffon & Carson » Parcourant une ample palette de couleurs et jouant avec les codes visuels, Jochen Gerner met en dialogue dessins d’oiseaux et mysté- rieuses ombres d’animaux à l’encre de Chine
Une façon de rendre hommage à la biolo- giste américaine Rachel Carson, figure phare
de la pensée écologiste, qui dénonça des les
VOID, 19 juin-26 septembre 2021, galerie Papillon, 13, rue Chapeon, 75003 Paris, galeriepapillonparis.com
elle fait référence aux écrits scientifiques révo-
lutionnaires du comte de Buffon. Jochen Gerner. Buffon & Carson, 3 juin-17 juillet 2021, galerie Anne Barrault, 51, rue des Archives, 75003 Paris, galerieannebarranlt.com
Raymond Hains et Jacques Villeglé, M, 1949, affiches lacérées sur toile. Courtesy galerie GP&NVallois, Paris. Photo Clérin-Morin
VoID, Compositionn »1, 2019, peinture acrylique,
mousse acoustique. Courtey vOID et alerie Papillon
Jochen Gerner, Pie de mer, 2o20, feutre sur
pport imprimé. e DR

23
Juin 2021, numéro 31
THE ART NEWSPAPER ÉDITION FRANÇAISE
Expositions
inscrit dès 1912 des contrastes de couleurs dans ses oeuvres, comme en témoigne Prismes lectriques (1913). Des colloques, lectures et projec- tions accompagnent l’exposition. L’historien d’art Itzhak Goldberg donne ainsi une conférence sur Mare Chagall le 23 juin à 18h30. «Chagall, Modigliani, Soutine… Paris pour école, 1905-1940», 17juin-31 octobre 2021, musée d’Art et d’Histoire du judaisme, hôtel de Saint-Aignan, 71, rue du Temple, 75003 Paris, mahj.org
Le Jeu de Paume nous livre le regard de Michael
Exposition inaugurale à
la Fondation d’entreprise
Schmidt sur l’Allemagne de l’après-guerre Pour sa reouverture apres travaux, institution consacre une rétros- pective au photographe allemand Michael Schmidt, né en 1945 et disparu en 2014. Ce Berlinois de Ouest a été l’un des photographes les plus intluents de l’après-guerre outre-Rhin, aussi connu pour son travail documentaire que celui plus personnel. Dans des nuances de gris, Michael Schmidt décrit l’at- mosphère d’un Berlin scindé par le Mur. La série intitulée Ein-heit [Uni-t] témoigne de la difficulté des protagonistes à prendre part à De nombreuses manifestations sont cette nouvelle société. Au fil des ans, organisées dans le cadre d’«Australia l’artiste a reconstitué de nouvelles Now» 2021, la saison culturelle aus- photographies à partir d’anciennes, tralienne à Paris. Ainsi d’une exposi- ouvrant ainsi une autre dimension tion de Jonathan Jones au Palais de interprétative. Sont aussi exposées ses series Frauen Femmes] et Irgendwo LQuelque part], qui arti- culent des réflexions autour de la féminité et du voyage, et inaugurent son emploi de la couleur. «Michael Schmidt. Une autre photographie allemande », 8juin-29 août 2021, Jeu de Paume, 1, place de la Concorde, 75008 Paris,
Pernod Ricard Pour l’ouverture de son nouvel espace parisien, dans le quartier de la gare Saint-Lazare, la Fondation d’entreprise Pernod Ricard a confié l’artiste à Bertrand Dezoteux le com- missariat d’une exposition collective Treize artistes aux pratiques diverses ont été invités participer à au «Juste Prix». Parmi eux figurent Claudia Triozzi ou Bertrand Dezoteux lui- mëme, à travers des ceuvres docu- mentaires ou des fictions cosmiques mettant en scène le maitre du sur- réalisme Salvador Dali. Quant à Jeanne Moynot, inspirée du mer- chandising lié au do-it-yourself, elle a cree une installation qui accorde une place particulière aux objets, rappelant un vide-greniers. Le visi- teur est invité à une déambulation
Bertrand Dezoteux, Endymion, 2021, film.
D.R
L’art des aborigènes yolngu au musée du quai Branly Jacques-Chirac
KONNEu
Michael Schmidt, Müller-Eeke Seestraße (Berlin- Wedding), 1976-1978, photographie noir et blane. o Foundation for Photography and Media Art with the Michael Schmid
Tokyo en octbbre ou d’un ensemble de photographies de Petrina Hicks à l’ambassade d’Australie à partir du 14 juin. Le musée du quai Branly célèbre pour sa part I’Australie et ses paysages à travers l’art aborigene des Yolngu. Peintures, sculptures et textes sensibilisent le public aux
joyeuse et jubilatoire». « Le Juste Prix», 19 mai- 12 juin 2021, Fondation d’entreprise Pernod Ricard, 1, cours Paul-Ricard, 75008 Paris, fondation-pernod- ricard.com
tArchive
Paris dans l’aeil d’Henri Cartier-Bresson
espaces maritimes et à la préserva- tion de la biodiversité des terres aus- traliennes. Révélant la cartographie du territoire des Yolngu ainsi que leurs rituels, cette exposition invite
musée C Après des mois de restrictions jeudepaume.org sanitaires et alors qu’ont rouvert musées, terrasses des restaurants et cafés, etc, rien de tel qu’admirer la capitale sous un autre jour. C’est ce que propose le musée Carnavalet – Histoire de Paris, en association avec la Fondation Henri Cartier-
arnavalet
u
a collection Rouart au Petit Palais
à découvrir la culture de la popula-
Guku Birrkuda, l’Abeille Birrkuda, Tom Djawa, terre d’Arnhem (Australie), elan Gupapuynu Daygurrgurr, 1963, Ccorce, pigments blanc, noir, rouge, jaune et rouge-brun.
Henri Cartier-Bresson, Sous le métro aérien, boulevard de la Chapelle, 1951, Fondation Henri Cartier-Bresson.
Lécrivain et membre de l’Acadé- mie française Jean-Marie Rouart a
tion aborigène du nord de l’Austra-
lie, encore fragile et méconnue.
fait une donation de douze euvres«Gularri. Paysage de l’eau
au nord de l’Australie », 22 juin- 26 septembre 2021, musée du quai Branly-Jacques-Chirac, 37, quai
Fondation Henri Cartier-Bre Magnum Photos
d’Henri Rouart, dHenry Lerolle, Bresson, à travers de nombreux de Maurice Denis et dAugustin Rouart au musée du Petit Palais. audiovisuels du maître de «l’instant Loccasion pour l’institution pari- sienne de mettre ces tableaux en Paris, Henri Cartier-Bresson a sou- regard de pièces de sa collection liées à la famille Rouart, des peintures de quartier ou les quais de la Seine, de Berthe Morisot, d’Edgar Degas s’intéressant auss aux événements et d’Auguste Renoir. Au sein de ct historiques – la libération de Paris ensemble, Le Nageur ou Lagrimas penas d’Augustin Rouart, au trait précis et d’une délicate palette ehro- matique, illustrent l’influence de T’Art déco et des estampes japonaises
Musée du quai Branly- JacquesChirae
tirages originaux et enregistrements décisif». Arpenteur infatigable de vent tourné son objectif vers la vie
Branly, 75007 Paris, quaibranly.fr
Le paysage en sculptures à Lafayette Anticipations Marguerite Humeau et Jean-Marie Appriou ont intitulé cette exposition en référence à la couche supérieure
de la terre, nommee I horizon de sur
en août 1944 ou les manifestations de Mai 68. La Ville Laumière revisitée par une icône de la photographie du XX siècle.
face, «oiù les morts se tranusforment
en vivants ». Les deux artistes inves- tissent la façade, la cour intérieure et les espaces d’exposition. Sensoriel
Henri Cartier-Bresson. Revoir Paris», 15juin-31 octobre 2021, musée Carnavalet – Histoire de Paris, 23, rue de Sévigné, 75003 Paris, carnavalet-paris.fr
dans les peintures de l’artiste.
et philosophique, composé de végé taux et de sculptures, le parcours
Augustin Rouart. Lapeinture en héritage », 1″juin-
10 octobre 2021, Petit Palais, avenue
vise à interpeller les visiteurs sur leur relation avec leur planète. Des
Winston-Churchill, 75008 Paris, petitpalais,paris.fr
rencontres organisées en parallèle de l’exposition abordent les questions
de paysage naturel et de biodiversité. Plusieurs ouvrages sont publiés pour l’occasion. Conçu avec Marguerite
Paris pour école» au musée d’Art et d’Histoire
LAGRIras) PES
du judaisme
Humeau sur le principe de l’herbier, un livre d’artiste énumère les plantes montrées, leurs propriétés et vertus « Surface Horizon. Marguerite
Plus de cent trente aeuvres ainsi que des documents inédits d’artistes juifs ayant fui leur pays d’origine sont réunis dans l’exposition « Paris pour école ». On y eroise Mare Chagall, Chaim Soutine ou Amedeo Modigliani, tous attirés par ce Paris Anticipations- Fondation cosmopolite, capitale mondiale d’entreprise Galeries Lafayette, des arts, des années 1905 à 1940. 9, rue du Plâtre, 75004 Paris, Différents mouvements sont nés de lafayetteanticipations.com ces rencontres. Ainsi du cubisme en 1907, dont les ténors Georges Braque et Pablo Picasso furent défendus par un marchand alle-
Humeau et Jean-Marie Appriou, 17 juin-5 septembre 2021, Lafayette
Augustin Rouart, Lagrimas y penas, 1943, huile sur contreplaquė. oPhillippe Fuzeau
Jean-Marie Appriou, 7The Murmur (détail), 2021, aluminium patiné, verre. Courtesy de l’artiste et Galerie Eva Presenhuber, Zarich/New York. Photo Rebecca Fanuele
mand, Daniel-Henry Kahnweiler, et un poète français dorigine polo- naise, Guillaume Apollinaire. Sonia
Delaunay, née Sarah Sophie Stern en Ukraine, inspirée par le fauvisme,
Sonia Delaunay, Priames éleetriques r4, 1913-1914, huile sur toile. e Praa SA. Cnap/Yes Chenot

24
THE ART NEWSPAPER ÉDITION FRANÇAISE
Expositions
Immersion en eaux profondes à la Villa Carmignac
Dans le cadre de sa 4 saison d’ex- positions, la Villa Carmignac, sur l’ile de Porquerolles (Var), accueille « La Mer imaginaire ». Conçue par le commissaire américain Chris
Sharp, elle transforme la Villa, qui comporte des espaces immergés, en un véritable musée aquatique gräce à de nombreuses installations inspi- rées du monde sous-marin. Au côté d’aæuvres de Gilles Aillaud, Mathieu Mercier, Gabriel Orozco ou Henri Matisse, d’autres ont été spécia- lement créées pour Toccasion par Bianca Bondi, Miquel Barceló ou Hubert Duprat. Au-delà de la Villa Carmignac, Il’exposition se prolonge
au fort Sainte-Agathe et à la Villa galerie Almine Rech. Photo Mare Domage
Noailles, à Hyères, où une com- mande photographique à Nicolas Floch dévoile les fonds marins envi- ronnant Porquerolles. Témoin de la fragilité des milieux aquatiques et de leurs espèces en voie de dispari-
heu magique, sorti de l’imagination.
«la Mer imaginaire», 20 mai- 17 octobre 2021, Villa Carmignac, La Courtade, ile de Por 83400 Hyères, fondationcarmignac.com
erolles,
Jeff Koons, Lobster, 2007-2012, acier inoxydable et miroir poli avec revêtement de couleur transparent, Pinault Collection. o Jeff Koons, courtesy
Jeff Koons mis en scène au Mucem Lexposition «Jeff Koons Mucem. Euvres de la Collection Pinault» a été montée en étroite collabora-
des Civilisations de l’Europe et de
Culture pop et féminine au Mamac de Nice Au musée d’Art moderne et d’Art
contemporain de Nice (Mamac),
«She-Bam Pow Pop Wiz! Les ama-
zones du pop» rassemble des cæuvres
des années 1960 à 1973 de qua- rante femmes artistes européennes ou nord-américaines du xx* siècle. Niki de Saint Phalle, Yoko Ono ou
Evelyne Axell comptent parmi ces
véritables pionnières du mouvement pop. De la vidéo à l’installation en passant par la peinture, un univers coloré et acidulé, prònant souvent l’émancipation du corps féminin, célèbre ainsi le 30 anniversaire du musée. Face à la Female Robot (1964) de Kiki Kogelnik, il reste per- mis d’envisager un fütur meilleur. «She-Bam Pow Pop Wizz! Les amazones du pop », 3 octobre 2020- 29 aoüt 2021, musée d’Art moderne
et d’Art contemporain, place Yves- Kein, 06000 Nice, mamac-nice.org
Kiki Kogelnik, Miss Universe, 1963, huile et acrylique sur toile. Courtesy galerie Natalie Serousi/ Kogelnik Foundation
Numéro 31, juin 2021
Un tour du monde
artistique au Capc- musee d’Art contemporain
DOrdeaux LuSsoctation avec le Centre natio- des arts plastiques (Cnap) a per- sC pret d’une centaine d’aeuvres pOur texposition «le Tour du jour en quatre-vingts mondes ». Ce titre,
prunte à un recueil de
xes
de
montrer des artistes de diverses es, Cn particu- -1990.
femmes non-europee dans les années
acti
Ponr
2012) ou la peinture Backyard
(2002). Lexposition couvre les qua-
rante ans de carrière de l’artiste, qui a choisi au sein des collections du musée trois cents pièces pour dia- loguer avec ses ceuvres. «Jeff Koons Mucem. CEuvres de
cart sont alnsi mis a
Neda Razavipour, Younès
Rabmo
uo Cortazar, fait écho à la volonté 18 octobre 2021, musee des Civilisations de l’EArope et
la Collection Pinault», 19 mai-
avec Arcmboldo au
Centre Pompidou-Metz
esqu ian Suter. pièces
Marcel Duchamp. Ce qu’illustrent une sculpture comme Lobster (2007-
hicque Fernanda Gomes ou
Méditerranée, 7, promenade Robert- Laffont, 13002 Marseille, mucem.ory
l’histoir Jouer l’occidentalisation de Confrontations inédites
Gabriel Orozco, Spume 5, 6, Splash, 2003, mousse expansive et aluminium.
Courtesy de l’artiste et Marian Goodman Gallery Henri Matisse, Polynésie, le ciel, 1964, tapisserie.
Succession H. Matisse-Ville de Beatvais/Fondation Carmignac, photo Marc Domage
tion, «La Mer imaginaire» évoque tion avec l’artiste américain, origi- Le musée des Impressionnismes, egalement la beauté poétique d’un naire de Pennsylvanie. Le musée à Giverny (Eure), accueille une
Le jardin s’expose à Givermy
centaine de peintures
Dans la continuité de l’exposition 1LEfet Arcimboldo», organisée au
wle
cotes, un
stallabons de Retecca Fiorm ou de
, cOTnme des
présente « Face
Zhen.
à Arcimboldo ».
Le lour du jour en qu
, 15 déeembeo o s 022, Cape- musée d’Art de Bordeaux
tarisi et la comn
Cae
apc-t
0 Bordeauy.
deauz.it
ang
ses Ses vitras
& la plame ou encore
sor ntitulé Le Bibliot
ort Face à Ardmboldo», 29 mai-
rvis des
u MAH et
la Méditerranée, à Marseille, béné- d’estampes et de photographies ficie d’un prêt exceptionnel de dix- sur le thème du jardin. L’exposition neuf aeuvres issues de la Collection propose une rare confrontatiion Pinault. Explorant la relation entre d’aeuvres dartistes impressionnistes T’art et les objets du quotidien, Jeff et nabis. D’Auguste Renoir à Claude Koons revisite le ready-made de Monet en passant par Edouard
Camille Pissarro, Jardin et poulailler chex Octare Mirbeau, Les Damps (détail), 1892, huile sur toile. e D.R.
uillard et Pierre Bonnard, son parcours est à la fois thématique et
chronologique. Les différentes sec- tions abordent le reve, l’absence,
la femme au jardin ou les jardins publics. Des clichés inédits du jardin de Claude Monet à Giverny, conser
vés dans les archives Vuillard, com-
pletent la promenade.
Sylvie Blocher, Change the Scenario, 2013, installation vidéo couleur (diptyque), Centre national des arts plastiques.© Cnap, courtesy de l’artiste
Cöté jardin. De Monet à Bonnard », 19 mai-1 novembre 2021, musée des Impressionnismes
Giverny, 99, rue Claude-Monet,
27620 Giverny, mdig.fr
Marcher sur l’eau» au musée d’Art et d’Histoire de Genève Jakob Lena Knebl est la première
commissaire dune serte de « Cartes
ches» lancées
Das
entre Pompidou-Metz (Moselle) directeur du musee dArt et dHis-
artiste Maurzio Cattelan, la direc- Tice du Centre Pompidou-Metz desis
le dAr
nouveau de Genève (MAH), Marc-
Olivier Wahler. Melant les met en scene dans un décor de ou la salle de bains, Ietit
Anne t trente de Francis Bacon, les collages de
e Parce
Scène d.
artistes A es de eoema eht pia bard du xvi siècle. Head V1 (1949) La Pec
ilière Comme la cuisine Giuseppe Arcimboldo, Le Printemps,
urs
celles du peintre lom- sition
reterence à la
Konrad Culeuse d volet
Sur toile, mus
au caa COnser Tetable de aahre Smoke On the Water du
s. RMN-Grat , Louvre)/Jean Gilles Berizai
Louvre,
(masee
Arcimbold Anders (R llmans cotot 6) de Wole les plus Tenommees de Ciuse
Broupe de roek Deep Purple. Dans une volonte de diffuser Srand nomb.. ppelle à réa
Ceu
reimboldo, c
a1s0ns, pris
hsemble m ausée ien sont hédrale de Milan, des dessins
plus nebl
1
ps et à la
lr aux e
Jets et
eP sur l’eass 27jui
ingulier
I’His , musén 1206 Genève, Suisse,
Jvier
ue Charles-Galland,
Pompido 21,Centre Droits-de-T’Homme, 57000 Mez, centrepompidou-metz.fr
itul TINE
ville-geneve.ch uAILDA
Wue de l’exposition « Marcher sur F’ean- musée dArt et d de Genève. o MAE, phot.
ire emasd
n J. 0

art newspaper(2) du mois début version hp blind access….

THE ART NEWSPAPER ÉDITION FRANÇAISE
Numéro 31, juin
12
News SUISse
PRES DE GENEVE, LE BATI FAIT CAMPAGNE
Conçue par Simon Lamunière, l’exposition «Open House lancée cet été dans le parc Lullin, à Genthod, explore la notion d’espace à vivre travers à l’architecture, le design l’art et l’action humanitaire.
cinq personnes dans un camp de réfugies. »
HOTEL CAPSULE ET ABRI POUR RÉFUGIÉS
Avec ses herbes hautes, ses chenes centenaires et son accès confiden- tiel au lac, l’endroit est lun des plus
Ce projet na pu se concrétiser bucoliques du canton de Genève. qu’en 2018, lorsque la commune Llun des plus courus des proprié- de Genthod, cherchant une idee taires de chien aussi, qui peuvent de manifestation culturelle pour ici lâcher la laisse de leur compa- égayer son été, s’est souvenue gnon. C’est ce cadre idyllique avec qu’en 1985 l’exposition d’art en vue sur le jet d’eau de Genève et plein air «Promenades » avait été le Mont-Blanc qu’a choisi Simon organisée au parc Lullin. Notre « Lamunière pour installer «Open base est ici, mais nous essayons de House», exposition d’architecture nous éparpiller dans les villages en plein air Levénement aurait dû alentour, comme Meyrin, Vernier remplir le pare Laullin, à Genthod, et Collonge-Bellerive, prècise Simon
Un peu plus loin, une maison
demontable réalisée par l’association Better Shelter et la Ikea Foundation montre à quoi ressemble le petit terrain encadré de murs. «Elle est en plastique et aluminium, mais est prévue pour devenir durable. Lerposition aborde le chapitre déli- cat du programme, révélant lécart eæristant entre la nécessitéet le besoin, cadre strict de lart contemporain entre ce que lon rêve d’avoir et ce quequeje pratique depuis plus de trente ton peut se permettre. La necessite,
Le refuge Tomneau de Charlotte Perriand et Pierre Jeanneret revu et corrigé par les étudiants
ans minteresse. Jai toujours cher
a une quarantaine de båtiments Lamunière. Ily aura également des toutes Andrea époques, 7itel, signés Kengo Kuma, des Paquis accucillent un hôtel cap-
cest clairement quelque chose que les organisations humanitaires gèrent
ché à mofirir certaines libertés. Jai invité par le passé des créateurs de
dela HEAD-Geneve. e Baptite Conle
epnemeres, de toutes sortes et de
interventions à Genève. Les Bains
au jour le jour. Les réfugiés n’at-
micronations, des groupes ndlépen
Van Laeshout, Lang/ Baumann oupieds dans leau, pecut être réservéeog, mals u Jean Prouve. Comme partout dans le monde, la pandémie a mis un frein à ces ambitions.
nque, les pourla nuit. En jantvier 2022 seront
tendent pas qu’elles arrivent pour se dantistes suisses, des naturistes, que
jai ensuite mělés à des membres de | Des Beuys en cadeau Pluæus, des artistes voulant rap-
des problèmes juridiques,
Joseph Beuys (1921-1986) aurait eu 100 ans cette année. A cette
administratifs, sécuritaires et éco- nomiques urgents s’ajoutent à celui,
crposées à Artgenève les maisons
procher l’art de la vie. « Opem House
tsons
do-lt-yourself conçues par le desi-
occasion, Maja Oeri, descendante
entend insister sur le fait qu’il
basique, de l’hébergement. La ques-
de la famille des laboratoires pharmaceutiques Hiotimann,
neristepas une seule maniere d’ha- biter, mais des centaines.»
u dAngletere. Nous le ferons dans un second temps, en mai 2022. Pour
on de lhabitat va bien au-dela du
8 1970 et Doleo IT
toit et du confort.»
lustre suspendu à un ballon gonjle
En 1938, Charlotte Perriand et et ses deux fils, Hans Emanuel Pierre Jeanneret, tous deux fous et Melchior, ont fait don de onze de montagne, ont dessiné les plans vitrines de l’artiste allemand au dun abri idéal en plaques d’alumi- Kunstmuseum de Bäle, où elles nium percé de hublots. Démontable, étaient jusqu alors exposées en pret transportable à dos de mulet, le permanent. Réalisées entre 1949 reruge onneau devait servir d’es- et 1984, ces armoires contiennent Cale aux promeneurs. Il n’a jamais de petites sCulptures, des opjets
à l’hélium de Maurizio Cattelan mstant, no0us lançons leaposition et Philippe Parreno. A l’issue de ta
avec huit travaur de recherche issus des écoles genevoises d’art (HEAD) et du paysage (Hepia), les deur écoles
Foire, nous accrocherons celui-ct
avec vue sur lejet d’eau de Genève et le Mont- Blanc qui a été choisi pour installer « Open House»,
dans la campagne. »
Manière de dire qu’« Open Potytechniques de Lausanne et House», à défaut de pouvoir dévoiler
ahie
rutaires comme lOIM IO
un coup toutes ses cartes, adopte exposition d’architecture la forme de l’exposition i7 proB
[Organisation
mternatiomale pour les migratioma
et des reliques de certalnes performances de Beuys, Lee
Vu lejour «Avec les étudiants de la tiEAD, nous lavons réinterprété. ll est plus grand et équipë de pan-
ess.
« Etant plutôt spécialisé en art, jai constitué un comité de sélection ajn
en plein air. ARCHITECTURE DE NICHE
LHaut Commissariat
des Nations unies pour les réfugiés].
donation complète la collection déjà l’institution baloise. Es Prix Culturel Manor 2021
Cette première étape met en aodn Processus de fabrication, les maté- les étudinsnls
sède
eauæ solaires. Des gradins à lin- d’oeuvres de lartiste que pue accueillera diverses activites tout dui artistes laureats t
guges
que nous puissions répondre à tous l’architecture, le design et thumant
puissions Tr
comun que taire», reprend Simon Lamunière s a gérer au en pointant un rectangle de terre dégagé dans P’herbe, eIl mesure 1Art Basel dédióe a 17 m’, c’est le standard défini par l’ONU pour abriter une famille de
ereur en fönt une sorte dagora qui
COurs de se
nnette et son carré de terre remuée feraient facilement penser à un dispositif d’art conceptuel. Jai insisté pour avoir des cartels très précis, moi qui d’ordinaire n’en mets jamais. En cela, dépasser le
roet
explique celui qui
long de l’été. » la concepu
de
Les étudiants d’Alice (Atelier de
Brandes dimensions, dont Simon amuniere a été le commissaire
dans le
pieces de très
jeunes artistes sulsses domane des arts VS
e fédérale o
einta t vidéo
C pOlytechnique fédérale de pausseront eux une partie
1Suels
de 2000 à 2011. « L’idée d »Op
Lausanne P
Pu
aliser le débar
né en 1982
House m’est cenue à ce moment-la. Je travaillais cvec des aruvres impo- santes, parfois des objets dl’archi- ecture. A lépoque, les pavillons
et installations. Lalne par Philippe Nordmann, l attribué chaque u
ue leurs vacances à réaliser le débar- sculpture, photo8Tapie,
re et le radeau qui flotteront de cote du pare, sur la plage des s du Saugy, où est aussi installée
r un
T’autre
la buvette de l’exposition reteejury professionnel Cuivantes: en alternance Aard « meilleu terrasse genevoise de dans les villes stuv
Serpentine Co
Cialleries [Londres]
et les parcs architecturaur comne celui de Jinhua, en Chine, conçu
Bale, Bienne, Coire, Geneve,
lété».
pur
Lausanne, Lucerne, Lugano, Gall
tiel de conoergence, mais aussi d desig 2013 1
n Lamunière n’a pas oublié
L
les
leurs chien mait
de divergence entre les architectes, les
ormeront, avec Schaffhouse, Sion, Salnt
annee,
et Winterthour. Cette an
ne partie du public Wright a dessiné une niche. Jétudie la possilbilité de l’installer ici l’an
eses chacun (enviro les
«Open
pen House ». «Frank Lloyd
artiates, A traers ces cea, J at imaginé en 2012- Jet aulo1ur des héma- comstruction
six artist
(environ
15 000 francs
600 euros) correspondant a cette récompense. rs travauN eront ensuite exposés dans leus villes respectives. ll sagit de Gaia Vincensini à Genève, de Dornan Sari à Bâle, de Camilio Paravicini dans les Gnsons,
prochain, » EMMANUEL GRANDJEAN
re-e
nrynble Pprecise-t-il.
Open House. Session1: roeessus. Construire l’habitat ,
8mai-30 aoüt 2021, pare Lallin,
du Villagge, 1294 Genthod,
de Martina Morger à Saint-Graul de Judith Kakon à Schaflhouse et de Mathis Altmann à Zurnch.
Suisse, openhouse2021.ch

Juin 2021. numéro 31
13
THE ART NEWSPAPER EDITON FRANÇAISE
QUEL HERITAGE POUR L’EUVRE DE FARID BELKAHIA?
« Pour nous, précise l’artiste Safaa Erruas, lauréate des Beaux-Arts de Tétouan en 1998, ‘histoire de l’art moderne commence avec Belkahia. » Une histoire qui n’allait pas forcé- ment de soi à une époque où l’en- seignement académique n’avait pas encore intégré le geste de rup- ture accompli par la génération de Mohamed Melehi et Mohamed
Meryem Sebti, directrice de publica-
eLa découverte de la libre plasticité des arts africains lors de quelques voyages en Afrique subsaharienne T’amena à un traitement des surfaces proche de Iidéologie du mouvement Supports/Surfaces.»
que Farid Belkahia (1934-2014) se fonde sur le postulat selon lequel tout l’art contemporain marocain doit pouvoir partir d’tme fibule ou d’un tapis ».
tournée vers l’horiton méditer
ranéen, oriental et africain, ayant enrichi le patrimoine artistique tra- ditionnel et populaire marocain». Pour mieux saisir ce travail de réap- propriation culturelle, elle incite
a se souvenir «de ce quavait été le
discours colonial sur les arts et la culture dits indigènes ».
RECEPTION DE L’EUVRE Pour pionnière que füt la démarche du peintre, qui avait coutume de répéter que «le futur est la tradi tion de l’homme», sa réception a évolué avec le temps. Si lon a sou-
vent insisté sur son emploi de maté- riaux traditionnels tels que le cuivre ou la peau de bélier et le recours à des pigments comme le henné, le safran ou le cobalt, ils sont nom-
Pour autant, il serait anachro- nique de considérer la démarche du peintre sous l’angle d’une réappro- priation culturelle ou dune tentative breux aujourd’hui à réévaluer son de décoloniser les arts. La commis- saire d’exposition Fatima-Zahra l’accent sur son affranchissement Lakrissa insiste sur les méfaits d’une de la peinture de chevalet. Ainsi que telle illusion rétrospective: «ll est le souligne Michel Gauthier dans à mon sens primordial de ne pas le catalogue de la rétrospective au déshistoriciser certaines notions, Centre Pompidou, « Farid Belkahia. comme lappropriation culturelle, Pour une autre modernité », I’ar- la tradition, l’authenticité et le moderne, au risque d’em faire des cri- tères d’évaluation quipeuvent s’avé- rer normatijs. » Lexposition dédiée à la collection de Bert Flint actuel- termes, c’est le motif qui définit la lement présentée au musée Yves forme du support». Dificile de ne Saint Laurent, à Marrakech (lire pas établir de lien avec le mouve- The Art Neespaper Edition fran- ment Supports/Surfaces, en activité çaise d’avril 2021), rappelle la pri- à la méme époque en France. mauté du groupe sur les singularités créatrices. L’historienne d’art Toni de son travail a évolué, commente Maraini, enseignante à l’époque où également Toni Maraini, en suieant Belkahia dirigeait les Beaux-Arts de l’évolution de sa production elle- Casablanca (de 1962 à 1974), évoque une démarche de gTOupe raison- née, des recherches pionnières sur le Farid Belkahia, Sans titre, sd., terrain, une collecte de documents
geste plastique, en mettant plutôt
iste développe le plus souvent «des Jormes en volumes qui se tiennent à la frontière de l’objet bidimension- nel et sculptural. L..J En autres d
«ll me semble que la réception
A limage de Mohamed Arejdal. Amine El Gotaibi et M’barek Bouhehichi, de nombreux artistes contemporains marocains ereusent le sillon tracé par Farid Belkahia enpuisant au plus profond de leur terre, de leurs origines; en interro geant leurs territoires, la forme des objets, les questions de migration ou de nomadisme», souligne Meryem Sebti. Mais, ajoute-t-elle, «de mon
point de vue, ce quia moins fait dun Jean-Michel Basquiat». Un école est la formidable énergie que héritage décidément pluriel.
Belkahia avait mise dans le tra- vail manuel». Plus tranchée, Toni Maraini précise que «son alehi-
mie plastique LJ et son langage modernité», 19 mai-19 juillet 2021, iconique nont que Jaire des imita- Galerie d’art graphique, Centre tions, mais otfrent aur nouvelles Pompidou, place Georges-Pompidou, le 10 juin en compagnie de générations dartistes un horizon de 75004 Paris, centrepompidou.fr
lInstitut français, et des projets inédits aux Ateliers Sauvages et à la Villa Abdellatif. aR.
ereaton ouvert à une filiation ger-montresso.com minale». Lartiste Mohamed El Baz, ui sétait vu confier une Carte blanche par la Fondation Farid Belkahia (Marrakech) en 2018, continue à voir en lui un « activiste art room accueille en juin 2021 de l’art», quil n’hésite pas ratta- à les travaux de l’artiste visuel cher à «la position postcolonialeZiad Naitaddi, après une résidence
OLIVIER RACHET
«Farid Belkahia. Pour une autre
Maroc News
Biennale du design à Alger Initialement prévue en 2020,
la première Biennale algéro-
Le Centre Pompidou, à Paris, consacre une rétrospective l’ancien à directeur de l’Ecole supérieure des beaux-arts de Casablanca et met en lumière l’actualité de sa démarche artistique.
trançaise du design, intitulée désormais DZIGN 2020+1, se tient du 27 mai au 27 juin 2021 à Alger. Sous la houlette de Feriel Gasmi Issiakhem, la manifestation se propose de « réinventer la ville par le design». Au sein du parcours dans Alger, trois expositions sont an programme « Photographiez la cité de demain»
même, passée dans les années 1970 de la dimension d’un espace-cadre à une conception polymorphe de la surface et des Jformes moulées débordant lespace. » Et d’ajou- ter que « la découverte de la libre plasticité des arts africains dont il prit connaissance lors de quelques DOyages en Afrique subsaharienne fut très importante pour son auvre et l’amena à un traitement des sur- ces proche, par certains aspects, de lidéologie du mouvement Supports Surfaces . La plasticienne Safaa Erruas observe de son cöté le para- doxe d’une ceuvre privilégiant la matière, mais non dépourvue d’un ertain formalisme: <Parfois, ses Jormes ont une telle présence que cela
Pascal Konan à Jardin Rouge La Fondation Montresso présente <prochain arrêt ? » du peintre ivoirien Pascal Konan, exposition résultant de résidences successives aJardin Rouge. Sinteressant a la croissance exponenbele des mégalopoles atncaines,
Chebaa. «ll s’agit bien sür d’une figure tutélaire au Maroc, explique
ion du magazine Diptyk. Mais selon ce formidable paradoze plastique qui consiste à inventer la modermité marocaine post-indépendance avec de la peau et du cuivre.» Les artistes et professeurs de l’BEcole supérieure des beaux-arts de Casablanca esti- ment alors que la modermite gagne i se ressourcer auprès de traditions
e plasticien recycle des e-déchets issus le plus souvent de cireuits informatiques. Après les fanbourgs d’Abidjan, il montre jusqu au 15 juillet 2021 des vues plongeantes saisissantes de villes marocaines telles qu’Agadir ou Salé, hantées par des astres prêts à s’enflammer. O.R
Mobamed El Baz, Bricoler I’incurable. Detail, 2018,photographie. Courtey
devient très formel»
Mahamed 3 Raz, pheto Foaad Maa
QUELLES FILIATIONS?
Farid Belkahia, Infini 1970, cuivre. arid Belkahia
vernaculaires et de pratiques arti- sanales. Meryem Sebti explique
Post-résidence pour Ziad Naitad A Rabat, Le Cube – independent
pigments, henné sur cuir marouflé sur bois. e Farid Bellahia
hors les murs de plusieurs mois l’ayant conduit à finaliser son projet photographique Withered Green, Thrived Red, consacré aux questions des identités et des migrations. Point dorgue de la restitution: une confërence
Salima S. El Mandjra, enseignante
à l’Ecole nationale d’architecture de Rabat, suivie d’un open studio présentant photographies et installation multimédia. oR lecube-art.com
En Tunisie avec Jellel Gasteli
A Sidi Bou Said, non loin de Tunis, la Selma Feriani Gallery expose jusqu’au 13 juin 2021 les photographies prises par Jellel Gasteli en 1996 dans son pays natal. Vestiges archéologiques, scènes archaiques, déserts ou steppes : comme le commente Abdelwahab Meddeb dans le livre En Tunisie qui accompagne T’exposition, il s’agissait pour le photographe de retrouver les origines du paysage intérieur» et de traverser «les labyrinthes de l’eril». Pour la première fois rassemblées, ces images montrent quau ceur de lexil sied toujours un royaume perdu. oR.
selmaferiani.com

THE ART NEWSPAPER ÉDITION FRANÇAISE
14
Numéro 31. juin 2021
Grand entretien
FRANCIS ALYS, LA RECHERCHE D’UNE IMAGE
A loccasion de l’exposition «Dont Cross the Bridge Before You Get to the River» à la galerie David ! Zwim
à Paris, Francis Alýs raconte son processus créatif, en particulier le lien quil fait entre vidéo et peinture
La rue semble être l’un de vos matériauæ essentiels. Diries- vous que c’est la ville de Merico qui vous a conduit à devenir artiste ? Absolument. J’y suis arrivé en 1986 comme architecte, et c’est ma dif- ficulté à comprendre la ville, cette mégapole, qui ma poussé à cher- cher une méthode plus directe d’intervention. Plutôt que d’ajouter quelque chose, jai eu envie de reti- rer de la matière au tissu urbain, que ce soit par des interventions
Francis Aly’s, Untitled (Study for «Don’t Cross the Bridge Before You Get to the River >), 2007-2008.
urtesy de l’artiste et David Zwirner
propre et jai été tenté de le déve- lopper ailleurs, en partie pour le renouveler et parce que je répon- dais à ces invitations séduisantes : T’idée de connaitre l’Afghanistan
Ou certaines parties du Moyen- Orient était extrëmement tentante
On cherche toujours à se retrouver
minimes dans la rue en réorgani- sant des objets trouvés, ou par des
dans des situations qui défont nos trucs de vieux magiciens… C’est qui fait que lon en vient à travailler avec des enfants dans les banlieues de Mossoul ou de Kaboul.. La seule manière de rester dans le vrai est d’observer, découter, de réagir aux situations que lon rencontre, plutöt que d’intervenir de fäçon volontaire.
oe
prélevements, comme avec ce petit
animal fait d’aimants que je trim-
ballais derrière moi. Je suis arrivé à Mexico par hasard, travaillant pour une ONG au lieu de faire mon ser- pu
vice n
taire – jaurais aussib bien
me retrouver en Chine ou en Bolivie
Cherehant à tracer un territoire dans
une zone déterminée de la vile, le
casco histórico, j’ai passé dix ans a
Comment êtes-vous arrivé à Gibraltar, oiu vous aver tourné Don’t Cross the Bridge Before You Get to the River ?
essayer d’ètre un partenaire de cet
environnement. Et c’est par ce pro-
cessus queje suis devenu artiste, un phénomène de réaction à l’environ- nement tant culturel que physique.
Votre manière defilmer ces actions rudimentaires pourrait évoquer la définition que Gustave Flaubert donne de la poésie dans son Dictionnaire des idées reçues: « Est tout àfait inutile, passée de mnode». N’est-ce pas aussi pour vous un moyen de parler de politique, du sort des êtres humains, de lafaçom laplus retenue, la plus indirecte et, peut-être, la plus puissante? Henri Matisse a dit quelque chose de semblable, que, fondamenta- blables, comme commentateur ou en s dans les faits lement, la peinture ne sert à rien! C’était évidemment une manière dans le cotrat auquel est lié l’artiste puu de l’élever au-dessus de toute autre contemporain. C’est une posture que action t uT Chaque rne
«On passe son temps
Ce n’était pas une invitation juste-
justifier sa présence dans des situa- Ions auxquelles on nappartient pas forcément, à ouvrir une possibilité de dialogue, à lancer des ponts..
ment, mais le résultat dun autre projet que Javais entrepris avec les communautes de pecheurs de La Havane et de Key West. Javais l’intention de créer I’ilusion d’un
à ajuster le tir pour justifier sa présence dans des situations auxquelles on n’appartient pas forcément, à ouvrir une possibilité de dialogue, àlancer des ponts…» Quand vous avex choisi la vidéo pour vos premiers travaur,
Dans votre enfunce, le fait de devenir artiste pouvait-il étre une évidence? Mon père était magistrat, mais ma mère fait des gravures. Même si sa
C’est votre position d’artiste ?
C tout cas un processus pont entre les deux rives [Cuba et les dans lequel je me suis retrouvé au Etats-Unis ], ideologquernent oppo
carrière, elle, est discrète, ma mère l’a menée depuis notre enfance. Elle
sées depuis la fin des annees l950. Les nombreuses diseussions sur ient suscité des liens
onent de l’évolution du monde artistique dans les années 1990,
a développé son intérêt pour l’art, ou plutot pour la représentation, avec
Ous etions forts entre les communautés mexi- vraisem-caines et cubaines. Cuba est un
quand le rôle de l’artiste a explosé lembargo a
un crayon et une gouge. De plus, nous avons grandi dans un milieu
S dans des end Comme com
rural très isolé. Il fallait inventer sans cesse, faire des ponts ou des vous ont-ils inspiré? voitures avec trois bouts de bois pour J’avais deux sources d’inspiration activité, et Flaubert avait probab passer nos journées. Un vral stimu- principales: le personnage de ment aussi cette sensatio lant pour la création. Tant que nous l’enfant dans les films de François au-delà des choses communcs. assistions à nos cours a lecole et que iutlaut et sur les photos de Helen composante politique est un terrl nous étions là pour les repas, nous Levitt, et les premières vidéos de v1on chose qui revient dans mon proces- su
des artistes ou des
participant. Il y a une part absurde T’on peut décider d’accepter ou non, et je le dis sans essayer de justifier dialogue,
ment.
rèciproque prendrait place au
proposition, qui etait une image de nde frustrations
mëme i
Contrd- aliser,
contenart donc une CUt pou
La
un
Dour la re
j’ai dû inventer an mont une cond espèce cours de blufi de
à Aprés me concentrer la dizaine sur d’années le territore passées
mais que je ne retrouve
ouvent, il installait lui-méme
de mes projets, mais c’était
les cameras, tilmait de façon rudi-
as chez les enfants d’aujourd’hui. II
mentaire, sans fard ni dis
y avait un art du jeu… La pratique et tile. La situation était ce qu’elle était. l’invention du jeu ont certainement que ça marche ou non. Limportant beaucoup influencé mon langage était de la montrer et de l’enregis- artistique par la suite. Et, plus je vieillis, plus cette partie de l’enfance de moyens. Mes premieres vidéos reprend de l’importance.
de la réalité des endroits où i’ai tra-
de reproduire le même dispositit
vaillé, qu’il était inévitable d’inclure mme il était i d’inclure
senti que Javais
senti que javais trouvé un langage
des différences
able d’ine
degenre 13 nclure taines cultures ou l’intluence des
trer dans la plus grande économie sont assez influencées par ce choix simplement faire. Cest l’expérience
liées à cer- enseignements religieux. C’est l’un des multiples paramètres quil tant
parvenir a intégrer dans I’équatio
de ne pas trop analyser les choses, de et qu, eventuellenent, mènera à de savoir si l’on a touche quelque passe son temps à ajuster le tir pour
e lectu oblio Mais on peut se tromper.. On
mènera
meme de la performance qui permet
chose de sensible ou si c’est du bluff
pesatlo por e
Vue de l’eposilionde Prancs aln,
Wet Feet 1ry Feet. 1Sorders nad Games, Tui Kwun Coundemgporary Art, 28 octobre 2020-fiveler 202 CouredeFartiste es Dhavid Eir
224
Frsncs As eFem
Ab

THE ART NEWSPAPER ÉDITION FRANÇAISE
Juin 202 umée 3
Grand entretien
Francis Alys, Don1 Croas the Bridge Before You Get to the Rioer, 2008, film. Courtesy de Fartiste et David Zwirner
emte la ire aicaine et la zive eue peenme da detreit de Gibealtar Le choix de e lien temat à sa dimen-
sn thoiingique (Bereule aurait par sa foce cuwert le passage entre a Meiteranee et LAtiantique) et
La peinture a toujours été un moyen de mettre de l’ordre dans mes idées. C’est un dérivé naturel du des- sin. Mes tableaux sont comme des images de livres pour enfants. Je pratique en même temps la peinture et la vidéo, qui se nourrissent Ilune l’autre dans un ping-pong perma- nent, y compris sur le terrain. Des images de fantaisie permettent de traduire tout ce qu’il est impossible d’exprimer en filmant la réalité. Dun point de vue plus terre à terre, la peinture finance mes actions per- formatives. Depuis 2002, jai arrëté de vendre mes vidéos qui sont en accès libre sur mon site. Mes pro- jets étant de plus en plus basés sur une complicité avec des communau- tés locales, il devenait éthiquement injustifiable de les vendre. Eliminer tout but lucratif a facilité mon rap- port à la collaboration, me laissant un luxe et une liberté énormes.
au t que cest par Eà que les pre
mies Bomo aficamus sont passés
em faant lenur chemin vers lhEurope
A Tarigineje wouilais trailer avee les eommanautés de pêcheurs de arifa et ceiles de Tager Dans ce pe de projet, en passe 95% da aemps en megoeabios et en cover sations logistiques et 5% en pro- cessus ereait, mais a forme Snale ésaibe de ces 95 % de comversa- tions. Tant da eöté espagnol que diu cötë maroeain, mon projet a ete eps à des fins poitiques locales: Mohammed VI [le zoi da Maroc] dieveloppait alors le mouwea port Tanger 2, et emtendait faie da poet ume allegorie dn progrs sous son pegime dictatorial En Espage, de pects oupes de mateux locaux emtaient aussi de nécupérer le pro- jet. Cest ee qui ma conduit à izvi er dies entants à particper pur la premiere fois à un de mes flms :ils woyaient tout cela comme un jeu, une ete iuelle de passage. Ceia a ete un toumant diuns ma production
la recherche d’une seule žmage
auæformes Jlottantes. Cela rgjoint vos actions du début, qui ont en commun de dessiner des traits, tracer un cercle, une ligne, presque graphiquement… C’est quelque chose de l’ordre de l’imageJantome, de la persistance rétinienne.
Comment est née la vidéo Color Matching, que vous avies montrée à la Biennale de Venise 2017 dans le Pavillon iraeien? On vousy voit peindre un paysage devant des chars dans le désert, puis brusquement tout
A
oette berté dont vou pariez Tavnis en pet meims de 50 ans,et je me sais dit simplement que Céait le mcment de passer le relais à une
Ilya en effet une logique derrière
Wucer. U me semble que nulle
toutes ces images… Je maperço1s que je travaille par cycles assez 1ongs.Jai travaillé dix a
part ailleurs dans votre æwre a
sur l’ima Mexico, mage du pont
à cepoint présente.
entre Cuba et le détroit de Gibraltar, Ce sont les circonstan ces… cinq ans en Afghanistan, cinq ans en Début 2016, javais été invité à tra- Irak, etjouvre à présent un nouveau vailler avec les enfants d ‘un camp chapitre. Filmer les jeux d’enfants de réfugiés yézidis, dans le nord dans différents pays est une manière de lIrak. C’était l’apogée de l’avan- très simple d’entrer en contact avec les habitants de ces endroits que je Moyen-Orient. Me retrouver, lors du ne connais pas. Je suis allé récem- ment en République démocratique
eniemtion plizs jeune. Javais ta- t
e avec des enfants apa
mas de maniere strictement doca-
mentaire Jai adore leur généro- site lors du toumage, et trouve tres emouvante la fagon dont ils se sont approprie le projet et dont ils ont mewentelhstoire.
cée de Daesch dans cette partie du voyage suivant, sur la ligne de front me semblait inévitable: comment
Francis Alys, 64 Shoe Boats, 2007-2008, techniques mixtes.
équipe -nous étions trois. Nous
leur parlions de personnages histo riques ahn de vor comment ils les réinterpréteraient. Toute la diffñculté
Courtey de Fartiste et David Zwirmer
travailler en Irak sans affronter la
du Congo, et jai demandé quels y retrouve en train de filmer une
elaseule manière de rester dans le vrai est d’observer, d’écouter de réagir aux situations que l’on rencontre, piutöt que dintervenir de façon volontaire.»
a été d’enchainer ces ditférents épi- sodes pour créer une narration dune heure. À la différence d’un roman policier, Ihistoire de lIrak est assez cyclique, les événements se suc- cèdent sans conclusion ni ouver- ture.. Le film a été réalisé en deux tournages. En octobre 2018, nous avons tourne une dizaine de jours avec un scenario qui a été rapide- ment éiminé parce que javais com-
réalité d’une offensive militaire? Cela revient au sujet du röle de Iar-
a eu principalement des garçons,
sont les jeux d ‘enfants. Je me suis
ages de 7 a 13 ans. Quand nous sommes revenus cinq mois plus tard
bande de gamins qui jouaient à une tiste témoin des contradictions de version locale du Mancala’. On com- prend tout de suite les codes locaux,
son temps et à l’image de la trans- formation de la bête humaine dans ont lu cette vidéo comme une défaite de la possibilité de représentation,
pour combler les trous enormes que comptait la narration, nous avons
ce qui est bienvenu et ce qui ne l’est des conditions extrêmes. Les gens pas, jusquà quel point les gens sont
présenté le first cut à cette petite
communauté de sept à huit familles (cent cingquante personnes au total).
tacite du jeu est à la fois un guide mais elle n’est, pour moi, qu’une et une référence constante dans la tative de faire coincider ma palette
prêts à vous oublier. La logique
dvez-cous truvaillé de la mëme mmaniere awee les enyanta que cour avex fait jouer dans cotre longmétragr Sandlines, the Story of History, tourné
Il s’est ensuivi un accord, tant de la
part des filles que de leurs parents, selon lequel elles participeraient au
de couleurs avec les couleurs de la
pris que les enfants raconteraient leur histoire d’une autre façon. Jai alors passé mon temps a rèécrire en
manière dont jélabore mes micro
second tournage. Cela a bouleversé lanarraton et a permis de mettre un
scénarios. La plupart de mes pro- scène. Cest tout. Cela suffisait àjus-
tifier ma présence en cet endroit à
ce moment. Une fois l’image obte- nue en tant que peintre, je pouvais
les choses ne sont pas dites, mais on sait quand on sort du jeu. À la
peu despoir a la in du hilm. Notre jets suivent un principe similaire
fonction de leurs propoSiDons. Cest meilleurs acteurs du monde, sinon
simple: sils s’amusent, ce sont lesdee etait de creer une conversation, qul sest developpee dans une autre
Iruk? C’était différent, car beaucoup
l’effacer, carj’avais atteint mon but: appartenir un instant à la scène que
difference de nombreux artistes qui ont une idée claire et la martèlent, je
Je n’avais jamais
reclonque ce qul etalt prevu… Etre désarmé pour pouvoir se réin-
j’étais en train de peindre. PROPOS RECUEILLIS PAR ANAEL PIGEAT
cest une catastrophe, et cela sgnine que le soénario n’est pas bon….
travaille à tâtons, avec tout le doute que me donne mon propre parcours Mon ami Cildo Meireles, dont le lan-
venter, c’est ce que l’on cherche… Le fait de recourir aux enfants mincite à renouveler mon langage. Leur
mes projets précédents, une seule
situation était mise en place et se
developpait, ce que Bruce Nauman appelait aa task to resoloe». Jétais
Avez-vousfarit des castings pour les choisir?
gage est aussi assez éclectique, dit que dans une vie finalement, nous avons deux ou trois idées, que nous passons notre temps à essayer d’ex-
1Jeu traditionnel africain consistant à déplacer des graines sur un plateau
enthousiasme est beaucoup plus
nant la mise en place de ces situa- ions, mais tres ouvert quant à leur vés dans le village à 16 h; à 17 h, diticile à trouver chez les adultes denouenment Ce filim irakien a fait nous leur avons demandé de dire naitre mon desir de commprendre leur nom et leur age devant la Dans la série Children’s Games, un siecle dhistoire de IIrak et l’en- caméra; à 20 h, nous avons choSt gu precede ceJfilm, qui vous y a
ties ciair et presque strict concer-
Pas vraiment… Nous sommes arn-
trous. à
plorer. Et il ya un facteur chance: certaines idées ont un potentiel infini, tandis que dautres atteignent«Francis Alys. Don’t Cross the
peud-etre condiuit, vous recueillex imagine à lafois
Bridge Before You Get to the River 27 mai-17juillet 2021, David Zwirner, 108, rue Vieille-du-Temple, 75003 Paris, davidzrwirner.com
même période. Je me suis aperçu de reconnaissance mutuelle. Dans la des images de gu s e u c c onde. On vous limitée de Thistoure de leur pays. son personnage, de LawTence d’Ara-
les rôles. Cela a été phutöt une sorte
plus rapidement leur limite.
nfants de commorendre la
tnographe,
Comment aves-vOus cOmmmencé la peinture ?
npeu comme Jean Rouch dans sea filma, et peintre à
bie au roi Fayçal, il y avait une libertë totale. Pour le premier tournage, ily
Cela a été un jeu dapprentissage
mutuel entre les entants et notre

THE ART NEWSPAPER ÉDITION FRANÇAISE
Numéso 31, juis 202
Expositions
EN QUETE DES ORIGINES: SAVOIRS ET REPRESENTATIONS
Au musée d’Orsay, l’exposition «Les origines du monde. L’invention de la nature au xIx’ siècle» offre une plongée, une traversée, une expédition même, au confluent de l’art et de la science.
PARIS. Fruit de la collaboration entre les musées dOrsay et de l’Orange- rie, le Muséum national d’Histoire naturelle de Paris et le musée des Beaux-Arts de Montréal, l’exposi- tion dont Laura Bossi, neurologue et historienne des sciences, est la commissaire générale explore le «long xIx siècle», de la Révolution française à la veille de la Première Guerre mondiale. Le «siècle de la science», selon le biologiste Armand de Quatrefages, qui vit la création, en 1793, du musée du Louvre et du Muséum, ce «LouUTe des sciences naturelles», comme le qualifiera l’un de ses directeurs, le chimiste Edmond Frémy, dans les
à la veille de la catastrophe, bien réelle cette fois. Conduisant du
Gabriel von Max, Gruss (eingr eu bouquet), 1901-1915, huile sur bois,
mythe à l’histoire, le parcours se clôt par deux allégories mises en regard, Pouvoir aveugle de Rudolf Schlichter (1932-1937) et Nature ou Abondance de Léon Frédéric (1897), sagit de penser par l’image la nature la destruction face à la plénitude mëme de l’art, c’est souvent sous
The Jack Daulton Collection. The Jack Danlton Collection
porain des origines ». Et quand il
ANG
– les deux visages de I’humanitė qui ne cessent de s’affironter.
les traits d’un singe – si proche de
Thomme-que les peintres se repré- sentent, affrontant avec autodérision et étonnement tant l’imitation que
LINVENTION DE LA NATURE Si les origines, quelles qu’elles soient, sont l’objet de toutes les curiosités,
lanimalité en eux. Nombre d’aæuvres sont ainsi traversées d’interroga- tions sur la place de l’homme dans la nature, particuhèrement au sein du règne animal, àlinstar des portraits
c’est qu’en elles, il s’agit de trouver des explications, et particulière- ment à la création. On croise ainsi un imposant plâtre de Paul Richer de singes de Gabriel von Max avec qui représente Le Premier Artiste leurs effets de miroir, des seulptures (1890)-un bronze se trouve au jar- d’Emmanuel Frémiet et du Rapt à din des Plantes – sous les traits d’un läge de pierre de Paul Jamin (1888), homme de l«âge de la pierre tail- lée» sculptant une figurine de mam- stupéfiantes hybridations modelées mouth à l’aide d’un silex: l’artiste en dans le grès par Jean Carriès a modelé la tête à partir d’un crane d’homme de Cro-Magnon, faisant nous ?», reprise par Paul Gauguin, correspondre le reste du corps à des les réponses sont multiples. canons anatomiques classiques et figurant un geste qul, cu ta gages, ne peut etre que calqué témoignages, que la précision de ce qu’il produit. Lmagination comble les manaues pour inscrire l’art au pr
annees 1880.
Siles origines, quelles de toutes les curiosités, trouver des explications,
qurelles soient, sont Iobjet
sances acquises aux confins du 1901-1902, encre de Chine et lavis
ubn, LfHeure de la naissance,
cest qu’en elles, il s’agit de
innervés de bestialitė, ou encore des
monde connu et a la lumiere des
sur papier, Leopold Museum, Vienne. Eberhard Spangenberg/1.eopold Museum,
premières manifestations de la vie, des organismes les plus simples aux créatures préhistoriques, et
et particulièrement à la création.
Vienne
A la question« D’où venons-
quand l’art puise dans la nature William Turner qui, dans Le Soir du Déluge (vers 1843), fait dispa- raitre scène et narration au profit
SCIENCE, MYTHE ET HISTOIRE
au sens large des visions plus ou
Au hl dun parcours chronothéma- tique, l’aventure se déploie en paral-
moins étonnantes, comme autant de motifs pour la transformation,
Certaines s’élaborent à pa lulaires et des milieux dans les- Odilon Redon, Emile Galle, mais
ele et savere iche en croisements, démontre la confrontation d’un
non seulement de son répertoire, mais aussi de ses moyens d’expres- sion ou meme de sa conception. On relève ainsi trois interprétations
peu
atmosphérigues ot
des mouvements agitant la matière que la précision de ce qu »
mportant cho
d ouvres avec les écouvertes scientifiques contem-
enfin celle de Vassil Kandinsky (Sans titre [Déluge 1. 1914), agencement dynamique de couleurs et de lignes traduisant une
du Déluge: celle de Filippo Palizzi poraines qu’elles participent à leur Après le Déluge, 1864) qui, avec
également Claude Monet, asso-
diffusion en reitituant la diversité des phénomnes observés, qu’elles y puisent les fondements et la garantie de leur realisne ou, au oontraire, y
ine de Vaventure humaine et les lier dans une histoire si longue quc permet à Gustave Flaubert, lecteur dErnst Haeckel, de faire dire au dieu Oannès, dans La Tentation e saint Antoine, qu’il est «le cOc
une profusion de details, met en scene un échantillon le plus large possible du règne animal; celle de
torme le vivant, celle des moyens propres de la peinture, celle de l’esprit aussi et des sentiments,
ments et habitės de formes simples ndéterminees. Les
Sur la foi de vestio qu’enfin, dus ou de théories, elles daborent
plus ou mou
en
La lèntation de manifestations élémentaires signent
des representations de formes de vie primitives, disparues ou inacces- sibles à laeil. Tandis que le comte de Buffon, Jean-Baptiste de Lamarck, Georges Cuvier, Alexander von Humboldt, Charles Darwin, Ernst Haeckel et bien d’autres fondent la cOmpréhension moderne du monde en recherchant les origines -dans la biologie, la géologie ou la paléon- tologie-, les artistes tels Eugène Delacroix, Caspar David Friedrich,
aussi un au-delà du visible que
Hilma Af Klint ou Piet Mondrian
marquent au sceau de l’ésotérisme
et de la spiritualité. Dautres entin
Sinspirent de la génération et de la
Sexualité, comme Gustave Courbet
pour LOrigine du monde 66):
place à côté de La Coqu
lon Redon (1912), celle-ci deplo
melles
tout un monde d’analogies tor
autant de sous-
William Turner, Emmanuel
ntendus e
e le sexe dans son crue à la beauté naturelie
hatomie c.
Frémiet, Gustave Courbet, Alfred
et à ses puissants artifices.
Kubin, Odilon Redon, Emile Gallé
,Du début à tée par la science et par
ou Frantisek Kupka en inventent les représentations.
sei, la nature inven du
structurel et source a e
Telle est l’histoire racontée ici :
quand, au récit mythique de la ilippo Paliizzi, Apris le Délug, Maseo di Capodimonte, Naples.
ent, tandis que le mond dessiné, en s’étendant sans cesse livre la fragilité de ses prec equilibres. GUITEMIE MALDONADo
ains
1863 ou 1867, husile sur toile,
ux
Oirii
Imnges Lad -Arnbe
Les origines du monde. L’inventio
de la nature au xIxt siècle », 19 ma 18 juillet 2021, musée d’Orsay 1, rue de la Léglon-d’Honneur, 76007 Paris, musee-orsay.fr

LE SALON DU DEsSIN CONTEMPORAIN
DRAWING NOW
PARIS
ALTERNATIVE 14 EDITION
alerie Alain Gutharc, Paris Galerie Anne de Villepoix, Paris Galerie Anne-Sarah Bénichou, Paris
Archiraar Gallery, Bruxe lles Backslash, Paris C.A. Contemporary Fine Arts Vienna, Vienne
Galerie Jean Fournier, Paris Galerie 8+4, Paris Galerie vachet-delmas, Sauve Galerie. Claire Gastaud, Clermont-Ferrand G alerie Laurent Godin, Paris. Galerie Jsab etle G.oun odParis Patrick Heide Conte mporay Art, Londres. GaterieJLrike Hirobsky, Vienne Huberty & Breyne Gallery, Paris Galerie Catherine Issert, Saint-Paul de Vence Galerie Bernard ordan, Paris Galerie Lelong & Co., Paris Galerie Maia Muller, Paris Galerie Martel, Paris
Galerie C, Neuchâtel et Paris Espace à Vendre, Nice Les Filles du Calvaire, Paris
NODaomeRedsnoLuxem bourg Galerie Oniris Florent Paumelle. Rennes Galerie Papillon Pari5 Galerie Catherine Putman, Paris Galerie Ramakers, The Hague
Galerie Maubert Paris.Maurits.van de Laar. La Haye Giles Drouault, galerie / multiples, Paris
Galerie Jean-Louis Ramand, Aix – en-Provence Xippas, Paris
Semiose, Paris
DU JEUDI 10 AU DIMANCHE 13 JUIN 2021 LIEU ALTERNATIF
42 RUE DU FAUBOURG SAINT-ANTOINE, 75012 PARIS
SUR INVITATION ET RESERVATION www drawingno wartf air com info@ drawingnowartfair.com
@drawingno wartfair
pRAWING DRwiNG DRWNG RAN ntrEss artnet
B sOFERIM@PRA
oA CULTURE
LOeil Quotidien ROVEN
THE ART NEwSPAPER Che Drawer
les.NiS
BeauxArts onnaissance esse etapes:
de IArt
Magazine PesirUS

THE ART NEWSPAPER ÉDITION FRANÇAISE
Numéro 31. juin 2021
18
Expositions
LA BOURSE DE COMMERCE, SOBRE ET PUISSANTE
Ily avait des mois, même des années que l’on attendait l’ouverture de la Bourse de Commerce – Pinault Collection. Un événement qui va remodeler durablement le paysage de l’art à Paris.
P
Vue de l’exposition « Ouverture », Bourse de Commeree- Pinault Collection, Paris, 2021, avec les aeuvres d’Urs Fisecher. Courtesy de f’artiste et Bourse de Commeroe-Pinanlt Collection.
Tadao Ando Architect &Associates, Niney et Marca Architectes, Agence Pierre-Antoine Gatier. Photo Stefan Altenburger
PARIS. Cette ouverture a donné son à l’arrière-plan un grand Jugement
dernier surplombant un monde en
nom à l’exposition inaugurale,
décomposition.
tourmentées de Tatiana Trouvě, la visite s’achève par un étage consa- cre a la peinture contemporaine, à travers un choix resserré de dif- férentes générations d’artistes. Une première salle est consacrée à dimmenses portraits de Rudolf Stingel qui laissent surgir lextraor- dinaire presence de sa penture. Peter Doig, Marlene Dumas, Kerry James Marshall et Luc Tuymans apparaissent ensuite, parmi les plus grands de leur generation, peu ou jamais exposés en France. Les des- sins de Miriam Cahn continuent à émerveiller. Puis vient la plus
accrochage éblouissant d’un choix
Après ces euvres monumentales,
d’æuvres fait par François Pinault
« Ouverture» joue avec les tonalités
lui-même dans sa collection, avec
et les échelles. Les commissaires
son équipe rapprochée, composée
0nt essaimé quelques malices qui
de Jean-Jacques Aillagon, Martin
attirent les yeux sur le bätiment, et
Bethenod, Caroline Bourgeois et Matthieu Humery. Les noms des allègent la dimension dramatique de artistes retenus avaient été soigneu- ces premières aeuvres-ou bien l’ac- sement tenus secrets jusqu’aux der- centuent. Non loin de la librairie, un niers jours. Tout juste les drapeaux petit bruit: le bégaiement de la sou- argentés des frères Bouroullee, qui ris de Ryan Gander qui crie «1.. 1. voulu montrer que la collection se Vue de l’exposition « Ouverture», ont dessiné le mobilier intérieur, 1., appelant les passants depuis developpe aussi la 0u on ne lattend Bourse de Commerce- Pinault attisaient-ils l’impatience des visi- le bas d’une plinthe. Et, lorsque lon
Collection, avec les aeuvres de
directeur general delegue de lalDavid Hammons. Courtey de l’artiste Bourse de Commerce.
pas, explique Martin Bethenod,
et Bourse de Commerce- Pinanit Collection ©Tadao Ando Architect &eAssociates, Ning et Marca Architectes, Agence Pierre-Antoine
leve les yeux pour observer la cou- pole, ce sont les pigeons de Maurizio
teurs depuis quelques semaines aux abords immédiats du lieu.
DIALOGUE ENTRE LES ARTS L un des gestes majeurs reside Gatier. Photo Aurélien Mole
Cattelan, Others, dont on croise le
Ando, le bätiment se révèle magnifi- regard. Ils sont diserètement per- quement, servant les ceuvres et servi chés sur la corniche du balcon, par un accrochage dépouillé. En comme ils l’avaient été en 2017 à la dégageant la verrière et les espaces Monnaie de Paris, présence à la fois
Entièrement repensé par Tadao
dans la présentation du plus grand ensemble de David Hammons jamais montré en Europe. Datées des années 1960 à aujourd’hui, ces euvres sont comme une exposition dans l’exposition, hommage à cette
jeune géneration, des artistes par
évoque plutôt la photographie plas- ticienne et la Pictures Generation, avec Richard Prince, Louise Lawler et Sherrie Levine.
fo1s deja connues, en palrticc Boakye, et des découvertes, comme
Claire TabOuret et Lynette 1ladO
tendre et inquiétante. Tout autour de la rotonde, Bertrand Lavier a quant à lui investi des vitrines en bois d’une rétrospective facétieuse en vingt-quatre stations, avec figure du Black Arts Movement, Thumour et la force conceptuelle
environnants, larchitecte japonais a réussi la gageure de remettre en
Ser Serpas exposée à la Punta della (2019), Florian Krewer et ses noc- turnes mys térieux, la Chinoise installée à Paris Xinyi Cheng et le Brésilien Antonio Obá. Sur eux veillent les figures magnifiques de
lumière cet édifice patrimonial dont on découvre les volumes et les pein- tures fraichement restaurés. Ily a
Dogana dans cLuogo
Ponctuée par The Guardians,
des sculptures de plus en plus
lun des artistes américains les plus rares. Il donne la vision d’un monde fragile et meurtri, et nous guide lui- même, à travers un film dans lequel la mort
composé un lieu complètement neuf en insérant un cylindre de béton qu’on lui connait. Premiere mise en au centre de cette construction de abyme, une vitrine dans une vitrine la fin du xVIt siècle et en aména- ouvre la ronde réjouissante de ses geant les différentes galeries qui chantiers, de jeux formels en jeux T’entourent. Quelques cimaises des- visuels. sinent l’espace, toujours a quelque
il se met en scène, jusqu’à la recons- titution d’une cellule du couloir de
Lépilogue réunit au sous -sOl LExpédition scintillante de Pierre Huyghe revisitée pour locas1On, laæuvre Mont Analogue de Philippe Parreno à l’extérieur, et la délicate installation musicale de Tarek AtOU clöt le parcours par un dialogue entre les arts. La voix sobre et pus sante de la Bourse de Commerce
Thomas Schutte.
de la prison de San Quentin aux Etats-Unis. Minimum Security,
Quelques cimaises dessinent l’espace,
une euvre qui n’avait jamais quitté l’atelier de l’artiste, dialogue avec la Bourse de Commerce, son histoire, ses liens au passe colonial de la France – des sessions de recherche ont été lancées à cet égard, notam- ment sur l’iconographie des pein- tures de la rotonde datant du KIX° siècle.
distance des murs, ce qui crée une atmosphère de légèreté et de fluidité singulière.
toujours à quelque distance des murs, ce qui crée une atmosphère de légèreté
TENSION DRAMATIQUE ET MALICES En resonance avec Tepoque,
Ouverture» est placée sous signe le d’un humanisme som avec retenue. Ce constat simpose d’emblée, dans la rotonde baignée de lumière, à travers la majestueuse sculpture d’Urs Fischer, réplique en cire de LEnlèvement des Sabines de
et de fluidité singulière.
pris sa place singulière à Paris. ANAEL PIGEAT
Parcourir ce lieu, c’est aussi voya-
D’une tonalité plus intime mais
ger dans le temps des expositions organisées par la Collection Pinault au cours des quinze dernières
non moins forte, la seetion consa- erée à la photographie aborde les questions relatives aux corps, à la
« Ouverture », 22 mai-31 décembre 2021, Bourse de Commerce- Pinault Collection, 2, rue de Viarmes, 75001 Paris, pinaulteollection.com
Giambologna, qui commence lente- années, à Veise et dans divers ment à fondre et à disparaitre, vanitélieux hors les murs. On y recon- des vanités ou image de la méta- nait les familiers de la maison, et le ton est à la retenue: «Nous avons hoisi de ne pas eaper tes artistes
mise en scene de soi et à la décon- struction des steréotypes, à travers
six artistes des années 1960 aux
Tnorphose. A quelques pas de là est aceroché l’immense tableau lef plage comne ici-bas de Martial Ra artiste que François Pinault défend depuis de nombreuses années. Les visiteurs sont ainsi accueillis par une foule aux couleurs acidulées, mais plus acides que douces, avec
annees 1980. On retrouve Cindy que l’on aurait pu sattendre à trou- Sherman, Michel Journiac avec
ses 24 heures de la vie d’une femme ordinaire, mais aussi, de façon plus inattendue, Martha Wilson- dont le Centre Pompidou prépare une expo- Sition. Un autre ensemble d’æuvres
ver la, conme Jey oons, 1akashi Murakamt ou Danmien Hirst, ni les æuvres coup de poing de ceua qut S01t Jresents, tele ta Nona Ora de Maurino Cattelan. NVous avons
Philippe Parreno, Mont Analogue, 2001-2020, LED Light Engine, verre, métal, programme. e Philippe Parreno Bourse de Commerce – Pinanlt Collection

art newspaper du mois début version hp blind access….

THE ART NEWSPAPER ÉDITION FRANÇAISE
Numéro 31 juin 2021
DE PART ET D’AUTRE DE LA SEINE
THE ART NEWSPAPE
The Art Newspaper Edition française est édité par la SAS TAN France, Société au capital de 1000 , RCS Paris 833 793 466 66, rue Jean-Jacques-Rousseau, 75001 Paris rel. +33 1 42 36 45 97
Hasard du calendrier, le Centre Pompidou doit aussi changer de façon imminente de président, le mandat de Serge Lasvignes s’achevant ce mois-ci. Pour ce haut lieu de lart moderne et
Le 7 mai 2017, au soir de sa victoire à l’élection présidentielle, Emmanuel Macron avait choisi le Louvre pour rassembler ses fideles, un lieu de pouvoir et d’histoire – l’ancien palais des rois de France-, mais aussi de culture – le plus grand musée du monde, dont l’emblème est devenu un geste contemporain, la pyramide de leoh Ming Pei. Le locataire de l’Elysée ne pouvait done pas demeurer insensible au choix de la personne amenée à diriger cet établissement emblématique. Si, depuis quelques mois, Jean- Luc Martinez a multiplié les faux pas, l’archéologue a aussi mené tambour battant une campagne dans l’objectif d’être reconduit
Actionnaire principal Gleb Borukhov Directeur de la publication Gleb Borukhov Directeur de la rédaction Philippe Régnier pregnier@artnewspaper.tr Editor-at-large Anael Pigeat
contemporain, le gouvernement avait décidé de lancer un appel à candidatures, Mais ce poste hautement désirable n’a, selon nos
intormations, attiré que neut candidatures. Cinq prétendants ont été présélectionnés : Martin Bethenod, qui vient d’inau-
apigeat @artnewspaper.fr
Redacteur en chef adjoint : Stéphane Renault
gurer la Bourse de Commerce- Pinault Collection, à Paris, comme directeur général délégué; Michel Draguet, directeur géné-
Marché de l’art Ale
Crochet
ral des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique à Bruve Thomas Grenon, actuel directeur général du Laborato oire national
Ocnet@artnewspaper.fr
Kesponsable art ancien Carole Blumenfeld Benelux Bernard Marcelis Suisse Emmanuel Grandjean
sitant nas à se présenter comme
de métrologie et d’essais;1 national Picasso-Paris ; et Julie N du Centre Pompidou. La ministre de la Cults trancher. Faites vos jeux! PHILIPPE RÉGNIER DIRECTEUR DE LA RÉDACTI
Laurent Le Bon, président du musée
T’homme de la situation, non sans outrance. Son propos dans Paris ch, où il a affirmé «je pense que je suis le mieur place pour », a tait toussoter Jusqu au « château». Emmanuel Macron a donc préféré une femme de la situation, Laurence des Cars, et son projet « Louvre 2030» davan- tage en phase avec les grands bouleversements de notre temps. Son action réussie de ľ’autre cöté de la Seine, où elle dirige encore pour quelques mois le musee d’Orsay et le musée de l’Orangerie,
Over Kachet
ontributeurs Julie Da Deatrice Gross Daniel Cassady, Alison Cole, Justine Couaillac, lexis Fournol, Arthur Frydman, Anais Hammoud, Gareth Harris, Kabir Jhala,
réarmer intellectuellement la France
en, Ciuitemie SOlas
1
(aldo Anne-Lys Thomas, Camille Viéville Secrétaires de rédaction Julie Houis, Nolwenn Chauvin,
Lemper
aura fii de covaincre nos gouvernants,
d Media
Maquette Svhie
WebmaLster Martin Letourneur technique@artnewspaper.fr Directeur marketing Thibaut David TAL 9g ce Directrice commerciale Judith Zucca
jzucca@artnewspaper.fr
Ta. +336 70 25 05 96
Sommaire Juin 2021-°31
Prix de vente au numero : 790 Abonnement annuel: 69 nttps://daily.artnewspaper.tr/boutique
Expositions 16EN QUETE DES ORIGINES:
News
Chroniques
Dépôt légal juin : 2021 ISSN 2647-7807 CPPAP 1020 K 87719
Transition écologique aALEXANDRA MCINToSH
POUR UNE HISTOIRE DE L’ART INCLUSIVE ERIC DE CHASSEY LITTÉRATURE SOUS CONTRAINTES BEATRICE GROSS
vOSTREPRESENTATIONS GUITEMIE MALDONADO
VASSIVIERE EUTETRE N LABORATOIRE DU
Imprimeur: Imprimerie Léonce Depr
LABOURSEDE COMMERCE
rue de Houchin, 62620 Ruitz iebergeur : Google Cloud Platform, iouse, Barrow Street,
30
TPuAM
ANAEL PIC ANTE
PRANE RENAULT
NNE IMMOr
Marché
4 Tel. +1 844 613 7589
Belgique
daily.arthes
PARIS FETE (ENFIN!)
NAELPICEDU PRÉSENT
wpaper.fr
TEXTILTES OU COMMENT FAIRE TAPISSERIE DANS LE NORD 20 FEMMES ET ABSTRACTION : BERNARD MARCELIS
ESSIN ARTHUR FRYDMAN
he attNewspaper International Londres WIS 1RN Koyaume-Uni
a LE PARIS GALLERY EEKEND
CAMILLE VnEVILLE
Suisse 12 PRES DE GENEVE
VoIT ALEXANDRE CROCHET
aWARE
+4(0) 203 586 8054 Publisher Inna Bazhenova
ANAEL PIGEAT ATIONALE 22 Avoir aussi Grand témoin a AMOAR ASATTREE
LE 6AIT FAIT CAMPAGNE EMMANUEL GRANDJEAN
a ARTS PREMIERS:CHRISTIE’S
DISPERSE LES TRÉSORS DE MICHEL PERINET
Oesales (UK) Kath Boon
Maroc 1D QUEL HERITAGE POUR L’EUVRE
Advertising Sales Director
ALEXANDRE CROCHET
enrietta Bentall e eOpihent Director
DE FARID BELKAHIA?
Droit 34 TINTIN AU PAYS DE LA PARODIE
Mendelevica
OLIVIER RACHET
DES CHOSES RATIONNETECUR
irand entretien 14 CHERCHE D’UNE IMAGE
AVOCAT ALAco Hors pistes
ENTRETIEN PAR CHRISTIAN SIMENC
ACOUR
Livres 28
35 YVES CAMDEBORDE
ENTRETIEN PAR ANAEL PIGEAT
EDMUND DE WAAL A OND0
DE EPROCURE JULIEN BORDIER
ANDES ENMOTIONS»
MANUEL PERNOUD,
PIRE
Ce numéro contient un encart Dorotheum inséré dans la cassure centrale, sur tout le tirage.
CAMILLE VIEVILLE
En couverture z
Francis Alys. Courtesy Franecis Alys
Vue de l’exposition «Natures mortes » d’Anne Imhof au Palais de Tokyo, a Paris. Courtesy de Iartiste, Galerie Buchhol
et Sprith Magers. Plhotos Andrea Rossetti
Romain Kronenberg. Photo d’Amos (détail), 2021, série photographique. Courtery de I’artiste et galerie Sator
Vera Molnar, Sainte-Victoire en rouge, 2019, acrylique sur toile.
galerie Oniris, Rennes
Laurenece des Cars.
Sophie Boegdy

Lio pue3no
0)334pey
THE ART NEWSPAPER ÉDITION FRANÇAISE
Numero 31, juin 2021
News
Des euvres des Arts incohérents
SSees Iresor national Refusant d’autoriser l’exportation de dix-neuf euvres relevant des Arts incohérents, le minis- tère français de la Culture les classe Trésor national. Découvertes en 2018, elles sont les seuls témoins connus à ce jour dun mouve- ment fait d’impertinence et d’humeurjoyeuse lancé par Jules Lévy, rédacteur en chef de la revue Le Chat noir. André Breton y voyait la préfiguration des avant-gardes contestataires du xx siècle, Dada et surréalisme au premier chef. On doit notamment aux Arts incohé- Une « tête d’oursS» de Léonard rents d’avoir présenté entre 1882 et 1893 sept de Vinci bientôt aux enchères expositions dont la tonalité parodique visait chez Christie’s
SI
Institutions
Le Fi en Je Le Fe du fil Perpi les gr Lévén des éd. danis
Une nouvelle galerie parisienne pour Magnum Photos Magnum Photos ouvrira à l’automne 2021 une galerie rue Léon-Frot, dans le 1l’ arron- dissement de Paris. Elle remplacera les anciens
Déconfinement: des musées
gratuits dans plusieurs villes de France
Un certain nombre de municipalités ont opté directement le caractere institutionnel du Mis en vente le juillet 8 2001 chez Christie’s à locaux de l’agence, inaugurés en 2000 rue pour une entrée gratuite dans leurs musées Salon. Deux euvres se distinguent dans cet Londres, un dessin de Léonard de Vinci repré- Hégésippe-Moreau, dans le 18″ arrondisse- à partir du 19 mai 2021, date de leur réou- ensemble: Combat de negres, pendant la nuit sentant une tete d’ours pourrait atteindre un ment. Rénové par le cabinet d’architecture verture. Pour « accompagner le déconfine- du dramaturge Paul Bilhaud, toile entierement priX record. Mesurant 7x 7centimètres, le cro- intérieure londonien Johnson Naylor, le ment», le maire de Marseille, Benoit Payan, a noire, réputee etre le premier monochrome quis a ete realise vers 1480 à la pointe d’argent lieu accueillera dès octobre une exposition annoncé la gratuité des quatorze musées de la de l’histoire de la peinture; et Des souteneurs, sur un papier rose beige. Estimé de 8 à 12 mil- d’aeuvres de Bruce Davidson et Khalik Allah Ville « sans limitation de temps ». La Ville de encore dans la force de lage et le ventre dans lions de livres (de 9 à 14 millions d’euros), il est La nouvelle adresse, qui comprendra aussi une Strasbourg a décidé le 27 avril, avant même la lherbe, boivent de labsinthe d’Alphonse Allais, un des huit dessins connus du peintre encore bibliothèque et des bureaux, doit contribuer à ucatton du calendrier du déconfine- constituée d’un rideau de fiacre vert avec un en mains privées, outre les exemplaires de la faire de Magnum «une force culturelle et édu- cces gratuit à ses dix musées muni- cartouche donnant le titre. Soit un prototype Royal Collection et des Devonshire Collections catte plus Jorte, anst qu un acteur encore pls uau 50 juin, tant por les de ready-made vingt ans avant ceux de Marcel du domaine de Chatsworth, en Angleterre. Le crédible du marché de lart», souligne Caitlin r les expost- Duchamp, au milieu des années 1910.. «Le dessin a appartenu au peintre britannique Hughes, sa directrice. «Le noutel opace parn e Lale, delai de trente mois ouvert par cette procédure Thomas Lawrence puis à son marchand dart sien combinera de manière unique ds eapost
les ard
editen ohe Siteur d arge doté chocol un n our la
collecttoms permanentes que
tenporuires , Ouant à la ma e otree un acces libre, pour les
Tmu
oins de 30 ans, aTwode
derus d’exportation permettra d’approfondir
Samuel Woodburn, qui lavait ensuite vendu
le parco
tions et des prisentations de quante musedie,
t trois
dHistoie
mOis
cours et la connaissance de ces æuvres
chez Christie’s en 1860. Lcæuvre a été exposée à New York puis à Hong Kong avant de reve- nir a Londres pour la vente, où elle pourrait battre le record établi par Cheval et Cavalier, autre dessin du maitre italien vendu plus de
le musée de I’Hospice
tandis que notre programme derpositions en ligne répondra auz passionnés dart et de cultureà tous les niceaur, précise-t-elle. A-LI
DOcation à venir enri- 8 conservees par deelare la ministre de la DChelot. $TÉPHANE RENAULT
clir les collections nationoles conserUees P
THOMAS Le Centre de la Vieille-Charité, à Marseille. eD.R
le musée dOr
e c
La future galerie Magnum à Paris, aménagie par Johnson Naylor. e Jolnson NaglorjCil Aaeratah
Le
ole ..
Combat de nègres, pendant la nuit de P’au
comp Blane
nuit de Paul Arts incohérents, 1″ octobre 1882, n 15.
millions d’euros en 2001 chez Christie’s. KABIR JHALA Cette « tête d’ours » de Léonard de Vinci pourrait atteindre 14 millions d’euros. o Chritiek
naud, 1882, huil
Le Fila à Perpi
urtey plerie Jolann Naldi/D.
Succession Samsung
S000 euvr ux Afin dalléger le
onnées
musees
Marché de l’art Colnaghi chargée des recherches
nillharo
droits de succession du Sud, les héritiers de
deuros d sDar la Corée
t-hee, dis- u en octobre 2020, tont une donation de
Evénements
23000 aeuvres lui ayant ap PEct de Samsung Elect e pltis riche du
Frieze Art Fair se lance en Corée du Sud Après des années de spéculations sur une
un prés
des avage
Cel
25 art
Exposition universelle de Dubal : 1e progres a
LlTicien e
t
lerie londo
interr Pour sa
upays-laisse derribr
o
, l’authentie doit ie
alu s étrangères Jeuu
une tortune selevant à 16 milliards den C
ypothétique version de Frieze en Asie, la Foire
Madria
ree in eaud
n et la
res-
1 août sacres vingt-c Parmie Caroly d’art
collection évaluée à 1,8 milliard d’euroe
Pavillon l
annonce son installation à Séoul en 2022.
à Caravaplusieurs s des enel de dun peint sidéré co tes attrih
Le ministre des
ld hotamment des Cet
D.LL
Asso
n partenariat avee la Galleries
amme du Pavilion
Pablo Picasso, Paul Gauguin, Mark Rothko, oan Miró. Mentionnons en particulier r Bassin aur nymphéas de Claude Monet, Les Amoureur aur bouquets rouges de Mare
Le Drian a dévoile
de T’école de 1.e un table
Couron
mmeme
rselle de Dubal,
les espaca
Se deroullera dans
français à lENpOSi prévue du l 0
sdexposition du COEX, dans le
nes devais 2
chez Anso
b
1 mars 2022. nmière par iar
estim
tobre 202
ton de 150o interd
aVril 200, his en
O
coint a
am, du 2 au s
e son exporta
aVant que ee uneeoul. Une avee les dates do
e
Conçu autour du thenme de
Chagall et Famille de centaures marsupiaur
talkl
ez de Castro Mla demandgne
bt attende
e de galeries intor
les cabinets Atelier Perez Frad
s
graaphe Ben La Une
endez, qqui possède
leau, lauthentification s f e galerie qui o
a
D
ra, à c
ette premibn
es
&Grabli Architectes et le bureilu OTE Ingénierie, le båtiment de d iou  »
enes peintures, céramiques…) reioin- dront le National Museum ot Korea, a Seoul,
Dervisée
ncieoni
Tes contoa
en
accueillera une exposition placée sous te s
ocn espagnols depuis son associatior
lectionneurs et 1
des liene tions
artistes oderne hoi
douze
crtroordint
u progrès et de l’innovation. Partenalre
prison
le Guarlh drilène Coll&Cortésdo1s nisto Claroni avait proposé aux propriétaires
Siddal rel po llections, So
eénement, L’Oréal présentera «Notre-Dame aris, 1Expérience», une immesio
cathéd
Museum of Modern and Cotemporary Art, cinq musées dart régionaux et T’Universite
e, a déclard Imi eréerons
de la e e
trieo
tun r d’art e
cle das l’histoire de la cathédrale et ie
aler
racheter laruvre en gré à gré avant la e
atistiou
onde entSout o
ntier actuel de restauration. La fondation
tANAlS
photoge (danse
pour 500000 euros, «Nous sommes con
HAMMOUD Le Bassin aur nymaphéas (détail) de Clande Monet fait partie des ruvres de la donation.
e di
de
dey
instalaproposera des performances
cus qu l sugit d une auere de Cararage, nous
a tallation monumentale et disposia
& septel
eo a A s
AN ne
etive de
lieur 1 rellcon
a-t-il déclaré. GH.
Hng Ogk
ep
oula et dévoilera son nouve
La galerie Colnaghi mènera la restauration et
t itinérant sur mer, pour alle
à la publies. Regroupant 192 pays
MMCA
I’EDO
Taurthentification de eetle oruvre,que plusieurs
initia Caroly
illio universelle de Dubai attend
spécialistes attribuent à Caravage. Cortey Anoena
ent 6e
rs. A.-LT et AH.
d onsable Lumières, tion uni
Préda
le 8 avril 2021. ePailho
illon franeais elle de Dubal, a été livré

uin 202
numêre 3
THE ART NEWSPAPER EDITION FRANÇAISE
News
FONDATION VILLA DATRIS sCULPTURE CONTEMPORAINE LIsLE-SUR-LA SORGUE, VAUCLUSe
DU 14 MAI AU 15R NOVEMBRE 2021
VAL
NTER Ou LIVRE OART &Du fLM
L
AF
Le Flaf naintient sa 11 édition en jun Le Festial intermatiomal du ivre dart et du Sim qui a lieu u 21 an 27 juin 2021 à Le Salon du livre rare en septembre Perp
pignan (yménées-Orientales), a dévoilé les grandes ignes de sa programmation. Lemémememt ceiebme à nouwean le meilieur Champ-de-Mars à Paris, que se tiendra le des éditios et des fSims artistigues prodarits Salon du avre rare et des experts en objets dans ie monde dumant lannde écouice, au t wers de projections, de iectumes, denpostions et de rencomtres. Parmi ies imes, mentomnons dart» Tevment cette annee, regroupee avec jes artistes Ed Ruscha, aliiam Kentridge. Lac Tuymans, Jim Dine et Giuseppe Penone, Syndicat national de la librairie ancienne Tediteur Gerhard Steidl, ies écrivains Oliver et moderne (SLAM), avec la collaboration Rohe et 2annick Haenel ou encore le compo- de quatre chambres d’experts (CNE, CNES, stteur Christophe ChassolL Deux prix, l’Ane Fnepsa et CEA). Le bätiment provisoire de d’argent (doté de 5000 euros) et 1Ane dor (doté de 10000 euros), ainsi que la Bourse en Wilmotte accueillera ainsi deux cents exxpo- chocolat (dotée de 3000 euros), seront versés sants: libraires, marchands destampes et de a un realisateur, un artiste ou un producteur dessins, et autres spécialistes.Invitée d hon- pour la création de films artistiques indépen- dants. Coté expositions, «Les Apparences , la bande dessinée et de limage d’Angouléme proposée par Thomas Lésy-Lasne, néunit plus exposera une sélection de pièces issues de sa
au Grand Palais éphémère
C’est du 24 an 26 septembre 2021, sur le
dart, traditionnellement programmé en avril Absente de l’éčition 2020, la partie «objets
les livres rares sous la seule direction du
O000 m congu par l’architecte Jean-Michel
neur de cette édition, la Cité internationale de
ollection, ainsi que des ceuvres de ses artistes en résidence. Ar
de cinquante peintres français, tandis que
Les Partis pris d’Anne-Sarah Bénichou
LeGe
eompte one dozime. dantistes, dot Mineille
ElaceWaliirie Mnéjem. an Leudse dimonie due 2i27 jain ao aPerpiganCe
Francesco Urbano Ragazzi choisi pour le Lofoten International
Rétrospective de la Collection Fondation Villa Datris
25 artistes cet été à la Biennale internationale d’Autun Pour sa troisième édition, du 16 juillet au
Art Festival
1 aoit 2021, cette Biennale consacrée aux arts Le duo de commissaires a été désigné pour sacrés contemporains réunit en Saöne-et-loire piloter la prochaine édition de cette bien-
vingt-cing artistes venus de quatorZe pays. nale initialement prévue en 2021 et décalée a lautomne 2022 sur les iles Lofoten, dans le
126 artistes internationa ux exposés dans la Villa et les jardins ENTREE LIBRE
nord de la Norvège. Formé à Paris en 2008, Francesco Urbano Ragazzi gère depuis 2018
Parmi eux figurent la danseuse et chorégraphe Carolyn Carlson, la designeuse et historienne d’art Bahia Shehab, la vidéaste et photo-
graphe Shirin Neshat, le photographe Didier les archives de Chiara Fumai. En 2015, le Ben Loulou ou le seulpteur Marko Pogacnik. duo a été à l’initiative de The Internet Saga,
un programme de recherche itnerant qui a commencé par une exposition de Jonas
Une centaine d’aeuvres seront exposées dans douze lieux d Autun, notarnment une ancienne
prison panoptique, le Palais épiscopal et la Mekas au Palazzo Foscari Contarini, à Venise. cathédrale Saint-Lazare. «La Biennale dAu- l a également conçu des projets pour le
Centro Ricerca Castello di Rivoli a Turin, le Centre d art contenmporain Geneve, La lLoge a
Visites, conférences et horaires en ligne 7, avenue des Quatre Otages 84800 L’Isle-sur-la-Sorgue – 04 90 95 23 70 http://www.fondationvilladatris.com-info@fondationvilladatris.com
Bruxelles, IInstitut français à Paris, le Center tor Contemporary Art Futura a Frague ou TEmirates Foundation à Abu Dhabi. «A la fin dune pandémie et au milieu d’une crise clir
dart conmtemporain (art plastique, land art, photogaplie, gratfti..), de spectacles vivants (danse, chant, musique, performances-), de lieur insolites (entre chapelles et jardins) et de rencontres avec les artistes, présents pendant toule sa duree», précise Jéróme Lequime, à Tinithative de la manifestation. A-LL
tun repose sur la corjugaisom subtile d’arueres
tigue mondiale, peu dendroits dans le monde sont aujourd huui plus pertnents que les iles
Lofoten comme décor d’une biennale dart», ont souligné les commissaires. A-LI
Carolym Carison, 7he Seventh Man, 2019, solo. e Friderie lovino
Le duo Francesco Urbano Ragun
CGiorgio De Vecchi-Gerda Studio

migratoire. Récupéré en 2016 par le gouver-
nement italien puis devenu la propriete du neil municipal d’Augusta, en Sicile, il avait
hé nrété pour
un an lartiste à suisse, qui l’a a’Arsenale. à Venise. Toutefois, le
controversé du proiet a rapidement
caracte
THE ART NEWSPAPER ÉDITION FRANÇAISE
McGIVERN
Arte, France Télévisions, ARD, la ZDF et la SRG SSR Sassocient pour proposer une sdlection de doeumentaires, de reportages et
de productions Web sur des sujets eulturels, politiques et sociétaux en Europe. 5aptise
«La Collection européenne » et disponible en
cinq langues (français, allemand, anglais, espa- se représenterait pas au poste de président du daerpansion territoriale et culturelle en gnol, italien), le programme est accessible gra- conseil d’administration du musée, qu’il occu- Europe». Originaire de Figueres (Catalogne), tuitement sur les plateformes arte.tv, france.tvy, pait depuis 2018. Laffaire avait entre-temps Gerard Vidal est diplômé en histoire de lart ardmediathek.de et zdf.de. Cette « Collection soulevé une vague de protestations de la part de I’Universitat de Barcelona et a obtenu un
valu à Christoph Büchel un flot de critiques. Ensuite, la logistique du retour, à la charge de T’artiste, a pris du retard, créant des tensions avec la ville sicilienne. Six ans après la tragé- die, l’épave devrait être transformée en «jardin européenne» inscrit s dans le cadre du traite commémoratif» en hommage aux disparus, par le groupe de citoyens Comitato 18 aprile et les responsables locaux d’Augusta. HANNAH
d’Aix-la-Chapelle sur la coopération franco allemande signé en janvier 2019. Le ministère français de la Culture a également annoncé le lancement du projet « ENTR», élaboré par France Médias Monde et son homologue allemand Deutsche Welle. Destiné aux jeunes agés de 18 à 34 ans, il offrira des contenus Video centres sur lactualité européenne. a Ces otfres, aussi innovantes quambitieuses, cOtriOueront à tisser des liens plus étroits
pour ses relations . controversées avec l’homme
d’affaires et criminel sexuel américain Jeffrey Epstein, qui s’est donné la mort en prison en 2019, Leon Back avait tout d’abord démis- Ce collaborateur de longue date d’Arteurial Sionné de la direction de sa société Apollo
Global Management, avant dannoncer qu’il ne
de militants et d’artistes, révélant un problème éthique plus profond lié au positionnement de l’institution. Agée de 71 ans, Marie-Josée Kravis a déja présidé le conseil d’adminis- tration du MoMA de 2005 à 2018 et en est membre depuis 1994. Egalement membre du conseil d’administration de LVMH et du conseil de surveillance de Publicis, elle assumera ses nouvelles fonctions à partir du 1″ juillet 2021, date Black, qui continuera à siéger au conseil d’ad- ministration. NANCY KENNEY Marie-Josée Kravis. D.t
Numéro 31, juin 2021
News
Hudson Inst
itute
ute
Huc
Barca Nostra rentre au port Présentée lors de la 58 Biennale de Venise en 2019, 1oæuvre Barca Nostra de Christoph Büchel a été réalisée à partir de l’épave d’un chalutier ayant chaviré au large des côtes libyennes, avec à son bord près d’un millier Médias de migrants qui tentaient de rejoindre l’Eu- rope. Le navire, dont la quasi-totalité des pas- Cinq chaines européennes sagers avait péri lors du naufrage du 18 avril de télévision publique lancent 2015, était resté comme le symbole de la crise La Collection européenne»
titute
Marie-Josée Kravis remplace Leon Black au MoMA La philanthrope et collectionneuse a été nommée présidente du conseil d’administra- tion du Museum of Modern Art (MoMA) de New York, succédant à Leon Black. Critiqué
Lépave rebaptisée Barca Nostra lors de son
exposition à la Biennale de Venise en 2019.
The Art Newspaper
Justice
Riposte de l’Andy Warhol Foundation après la perte du procès contre Lynn Goldsmith Les avocats de The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts ont saisi la cour d’appel des Etats-Unis, afin qu’elle reconsidère la décision
prise dans le procès qui a opposé la fonda- tion à la photographe Lynn Goldsmith (lire
The Art Newspaper Daily du 31 mars 2021).
Selon l’arrêt rendu le 26 mars par trois juges
de New York, une série de portraits du ehan-
teur Prince réalisée par Andy Warhol dans les années 1980 ne constitue pas un «usage loyal» de la photographie de Lynn Goldsmith du musée et des expositions. Les deux sur laquelle elle se fonde. Les avocats du cabi- net Latham& Watkins missionnés par l’Andy du départ d’Aurélie Clemente-Kui7 poir le
sion est un revirement par rapport à la juris- prudence de la Cour suprême des Etats-Unis
et «risque de rendre illégales de nombreuses
ewres d art de la seconde moitié du xx siècle, parmi les plus importantes sur le plan his- torique, en raison de la conception étroite du Jury en matiere d »USage loyal’». Et de citer et de Leila Shahid, ancienne ambassadrice de en 2015 ou la Cita Fontaine de Marcel Duchamp (1917) ou les Brillo Bozes (1964) d’Andy Warhol. DANIEL CASSADY Portrait de Prince par Andy Warhol, d’après une photographie de Iyun Goldsmith, 1984. o D.H. Nathalie Bondil. oDl
cntre les jeunes Européensmar partage le de contenus culturels et d’inforation», a déclaré la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot. A-LT. Le programme « La Collection européenne», disponible en cinq langues, est diffusé sur les sites Internet d’Arte et de France Télévisions. © D.R.
de fin du mandat de Leon
NOminations
Nathalie Bondil à
ensuite principalement exerce
Gerard Vidal nommé représentant d’Artcurial en Espagne (Paris) représentera la maison de ventes en Espagne, laquelle poursuit ainsi volonté sa
master « Mondes médiévaux »à la Sorbonne à Paris. Il a fait ses armes au sein dela maison de ventes aux enchères Bonanova Subastas, à Barcelone, de 2008 à 2010, avant de fonder sa propre société, Subhastes Públiques de Barcelona, en 2017. Collectionneur passionné de gravures du xvir siècle et d’objets d’art Louis XIV ou Haute Epoque, de retour à Paris en 2018, il a commencé à collaborer avec le département Maitres anciens et du xLX’ siècle d’Artcurial. Ila
stitut
du monde arabe
des
Lancienne directrice générale et conserv
trice du musée des Beaux-Arts
e Mont
(MBAM) a rejoint l’Institut
du mondereal
(IMA), à Paris, le 1″ mai 2021. Elle y oceu le nouveau poste de directrice du départe
ser
vices, auparavant distincts, ont fusionné lors
reste directeur du musée, et Elodie Boutlard reprend la direction des expositions. NVathalie
Bondil a été choisie par un Jury consthtue notamment de Laurent Le Bon, president Lintz, directrice des arts de l’islam au Louvre, la Palestine auprès de T’Union européenne. for Contempo musee d’intégrer le MBAM en 1999. AH.
du musée national Picasso-Paris, de YannickBiennale internati
s. à Paris, avant
Nathalie Bondil a travaille de 1990 a 1998 au
trois pavilnte, elle
que com-
de venise, poue L. ationas Croatie. Kat tré de nombe igos
tamment nent ale
x à l
anen
a Belei nbretses bie alement
de Riga en
nale de epe Org Int
2013, p.ennial
ses fonctions à Alha
un musee qul a rouvert ses portes le après une longue termeture liée auy tions sanitaires en Grèce. HELEN STOILAS Katerina Gregos. o D.R.
Stephen
al de Phillips
ding de Phillips. Au cours de ses onze annce passees chez Christie’s, dont il est parti en Out 2020, Stephen Brooks a successivement
cteur financier et directeur général
l adjoint. Il a notamment Co
les finances, les ressources hum et le 1
ndres, Kaleriet à la City University,
dired Entrant en fonctions en septembre 2021,
dirigé de 1997 ruy
Art, à Aste Foundat avant d’ artiastiquer désignée d Media à Brue
Dolman, promu président exécutif de la hol-
de direet.
ce
Cpendls,
rt cont mière orait
hs
Sa
marketing de la société, et rentor
merique, «Stephen Brooks e3t s u la
ot
dé ento oman. Deept ans », a déclaré Edwaru
diale et de poursuivre avec stlc
Stephen Broolks. Courtesy Phillips
de modermisation et de cro1sstu
dans son pays natal, chargé dy dénicher des
ceuvres et de développer le réseau d’ache- teurs hispanophones pour la maison. Fondée en 2002, Arteurial est présente dans six pays en Europe, dont I’Allemagne et Monaco, mais aussi au Maroc et bientöt en Suisse. A.H.
Gerard Vidal, nouveau représentant d’Arteurial en Espagne. Courtesy Artcurial
Katerina Gregos directrice rtistique du Musée national rt contemporain d’Athènes
vaine et commissaire d’expositions d or
Se grecque devient la directrice artistique au musée national d’Art dAthènes, E Art contemporain (EMST) t, au Kino’e lu Courtauld Institute of

THE ART NEWSPAPER ÉDrTION FRANÇAISE
Juin 2021, numéro 31
News
Disparitions
Pierre Amiet Larchéologue, directeur du département des Antiquités orientales du musée du Louvre de 1968 à 1988, est mort à l’âge de 98 ans. x Immense figure des Antiquités orien- tales, curieur de tous les sujets liés à lOrient ancien », selon l’institution parisienne, Pierre Amiet avait écrit sa thèse de doctorat sur « La glyptique mésopotamienne archaique». Après des débuts comme conservateur aux musées de Chambéry de 1958 à 1961, il a rejoint le
Paulo Mendes da Rocha L’architecte brésilien est mort le 23 mai 2021 à São Paulo, à l’āge de 92 ans. Salué comme un
audacieur iconocaste» par le Conseil dar- chitecture et d’urbanisme du Brésil, il avait obtenu le prestigieux prix Pritzker en 2006. Né
Prix
le 25 octobre 1928 à Vitória, capitale de l’Etat d’Espírito Santo, Paulo Mendes da Rocha a commencé sa carrière dans les années 1950 en se rattachant à lapproche bru- taliste du courant d’avant-garde de São Paulo. Son ceuvre est indissociable de cette ville, où il a notamment conçu le Museu Brasileiro da Esculturae Ecologia (MuBE), la rénovation de la Pinacoteca et celle du Museu da Lingua Portuguesa. En 1971, il faisait partie des fina-
Rafael Moneo, Lion d’or de la Biennale d’architecture de Venise 2021 «Moneo est l’un des architectes les plus inno Iants de sa génération. » C’est en ces termes élogieux que le commissaire de la 17 Biennale internationale d’architecture de Venise, Hashim Sarkis, avait soumis au conseil d ad- ministration le nom de Rafael Moneo pour I’attribution du Lion d’or 2021. Le prestigieux prix, décerné à l’Espagnol pour l’ensemble de sa carrière, salue aussi bien l’architecte que le conférencier, le théoricien et le critique. Né en 1937 à Tudela (Navarre), Rafael MoneoLAntiquité orientale dans la collection «Que est diplômé de l’Escuela Téenica Superior de Arquitectura de Madrid en 1961 et commence Pierre Amiet. o Masée du Louvre/Nicolas Benoit
département des Antiquités orientales du musée du Louvre, dont il a pris la direction en 1971. Pierre Amiet a publié de nombreux ouvrages, notamment sur l’Tran antique et sur la glyptique, à laquelle il a consacré l’exposi- tion <Bas-reliefs imaginaires », au musée de la Monnaie (Paris), en 1973. Il a également enseigné à l’Ecole du Louvre. Parmi ses livres majeurs, citons L’Art antique du Moyen- Orient (1977), chez Citadelles & Mazenod, et
ou au Fine Arts Museum, Palace of the Legion of Honor, a San Francisco (1999). Ses aæuvres sont présentes dans de nombreuses collections, listes pour le concours du Centre Pompidou a
Paris. Plus récemment, il a signe les nouveaux espaces du Museu Nacional d0s Coches, à
dont celle du MoMA, à New York. En 1977, Alain Kirili participe à la documenta Vi a
Lisbonne. Outre le Pritzker, qu’il est le deu- ième Brésilien à avoir remporte apres COscar Niemeyer, Paulo Mendes da Rocha a reçu en 2016 le Praemium Imperiale et le Lion d’or
Cassel. Promoteur de l’art dans l’espace public 1 installe en 1985 Le Grand Commandement blanc dans le jardin des Thuileries, à Paris, tou- jours visible. Passionne de jazz, l avait orga- nisé une performance-concert sans public, avec Ned Rothenberg et Ariane Lopez-Huici, le 24 avril à New York. PHILIPPE REGNIER Alain Kirili en 1995. Photo Ariane Lopez-Huici
sais-je ? » (PUE, 2009). A-LI
de la Biennale d’architecture de Venise, ainsi qu’en 2017 la médaille d’or du Royal Institute
carrière internationale. Professeur émé
une
rite à Harvard, où il enseigne depuis 1991, il a notamment construit le Palais Kursaal San Sebastián (1991-1999), l’extension du Museo Nacional del Prado à Madrid (2001- 007), le souk de Beyrouth (1996-2009) ou ncore la cathédrale Notre-Dame-des-Anges à Los Angeles (2002). 1Carchitecte a reçu le prix Pritzker en 1996 et le Praemium lmperiale en 2017. Dans le cadre de la Biennale d’archi- tecture de Venise, qui a ouvert ses portes le
of British Architects. A-LT Paulo Mendes da Rocha en 2009. ewikimedia
22 mai, une exposition est dédiée aux projets de Rafael Moneo, aux Giardini. A.H.
PRIX EUROPÉEN
Rafael Moneo. e Germán Saiz
Eli Broad
L’homme d’affaires, collectionneur et phi- lanthrope est mort le 30 avril 2021 à l’âge de 87 ans. Ayant fait fortune dans l’immobi- lier et les assurances, Eli Broad participe en temps que mécene au développement culturel de la ville de Los Angeles. Devenu président en 1970 du Museum of Contemporary Art, il fait en 2008 un don de 30 millions de dol- lars à l’institution. A Los Angeles toujours, il contribue à la création du Walt Disney Concert Hall et fonde en 2015 un musée portant son nom, The Broad, où sont exposées les deux mille aeuvres de la collection personnelle d’Eli Broad et de sa femme. Selon Joanne Heyler, sa directrice, «Eli voyait les arts comme un
ACADEMIE DES INSTITUT DE FRANCE
BEAUX-ARTS
ART EXPLORA
Barbara Chase-Riboud Grand Prix artistique 2021 de la Fondation Simone et Cino Del Duca Attribué par la Fondation Simone et Cino Del Duca-Institut de France à la sculptrice, poétesse et romancière, ce prix inclut une enveloppe de 100000 euros. Divers musées
moyen daider à construire un monde meilleur pour tous », Et de conclure: «Sa ténacité et son
150 000E
pour soutenir les démarches les plus innovantes des musées pour attirer de nouveaux publics
plaidoyer pour les arts ont changé Los Angeles
de manière irrémédiable.» 1c
nord-américains, tels que le Museum of Le philanthrope Eli Broad. e Capture lmaging. Modern Art ou le Metropolitan Museum of photo Ryan Miller Art, à New York, comptent déja dans leurs col- lections des euvres de Barbara Chase-Riboud. Alain Kirili Lartiste franco-américaine bénéficiera d’une Le sculpteur français est décédé à New York le exposition à l’Institut Giacometti, à Paris, à 19 mai 2021, à l’āge de 74 ans, des suites d’une partir du 20 octobre.Quant au Prix de confir- leucémie. Formé à la calligraphie, Alain Kirili mation en peinture de la Fondation Simone participe en 1972 à une exposition collective à et Cino Del Duca-Institut de France, doté la galerie Sonnabend, à Paris, puis la galeriste de 25000 euros, il récompense Anne-Marie américaine Iinvite pour son premier solo show Schneider pour ses travaux portant sur des dans son espace new-yorkais en 1978, avant sujets intimes, comme le corps féminin, ou sur la violence dans la société. JUSTINE COUAILLAC Barbara Chase-Riboud, lauréate du Grand Prix
la Galerie Beyeler, à Bâle, en 1980. L’artiste partage alors sa vie entre Paris et New York. Très présent aux Etats-Unis, il bénéficie de nombreuses expositions dans des musées américains, du Dallas Museum of Art (1981) au Guggenheim Museum à New York (1997)
Candidatez sur artexplora.org Jusqu’au 1 octobre 2021
artistiqe 2021 de la Fondation Simone et Cino Del Duca-Institat de Frane. Courtesy Michael Rofeld Gallery, LlC, New York. Photo Grant Delin

THE ART NEWSPAPER ÉDITTON FRANÇAISE
10
News Belgique
Numéro 31 jie ns
TEXTILITÉS OU COMMENT FAIRE TAPISSERIE DANS LE NORD
Plusieurs expositions examinent sous différents points de vue le renouveau ou la perpétuation des arts textiles en Belgique.
Erwan Mahéo, Table of Contents (Fntroduction) et Table of Contente (Great Erpeetationa), 2021, installations. Courteg Fartiste le
INTROOUCTION
Maison des arts de Schaerbeek
Mathieu Pernot au
Musée juif de Belgique
Cest presque l’intégralité de son
travail sur les réfugiés du camp de Mória, sur l’ile grecque de
Lesbos, que le photographe français met en scène à Bruxelles. Ily développe un récit croisant ses propres images avec celles filmées par les téléphones portables de quelques migrants La sobriété élaborée de laccrochage, l’interfërence entre images fixes et animées plongent littéralement le visiteur dans le quotidien angoissant de ce camp, qu’un incendie a détruit en septembre 2020. Lexposition
A la Renaissance, de célèbres ate
liers de tapisserie étaient en activité à Bruxelles, Gand et Tournai. Ils jouissaient d’une réputation remar-
quable dans une discipline consi- dérée alors comme un art majeur.
ce qu’il nomme des «tableaur en
Les pièces d’exception qu’ils ont
Dekyndt ou Marie-Jo Lafontaine ont commenoé leur parcours en tra-
du textile en constitue le fil rouge.
produites sont aujourd’hui encore conservées et exposées dans les plus
Car, en ce domaine précisément, la tissus patehés ». La dimensionMatieu r
o
happening» (19 mai-19 septembre 2021) saccompagne du livne
vaillant les structures textiles.
architecturale, de longue date une
matière se confond avec son sup-
uc tppelle lactuelle pré- emporaire de la collection e du lamat, incontestable vitrine de l’art textile en Belgique
port, la formie avec sa pesanteurcomposante essentielle de son tra-
vail, se manifeste dans ces sortesCe qul se pase (winE,
lorsque celle-ci est libérée de toute
LA«NOUVELLE TAPISSERIE ETLE TAMAT
de portiques qui lont allusion a des éléments comme un esca
5
entrave ou, au contraire, mainte-
nue dans une certaine imite par
Un saut de quelques siècles nous méne au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, moment où la
A Bruxeles,
échelle ou une étagère – soit des modules constitutifs d’une strue-la Fondation Thalie
les matériaux qu’a choisis l’artiste.
francophone ». Linstitution, qui célèbre cette année son 40 anni- versaire, met également en exergue
naire foisonnement: les tradition- ture. Lartiste qualifie d’e analogies»expose Nicolas Fioclh
Ceux-ci s’avèrent d’un extraordi-
En rassemblan telle une frise continue des
Ies formes. les images et les mots imprimés sur ses tissus. Par ailleurs
nels laine velore coie viccose lin
re, avec des artistes francais commn ses ayant bénéficié Jean Lirçat. En Belgique apparait cinquante au total-au sein d’un le collectif Forces murales, dont oentre d’expérimentation pluridis- le manifeste s’inscrit dans l’air du iplinaire, élargissant le champ de la
utre, mohair, coton, polyester, den- telle, voilage ou corde s’articulent
photographiques Paysages
manipulés dans l’espace, ce qui en
ainsi souvent, entre autres, avec au
bois, du métal, du ciment, du sabie,
possible de porter ces tissus patcne la manière d’un poncho, autre le visiteur dans son univers, celu maniere de faire corps, non avec des paysages sous-manns bretous, une structure architecturale mais
pierre, du carton, du plomb, de femmes sont largerment majoritaires, poisson ou des ossements humains.
membres du colleetif med upports. Si, parmi ces bourie art public a la portee de tous et pre- leur travail ne tombe janais dans conisent une collaboration entre ecueil d’un art feminin. artistes plasticiens et architectes,
prônent un
lat
méditerranéens et japonais Le monde en noir et blane
La dimension murale e
ze du textile,
si elle reste e
Dan
sles années 1960-1970, en cete tapisserie de lice
Ladimension murale
exclusive. Le sculptural, l’instal-
réaction

ioitéen a la surface murale et ten dant au deooratil, nait le mouvemeut sanne,
du textile est loin d’être
Kideaux de scène, écrans ou deInvisible, Seascapes»
cepeaux: le travail d’Erwan Mahéo(21 mai-l juillet 2021, Su etour
tion, Toccupation de l’espace
pèrent àla
trava
exclusive. Le sculptural, Finstallation, Il’occupation de f’espace opèrent en
h quelque sorte
Par d
échappe à toute vision univoque et
Nouvelle Tapisoerie
notion de «struct
Al
nélude pas les questions
one Tintégration douce – pour dre un terme associé à la
les grandes Biennales de la tapisse- ne libèrent la discipline de certaines de ses contraintes, Iorientant vers le
lapta. Par cette
environnementales, temougua
Drofusion de f
des effets de la pollution et du réchautlement climatique sur l’équilibre des écosystėmes. B Condationthalie.org
de Supports, mobilité.
elque sorte un retour à la notion de «structure».
de techniques, d’expérimentation BERNARD MARCELs plastique, la scène belge intergene- rationnelle gomme encore un peu plus la distinction entre arts plas- tiques et métiers dart. Comme le confirme la commissaire de l’expo- sition: «Le textile n’est phus à penaer comme un produit fini, mais plu- tót comme un processus de pensée pluridirectionnel. »
registre plus large des arts textile
En Belgique, la figure de proue de ce mouvement est Mara Wierusz Kowalski, sculptrice d’origine polo naise mieux connue sous le noOm de
TEXTILITÉSA MONS
1 En référence aux expositions
Rassemblant une trentaine d’ar- tistes belges, et non des moindres Mananne Berenhaut, Laurence
Textilités»,9 mai-1″ aoüt 2o21, Anciens Abattoirs, Mons, (CbecraltOS etAurdia Jaubert Paire tapisserne ,
Véronique Ellena,
Tapta. A Lansanne, elle expose aukDervait, Javier Fermandez..
Vivre sa vie» au Hangar Dans « Regarde mon histoire»
de Magdalena Abakanowicz, de Sheila HHicks et bien daulres. Constamment en quéte de nouvelles formes, elle s’affranchit du mur,
26 Juin-29 aoit 2021, La Manufacture, Roubaix (launanufacture-roubaix.com). 2« Tournai, territoire textile-, 3 janvier 021-31 décembre 2023 (taunat.be). Voir Et vous, le bonheu Timaginez comnent? 40 ans de
qui
travaillent lee textile sous toutes ses lormes, cette exposition conçue Par une des specialistes de la disci- pline, Denise Biernaux, en propose un apergu aussi dense que subjee-
(20 mai-17 juillet 2021),
Le Hangar, à Bruxelles,
ERWAN MAHEO OU LATENTATION ARCHITECTURALE
réunit huit artistes autour de Véronique Ellena, dont est présentée une quinzaine de
qu’elle nomme des «struc
os
, des
tif Outre des productions récentes rectionnel est également de mise
Ce processus de pensée pluridi-
echerches artistiques à Tamat, FIl-9 artistes travaillent la matière
matériaux inédits, lel le neoprene.
ou reconfigurées spécifiquement
Thmat, Toumal, j4 mae
séries photographiques. Depuis en 1992, la plasticienne française
hons palt, eie ensele
ue
edag
chez Erwan Mahéo, artiste français
2aout 2021.
evaue
o, dean-lierre
s, entamée
textile, 20 février-
etabli de longue date à
sition «FIL» (Maison hce des a 3 arts de
suels (Ensav) de La Camlbre,
woir Maison mused des – lo sus d
ril beek, 2021,
Steverlynck, Jean-Pierre Müller),
eu de cesse d’explorer le m des hommes et des temmes
arts
nusée de la
lextilites > presenle najoritaire- ment des oruvres realtsoes au cours
Arts textiles
Schaerbeek) a montré une nouvelle fois la singgularité de la démarche
quenourent ou qu’elle croise, toutes genérations confondues.
Le Mad a juio-11 juillet 2021, Whitehouse Gallery, Lovenjoel (whitehousegallery.be), et 7Teatile Languages, Bruxelles,
aryue tes,
Tournial,
a relation entre les matières et la réflexion
so»,
(Tanat), a
Son installation Tables of Contents sarticule autour de quatre structures
Une prédilection pour le portrat
autour des différentes pratiques
entrecoupée d’intermèdes propices
des
netalliques supportant, recto verso, éditions Thalie, 2014.
Ainsi, Ann Veronica anssenis, 1aith
al’introspection, comme la série Clairs-Obscurs. B.M. hangar.art

woo’unayaoJopmMM
LE 69 LLS-99-(0)-EE+ ‘SeUIOY1 |19of ‘SLed bE 00 bLS-T-TE+ 1asun.p auLIOUOH ‘sO|jaxnug OLS 09 SLS LEb+ *auuain
LZOT uinl ST- Tt
SLNON ‘3IN3T1IVof
NIVYOdWALNOD 18V INHIdOW 18V uualn p uneuiOJOg SiePd e8nsaud ep sajuaA
noauDus uos 9ssip D sduay a7 (2ZiOZ-LZ61) najnaow sašioa9
Z861
000 00E-000 007
L0LL N3 3aNOJ
NNAHLOHOT

la decroissance du mois(fin) version hp blind access….

PACTE DU MOIS DE NICOLAS BERTRAND effet rebond)
MO
dit merci. Cefte voifure est moins bruyante que mon vélo, alors maintenant, je le laisse au garage. Tous les frajets que je faisais aufrefois à pled, a bicyclefte ou en transport en cole. Ce magnifique eng
uieter de son « tabassage intellectuel»?
chage + par 3 dans les metropoles ? publiée dans Le Monde signée par Ou T « intellectuel » qui s « inté- des chrétiens s’alertait naguere e
T’ai acheté un véhicule électrique ef la planéte me
Cedic Biagini a londe les éditions Lechappée. Il est notamment l’auteur de LEmprise numérique (L echappee, 2012)
chrétiens-en Ioc
es positions et les modes de vies currence ceux de la revue Limite= decroissants tantot « pertinents», faisaient ligurer la biocthique tantot « un peu trop radicaux»? dans les questions écologiques. Les fossoyeurs sont peut-etre à Selon les signataires, les technol0- chercher de ce côté-ci. Le danger gies de reproduction (PMA, GPA) guette que nos idées et modes de et le marché qui s’organise autour
mun, je les effectue av
ollue peu et revient
rix
cher en carburant que ma voifure précédente. I’ai caleulé que pour le prix d’un plein avec l’ancienne, je pouvais rouler 20o kilometres en plus j alors mol, pas fou, je roule 200 kilometres en plus. Resultat des courses : la planete ne ressent aucune différence puisque j’uti- lise ce que j’économise, c’est mon droit et je l’accepte. Ce que japprecie moins, c’est la note du garagiste, que je vois plus souvent à cause de l’usu re de la voiture, Je vous garantis que ce jour-la, la planete, je ne lul dis pas C’est important d’etre gratifie des efforts que l’on falt pour elle. Par merci
resse à la decoissance, trouvant ce que d’autre
pour e
Pierre Carles, documentariste, a réalisé des films critiquar Tindustrie médiatique, comme Pas vu pas pris (1998), Enfin pris ? (2002), Fin de concession (2010). Paal Piccameta est le directeur des édi-
ne sont pas un sujet. On pourrait labriquer la vie humaine en labo-
wwokat
solent ranges au ang des ten-
dances du moment. Lintellectuel lans ce registre un
ratoire, trier des embryons d etres trie pi est peut-etre sur ce a décroissance est amehec
ot humains et lutter contre T’indus trice du vivant le reste
excellent démineur de ce obus comme ance de
mazout par une pompea cha-
f’ai remplacé ma v
ted’émissions de C0 ec I’argent ainsi nëtres ouvertes I Alors, ainsi
ons de l’Escargot et de la « revue
est celui de décroissanc
ai divisé par do
s1mpr
d’ecologie intégrale » Limmlte
d’énergie, meme en économise. J nt me faire remarqu
offert un week-end a trace carbone, vue de la
vie, la decross
theid , on occulte la réalite. La prEIC
quelque chose d aDs lenstl
eux
ime pollue autant que t plus à craindre des livres que
Ivenoncé donner 7
sse
mais les autres aussi de
t à voir les choses eions de
tout cela a deja sa
lentes
réponds qu’aujourd hul, 1
des vidéos de chatons, mais avec l’augmentation constante des utilisateurs d’internet, bientót l’ordinateur va dépasser l’avion en matière de pollu tion environnementale. De toute façon, l’effet de serren’a rien à craindre de moi, je préfère lire sur du papier que sur un ecran, alors j’imprime beaucoup et comme je produis moins de pollution par feuille puisqu’elles sont recyclées, je peux me per mettre d’en consommer trois fois plus. Mais cela me coüte une véritable fortune en cartouches d’encre. Ce que j’économise en papier, je le perds en
revue
lans les maniiels dle develop
rendait yisibi conc sim
role à jouet,
on nes
sont, dominatfto ,rivilégie les prol
rtatnt, réduit pas au seul respeCt de la nsée comme
pement personnel eme
Ps
urs. conforte les fdec
patrons en rallolent
anmente fe discours dominant. Et c’est , mine de nen, Tar de ne pas y toucher, on tait le jeu des puissants. Il en
Création
c ns un ccona- ea, das une omanate rell SmpicC Tat de
quelque chose d’abstrait. Un role particulier qu’ on pourrait résu-
nJOunat ct ne tevue sans mer par ce double impératil: refu- ser damasser « des trésorS sur la
,O
Su c
est de mème a propos de la croissance. Parler de lieu de croissance inégalement répar- publicite et de VIVTe de ses lec-
croissance» tout court, au
périeures et réalisée sur le dos de la ecologie radicale est une philoso- Matthieu), décliner l’enrichisse- planète », fausse le debat. Ce « profitant phie du renotncement. Cest ce que ment personnel, corollaire de ce
urs ? Des renoncements. Terre» (Evangile selon Saint
Finalement, il faut bien l’avouer, les avantages s’annulent et le problème demeure. Les produits de consommation sont moins energivores qu’ autre- fois mais comme il y en a toujours plus, le volume de pollution ne change pas, voire s’aggrave puisque les consommateurs benëts profitent des gains pour utiliser toujours plus le produit en question ou acheter autre chose, comme par exemple… des voitures électriques. C’est un comble, pour éviter les embouteillages de toutes ces voitures vertes, je vais devoir ressortir le vélo.
voudrait occulter la sphere media- qu’Orwell appelait « le relus de
et réalisée sur le dos de la planète » don- que Sympathisante. Une Vie parvenir », et que l’on trouve mis nerait à réfléchir. On saisirait alors que authentquement ccologique en pratique par les premiers chré- cette croissance induit des relations pilque des saCtces et des chotx tiens dans les Actes des apôtres d’exploitation, et ce dans tous les sens qu ne s accordent pas a lepoque. (« ils mirent tout en commun ). du terme : exploitation des classes popu- S 1a decroissance devient une. Le second impératil, intimement
laires et exploitation de manière irra- opton, un courant partmi d autres, lié au premier, est celui de l’atten- tion aux limites anthropolo-
Nicolas Bertrand
elle perd toute son explosivité. Les
Alors que faire ? Se battre auprès du preuves de ce desamorçage pro- giques. Voulons-nous vivre dans CSA et des patrons de médias pour la 8ressit auent depuis quelques un gigantesque laboratoire à ciel
tionnelle des ressources de la planete.
Bêtisier de la croissance qualitative
et si la décroissgnce devenait « Mainsream » (petit jey des + Sitetions impobebles
Paris Match, 24 avril zo21 : « Pourquoi êtes-vous farouchement opposé au disco urs culpabilisa teur autour de l’en vironnem ent, et a la decrois-
sance ? Bertrand Piccard: L…] La décroissance ? C’est ce qu’on a vu depuis une année. Et qu’est-ce qu’on a gagne ? 8 d’emissions de CO, en moir
lu e la solu-
nes de milliers de faillites oo
sieurs qui ont cen cou taines de millions de
Pour peisidentols
chömeur
croissance qualitativ
LUC FERRY
tion. Gráce à la technologie, o pe onnement, c’est ca, Je znarché. du siecle
qui pollue par ce qui protége l’envi
e croisaoce
« Bertrand Piccard: « Ne tombons pas dans le panneau de la décroissance » », Paris Match, 24 avril 2o21.
0Ure..
PesELRVYnE MANU
9esole
end
Bêtisier de la croissance vertueuse
ese lioic
« »La droite est de retour sur le chemin de l’écologie l..] L’écologie est une chose trop grave pour la confier aur seuls écologistes », a plaidé
Le consei sciertifiqe onfitme la foxidte de la
le deputé de l’Ain IDamien Abad, président du groupe Les Republicains l’Assemblée à nationalel. I.. les parlementaires LR
TdE pobele UTOR T
disent faire « « le pari du developpement durable et de la eroissance
Cest deide,
vertueuse, en þustigeant « les partisans de la décroissance »»,
Les Echos, 25 mai 20o21
jedsun kugil.
Ce mahin nus (ecelorir ViO Sor tigne inter ouvert ? Notre finitude
SMPA
Bêtisier de l’écomodernisme vrai
concurent de la décroissance
na popar des
Au fond, ce projet [l’écomodernisme) est radical comme les courants décroissants de l’écologie, ce par quoi il peut aussi séduire les jeunes: il y a la un grand dessein pour les générations futures. Ce n’est pas comme les
ines déist en boUr Se
humaine, cette « boule de
annees
non-edulco- ration du mot croissance par les responsables de l’information ? Tls nous diront que cela constituerait une atteinte intolérable à l’indépendance des
terre sanguinolente » (Günther nders), na-t-elle pas déjà dans sans qu’on lui adjoigne un supple ment technologique ?
dans les organes de
cOP21, 22, 23, 24, etc., ou ‘on emmerde un peu les gens pour pas gra hose. On va vous in terdire de prendre l’avion pour aller de Cenève à Paris, mais cela ne représen te pas le millieme de l’épaisseur du trait du probléme climatiç
1a presse bourgeoise. Voyez cet article du Figar0, vantantes toutes les vicissitudes de a vie,
mérites de la trugalite, a cote a une énième. diatribe. liberale de tuc
du projet écomodernis te le vrai concurren t de la Lue Ferry. ta Tribune de Cendve, 3 mai zo21.
u tait
rOlssance, »
Bêtisier de hydrogène 1
semerveillant de la vi
Jouxtant une tribune demandant Citation envoyée par une person-
decroiSsance afin de déconstruire le enecroissance et expliciter le pour les trans». L’écologie, et la P
nalité que nous avons sollieitin
des « nouveaux droits reproductijs
Nicolas Hulot, c’est celui qui aurait pu être căndidat des écorogistes avant qu ils ne devienne des écologistes de la décroissance. (…) Il avait saisi, je crois, le poten tiel que represen tait I’hydrogene et il avait lance un plan de roo millions. Ce n’etait pas énorme mais il avait compris l’enjeu. » xFrançois Rebsamen Imaire PS de Dijon, président de Dijon Metropolel. pour hydrogene, contre la décroissance », intos-dijon, 20 mai 2021.
concept de « décroissance » ? On nous décroissance en particulier, estepondire: a En ce qut nous concer-
dgu nap pu
etorquera que ce ne serait pas démocra
moins menacée par ses adversaires
gisse d’un indi
Darti Darti, dune armee ou d’une école,
AtP
nt en
déclarés que par sa solubilité dans tique. Qu’elle cesse a etre un obus», invitant à la radicalite, et la
Corée du Nord. Autre option: investir le tintamarre du debat democtdTennemi contre nous est une mau- un champ lexical non prévu par les grands medias. Ne laudrait-il pas, au lieu de parler de décroissance, réhabiliter le voilà désarmee et sans dangel. terme montrer économe», parler de mesures « medias dits « de gauche u o ta
olubilite dane
jestime que l’absence d’attaques de vaise chose, car elle signijie neces
Le lundi 5 juillet, nous espérons enjin retrouver tous nos ami pour reprendre ensemble les expeditions du journal ax abomnes Ce sera pour notre numero 181 de juillet-aoüt. Venez nous aider, emtre 14h et 20h, au 52, rue Crillon, 6, à Lyon (Rhône), métro Masséna. Fromage et jus de truits.
sairememt que nous Jaisons cause commune avec l’ennemi. Si nous
frugalité », l’expression se
Cce point de vue, Ce sont DIen i
sommes attaqués par l’ennemi, Cest une bonne chose, car cela prouve
terre à terre» ? Ces mots et ces expres-
CROÍSSANCE Echo
faculté de rendre inoflensive la
ecroissance. La démocratisation ue ous avons trace une ligne de demarcation bien nette entre l’en-
auront du mal a les présenter comme du concept rend caduc son usage.
nemi et nous. Et si celui-ci nous
La Decroissance
ssire peut-etre, pour faire la révo ler sT Smplement d’en par- attaque avec violence, nous pei gnant sous les couleurs les plus Jution, à commencer par celle des La question de la technologie est nous faisons, c’est encore mieux,
Administrateur : Bruno Clémentin Journalistes BAvO
urmal de Casseurs de pub Pierre Thiesset, Denis
esprits.
P Editeur : association CASSEURS DE PUB Cestion : Jacques Caclin Imprimé en France/Printed in France : Ont illustré ce numéro : R. Anvélaut, Pierre Druilhe, ROTOCHAMPACNE Tirage : 39 600 exemplaires Dépot légal : juin 2021 1SSN : 1767-o187 CPPAP s 0623 D Boo87 Directeur de la publication, Redacteur en chef 1 Vincent Cheynet
36003 – 69411 Lyon c
tact : ladecroissance.net ou 04 72 00 09 82
Paul Piccarreta : Soyons lucides: sur le plan intellectuel, quel est notre Pire une tendance à vouloir concilier nous, mais encore que nous avons adversaire ? Celut qui combat hos Taces écologie et Progrès, a menager la remporté des succès remarquables frontalement, le libéral a la papa joulschèvre et le chou. Une tribune
.Dans certains mouvements nous avons établi une ligne de
liatiques, persiste
démarcation nette entre Tennemi et dans notre travail. » Mao, 1939.
Léandre, Nardo, Andy Singer, Vito. chroniqueurs : Alain Accardo. Adonis, Thiermy Brulavoine, François Brune, Jean-Luc Coudray, Alain
. François Jarrige, Denis Baba, Stéphan Lhomme.
LA BEOOISSANCE PASE 15 *’il 1IN 2021

« La preuve que l’on peut
marier éecnomie et écclo-
gle sans déercissance se hélicite Xavier Bertrand, le
Accroissant
aLecteur du mensuel La Décroissance », il a participé à plu- sieurs actions de l’associa tion Casseurs de Pub, et pense plus que jamais qu ls’agit lä d’une bataille clé, s vraie société écologique. 1…J Pas convaincu du tout par la promesse d’une croissa e »acCroissant »
président de la réşicn Hauts-de-France. (Chalenges, 10 mai 202). Quele ent donc cette « preuve* 7 Une gigan tesque usine verticale ou seront pro duites des proteines innovantes
Ouvrez ensuite grandes vos fenêtres pour aérer votre mal- son, cest bien ce qui nous a éte conseille contre le Covid non? I1 ne manque plus qu ‘un petit vac- cin et justement, ça tombe bien,
La chronique antinucléaire de Stéphane Lhomme
eut faire advenir une
Scoop:le Covid nous prepare
base de larves d’insectes », dont M. Bertrand a inauguré le chantier le 6 mai dernier, en compagnie du ministre de l’Agriculfure, de la ministre de la Transition écologique,
il en existe un contre la radioac tivité: 4 cts Seront réalises
a une catastrophe nučléaire!
Comment administrer urtè catastrophe nucléaire ? Les gestionnaires annoncent que la mise au pas de la population lors d’une épidémie de coronavirus pourrait constituer une bonne preparation. Kien ne vaut la multiplication des crises pour nous adapter au desastre, selon nos experts en « resilience».
[sic): « Je ne cherche ni la croissance ni la décroissance, je fais sortir la croissance du PIB de mon champ mental. »» Sac à pub libéral- libertaire I’Obs, 28 avril 2021. Encore un eftort François, car qu’est-ce que la décroissance au sens philoso phique si ce n’est «sortir la croissan Voir La Décroissance, rubrique e saloperis s, ce du PIB de son champ mental » ?
plus tard, l’essentiel est d’avoir sa dose de « césium-messagern. Voilà, vous pouvez maintenant prendre l’apéro en terrasse, mais pas plus de six à table bien sûr !
du secrétaire d’Etat chargé de la
Transition numérique, etc. Bon appé- tit
n 168, avril 2020.
Tous aux abris
Mais l’ANCCLI n’entend pas se contenter de ces mesures pour tant assurément très protec
Faillite
Amen
aEn employant le terme de « décrois- sance », il lle pape François]a ouvert les yeux de beaucoup de chrétiens et chrétiennes, il a ouvert un dialogue a vec la sphéere non -chretienne de l’écologie. » RCF, François Mandil, e décroissance, un mot piege « , 10 mai 2021. Vive la décroissance du sectarisme.
Je me bats pour que notre regian ne tombe pas dans les mains d une alliance entre la gauche et l’extéme gauche a vec des sympathies indige nistes, islamo-gauchistes et decrois santes. Ce serait la failite econo migue et republicaine pour nore région et pour la France Valerie Pécresse, Le Parisien, 28 avzil 2021. Quelle faillite intellectuelle..
trices. Elle signale que « seule la
crise EN SITUATION REELLE = JOUER LA MISE A L’ABRI ET LEVACUATIO permetira de developper une véritable respon-
multiplication des exercices de
heh
SS la q
sabilitéindividuelle face au
risque ».
Mais, des exercices de crise « en situation réelle », cela veut bien
Éditorialiste atomique
actualité est obérée depuis reste, comme par exemple l’ex- plus d’un an par le Covid, pression anodine « accident
dire… pendant une vraie catas- trophe nucléaire, non ? Pas
La mort
nucleaire ».
Dete la, on verra bien qui joue le jeu ou pas, les tire-au-flanc
le gel hydro-alcoolique, les
masques, les vaccins et les Nous serions donc en manque, et mesures barrières qui nous « pro plus précisément en manque de tègent» de nos libertes, a tel point préparation. Et encore plus préci-
Y: « la querelle qui vient
OPposera de plus en plus ceux quu Pensen que seule la decros5ance e
ll faut étre riche comme Wicolas Hulot pour mépriser les envies de
seront les plus irradiés, bien lait Il ne nous reste plus qu’à remer- cier T’ANCCLI de ses Dos
enable et ceux qui pensent, 20 rde qu ele serait ca tastro La Tribune de Cenève, 3 mai 2021
pour eux
draire a pigue
accueillir a vec sérénité l’idée de la decroissance. 1../ Les « páqueret tistes comme Nicolas HuioOr aujourd ‘hui débordé par les nou- Veaux maires EELVont toutefois rai- ouguo catrastrophigue son sur un point: le probléme du cli- Le probleme de la décroissance, tele mat est plus qu ‘urgent. …Jla réaliteé
qu’on regretterait presque 1cs sément en manque de preparation
i tous eégards.
déchirements des heritiers de à un accident nucleaire. Heureusement, la solution est
Johnny Hallyday ou les aventures de Benjamin Griveaux, c’est dire.
Aurélier
Barreau ou Serge
sens de toute évidence, l tau
Mais, le 4 mai, une inlormation « Il faut tirer les leçons de la crise que cela marche dans les deux
permettant de penser un peu à tion des populations en cas d’acci- tirer les leçons des catastrophes de Tchernobyl et de Fukushima
merger. du Covid nour anticiner la protec-
a touche la préconisent, c’est qu eue
tech. Soyons c airs : en médecine, les
l’on ne P
n etre favorabie
autre chose qu’à la pandémie. Il dent nucléaire. » s’agit des conclusions dune etude
low-tech, c’est la mort. » Diable ! Luc Ferry: « Une croissance infinie est possible dans un monde fir
sement ecolog aril 2021. Étienne au nucleaire eur du sac à pu Gernelle, int. finirait presq. atlanti endre sy1shuala
populations en cas de pandeme
Ah bon. Ça, il faut avouer quc pet
C’est alors q.
expert » faire appe ancien ministre
publiée par I’Association nationale sonne n’y avait pense
des comites et commissions que ça donne. Imaginez donc locales d’information (ANCCL). Sur le site web de cet organisme, en a lorcement une pas tre on peut lire cec chaque mstallation nucleaire est connaisse un « petit probleme
ren*
par tie
marinieres ,
votre» centrale nuciear
des s
des
1or
nVESTIR DANS LE
Monte
CoUVRIR LES ZONES
TABLETTES POUR LES
DU HAUT-DEBIT PARIOUT
« En France, chez vous, cest
éaire est connaisse ai se transforme 12 avril dernier, ement. onde entier que est
situation serieuse 12avril r eeporterre
double mission : mformer la popula mais maltrisee (selon la prelec- tion sur les activités nucléaires et ture) puis en « sauve-qui-peut ! » assurer un suivi permanent de l’im-
pourvuee dune Comn d’lnformatton
Tchernobyl et I
LycEENSNUMERGUE
Zero mort » (avant de conceder coup, n’en déplaise à l’ANCCLI,
LD qui aune biento
pact des installations nucléaires. frère travaille précisément à la quil y en avait peut-etre eu L’ANCCLI Jedère les expériences et centrale et vient de lui passer un quelques-uns à Tchernobyl). Du
(selon votre voisine dont le beau-
coup de fil désespéré…).
sultit de ne
et internationales. » Bigre, quelle responsabilité, quelle dans votre direction, vous vous pandemiques lesdites instances attendent lié- T’ANCCLI : tirer les leçons de la Notons avec intérèt que
les attentes des CLI et porte leurs
Aussi, loin de paniquer bien que le ca simplilie les mesures contre
voix auprès des instances nationales
pousse le, nuage radioactif es catastrophes industrielles
conseils de rien laire.
des
otre sauveur en
souvenez
sage de se présenter à l’election présidentielle, lors de laquelle il
e, On Se doute bien que
vreusement les communications crise du Covid. dudit porte-voix. Et justement, en Donc, premier réflexe, mettre un ce début mai, celui-ci a publie un
oir
tabac en
devrait faire un tabac en duo
vec Fabien Roussel, le candidat communiste, qul assure
 » Accident nucléaire:PANCCII sque anti-nucleaire et anti-su. s’alarme du MANQUE de prepara- lectif Arrêt du nucléaire (voir tion des Français.
masque. Le mieux est aavo
RECIONAES
EGION
REGIONALS S
Notez bien photo). Ensuite, vous vous lavez a plus propre et la plus rentable sigle de l’organisme, les mains avec du gel nyar des énergies ». A délaut dentrer ot MANQUE est publie lique, et si possible avec 8 à l’Élysée, ces deux zozos peu- es, étant de toute ev hydroélectrique si vous cn vent assurément briguer la pre-
dossier de presse au titre glaçant
Euh, en tissu. Comme ceux du col-
pour sa part que le nucleaire est
PSe
mbem
KEGIONALE
Dabonal
IUANDRE
sidence de l’ANCCLI…
LA DECRKUUNE
n u
3t a tuer devie
dence plus dramatique que le repoussera peut-etre le nucléaire.
tique du progres tel que defint par ld 50etete preeetSe (Suisse) et de tigures tntete
Rassemblant de
il s’agit de retrouDer en Un ouvrage condenise de ooris tetes, mal3 denses, Cenis par un panet ausst dtters que talennieux de 45 auteurs avee
enta-
POLICE oUVREZ
Chaq neause tes cOuoient da on o
Un thene cenltul gu Revue diu e lo atëme capiais
resroupe la fune leur de espris ContenpGrdln5 tnbtes a e0uisser ces ts5les polur eetappe alt desaSttr ecelee
0 e Lyon
L C gaaranaine
tique du progrès. Revue L’Ecologiste
destrucirice uc
evue ns
ons
texres Ce
tOu prejt
: CourriersPage 3 rc Perelman-Editorial: (Dé-Jconfi-nement bie a aloperie: La viande in vitro, par Raoul
Sonnma1Ie ie fléau olympioue int Bruno Clémentin-Page : Chronique dAlain Accardo AnvélautEcotartute: Donna Hara way, par Pierre Thiesset- Pages 8-:Michel Fo es curen, interview de David
ie
9uhait repe
teer
DECR ssANCE
Le livre vv Le livre Le Progres mauer, Le livre Vivre la simplicité v. Cpoche),IContinement Page s L emprise pornographique, Romain
dont 3 e de port)
port)
LA DECRCISSANCE
Pages.S d a d nages. 1s E (dont 3E de port)
poche
Ftance t S0 :Union europeenne et Sulsse 1 36 i autres pays: 39 nne et ie soutiens, 35 e (ou plus).
amero an20 La Décroissance c’est la liberté, 5 E 2019 Casseurs de pub, 20 ans, 5 E
techno-médicale,5
sacree ,. interview
uméros (à comnpter du numero 181, juillet-aout 2021). Remplir lisiblement ce coupon, ou e re orcre de CASSEURS DE PUB.
Deradicals progressistes
Alain Cra ando d’apres. par Domi et Druilhe- Page in: Casseurs rapport Big Corp0, par Jean-Luc Coudray Le petit écon miste: Là monnale dans tous ses états, par Denis Baba-
nonique
chimeres de la sciencs
Rian vrain du monde E
CASSFURS DE PUB- 52 rue Crillon BP 36003- 6941 Lyon cedex oto France A TCCOPFRPPXOK
, 5E
20174 Deradicalisons
esESte
18AN FR7 997
2016 Sexe et be
re la gd
mtemattonal: En finir avec les résidences secon-
NOM
Prenonl –
2013 N01, On continue ! 4.50 H.-S. 2o12 Vite la decroissance, 4.50 e
laire
Brulavoine: le vie Nil aouissin-Chronio
de Thierry
democratiePage 13: PTofesseur
Adresse complete
Foldingue : L’obsession-Pa ecrolssance doit-elle s’inquiéter d Lectures Débat: La fuel » P, avec Cedric Biagini, Pierre Car e pacte du mois de Nicolas Bertrand L’effet rebond
005 2000ecotartutes) 2009 (Stef en BD), Les bànciens numeros disponibles, 25 E
Smedias)-2006 (bédé)
Le numer Les anciens numeroe
Le Progres ma fuer
7.
onronique antinucléaire de Stéphane Lhomme : Op : fe Covid nous prepare å une ca tastrophe nucléaire!
Code postal
Ville s
20 ua, us, 27. 144. 6)
env75 numeros) pour Ao 10 cartes postales :6€ compris get
Telephone ou courriel (facultatiD:
Pays
Prochain numéro le 7 juillet
et eha

la decroissance du mois(2) version hp blind access….

BaREANIE
ETOUR D
2
BHEUm
ES MEULES
BASSNE AYE
B4 BLA
voiLA Qu’DN SEG CHAUFFEMENT
c’ETAT avoi GA?
chimères de la science
BROLOOOò BROLOOO
Lo chronique dAlain Grus
des scientijiques tripatouillent le
L
conditiom qui se transjorme. Détruisant les hrontieres entre l’organique et le machi- mique, les biotechnologies préparent la voie au transhumanisme, à un monde où la vie
NEE
ENFIN ECONFWE
Qt dans leurs laboratoires, c’est notre
eRoLo°
BRB0OLDOo
ET ALLETn
A FovTE DES GUACERS ET LE 0S
genome des plantes, 1a transgene Ceci veu e différente c
V’LA 4uT’CHoSE.
est transjormée en objet manipulable.
E CHANEEENT NE LAE DE
CHHANGEME MAS5ES D’A
M
ous avez aimé les OGM? sente l’intervention classique sur ie
FLASH SPECIAL
M
cesseurs… Car il ta
ROTATION DE TE RRE
e au’on l’introduit dans
ONT MODIFIE L’AXE DES
place à la sacro-sante
PoL
ade lors de Tattribution du prix duction se realise en partie au Nobel à deux chercheus
seaux molecu la cha- organ
pare
hasard et l’on ne sait pas tou jours ce que l’on fait, il faut cOninuer ies experienceS pour Bs e le, mais fa Cle ermct de
tambour médiatique a battu
Emmanuelle Charpentier et Jnnct Doudna, changent la ee rechiyu
r du rest
donne
JEN
BLiEE MERCREDI 21 AYRIL 2021
PouVS PLDS
(4) SELON ONE TUDE
des organismes appa des gènes qui correspon s dent plus précisément aux Objec roxima- tifs attendus ; les transtormatons uppose pour un deviennent alors quasime mv
amanipula- cse
OPHYSTCAL RESEARCH LETTERS
DANS LA REVDE DE C’EST LA GUFRAE C’esT LA GUER
d
ddans le cas de la pro
IL PARAIT QUE E Co-
HEUI DITE5 N TRUC A BECQETER
ion agricole, et je vatis essiye ue
SAWT Tov
MiTe DE QUARTIER
UN MOis PLUS TARD…
Vous AVEZ FAS
T’expliquer le plus sinpe
sible, avec
AT ONE
UDNUN gn
E
PE BOUFETON
tions ue dvolutio
ompliqué et en constante sibles.
La recherche, je devrais dire l’ob- Ssson, de Tintervention directe Ld grande mutation
énome, est née avec la Cela ouvre une autre perspective découverte de l’ADN, laquelle pro- que lon pourrait qualitier d’anthro- longe directement le champ de la ologique car cette manière de voir
BLA 8
le problème peut se concevoir PaESiDENT IN-
réflexio scientilique autour de cybernetique d’après-guerre, puis- Comme un prolongement de la Voos PAs
la
ALORS
que le matériel génétique devient nature. En ettet, si P’OGM apparait
T
DE NEO
A is?
emiee contre-nature, etant
un systeme d’inlormation pour les Ceuies qui vont construire l’orga- nisme. Dans ce cadre, la premiere
Te
AS MANGE CAis HiER m
ne quc des especes dillerentes
LEUROPE EST PE
VA’S AuER R
es NGT conduisent à la abrication d’hybrides semblables a
bactere transgenique date de
EL T O0To
O petit ral ). Puis vint
at rossir comme un ceux que Tevolution a Drp
POsFeAcLssBEvêEz VonRE cowB
AL Akat6 Asi
de I’homme, principalement depuis e un caL ConYER aappccr Tca
ViF ESr wS
USE la otg
N
evoluuve mee
ectement à la mise en cause du ion Ou la programnation du geno- VIvant et à sa réduction, dans une meon voit ICi la proximité avec le version purement matérialiste, un objet transtormable. Un livre supprimner ou de modifier un
TOUr
monde numérique
suppose de
bE r uTYER CONTRE
feuiuFFEMEVT CME
8
passionnant sur ce sujet, Bio objets, vient d’etre publie par
nes
B
DE
line Latontaine : Je men inspire pour cette chronique-,
A CAuL
N lauicre de concevoir les FEF
Cependant, ici, dans le caarc ac asemenciers type Monsanto, mais
EU
décroissance, j’évoquerai principa lement l’imaginaire du productivis- me agrcoe torce
aussi aux producteurs en grande culture qui se lelicitent: « Selection
aAS PAS
maintenant, le cas de l’OGM repré- varietale: la nmutagenèse bientót affranchie de la réglementation »,
mot ne signifie rien: il n’est pas même) pour le Green New Deal, codé) et que Thybris qui sévit dans prétend mettre au premier plan la Le dernier volet de l’affli- européenne conclut à la nécessité la technologie lourde et le numé- biodiversité mais permet d’inclure
Le père de Stef
car « un rapport de la Commission
geante serie etats-unienne d’adapter la réglementation aux rique se manifeste concrètement les nouvelles technologies du géno- raversee par 1ideologie nouvelles techniques d’edition du avec une violence inouie comme me dans ce cadre pour les raisons
Les 3 et 4 Juillet, le dessinateur de
ssant, Pierre Druilhe,
invité à au Festival de dessins d’humour de Labouheyre, dans les Landes. aura lleuI Nhesitez pas à aller le retrouver et lui demander une dédicace de l’album Vive les
pressiOn au regne ae la marchan- deja evoquees de pseudo-similitude asC LeOngrcs ,C ces Processus naturesde résultate doe
texte de Pierre Boulle.8
Val ya
en en eelsi-ci airme:e Les pro-
essg ne tos e prus, Cue lat
le
essus de mutation, tels que les génome étaient susceptibles d’etre infeodé
décroissants.
insertions, les suPpressions ou les brevetés. Cette manière d’insérer le Lafontaine appelle l’économie de la Une bijonctionl a sadap et de séquences Tegulaaty ic esS, SOnt grande surlace n’a pourtant pas lait ter aux innovations technologiques
rejo Con
rearrangements de genes chalogenes vivint dans lia fiste des produits de
pronmesse
mer les bio-objets que nous allons
devenir.Un ami prècisément nthropologue des peuples
dans la selection comventionnelle, Cette incertitude
reous et le comite qui vont irrevocablement transfor
le la demarche pour les
mer la sociéte ,
Cad
x,Cja brevetes.
pose de tage pas
des t
origine de la mutage Extril, CIS, Lrians, etc., Ouvre evidem-
Pour ma part, je suis atterre par la ecture aun article du CNRS, dans vers un eu bien par le genie genétique que par
besoin
LA PLANETE
Yanomami ou les Bororos, il sufn- sait de s’en relérer à la Bible : Dieu
Vi
orte a recherehe sans vant-machine
s que nous lons alnsi
LNEL E 2 ADUT AU CINEMA
toh la pu tion d’ la cess
animal. Depuis Dolly, brebis clonee en 1996, la biotechnologie a fait beaucoup de « progres » (ce mot ne lait qu’exprimer ce que le cher- cheur imagine ètre l’avenir – et Descartes), jusqu’à notre monde ea dans la nature. Et de justifier
partir d’un materialisme inteoriste un a long antécédent qui va de La ene ecologique: assembler des pelle uee SPRcaso. je rap- Iettrie LHomme machine, 1748, apres l’animal-machine de Ouete des symbioses qui existent ent trouver les inlormations précises sur
Crees a partir de l’argile!2)
« On organisme a la fois humain et
alontaine,
Bio-
osde la creation numerique où la matière devient
eux sus
lequel travaillant Tiques à fravers le monde.
eles Jrontières du vivant 1e
1l in CTtal uel, P
en 1980 à
nombre. Le concept a la odc
Ce genre d orga – Reussir grandes cultures, site d’informa- nisme: « Objet d’étude privilegié des ons pour les producieurs de grandes cu
un embryon de Incorporé des cellules soweha humaines aujourd’hui en France5,
in », nous dit Ceine anthropologues, les mytnes ae ce
Lafontair épistémologiau souche cma e celule portable. Cette Ontologique procède modele informationnel.. qui tend a exemple, il est souvent fait réferei
equipes, /une trançaise et l’autre sino-americaine, ont réussi à créer des embryons chimeres (des orga nismes constirues de deux varietes de cellules ayant des origines gene ques difreren tes) singe-homme. , France Info, 18 avril 2021. A lheure
Place Sur te mème plan
tion dans les sociétés
4-Ibid. Le r
le la Commson
es
pliquent comment 1aujercnc ttto nante actualité. En Amazonle, par 5-Vous pou
europeenne, Study on the status a
Cnmeres représentent un
tetephone
avenir des NGT pour fabriquer des non-humains plus perlormants dans l’agriculture, mais aussi, un jour sans doute, pour « ameliorerconsiderer les etres et les choses aix processus techniques- le mode-
Est apparlu-se révèlent
eton-
T2
re
Jstice uling in Case C-
povez ée nl 2021, ol createur face an Bo ux
ean Kene Binet et à Celine
nisme, s humains c’est-a-dire au sei la voie du pro-
ette rans pouv publa luen mida eilla
entités demiurgiques des etres vivants par des
Système social, conçcu comme réseau
creees par des savants tous soufenus
homme animal : depa
vivant? avril 2021 ,CNRS Ie Sion journal, Le Tem 9 avril mites 2014.
son « ambitieux projet » (dixit elle- Magnilique cOme le seroin suggestion le pour sont come legitl-
par le systeme politico-médiatique, il
grès pour un Laurent Alexandre. I1 d’informations..
les etres iques 7
faut lire l’excellent La Planéte des singes de Pierre Boulle publié en 1963.
ps all debat,
nue a perdre son ame (pardon, ce
Laure C
LA DECROISSANCE PAGI 10’ils 8IN 2021
T qu’où manipuler

esb
rdfesscur eCOntre
Courriers dea
GafYE AK CoNTRo
ciTOYEN
DONn E
Le petit économiste
CouvRE-Fel Fsr DE 4tH3o A A SOos
La monnaię dans tous ses etats
ecté
rio DE VorRE ouAR-
e bien écolo le courrie PPOse Chvove Opose
OTRE PUCR
Sous La BeA
A quoi sert l’argemt ? A une seule chose : acheter des mar chandises vendues sur des marchés. Sil n’y a riem à vendre, autant allumer le teu dans le poêle pour réchaubber la s0upe avec la monnaie-papier. Quant tout va biem, l’argemt qui circule est proportionnel à la valeur des marchandises produites et vendues. Si, em France, au cours d’une annee, il se produit pour i 50o milliards d’euros de marchandises et que 1 500 milliards d’euros circulent, tout est au pou
atot
tier co nies ne Callee de Ppare e
t grat
ENco gc
lla
ler le , O
AH!C
AtE
a qul voudta bien acceptet. T Ces
aTlattons tortes et ertatiques des
OTMod
AL
prix Sont le signe d un mauvas
bière et des sandwichs aux batace o
depuis
COMITE DE
LAR CHotrm
e début de la peu
crise Bie que
ve
nt rien ou qu’ ls
e s interessent pas a la vetiteeelle
himitee
ci est très simple que les volumes de marchandises pro- duites soient « tous », leur valeur ne permet plus de rémunérer correctement le capital des entreprises. Pour le dire vite, quand il y a trop de « machines », les profits ne sont plus suffisants pour rémunerer correctement leurs proprie taires. Ceux-ci n’investissent plus et la sacro-sainte croässance devient faible, ou nulle. Ou « négative » (recession).
NoóoA
La hausse de la valeur des bltcolms, Ces
comme si le ticket que vous avez achete
un euro à l’entrée de la fete de quartier en valait plus de cent vingt quelque
MawcER oU PAS
temps plus tard ». Ce pur miracle capita
liste de la multiplication des pains numeriques explique qu’une plate- forme, Coinbase, permettant d’acheter et
de vendre des monnales numeriques, ete valorisee à 86 milliards de dollars lors
de son entree en bourse a New York. Et
ainsi, un pur parasite fabriquant du vide, Brian Armstrong. 38 ans, ancie
Ca dure depuis cinquante ans.
Pour relancer la croissance, nos diri geants ont cree de la monnaie sans compter. Or une grande partie de celle- ci ne vaut rien, car elle est des millions de fois supérieure à la valeur chandises produites. Elle aurait dú en
AIM
PROFTE W
nieur chez Airbnb et ci-devant PDG de Coinbase, intégrera prochainement la
O
EE 100T CE sANDOUI
MiOM
CHUM
MoisT
MAIN Y’AiT E KE Abo
liste des hommes les plus riches du nonde selon le magazine economique
MioM CHUM
Forbes. C’est la logique « poupees rus ses ». ll y a trop de monnaie? Inventons
de nouvelles monnaies qul absorbent la monnale Icest numerique, est c jar-
geantsceux que Lordon et e traitent invariablement de cretins a ete de reussir à limiter la hausse des prix à
gonesque hash cryptographiques »,
2
blockchains », etc.alors ça impres-
la phynance» (les
quelques secteurs:
places boursières) et I’immobilier (sauf les zones trop pauperisees). Mals les
LA Joie! Maic DAG E PANio
Sionne les gogos qui croient au « nou-
veau monde ». Parmi ceux-ci, les hyper intellos ne sont jamais en reste. Voyez le
NS ER LECTEUR POU2 S0Rria P
Hoisig ENTRE 3 SoLU.
DORTIR STEF DE CE MAUNA
Aus DEGAGE
Sgrands enfermements coviaes àyant genere de nouvi
colloque organise, 1l y à quelques
éation de
II MaNTEANT
désta abilisa-
annees, par la e prestigieuse » Ecole nor
male superieure de là rue d’Ulm. Des gonneUX se sont lances dans U
centalnes de miitlardsS tion deE o hilier s’envole
ast pouTSuivie.
La
st «un
tises enat gui ne se
Doutpe
L mais ca ne.suffit.pas.Alors
gal et qui ne se rend à nulle
astre sans Eyq ablabla ! On y compdrd baigne dans le nihilisme habituel.L valeu innovation e G ive on pourrait ement
l’économie disruptive invente de nou velles bulles spéculatives. Et le must , Ce sont evidemment les mon-
ON PéUT PAG LA-AS!
ON
AR
vo LaISSER
AY
que pure conventton.
RivER RiVER
naies numeriques
urrence
Vraie lausse monnaie
NMPoRTe
(Me)|
Tare n importe quois cest faux. La
E PA PANIG
ar n fonctionnement marchandises bien est
essayez de les refourguer en faisant vos courses, vous etes un taux-monnayeur. Mais si vous fabriquez une monnaie numerique, pas du tout ! Car celle-ci est une marchandise que vous vendez
a
UPER
A AuEZ
TESSS
detert
es du capitalisme. Le bi
RoiD! S TAS QU’E LE
RENDRE in
coln, cest de la pure speculation dans un capitalisme en perdition
Tous LES HUMAINS SE bONNENT RENDEZ-Vs A UN PoiNT DU GDBGoUR ARE MASE Er
MAISON
NOS disTuptifs nous rappellent ainsi e. XVI Siecle ! Les tulipes, ces fleurs
365
NDE
RMETrRE LA PLANETE SUR 3o AXE
TATERDESTRCS DE BARQUENT ET AMè-
(très cher). Son acheteur l’utilisera à
PoUR NSTAJRER Le ROYAUME DES CIEUX-
NENT STEF PouR UN VOVASE TATERGALACTiQUE
réciées par
Son tour pour acheter des marchandises
magnifiques, taient tres appree la bourgeaisie.naissante en Hollande. Des spéculateurs se mirent à acheter des tulipes qui n’existaient pas encore au mois de decembre-pour les revendre, bien plus cher, une fois qu’elles auralent pousse, au printemps, à des riches qui en ormeralent leurs tables. Leurs profits furent tres importants et les prix des tulipes se mirent à croitre sans limite, sans aucun rapport avec le travail qu’elles nécessitaient. Car l’argent coulait dejā ā tlots aux Pays-5as grdce aux proints realises dans le commerce
CASSEURS DE PUB par Jean-Luc Coudray
Acteurs
et la démocratie.
Or, la question de l’encadrement de la publicité est au cæur des préoc-
Le rapport Big lorpo
Lne crolarice lnfinie
cupations de la décroissance.
u
1 honoee hnie
En effet, ce que dénonce la décrois- sance, c’est l’illusion des solutions qui consistent à réguler le mal plu-
Toute cette étude débouche Sur une
ai reçu un doeumem synthéti-
sant le rapport Big Corpo. feuille de route pour
Initié par Résistance à l’agres- Ton publicitaire en 2016 puis ont par Les Amis de la Terre et
reguler et reauir publicitaires. Les propositions sont détaillées, ambitieuses et réfléchies
tOt que de chercher a le deloger.
Communication sans frontières, pour ètre adoptables par notre sys- attaquer aux racines de la publici- ce rapport a eté réalisé dans le tème actuel. Elles concernent la te, en remettant en cause le princi-
des Indes, la
pe de la croissance, pourrait e paraitre à certains trop radicill c
son ompagnie d
SPIM» protection des eniant isauon
du
remière société anonyme de I’histoire.
Vous remplacez e tulipes par « bitcoins» et assimilés et vous avez la
systeme publicitaire et intluence des muliinationales).
P sur les activités de
urop ambitieux. F’ace à l’enormité de
Ce travail a des qualités indiscu- communication et d’intluence des Tadversaire, on pourra être tenté de tables. Il démontre l’inlluence de entreprises, des projets de taxation preterer une solution adaptative. la publicité dans la surconsomma- de la pub. Le rapport préconise On pourra même arguer que l’une tion du citoyen et la fonction aussi des solutions pour renforcer n empeche pas l’autre, et que
situation actuelle.A la diffërence que la production des bitcoins est un pur desas tre ecologique, rendant encore plus odieuse les pratiques des « heureux de ce monde. Comme celui des tulipes, le prix des monnales numeriques s’effondr era. Et ce ne sera que justice que quelques sOudards de la guerre economique solent ruines. Le probleme, C’est que, vivant dans le metne qu’eux, nous subirons aussi la destabill sation de la monnale dans nos petnts achats quo ime
d’obsolescence marketing » de independance de la presse et l’au- contrôler la publicité permettrait un equihbre en-dessous du sup-
deja d’en réduire les nuisances, en portable, continuellement atta- loin. que, avec une inexorable régres- conséquences. Elle installe de Au lieu d’éradiquer la corruption,
dibilite des associations. Lensemble de ce projet souhaite tendant
la publicité qui démode sans
daller plus
cesse ce qu’elle a promu.
sion des acquis
Cependant, cette attitude a des
ansi établir une « transition vers un citaires le marketing promotion- nouveau modele economique et cul- nel, T obbying ainsi que la turel », réćquilibrant les rapports
activités publi-
la société prélère la limiter. Nous publicité corporate» et la de lorce entre les multinationales ennem en le rendant acceptable. vivons en eflet dans la croyance
cre aurDIe une legitimite de
De plus, l’encadrement de la publi- cité altère l’esprit critique. Ce n’est plus la publicité qui est dénoncée, effets. Insidieusement, on
d’une vertu économique de la malhonnêteté. Le résultat est sous nos yeux. Quand on pactise
com « responsabilité sociale des entreprises »». Ces termes décri- vent les efforts de blanchiment
LA PU6 BLANCHI
qui lancent dans le vent du nrint leurs dernières pétales colorées Et ticipent ainsi, à la différence du monstre numerique, à la beaute de ce monde
avec la publicité, elle est toujo g4gnante.
image d des multinationales.
ENCADRER LA PUB, eesT DLANCHIR LA
MULTINATIONALES
ccepte le principe.
Cette étude pointe la pression des transnationales pour influencer les
On pourra rétorquer que l’attitude Par quoi alors la remplacer radicale de la décroissance est uto- Pourquoi ne pas agne pique et qu’il vaut mieux progres- centrales dintornaton o ser de laçon pragmatique. Mais consommateurs desi regardons l’exemple des luttes renseigner sur tes proqs sociales. Les lois sociales ont pour eux-memes cnerc es
des
PuB
PouvolrS et capturer le débat c Pr la communicaton a me Tluence. Elle analyse aussi leur intl- midation sur les médias et la sur veillance en ligne. Brel, un travail
Entre 2015 et a02t, la valeur enis Baba du bitcoin a été multipliée par plus de 120. (Source buybitcoinworlidwide.com)
ira
ent
ece ation, une monnaie de pure convention devient possible » Jean-Joseph Gox. Coogue coun Piuribus lmpar[sicl Souree bitcoi e 3o mai 2o17
SIslogan
CouaAnd inalité d’encadrer la violence de teristiques onee
T’économie capitaliste. Il en résulte ni mise en sce IA DECAOISSANCEPAGt 11’i80 – 1 2021
d’ampleur, précis et documenté.

Immobilier
iOna
maire d’une commune du
En finir avec les résidencessecondairesLe virus de la
Morbihan, Béganne, se
plaint de la présence d’une
opposition au conseil muni cipal. Le conflit politique, c’est pourtant la base de la démocratie. Celle-ci dispa- rait quand on veut haire taire le8 minoritaires Comme les partisans de la decroisance comstamment
Cétait la star d’une vieille chronique « la salope-
a dec rie que nous n’acheterons pas » (La Decroissance m’ 66, tévrier 2010). Ele n’a ces3é hélas de prospérer. Des pans entiers de notre pays lui sont acquis. La residence secon- daire concerne 14 % des logements en France et les deux tiers des maisons du littoral. EUe est l’apanage des riches: ceux qui ont des revenus en moyenne 30 % plus élevés que ceur des proprietaires d’un seul logement (et ne parlons pas des pauvres locataires ). Sa victoire est- elle done déjinitivement acquise ? Peut-etre pas puisque
denigrés par les partis polt- tiques et les medias. Te suis heureux d’enfin pouvoir
des voix &’ēlévent pour proposer des mesures politiques contre ce tléau. Comme celle de Nil Caouissin, prohes3eur
d’histoire-géographie en Bretagne-région dont le littoral est particulièrement touché par cette plaie, auteur du
reprendre la rédaction de ma chro
nique. Terrassé par le Covid début avril
avec les neurones ‘une d limace pendant refais surtace..
Maniheste pour un statut de résident en Bretagne (Presses
quinze jours, l’énergie en cale basse, je
populaires de Bretagne, 2021). La Décroissance : Mème si nos lec- teurs s’en doutent, pourmez-vous rappelop ee la résidence
Le dernier édito du maire de ma commu-
e
in municipal Infos. marS 2021, m’a singulie elère, Extrait: « Le Covia
dent ». Pouvez-vous nous le presen
ne, danse begannai
er
Le principe est tres sinmple. Dans
ns il est
les se
cteursC
La
depuis plus
est toujours la et nous installe dans des modes de vie deleteres pour les plus fra- giles d’entre nous. La mairie avec ses par
Senf d’en finir
pouvant le prouver
Cvidente ersonnes ncernés, ar
hail locatif, factures EDE témo-
NI
tic du droit au fog
aoes de voisins en Cas
emier ruo-
ent gratuit, etc.)- auront le droit vement sur un territoire, le marche d’acheter un logement dans le de l’immobilier est gele ». Les « pays ». Ce critère géographique gens qui y vivent avec des revenus de « pays »-tel que le définit la loi
ur tous. Lorsque les reside
chef, réin vente au jour le jour la vie guc tidienne. 1…] Le Covid a également bou leversé le travail des élus municipaux, qui doivent réapprendre å travailler ensemble en se voyant moins. Le Covid et un autre changement majeur : la présence d’une opposition. Elle n’a obtenu que 2 siéges sur 15 en 2020, mais elle pretend donner le rythe
secondaires sont presentes massi-
faibles, voire moyens, ne peuvent Voynet – me parait le plus perti- pas se loger car il y a peu de loge nent car il est aSsez proche de ments à vendre ou à louer. Alors, l’idée d’un « bassin de vie ». Par loi capitaliste de l’ollre et de la exemple une personne qui vou- demande oblige, les prix et les drait acheter une maison, pour y loyers sont exorbitants. Et ne ces- vivre, dans une commue située
imposer la méthode de tra- otre équipe démocratiquement
élue. Cen’est que l’écume des choses ous et et avez remarque lhideuse gure ange- 5tyie
sur la côte de granit rose
devrait prouver qu’elle habite intègre Tag
sent de croitre.
le bien-vivre ensemble a Beganine.
c
le pay ae Lannion
qui consiste a assimie ments majeurs la pandemie de Covid et la presence a
Avec la résidence secondaire, ce sont de riches non résidents
lomération d
depuis plus d’un an. Il n’y a discrimination donc au L’idée n’est evidem
osition…
nitaire, cela « nous nstal
En
ivole aux 1on, meme si ça compliquierait les tal, de T’argent. Nous réatfirme- ede
dans des modes de vie deler e effet 1 Déletere amarades élus dans oppOSi tion pour examin ale de.
economique qui expulsent de
d otB Aire la Bretagne
les
mons tiches osdraient Y it d’an cO
ns que la vie de COm
choses..
it
en
budget. « ea
Ou
spees pour
er
g
nCS SOat « moEtes 4Avcc.lcuES maisons aux volets termes
ants au conseil
ainsachetent une maison comme
municipal.
Quels seraient les effets attendus ? Dans un premier temps, l prop
manence, il n’y a plus de vie, plus d’ècole lorsque les jeunes coupleS ne peuvent plus Sinstaller. Les
ane paire de chaussures c Avant , habiter un lieu n’était pas une aftai-
se loger est parlaitement choquant.
MAI 20207 MoI JE TE LE DIS.
double desastre
JAMAIS ON ME FERA METTRE UN MASQUE
écologique. Premierement, ne Pou tion de résidences secondaires ne vant pas se toger sur place, 1es vailleurs achètent ou louent leur seraient revendues au deces de de vie, une histoire. Aujourd’ hul, 1
bougerait pas. Mais lorsqu’elles re stictenent commerciale, c’etait
communauté
communautés locale sont dislo-
s’enraciner dans un
les traje commun
domicile-tra-
quees vail incessant. Le
par
bien
leurs propriétaires- souvent des no
là, où les prix sont plus atDo gens ages, elles ne pourraient qui ous en en ont taut les toujours moyens pluset font baver ceux
logement à plusieurs kilometres de
est détruit. Avec le statut de rési- dent, nous reprendrions aussi du temps avant d’habiter un lieu,
‘envie les autres -au detriment systématique de tout enracinement, de tout bien commun…
dables. lls utilisent alors massIve plus trouver preneurs auprès de ment leur voiture- qui poue ct riches » non résidents, ni aupres leur coûte cher- pour leurs dePl de spéculateurs. Leurs prix bais
sse-
de connaltre
ou pas
implique clairement la remise en preciet cause, partielle, du droit de pro- priété. C’est d’ailleurs cela qui
Ses habitants, leurs coutumes, etc. A ceux qui disent que ce projet est
cements domicile-travall. DeuxIe raient et les habitants pourraient Oui, la défense du bien commun nous prendrtons le tenps ae tap
enfin acheter là où ils vivent.
mement, pour les loger, les munic palites autorisent la construction de nombreux logements neuls. So1t
1l n’y a donc pas d’expropriation, les personnes qui aujourd ‘hui po5sed ent des résidences secondaires la conser
effet il est contre la liberte qu ont
hoque le plus grand nombre de cOntre la iberte, Je réponds
dans les zones concernees ch construisant par exemple des loO8 ments sociaux a des prix acces- veraient ? SiDies a cote donc de maisons Oui. Je suis pragmatique, il n’exis- adoptant, nous changerions poli- certans de se payer +00 000 euros
gens dans le statut de résident! En
0nes ou se concentre la popu- solution aussi radicale, Et ie ne commun, pour poser des limites uen protegeant le bien commun, lation qui ne peut plus acceder au souhaite pas la guerre civile ! II logement dans les zones en len- serait démagogique de dire qu’ un sion. La conséquence est un beton- problème aussi important pourrait
TAS VU LEUR APRU STOPCOVID ENORE WTRAGAE, EERA SANS Mol
SEPTEMBRE 2020
contemporain. Ce serait claire- monetaire du plus grand nombre:
un frein au pouvoir du capi- les habitants d’un pays !
Bernard et Henriette Charbonneau.
ètre solutionneen quelques
Pour donner une idee de l’ampleur années. Mais je lais le pari que, une du problème, ily a 300 000 resl- fois la spéculation stoppee par une dences secondaires en Bretagne telle mesure, les prix baisseraient
Contrepoint
nage sans fin des terres agricoles.
egenial précursur de la decrois- Sance Bernard charbonneau defen- ait les re maintenir une u
assez vite. Je plaide d’ailleurs pour ou-
incluse).S1 par loye
ondaires en
une experimentaton sur queques e manifessaient.s len test
(Loire-Atlantique celles-e1 retournatent suE le ma
rurale: si la ca pagn st moins
eud’ Dasser gu ‘à celui d’y v
yeme. wou o constrwire ats attena erai toujours pos-
Au lieu de décourager les tas les
sYeaAx ogeme
ihle de revenir en AtT se qu ne telle politu CFinlande) ou dans la Pro
c r O obliectera que la campagne française n est pme nuis- vaste pour i 1’on élimine la sent s
e ehien sar mais ça donhe AEVE idée de l’anmpleuT au t
land
tles
TU VENSA MADRID AVEC MOI CETÉTE
MAI 2021
Au Iheu de C
ulation immo- autonome de Bolzaano (talte).
oiliere avec des logements hors de serait possible a ss prix. Et ça risque lort d empirer nale de voter un droit a e avec la prevision d’ une arrivee tation en ce sens.
part de la mode et du prestige, le
nombre de ceux qui en ont vraiment le besoin est moins grand qu ‘on ne pense. Pour operer une selection qui ne soit pas seulement celle de l’argent, il suftirait d’imposer un minimum de présence et d’entretien. La residence secondaire
T’heure
massive de « riches» fuyant les contrairement à ce qu’a dit Macron battent aussi
A
AH NbN IL PAUT ww. ON PASS
aux Corses qul
canicules et cherchant T’air lras de
la région. Et laa Bretagne est lon pour un statut du résident, telle- d’etre la seule concernee. Le meme ment leur ile est devastee par les
n’est justifiée que si l’on y réside; si elle est primaire- essentielle-l’ap ment, qui est un travail pour le cultivafeur devien drait po auprés desquels elle valoriserait la vie dans la nature. LA DECROISSANCE PAGt 12 ’18o 19I 2021
problème se pose en Corse, en résidences secondaires et l
Partement en ville n etant pas une maison mais un logement de fonction. Alors le Parisien tournerait au paysan, er ia oea eo environne
Savoie, dans le Pays basque, etc. l est temps d’agir
lation qui va avec, il est impossible
de la rejeter immediatement en avançant que celle-ci seralt ncons titutionnelle puisque… le Conseil
si tel n est pas le cas il n’a aucun droit á la campagne. On la peuplerait ainsi d’une bourgeoisie intéressée á la defens
Vous insistez á juste titre sur la necessite d une reponse politique, de
constitutionnel n’a jamais été saisi
Notre table rase,
sur cette question Et sil la reje tait, il serait toujours possible de
jeu écono-
changer les togjae d’autres, mique ad coption d’un s h
se battre pour changer la constitu- Denoel, 1974-

Des prols contre les machines ecteurs
Courriers des lecteurs
a den es et mene
Intrusions connectées
piedestl
e latine depuis ma tendre enfan- S aticaux aupres de pro-
oex que je
aA al eu l’ee
peur-etre connaissea-vous deja cette belle démarche bien do il laut : le boltier connecte vollal
ns de aos propcs
démocratie
Tosaance. Cependant de
Les entsetiens du Drofesseur Foldinaue JE HAIS LA DECROiSSANCE, JExicRE LA DEcRois- SANCE, JE DéTtSTE lA Dë C ROrS SANCE, TE VOMs LA DECRO
ennition tabougrie de la ul reduit, comme le
Marianne
ectoralisme, comme si la coher
vote et à héren- e résumait à
vees par la Sormulatione Covid et um
te oh
a presence t edige habi
la Certes, a l’occasion des ectio
sanction
ARC DE CANABIS
EN FIMUR AVEC GANGRENE
artilc
regionales et departementales, nous vons esquisse des propositions poli- es Ce decroissance pour tepasser ecolooi Lhsoutenabilitė
algrė une zenconte
ci eonhinue à repandre son 5 pans sa epense, e3 mai aoan, sur la Sacebocik kbvre a Segamne,
d la repres
Jes dieuaxelas minoritaires et finit
aSSer les reseaa
extraction, de la pd consommation. Concomitamment,
e tam eiecteurs de oppo- e epesentés, ep oches diec ale om bie
aous devons taire l’etfort d’investir
les autres espaces
ocratig
cerentS echelons terTitonaux
TERTEL
ir mos idées dans les discu8
mes chramiques de soo8 à 2o experience d’ela à Saint
aications soc
L bšession
a tilineees C loaue la tig erne en a
oms et les debats.
azaine, au nivea local demc.
com 4
an matiomal, helas bies
Luc Férire Deeroissance. de le mal E croissance, décroissance, décrois- toutes mes lorces cette evidence, sance, décroissance, décroissance, elle remonte à la suriace décroissance, décroissance, de- croissance….
le que ThiernY
naim stJ
marché (comme si,
Oavent La
ndrautres fermes, la volont d’abandonner ceux qoi produisent e rédateurs de la
almen
P
s
mon tal (CES
emoigment.ces
poCr Lla mandature 2021-2026, resume
la richesse collective au bon vouloir ne » par
at Denser et faire
en la situation dans son discours
imvestiture : 1 taut penser et faire vivre. je le redis, tant c’est impor
Aee, Premier ministre britam
wDer Mut der Wahrheit, der Glaube
diale pouvait etre compensee Par fumer librement du cannabis
945:La democatie ce n’est pas seale- de la majorité, c’est la loi de
qe, dans son discours du 2 septembre
an die Macht des Ceis tes ist die
tant, une democra tie mixte et conti- nue qui équilibre les formes repre
erste Bedingung der Philosophie. »
Professeur Foldingue : Calmez- vous.
le fait qu i1s pourront, en ecndnge
ent
Hegel!« Le courage de la vérité,
Professeur, je n’y peux rien. La la croyance en la puissance de décroissance m’obsėde. Jy pense esprit est la première condition
amajoite respectamt comme l comvient
devant les portes de Pole
-orites
etatve et particapative, les inter-
ventions directes et indirectes qu prennent les usages, arrente er
emploi) » : Jean-claude Michea, Les
de la philosophie. » Vous connais- sez mon gout pour les citations allemandes de philo ! Rien de tel pour clouer le bec au vulgus, a commencer quand on dit une sot tise! Brel, je sais bien au lond de moi qu’il ne taut pas que je pren- ne mes désirs pour des réaliteés.
Mahezecsememt nous sommes nombreux
ste aalyse d Agat Respect (edimes
Mysteres de la gauche. De l’idéal
rythmes nouveaux. Cefte urgence est a an
Jour et nuit! C’est ce que vois. Prenons un seul interview dans la Pre dans un monde tini
omphe du capi-
aes, 2022): Nos responsabies » c. Le comstat n es pas partisan La paroia pendu sa supere
cessent des Lumiéres au t
a
talisme absolu, chmats, z013
sens du dautant pius con t de monter depui
ont totalement perc
résentées
xemple : cette récente et courte Une croissance infinie est possible
Je ne crois pas à la
eieee
comme irréconciliables de la science
decroissance, on peut
u sa valeur.
marier écologie et économnie grace a la technologie. » «François de Rugy au contact des « start-upers » de la French Tech *, Le Courrier de l’Ouest, 20 mal 2021. Amen
eeconomie er de
poue
Notre democratie n’en est pas seclement
se à mal, mais mise à terre. Le respe ent les person
erts et des citoyens.
Celle publiée par La Tribune de
Nous autres decroissants, minori ent, tout ce qu
enève du 5 mal
Le réel finit toujours par nous rat- traper. Et ma morgue légendaire ne me protegera pas de la cruelle véri- té..
aires po ons, pour teprer nous demandons, 0 magnihque tert Frankun, c et : le r.E..
a
Oui. Le mot revient sept fois I Vous
aces, tels Nicolas
ECT
de mon métier de e consiste à observer
ave,
re
L Fery (et tant d autre c
Thierry Brulavoine Le Monde
payca
es breves de ce o risantes à s les idées diterentes et Nous sespectona « a u
nots qui reviennent le plus sou went dans la bouche de mes cle.
egabere
L’Obs malentendu
drastiquement celles-
a Pour aujourd ‘hui : celle de la décroissan
sOphjes s’affrontent
nconte des persomnes comme vous et
patients. ls nous servent de revela teurs. Jev vOus lis encore Express du 17 avril: e la décrois- ance, comme lea in ven dable démocratiquement. Sur les 193 P oerossance. Serge ne a fanatique de la
tant plus que l’inconscient est
A’un arc: plus o
es de la decroissance
dans
Des qu’on parle de decroissance,
e la corde d’un.
Com tire dessus plus on tend la corde. Quel est le risque, Prolesseur
faut dix pages pour ecarter ies n
ce, qui milite pour la baisse de la
ST
Ferrdans un récent tendus alors que n importe guei ed etian i 1 Eroress (7 avril 20as). a rai- torialiste peut dire gnagna la crois a ter la vzaie difficuité et le déti sance verte sans s’embarrasser de
onsomma tion, et celle d’une decarbona tion d innovation. …]c’est en donnan
tant
h blen nissier par bas- d’autres, ar la réalitė, vous monrriez appliquer les mémes méthodes pour défendre la decrois- sance que celles que vous utilisez aujourd’hui contre elle : la caricatu- re, I’insulte, les amalgames les plus grossiers. Par exemple quand je lance que le maolsme ayant Jait 70 millions de morts, l’ecologie de la décrois- Sance a pris la releve pour relancer T’utopie gauchistel » ?
au cnoser que on e
un p
polimies et demseratique que represenne
coert de la mobilité Jean Coldety considere, dans une tribune a Monde,que seule I’economie de marche peut créer les incitations à
décroissance … C’est vraiment obsessionnelt J’en cauchemarde toutes les nuits. Pour m’endormir je compte les escargots.
monde decoianise de.mag
ece
plus tard qui pase la quesnon
* Decroissant, coupable, theoricien.. E Le décroissant enis
AOGT 2020/BoM LEMASOUE ENJ
vous, quelle est votre écolo r encore
.. dicrois- transtomer nos modes de production
E TE LE DIS, s ON ME VETTRE UN ASQUE
UNTEKEJR oK. MAIS
et de consommation , Le Monde, 21
l’éoouvan- h vert, qui veut nous faire
LEjaKIEUK HAU
an
mai 2021. Dans le journal des aftal ristes M. Pigasse, Nie
Je reviens à La Tribune de Genéve, qui vous a pose cette question: e Derriere les projets de décroissan ce, il y a l’idée qu’il ne saurait y avoir de croissance intinie dans un monde finl. ce n’est pas une evi
PAS Y COMPER
ble
revenir à l’áge d’avant la roue. Lul répond que c’est la une caricatrure,
seul compte ce qul est chinifatDle.
mais ne precise jamais jusqu ou nous convient-elle ? Devons-nous reculer Tennemi d un mouvement, ce g ne
« Nous ne s0mmes pas des tenants de la décroissan1ce. » Jean-René Cazeneuve, député LREM rapporteur général du projet de lol climat et résilience, actu-environne ment.com, 3 mai 2021. A force marteler on va commencer par douter.
devons décroitre. Il est opposé à la
50, daccord; mais la 40 lui d’encore un C 7 1e décroissant est
l’écomodernisme est grand precisenent mèrite e die
un vous grand qul av philosophe préten auteur de
re
va pas sans por d .1Le décroissantn’est pas un moine : c’est un missionnaire. Il est
montrer qu une
COin ynte
200o ouvrages qui sont traduits dans 45 langues », Bref, imaginez
2
de le
J
a,
SO pena Dien.
que vous lanciez : el’écologie de la
oCa veritanie aerhaive a croissance a pris la relève pour a aecro1Ssance, au develoPPement relancer l’utopie droitarde et va auraDie et a la croissance verte qui faire 7 milliards de morts en détrui- est en verile une croissance molle. » sant la planète … vousvous rappelez quand J’al Je vous le conlie dans le seeret de fene Votre cabinet: vous avez hélas rai-
condamné au prosélytisme. Decroitre
Développement
onde qui Aussi
2 TESDARRS LP
seul d
evor
cun inté
decroitre avec lui. se vit comme une »Le developpenfent durable n’est avant-garde. L’humanité lui ressem
U LEUR APR POID, ENcRE TRASACE ESIA
OUSATIcoViD, oE SIS PET-ETRE CAS CONTACT
Oance Cest encore du
blera ou perira. C’est ce qui le rend,
de Philippe Bas,
haut-fonctionnal
avouonsie, agaçant.  » (22 mal 2021.) Pour déearboner notre écomo e 011lpletement d ici a. 2OsO,
oresseur.. On a tous enten-
qu’une croissance infinie est imaas sible dans un monde fini » ?
et sénateur LR, dans Le Figaro du 24
devenues bonne soeu e orment en pudibondes les plus impitoyables..
v
2021. Un ennemi de la décrois-
SANS Mol
ace.auquel nous donnerons ici
Talson.
Dans votre chronique du Figaro du 28 octobre intitulde « Pour une croissance infinie dans un monde fini
ce n’est pas de decrolssance
dont nous avOTs besoin, mais
Timide
Ou ces athées les plus étriques qui conservent les mémes méthodes une
d’une hypercroissance. Et de beaucoup dintelligence. C’etait la sortie du mois o
«Pas d’emplois sur une planéte morte « , 5e lamente le collectif syn
Prolesseur, C’est la méthode Coue. fois convertis… Et qui deviennent Je le répète sans lin pour m’en les plus intraitables intégristes. convaincre moi-même. Je sais bien.Bon, pour l’instant, rassurez que Fere libenter homines id vous Prolesseur, pas de risque 1 Je quod
T’im
payable Micolas Bouzou, ici le tifre de sa chronique dans le sac à pub libe- Tal LExpress du 23 mai 2021, tout à la gloire des delires de géo-ingénierie
écolo Plus jamais ça 1 (FSU,
Solidair
A
de 1a 1ere,
présentant des e apport une transition écologiaue erda ’emplois d , Car il faut e sauver le climat » et « creer des emplois », S1 le texte est fres convenu et sans grand intérét, il mentionne
volunt credunt w
oiT 2021
ne vais pas perdre ma place au Figaro 1 Et puis je viens de declen
aeil Gates.
Les 1
crolent volontiers ce
cher une nouvelle polémique en declarant qu’e avec 3 000 euros je
ONCEST 3EN PARCE GIE CETTO
TU ViBgA MADRID CMOI CETÉTE
L’Tle-de-France ne 8upporte 8upporte- Voter LREM ou RN, e’est épar
, La
rait pas la dé pille
Cuerre des Caules
ats Je ne suis pas totalement stu- , demment pas a pide, P’rolesseur, Quelque part an lond de moi une petite voIx he Ça nous fait dejá un point com rappelle que « les arbres ne mon- mun La séance d’ailleurs est termi tent pas jusqu’au ciel », que ce qu nee. Ça tait 150 euros. Cst veritablement absurde ya euro0s.
P
e DOLE et paire le jeu de
meme que des débats et des inter-
d s travallen cee tions de la croissance/décroissance, la pertinence de certains domaines de recherche scientifique (comme la geo-ingenierie, les bio-technolo gles…) ou le nucléaire. Il est
Valéria e radicale. égio nai
presidente de la Tance, Les Echos, 25
PAUT N PASS
le-e 2021
ma citalion. tn bout de mon
cest
Nous n avons rien à voir avec une cologie qul refuse le progres ef qui
l’emissiod
e Die qu on ne
instant de luxe sur la chatne
Non stop
peut pas
est fondee sur la decroissance : men, Libération, le la politi-
peuple, le 3 mai 2021 vivre » les propos de lTan 021
progrès et souci de lenvironne. ent P, Comme je l’ai rabaché une enieme lois dans mon cher Figaro
mieux gue erat enco solent tranchées au plus vite…
rANEEE
y tont reagir, Midi Libre, 6 mai
cards: la décne
LADECO SSANCI PaGE 13 P’ilo11 2921

La décroissance doit-elles inn
Tout en plantant des arbres,
quand même un client premium » pour la 5G. On a peur tout autant du petit jeu dangereux qu il joue en sou tenant le satrape Jean-Luc Melenchon, seul à avoir été écotartu- fie a deux reprises dans nos colonnes avec Bill Gates et Richard Branson,
Dans le sac à pub libéral-libertaire Le Nouvel Observateur (22 avril 2021), l’économiste Timothee Parrque répomd à
Lectures Choisir
en deployant des technolo-
gies de captage et de stocka-
ge du carbone et en chan
geant radicalement de mode de vie:  » un vol de moins
la question « Le débat 8ur la décroissance est-il aussi vit
Le professeur de philo sophie Florent Bussy
à l’etranger qu’en France ? » en obaervant: «ll ya une vraie singularitébrançaise : la decroissance y est la cible d’un véritable tabassage intellectuel. » Mais taut-il s’en plaindre ? L’observation, que nou5 jaisons depuis vingt ans, de ce caillassage permanent de la decroissance par les grands médias à la botte n’est-elle pas la preuve que cette idée remplit sa mission subversive ? Ne serait-ce pas
ar an », ce serait deja « un bon debut », note l’alter- mondialiste aéroportée. Bien
publie un nouveau livre, choisir
pour ne pas subir, construit autour de grande oppositions: « Faire le tour du monde ou vivre chez soi, faire la guerre (au Mali) ou isoler son I smartphone ou occuper sa jouree aller plus vite ou prendre son temps, jeter ou réparer, dématéria- liser ou rematérialiser, avoir ou étre, se remplir le ventre ou se nourrir, complexité ou simplicité,
qul porte le scientisme á sa quintes-
ence-scientisme dont la cqu est au caRur de cet ouyrdg François Ruffin. On aurait envie débattre avec lui autour des thèmes
sür, son « plan Marshall pour la planète » créera
de
des centaines de millions d’emplois vertueux à travers
de Prométhée, du Progrès ou des
née
le monde », conduira à la prosperite et au bien-ëtre électrique. Ça tombe bien,
Lumières, dont il se revendique dans une version « éclairée ». « Je ne vois pas, pour ma part, ce qu on gagne vraiment á conserver le vieux voca- bulaire progressiste » du xp siècle,
rates
pour
plutot du contraire dont il haudrait 8 alarmer?
qui elle milite reprennent en chaeur l’idée d’un New Deal vert. Nous sommes sauves. P.T.
Cédric Biagini: Autant le dire d’emblée, chant non seulement les objets usuels, la décroissance a tout pour déplaire, irri- mais aussi les euvres d’art et des êtres ter, se laire dénoncer, insulter, intimider, humains qui eux aussi doivent se rendre
tant il me semble lié à l’idée religieu- seou posifiviste -d’une marche en
quantité ou qualité, dépendance ou liberté, dépasser l’humain ou vivre, le Ciel ou la Terre, prendre soin ou provoquer le chaos ». Si certaines relevent d’un combat,
avant automatique de l’Histoire vers un « avenir radieux », lui a repondu Jean-Claude Michéa dans un débat dans Marianne (16 avril 2021).
Naomi Klein (avec Rebecca
menacer… Précisons tout de méme que désirables sur un marché (du travail, de
T’air du temps Sy prete, une etiquette amour, de la reconnaissance…). Cette inlamante étant immediatement collee critique radicale a ete menée par des per sur toute torme de dissidence. Et la sonnes Jacques Ellul, Bernad décroissance les accumule caT clle Ose natbonneau, mone weil, Henn I’impensable, une tnlamie en ceseps Cevre et bien aautres , ou par des de ip ce aue la nature peut supporter nternationale situationniste, Encyclo- ien sar-combat considéré aujourd’hui pedie des nuisances dont la décroissan- comme légitime.. Limites a la croissance ce, a sa manière et en tenant compte des infinie, c’est à l’origine ce qui la définit et conditions de vie actuelle et de la dégra- lui vaut Thostilité des tenants du libéra- dation considérable de la psyché et de lisme économique- rien de surprenant à lenvironnement, poursuit l’æuvre. cela. Enlin, limites à la toute-puissance de Jamais ses analyses n’ont été aussi l’individu, au règne du tout-à-l’ego, qui nentes alors que le grand capital (ae lui vaut la haine des militants du libéra- mais incarné par la Silicon Valley), la cul lisme culturel. Double sanction qui cor- ture de masse (absolument dévorante respond à son analyse du capitalismee lidéologie postmoderne (devenue tole contemporain, passé du répressil à l’inci- forment un bloc- un assemblage compa tatif, de la contrainte à la séduction, de dont toutes les parties sont interdepe l’ordre à la jouissance. Transtormations dantes. Et jamais la portee subversive radicales impliquant la création d ‘un nou- message de la decroissance na sembie vea
Stefoff), Vaincre l’finjustice clima tique et sociale. Feuilles de com- bat à l’usage des jeunes genera tions, Actes Sud, 2021 (298 pages,
dautres appartiennent à la dialec François Ruffin tappelle lui-mëme tique. Plaidant pour la simplicite,
18, 80 euros) Ecologie
cette phtase de Ceorges Pompidou: en n en mauvais dans 1e progre
antinamie
auteur.expligue.que
admertre que mos eaplottations oflat-
Proronde Le philosophe norvegien Arne Naæss (1912-2009 est une
nrr ervenar moaernee, cerf-d-dire
Caet ar ras de son
F
es méthodes de production, de
femes forienta tions/ que consti-
emes completement renovees et Suivre Jes progres de la fechnique.
figure de l’écologie contem-
fuent d’un coté la simplicité volon- (Message transmis à des « écologistes poraine, en tant qu’ initia-
faire, la sobriete heureuse qui ani
de droite » comme.le philosophe Jean-Loup Bonnamy qui tente actuel- lement d’en faire un precurseur de ‘écologie 1) « Le Progrès, c’est admettre des limites, de les poser, de les imposer. L…) Et nous avec, qui
ment les objecteurs de croissance,
teur de l’e écologie
de l’autre l’ultra -fechnicisme, que renden t davan tage virulen tes les inquietudes nées des crises du capitalisme et du réchauffement climatique. Face aux penuries en
profonde », Cette derniere veut s’oPposer à l’« écologie superficielle » en s’attachant
causes de
Ondrement
Is tes proje ttent s capita miracles capables de résoudre les
eux. Nous partois1 pou des demi-
pour ne pas se limiter à ses consequences. Ce program- me pourrait être exactement celui de la décroissance mais T’aeuvre du philosophe ren- Vole, plus ou moins claire- ment, a une indiffërencia-
avons besoin de limites,
elles nous font du bien », nous
explique François Ruffin. Pour le moment, le progrès « réellement existant », celui de la sentence de comptoir « on n’arrête pas le pro- gres , C’est plutöt le refoulement, la transgression et la destruction
crises, en faisant de l’abondance
tnrpoou,dans
naudible. Ceux qui le delendent rerusent
« horizon de nouvelles révolutions techniques (en énergie avec I’1TER ou les agro-carburants, en agricul- Ture avec les OCM). »outetois le
OSne 1deologique de l’égoism
flexible, malléable, fluide. sans intérior té, narcissique, capable de rénondlre toutes les sollicitations d’un marché sans
S Savent, comme ‘écrivai et
P
nueee
pas Jorcément une
est
esse en mouvement, fabriquant conti- vie E plus Jacile».
un écueil au cc
toute limite. On aurait malgre tout
cOBu Gu texte consiste a montrer
de
preoccupations. En 1973. ATne Ness publie un texte-
nuellement de la nouveauté en termes de de conduites. Cette, dérégulation des font-elle l’objet d un talbissage intellec considereo e peurusstue dans les grands medias français e nctscst. cncensee par ceux la ne saute pas aux yeux Lhyvpothese d la dóvdn
Ce aue es Oematehes xeIu
neque le depute retranscrive sa
marchandises, de technologies, d’idées et Pierre Carles Les idées décroissantes
ost traduit
e
ces on ionne aaleurs que
cho-marchandisation de la xepvo
es. n s vies!
snes cOiadiciaon iondanen
e a OE est iei Franço1s Yerly-Brault, c
de partaits idiots uties du capitalis me libéral. I n’empeche, il faudrait vraiment faire la fine bouche pour ne pas reconnaitre la qualité et la pro fondeur de son analyse, surtout du haut de son monde médiatico-poli- tique. Tout au long du texte, on pense à cette sentence de Jacques Ellul, non citée, qui résume le tech- no-fanatisme qui régne y sans parta- ge: « Ce n’est pas la technique qui nous asservit mais le sacré transféré à la technique » (Les Nouveaux Possédés, 1973). Ce livre va au fond des choses en proposant directement
tale alors que tout son ouvrage se Tonde justement dessus. Florent Bussy rappelle que « nous sommes partagés entre attachement a
dinla-
s qui deplorent les consequences de projet de societe decroissant, econo 8uttton des flux financiers.
me en humanites environne- mentales de I’université de Lausanne ». Le 1 cette « plateforme de l’éc0 logie profonde » desiranty
vni
quement parlant, semble plutot ignorée Sagit bien de phénomènes par les responsables de l’information. Ou
Ouvotr
ou
erieures et ma spira tion notre propre condition. Pourtant, plutot que d’opposer le dépasse- ment et le contentement, la libéra- tion et la soumission, on doit observer que la condition humaine nest pas figée, que si le Ciel n’est pas accessible et qu’on ne peut pas faire de la Terre un paradis, on peut la protéger comme notre ber ceau et la respecter comme une
indissociables le capitalisme est un lait bien, Sil lait Tobjet dun denigrement, ctat total, qut ne peut etre qu apprehen- cest indirectement, dans le cadre d’une de comme tel, Ce que lait la décroissance, partie de billard à une ou deux bandes. au risque d’exaSperer ceux qui prelerent Comment s’y prennent ces médias pour croire qu il sullirait d’abattre-pour cer- discréditer les idées de la décroissance ? tains au sens liguré, pour d’autres au sens En naturalisant la croissance, en presen- propre-quelques groupes sociax pour tant celle-ci comme une evidence. Depuis qu’ advienne un monde meilleur. Dans une cinquantaine d’années, en dehorS cette loire aux coupables, figurent, selon peut-etre de la période 1972/1973, les les sensibilités, les « riches», les « 1%», médias de masse célèbrent sans disconti- la « bourgeoisie », ou plus à la mode: les nuer la croissance économiquel. Ils pré blancs », les « hommes».Des combi- Sentent comme indiscutable le lait que naisons sont possibles ! Croire que le mal l’extension de la production et de la réside dans certains individus a l’avanta- consommation de biens matériels et ge de permettre d’envisager des solutions immatériels soit la seule voie viable pour politiques simples et a priori ellicaces, vivre heureux en sociéte. Plus le taux de tout en evitant de remettre en question croissance est elevé, mieux se portera le ses propres modes de vies et manières pays, matraquent-ils. Il ny a qua voir le d’etre. Ce déni de responsabilité accom- visage des présentateurs de telévision pagne l’ère du ressentiment dans laquelle lorsquils annoncent les chillres trimes
Card)
article Ssance. La es propo pai une cri est ta blogie co eritablem
poser son éthique et sa
mêtaphysique est déjà son
caractere difficile. Mais
cndue
l’e explication » de François Yerly-Brault, á base d’« eudémonisme de la réa- lisation de soi », d’a axiome de l’égalitarisme biosphé-
e
le
ont 9.Le fai
rique » et autres barba-
rismes universitaires finit par rendre encore plus obs- cure la pensee de Næss. V. C. Arne Naess, L’Ecologie profonde,
philoso-
ssance, de domina eves de phique, ce qui v fusion nous condamnent inexora- blemen t à faire – enfer ».Nous qui ne cessons de marteler qu une decroissance infi- nie serait aussi imbécile et irréalis-
de déc r Tauteu
nel et a contre-courant pour être
écc on. E ot08
François Rufin Leur Progrés et le nótre. De Promethee a la 50, Le Seuil, 2021 (176 pages, 2 euros).
PUF (96 pages, 9 euros).
Techno
Injustice
libéralisme
qu’une croissance sans limite ne
te
nous sommes entrés. Tout y est la faute triels du taux de croissance du PIB : un de l’autre qui empéche de donner libre grand sourire salfiche lorsque le pout centage en question est eleve ; les expres
Naoii Klein, écotartufe de notre n’ 173 (octobre 2020), fait son retour en librairie avec Vaincre l’in Justice climatique et
Nous considérons
pouvons que faire nötre cette réflexion. Voilà un texte philoso- phique passionnant et plein d’acuite qui nous soulage de la masse d’ouvrages collapsologues
Eric Sadin comme u penseur majeur pour eflechir aux bouleverse- ments engendres par la numerisation du monde. Nous parlons systematique ment de ses ouVrages dans
sidére précie
cours a ses pulslons regressives. Ce delire d’un individu immature devenu tyran- nique, reste bloque sur le sentiment chilfre se rapproche de zéro ; et on a allal
mlantile davoir toujours a droit a , Sse Te a des tetes d enterTement s1l est neg trouve valorise dans ce monde sans tit. Le message est le suivant: la croissl Gces est quelque chose dabsu
s des
feuilles de combat a ne generations
ociale.
Ces c T
autant de T’espri pius etriqué &V’obacurantisme new
Conon
w
des chiffres d’affaires et
NY choisie aoat (s6o pages,
et lycéens préoccupés par l’avenir de
subir,
publié les etavons teur à plusieurs reprises. Ses trois derniers livres parus aux éditions L echapp n viennent d’être rééditës en poche å
(Dany-RODe
euros).
1a planete, a qul il arrive de marcher
our le climat. SI VOus avez deja lu
Dufour). La décroissance tente de tllent
PrO9Tes
canismes pulsionnels cn operant ment positil. Sous-entendu loptio
de la star
verse, la mise en euvre d’une politique oire
méricaine c
absolument aucun inta
A la lectureo titre du ivre nouveau (et énièm Ce François Ruftin Leur Progres et le notre. De
Istraction de joulssance,
ente
une En cela, elle reprend sur un plan poli- de décroissa tique certaines tneses
SO
ne
ait
que les repeter. Le titre orig anglais, How to change everything
suicidaire. Cest ainsi qu’ils se livrenta s
psychanalyse
petit prix. s
thèse
mment tout changer), pouvai
l’ailleurs elle ausst pesaleree car ne disquancatlon de nypotS manières dapprehender Thumain- et procèdent à des attaques Irontales, connu des momentS plus glorieux, celle intellectuel », mais cela relève piu
yet assez de cette télésocié- te ou nous sommes mis a
ement, 1
tant lalsser presager un travail le prêchi-préch ton, on est dans
a
a 50, I’idée
un p
tance les uns des autres, onnes devant des écrans,
n tantinet en
tete pour notve a
poursuitne e equa centdans des entreprises qui prend en cosctton la vie quot domaine de lexception.
effet
t du
rigader la thabituel vi
lui de l’obs
et a
nter-
New Deal. En résum ns le Green grave, e réchauffement climatique
trave
Sa chaine Ve
OPPosisi quol nourrir votre
Paer un quart d’heure à réfléchir,
eure est
I.
Eric Sadin
ne en picnt au coe
de sa rellexion Lautre grande astuce des grands tton. Elle pour promouvoir la croissance, cest
« * dlemi-heure a tapoter sur ce cla-
lgorithmique.
nace notre sur
ue de la rais euros) 021 (ay8
vle. «
ue
oler mes fils
paniquiez », ordonne une
Telegram de train, c’est m suis entre
ges.
sSJ
Pricunere montrer particulièrement.. decro
erte
La Sllicolonisation du monde.
P
Il nous genérale dign guerte, un gigantesque plan d inves-
ee dans cet ouvra une mobilisation
un horaire
ue gue je une expéria es
and, qui découle de la standardisation pas nouvelle. Ils Tlont deja et de la marchandisation genéralisée, tou- terTitoires Occupes *ch
Pansion du libera- naPpee, 2O2
ant d sp
ie
9 peges, eu du umanisme radia
de
tissement dans les panneaux photo- voltaiques, les parcs éolie Ou encore l’isolation des bâtimer TOV
ificielle ou l’en Ppee, e dans no hov, aos8) ov.
ole-f-il, que in
icl w, éeris
prononcer certains mots on tant
teuE, mComm peut-etze, mais ln dapute L3
1-En 1972/1973, des émissions de telévision et
un anti-
raitre les rapports d’oppression. Qu parle de territoires occupes at
ournauX Ont donhe uh certaln echo al concept de Meadows commane n peut le voir dans le documentaire Gebe. on a
20 pages, 1 euros)
est
ments..
ort
D
eros u8 (avvil
omr
Occupés par l’armcE
LA Dte
lienne Praliquant une politique
SSANCE Past
on tellechit (vIsible sur pierecarles.org).

la decroissance du mois début version hp blind access….

Des profs contre urriers des lecteue
suis pröfesseur de
Editorial (Dé-)co
Le fléau olympique est vaccination (de- apparu Jcontinement : on Tp accélère pour n la
nement bis
a parole sublime de ce
voir-rai-
iaaie d’utiliser le terme
reconfinement . Alors polnt
use
ra
ediate-
wa1dbcroiasance dans tout ça quol qu en dsent oa
campagne semblent te
ALTIUS
siderntielle de aa
CiTiUS
ce de (su)eonsd
FORTIUs
taires béats devant la reprise e
T’aviation de tourisme, cette plaie mondiale, qui n’a pas ete anodine dans la contagion mor diale.
LENTUS SUAVUS PROFONDUS
fa ires couran tes: le en-
méme-temps voit le minis tre de ‘interieur manifester contre
celui de la Justice et la Deten seure des drot oroposi-
n de loi liberticides.
Quant au confinement de toufes les classes d’ ages scolarisees, véritable « prison virtuelle », il les aura enfermees enti écran et** internationale uje
utre
a
clure. En quoi la
éeroissance apporterait- ele une explication ? Aucune pre ention a nous monter pi malins que le reste du monde qui se prend les pieds dans le ta pis diplomatique depuis plus de 70 ans (io4 ans por c tains ). La gerte
A l’heure où nous boucloms ce journal, nous ne 8avons pas si les Jeux olympiques de Tokyo prévus en
après
les JO de Paris 2024. Nonobstant, ce sont pres de 7 000 points de tra- vaux qul ont ete decomptes dans Paris, pour l’essentiel, des qu ils seront obliges dee consommer transtormations des surlaces d’oc- cupation de circulatto et les pitances proposees. Des JeuX des velhicue t souvent rétré ccologiqueS..
2020 et repoussés en 2021 pour cause de pande- mie tiniront par avoir lieu. Une cho5e est süre: le monde est malade de l’industrie du sport-spectacle dont les JO constituent un sommet. Interview avec Mare Perelman, auteur de plusieurs ouvrages cri- tiques de l’oympisme et du culte des ehampions. La Décroissance A sur Taiwa tion des 202 cessite un os de Pekin.
vion. Le bilan carbone ser
reux. Sans parler de ce
eu amamenter
tre autres du COca-Cola (le parte- naire olympique historique) parmi
ritoire ou le detendta
on
Atin de décider a qul C chamP F. C est en resume l’h Pales eine P des occupes. Adautres epoques, le vainqueur emportait
Rref. ce sera pendalntpa Les us parisiens, ot hota r
litaire
t des tion de Thabitat sieurs années l’etatde siege d Hidatgop nneraeS Hutong et poltution qu est Ppe hOu. comme des ecolos
1s, 1
se van-
nent écologiste,
et gens.
y mpiqu onst ct un ta
tant pi o
valeurs
brülait le reste. Là, l occu exploite, quelles que soient les
es dans la
A Stratford (quartier de Londres),
Hidalgo nest p
tion record. Les JO de Paris 2024 se présentent
ction du « village des
pour édilier le parc olympique a l’appui linancier et interes
médias prévue en Seine-Saint- Den1s a ete suspendue par la justice en ce mois d’avril. Des habitants sopposent
elle est membre du Parti socialiste
du
aiso
invoquees. Comme ce
ont éte avec insistance comme écolo- espectueux te
qui a passé une alliance avec les éco- logistes pour conquet a
res qrande partie
Qatar, deux detruits. n a
cents
nlations europeenne gement subventionnées par puissance des Etats-Unis, sa
lu stade, en guisegiques,  » aura
au bétonnage des terres. En quo
estlield, le plus tant au bétonnage acceléré de la lris. Ces derniers ont voté contre 2024; mais du fait de leur alliance avec Mme Hidalgo, ils
lenvironnement », On assiste pour
a construit un
Jeux olympiques sont tatanud écolog lman: Chaque olympia
de porte a
les JO de F
aris
nd dEurope, creant
societe consumeriste et le surar mement qui l’àccompagne, qur sont venues colonisers la Palestine, le niveau de vie de ces Occupants ne semble pas nego
La Courneu
assument et prennent part, eux aussl, a lorganisation generale des
immense de marchandises dans un nouveau quartier nettoyé de sa plebe
parc de La COurneuve, seule reser
qui etale s sur quatre ans, est
ve Natura 2000 d lle-de-France. quelque chose, ce seralt piuto reduction des espaces verts, la den-
on de travaux ggantesquesqu
souvent transtorment lesS Ves que les JO rejetteront encore plus Autrement dit, si les JO accelerent JO avec leurs amis du Parti commu-
niste. Madame Hidalgo a d’abord été favo-
loin. L’East End a été gentrilié par la
hôtes, bouleversent leur environne ment et plus largement les lieux où sont implantés les sites des compéti-
contre les JO :
arains tamiltaux, tions. Le temps passé entre le vote paient, depuis 1924. environ cviron
ciable. Tant en terrains qu’en
abitat, sa compacité
Manor Garden Allotments, qui occu-
sification de
débat.
ressources et travail, il faut tout forcer et celan’est tout simplement pas p0ssible a par ager avec les populations repoussees. « Vous ne seriez pas un peu faux-jeton en n’abor dant pas la question des tue ries ?» Les Etats ont la « violen- ce legitime  » eO
tout
retusant
toujours renlorcee. Des millions deaDIeCh tonnes de terre sont aepa
toujours renlorcee. Des milonse
Rappelons que T’un des leaders des écologistes en vogue, Yannick Jadol,
P
du choix désignant la ville-hôte et le
000 m À Rio, pour rendre possibles les tra- vaux des Jeux -agrandissement dies
beton est coule a tios co D
debut des competitions est e sepl nste temps ruc-
a déclaré son amour du sport 1açon
ane
en
omdeno
djeuns « J’adore les Jeux olym- piques, j’ai kiffë la Coupe du monde en
aéroports et des ports, construction d’autoroutes et de voies rapides –
8
niie ainsi et avant tout la destru
1Ous 1es elus parisiens de droite et de gauche sont désormais
ance.
tion de ancien l pour reconstruire du
ériaux de construction ou en
do
accueillir les déblais.
nouveau desormaIs sous l’aiguillon dlon
dune numèrisation genéralisee des
Avec Paris 2024, la Ville Lumière L’architecture du futur village ssocies a la reussite des JO. Anne
ae vlle et de leur architec-
n’échappe pas a la mutation profon- jo (2008 a Pekin. 2o12 aLondres et de de sa structure urbaine lieea la
olympique sera truffee de capteurs le ensemble des Dartis olitiaues. ettresDuce
nomme « terroriste » le camP
e
nces
Insoumis » compris. Par ailleurS signe la 2024 qui assure la promotion des
2016 à Rio). leurs organisateurs dalgo, sur lespas du baron personnelles qu serontanlysees rains des futurs sites des competi- tions de tout ce qui pouvait géner habitations vernaculaires, réseaux Daie viaires lies à un mode de vie tradi- t m ce tionnel et donc, de fait, expulsion de ea aire de Paric me d’attaame des éneroies o1and dans le méme la population vivant sur place, et ce
Charte socialc Paris
dernier * cesaeEeto aurons ass15t
avant
aussinann quiSe delhnissall cou a aopuSd Ccuduo p fLmperialiste de hadlssance
s imarchalnausts
JO. Le consensus pro-o1yipre
tot m ffer
rch
ement re (u Tous les obiectifs atteints d’un côté, « Un saut quan-
endigué la victoi-
aarier ainci
sans laille.
onsomma
sur une haisce l. 1
O ne e sont-
ils pas un symbole de la démesure ?
tiaue » de l’autre) et se mena-
nter des stades (digital- ues à la facon du baron. Par contre, serveurs tres energvores. au
c
C
Tous les chilfres relatils aux JO ont été détaillés depuis des annees. 11s
cent de recommencer. on ne change pas des ggHB&Hentin
des piscines, des gy mnases Celle reconfigure, avec
re
lacilitant leurs accès par des infra-
sont de l’ordre d’un budget de plu-
Rpropos du projet de lol conlortan le
uctures routières lourdes (auto- Sabies des petite et grande cou- il cerais
ronnes, le mode de circulation géné- ral par de nouvelles voies de bus le
sieurs milliards (7 milliards pour Paris 2024, sans le poste « sécurité »
d’électricité
consommateur
au
Pncipes de la
monde, avec 1 500 TWh par an. derrière la Chine et les Etats-Unis. Le numérique consomme 10 à 15 %
etc.). A sportils se transforment fatalement plus souvent vides et de vélos, et sur- en ruines, comme le montre canter htanesque de Texemple d’Athènes 2004. elon le Comité international olym- alkle pique (CIO), c’est gråce aux JO de Flle multinli as Amenagement. Z008 que la Chine allait souvnir a monde comme elle allatt ouvnr Ses intelligents, optimisation des Qux de prisons, développer la denmoctae, trafic, alertes sur les smartphones rendre les villes vertes (e One woruLa pandémie de coronavirus a toute- One Dream »). Ce fut l’exact contral- re:repression des Tibétains, reduc- tion au silence des avocals et des a Stdents, interdiction des syndicats
égard le risque de conforter tne tend ce générale, plusieurs fois dénoncée par ereseure de droits comme pal défendre les droits et libertés, au renfor cement global du confröle de / ordre a1-o1, le 2 a eure des dro 2Ballour, ministre britanniques des
non prévu), toujóurs en augmenta-
On et toujours depasse. La popula- on soppose-t-elle pour autant aux
lignes de metro et de trains par le de T’electricite mondiale, et cette du Grand Paris Express, préa- consommation double tous les
depenses publiques sans lond que représentent les JO ? Je ne le crois
quatre ans
P
no
ar ailleurs, comment les centaines guere de protestation, ehs ou plus anciens, de milliers de spectateurs attenaus contre les dépenses somptuaires
s Faris et en pro-
dun t la création Ou OCCupes selon la terinologie
Ies
divers sites patinette ? viendront des cinq continents en
1-Notan n’ont pas cu lieu ed
le I’ONU
lois ra
àcheol
des die200 km de nouvelles lignes et 68 montgolfière ? Non, les touristes
6s o00 IoO 000o travailleum
Prus
Stadium Le stade numerique du spec- o
u.echappee, 2016) ;Le Sport
gares dont l’achevement est repousse
Asie du sud -est, Pour une populatijon tral des ants CBureau cen-
tondial
(Michalon, 2012)
LA DECOISSANCL PASE 3-*’il111 2021
ialida

Politique
Le fléau
surite)
valeurs» ? Il y a sur toute la pla
Fumée libérale
comparable, féerique : de nom- sinon a une image, transm
z la plupart des indivi- . Les JO ne sont dus une puissante lascination pour
breux rituels, de l’émotion intense
toutes les cultures vernacu ala culture sportv ve
pas en effet considérés comme une le grandiose, I’hubris (la demes depense inutile par la grande majo- re), le monumental, les symboles
nels
aditi
(aes corps, soit un idéal de beauté liée à vedettes, ses heros, ses stars, ses soit encore cette part de sadomaso-
eLégalisation du cannabis : « Il ya un manque de courage du président, estime Julien Bayou
feetion
des
population. Et les forts qui marquent les esprits en la force, à la vitesse, à la soulfrance,
dieux…A juste titre, on peut parler d’un véritable sportu selon T’expression de
EELV, France Into, 9 mai 2025.
ueld
ues
profondeur, a quasi militaire des athlètes en uni- forme derrière leur drapeau, les ont integree dans leur mode de Jean-Marie Brohm), soit une hymnes nationaux, la ceremmonie develoPPement et en tant que dimension nouvelle de l’économie pourtant ringarde de la remise des
l’instar du defile
protestations mobilisent e personnes et concernent des
chisme que nos sociétés capitalistes
aCannabis: la légalisation est une évidence, mais il faudrait
un president jeune et libéral »,
capitaliste planetare avec ses spor- tifs mercenaires, ses propriétaires (de clubs), ses moyens de produc- tion spécifiques: le matériel spor- tif, les équipements, les espaces
modele violent didentification.
(« Eteins ton moteur, resplre te heur ») qui se retrouvent
Thomas Legrand, chroniqueur policier de la pensee à France Inter, 7 mai 2021. Etc. La gauche sociétale, eternel porte-voix du
médailles.. . lou
Pour vous, * les Jo constituent un
imposant et tocard, impressionnant
oroutiers du lailt d une Jamais les
cadre d’un lieu majeur et mythique, le stade avec ses tribunes garnies de spectateurs en permanence exCl- tes par les prouesses des athletes et leurs records battus. Les clameurs du stade sont la voix unifiée de la
logigque irrepressible, ses in terets par culiers », Quel est ce projet ?
tion rapide et prot les JO, leur fonction sociopolitique,
capitalisme libéral.
conçus pour leur grande elficacitė piscines, oUeux Oympiques, Coupes du gymnases…) sans oublier les monde cte.) se structure de haut en moyens de distribution et de diff
remettent en cause
(stades,
fonctionnelle
Bisaton au sport de compet-
La chevre et le chou
les thèmes-slogans ressassés ad
nauseam par le CIO de la « treve
Iln’y a pas de bonnes ou mau-
Das selon une ligne de stricte hié-
Slon
magasins, circuits financiers,
olympique », de la « paix olym-
vaises sol u fions pour l’en viron nement- saut peut-etre les can- didats qui parlent d’identitai- re, tempére Xavier Métay, de FNE [l’association France Nature Environnement Pays-de-la
pique », de T« amitié entre les masse spectatrice qui se diffuse par rcnie Pytamidale. Le CIo et la écrans petits et géants, numérisa- peuples», du « respect », de la le canal télévisuel vers 4 milliards FiA sont des organisations supra tion généralisée et infinie. Le mode
ationales qui délinissent le cadre de production sportif a comme but
de téléspectateurs s’imprégnant des valeurs de la compétition pré- politique du sport. Les regles du et moyen la production d’un spec- sentée comme naturelle. Jobserve
«grande jete de la jeunesse sporti- ve », de T’e éducation », de la « cul- ture », etc. Sans parler de l’« esprit olympique » synonyme de e com- prehension mutuelle l’e esprit d’amitié», de la «solidarité », du « fair- play » (voir la Charte olym- pique). Au Japon, les protestations pour le coup importantes et mobilisant de nombreux sec- teurs de la population concernent que la gestion de la pandémie de Covid lesJO et les risques ‘une d contamination consti-
sport (comme la Charte tacle total dont les JO sont 1acme olympique) sont esen tant que mobilisation sportive memes sous toutes les des corps de toutes les nations. Si latitudes et longitudes. la compétition sportive est bien une Ma thèse est d’alhrmer activité spécifique a part entière du que le sport n’est pas que système capitaliste, elle est désor- le reflet de la sOciete 11 mais devenue davantage: un projel
Loire). On discute a vec toutes les visions, de la droite en faveur du developpement technologique, qui pense que la science et le
ucleaire vont nous sauver, a la gauche ou les Verts qui disent qu’il faut changer le modele éco- nomique de la croissance. » Reporterre, « Aux regionales, cinq nuances de v
est bien davantage. ll est en train de devenir le taliste et lié à lui, là où le capital modèle d’une société capi- s’est emparé du travail, là où il se
Acôté du mode de production capi
taliste planétaire. Celul-ci construit à partir de la force de tr se substitue à l’art, à la politique, et vail dans les conditions techniques
la croissane 5 mai 2021. Tant que de la Pire cauchemar
TOKYO
plus généralement, il transtorme données par le procès histor
(verte) est sauve
toudroyante. Les Japonais sont, à tuent aujourd’hui un projet plané- ensemble des rapports humains s’est donc développé un mode de leur gouvernement ait décidé de corps performants, des prouesses loute la vie des societes semble s’est emparé du corps pour en 1ae
selon sa 1ogique et ses valeurs. production sportil, là où le capia ainsi evoluer autour du sport-spec une machine à gagner, un eien
Juste titre, très sensibles au fait que taire qui propose un spectacle des
Derriere ces ambitions Id’EELV
xploits
retirer des hôpitaux des médecins, inimaginables, des des infirmiers et du matériel de incroyables. 1ant la reante socic soin pour les attribuer aux seuls ses dans e cadre de la teur, comme la forme la plus abou- tielles. Ces deux modes de piro athlètes. Mais au Japon non plus, nees Détition
essentiel dans la production plus-values toujours plus5
tacle comme un moment de distrac-
à Lyon], les milieux écono- miques et les opposants poli-
substan-
tion et d’attraction unique et salva- tie de la mise en Jeu de notre socIe phénomène social le plus mlssll, lent, se e
tiques croient deceler leur pire cauchemaravenement des tenants de la cecrolssance, convaincus que la course á l’augmentation des richesses
tion ne sont pas direrens
des corps, acceptée
les JO ne sont pas c
olitique. sans aucune critique et revendi- té, son mode d expression le plus nistes, voire concurrente
‘entreme façon auto
honte. Peu épanoui. Le sport est desormais cohabitent, secros
loniue et meme esthé- quée sans aucune
P
hacun perImet
tiue
que de
Alors pourquoi un intéret voire un importe qui dirige les operations cence voire une surexcitation ou tant le développement de autis 1 attachement sinon une adhésion a du moment que le show dans ‘olympisme et a ses supposees
re.
bienfaits et méne la planête å sa
Perte.
Les Ech0s, 5 mal 2021 ante de courir
de transe – bien au-delà de la rell-
iew dar
Decrossance, n 151. juillet-aoat 15 2018 La
ymnastique est irreprochable,
gion uniformisant tout sur son passage, réduisant tout à son image
erte.
La chronique d’Alain Accardo
usriel
LAVEZ-VOUS BIEN LES
ContinementMANS PEND ANT
Dole de Ivon affiche ses ambitions sur le front de 1’industrie ! Bruno Bernard veut accueillir plus d’in-
d’Anchise os
1’Aphrodite et
QUE NOUS VOUSLAVONS
Héraclès fils de Zeus et d’Alcmène.
A quelque chose confinement est bon, ma dit Bergeret. Ça donne
leurs employeurs et de leurs entre-
dustries sSur son territoire, pour peu qu’elles se montrent ambi
On les appelait des « héros » et on les vénérait comme des demi-dieux. n ru du monde moderne. Pas du tout. is sont la, plus présents que jamais. Ils ont seulement changé de nom. Les médias les ont rebapti- Ses People . s ne Sont plus saints, 1ls sont stars », mais tou jours sacrés et le clergé journalis- tique entretient leur culte en per- manence, afin que pas un seul fidè-
BIEN LE CERVEAU
prises, des bonimenteurs, des com- maquillage, des inventeurs d’ele- la valeur et de Pidentis question désormais irrémédiable-
use la otc
plus de temps pour rélléchir à l’es- municants, des spécialistes du Sentel. -A quoi ? Aux achats urgents et à ments de langage, ou plus simple Ceux qui peuvent attendre ? -Pas seulement. Je pense plutot individus et des oroupes, est une aux occupations des gens en temps
tieuses en matière sociale ou
ait croire quils ont dispa-
environnementale. « Nous souhai- le territoire de tvon et en accueil-
lir d’autres pour qu’il y en ait
pius, a souligne 1elu lors de la presentarion d’un ronds d’amor çage lancé conjointement avec la métropole de Saint-Etienne. « Oui,
nent Tere eneagements eurs ment biaisee a cause de la part
investissements, toutes ces activi-xCessive prise par le laire-savoir, tés incessantes, innombrables, pretendue inlormation, le souci vitales, ces charges, ces lonctions, ces roles, ces responsabilités, ces missions, qui ne souffrent appa- n parle est un être- remment aucune pause, aucun mais on omet tron retard, ces travaux qu’on ne peut imaginer ac ril son couple, sa lespèce humam
industriel « , a-t-il aiouté, se
des apparences et de la mise en scène, dans la définition du réel.
demarquant ainsi d’une partie des troupes ecologistes, accusees
Snt,
ETEINS TA TV!
qu’il a le privilèoe de
par leurs adversaires de proner la décroissance, »
univers où toute existence accom- plie a pour fin ultime de produire pour la vérité contre l’erreur. On un « P pole », un etre m-humain, en m-aivin, dont les hauts laits ali-
Capital, 17 mai 2021. Le gros des
constat par son corollair
léter ce
O1Ssance (veree Passe å la Vene).
de dilférer d’une journeea
moins aussi important: dans Peut Pest
deplorer si on Savise,
bon hédoniste, que nous avons
sans mettre en peril son cOuple, sa genre humam, 1a a aoitatiom Cal
ujourd nul prus
aussi besoin par moments de déli–Cest là, me semble-t-il, le rêve de
Dolte, S a
que jamais, un etre-perçu est un rer pour enchanter notre existence. tous les enlants de France, peut être-de-légende, au sens propre du L’un est-il possible sans l’autre? La etre même du monde, vous navez
Jeu médiatique
Celte
terme, un etre au sujet duquel il y a quelque chose a alre, u
« La force de la collapsotogie, cest Pablo Servigne. 11 s’est prete au jeu media tique dlors que dans ie monde de ia decrO1s jamais vraiment voulu CO
tatton Tco
uestion reste ouverte.
pas l’impression ?
1
j
rt en dsfnie. P qu ellen chacun le sentiment de son impor
Ouoi qu’il en soit, elle est plus rhé–De tous ? Je nen sUls pas cern.
i
à transmettre et eh Tabsence
tuquel il n’y aurait plus rien à dire s
uc reelle, tant reste ellectil D’une grande partie, sans doute mais phus par delaut que par volon-
ON
Lance et de sa nécessité, sentiment
en et donc il ny aurait tout
Steeea pus quot
subjectt au demeurant.
prus rien.
te expresse. Parce que
Lu dan Dteaux télés. 1bertaire 1’Obs (21 avril a021). Si
ciete
les
oircir aueloues racontars. Une partie de nos insti- guère laisse chgendres ne leur ont pla-
quclques-unes de So1ent importantes, non ? -Tout dépend du critère et de T’echelle que vous utilisez pour en Les herOs modernes juger. Si vous avez allaire a que- -Oui, mais justement, ce qui dillé- qu un qui vous protege, vous rencie l’Histoire en
qu’on a réussi à
eu,’economiste Timothée
tutions, et non la moindre, ne sert re tc Duz , Comme on 8toDISn.est a quot sem
millions de pages.
cés d’emblée sur les rails d’un de vie universellement façonné
Une these d’écono 019 decroissance », ill lui manque assurément un diplome de cri que
a
les lantasmes de la croissance capi-
ploient
ers et au detei erets mation delices de la cone
OK HOUR UNE CANDIDATURE
ou au c
Scientifique d. sc
tou
As CEST DROO0
deteste, vous
menace
part, apparemment
E MAIS bUs
etes rationnel e,C’est la critiane laveur des
T’ordre social qu’ils ont instauré. Dans les sociétés antiques, comme
cin a lui accorder i importance reconnue relations dinterconnaissance. La
-Qui, en tout cas, ont conduit là où
EAREN
us impor a que l’Histoire-science s’est imposé
AJA CAa
tance qu’ aux autres. Generalement de ne rien tenir pour vrai qui n’aitla grecque ou la romaine, on avait
cn sommes, à l’extrême bord
de
oime.
avec deja deux roues
ete etabll par l’application métho-
dus ne dépasse pas la sphere des dique et scrupuleuse des règles de aient dans la mémo
coutume de preter à ceux qui comp-
s vide.
des multi-
la critique du témoignage, on a vu udes, aux Anciens, aux ancêtres, devrlons mettre a prolit notre
SJe vous ai bien compris, nous
plupart des gens que nous tenons
egontler bien des baudruchesdes traits, des propriétés,
pour importants, nousne les que T’hélium de la légende faisait Ctes qul donnaient à leurs déten-
UNION DE LA
de conlinement lorce pour iechir davantage à ce que nous
Capa- teurs quelque chose d un peu lan
ch 2022 iie
mais de réputation, par tout ce que dans le ciel de nos coquecigrues. lastique, qui les plaçaient hors d ous en ont dit des tiers. Ceux-ci On peut s’en feliciter, si on privilé- commun, à mi-chemin entre
Dulons vraiment et ce dont nous
ne vo
sont souvent aujourd ‘hui des sala gie, en digne cartésien, le combat ries payes pour laire la publicité de
Simples mortels et les divinités ser…
immortelles dont ils étaient parfois – En eflet, on peut le craindre.
LA DEOISSANCE a6t 4 *ilo TI 4021

Des n
L emprise pornographique
Interview
Politique Nouveau paradigme
acleurs Sy plient de bomne gra Oes veinards 1 pusqu ei
accueille ce sens, leur la libido pornographie deberdanle.or n est
Un secteur détindustrie des folsirs connait une eroisaanee exponentielle depuis qu’internet a tout entani : la pormographie. Devenue un phenomene Trass4D aceessible d’un elie sur des platebormes de Ndeos en ligme, elle correapond parbaitement a cette ere de Srand enbermnement numerique, ou meme l’excitation &
Andsé Garzeta, eside
Fega
Coraime ecu a ele
et d apprec
erce
zouo de a ca
rrldde3
des ne comme une sorte de représen-
pour la ltte
la liher ton exclustve de
dealsee des relations de raime
e (zs avil 2oar): a je crois
moderne
at pas Celle
en la force du collectif. Le Covid-19
Seulement en ie Oeuttes pour l’égaline e
ce sens pas eu que des effets
e de remolir Le G
, en
Ce crise nous montre
oth da travail salarié: elle
e, chacun se branche sur la ce es autres et si on
par les écrana. Dans le livre La Séduction porno- STu oak la coisiat alls77e hédoniste
en proposant J
ine ve itlarial et de L u traval ersontie ne parle d’exploitation
possibilité de changer de mode
ps que la ters
laut bien coe t pis,
soiament aller
Conseommateurs,
parce que
mar-
Aes
eee tait
qsse
atteindee une epis xmaliteisée.
pres des hoix ct eDr PEODRR
Lua pornograg
La Decrolssanc
p aianer à résidence la
and on voif la préoc-
accessibilité des Pib période de reclusion connectée, mais aussi les offres spéciales faites par les grandes plateformes de videos porno pendant la période de confinement (eCoronavirus Pornhub: le site
an sentine
Pitsse
nopulation, des ministres s’inqule fent tous confinés devant les écrans, en télé-travail, en télé-enseignement, en tele-loisirs, y aura-t-il assez de bande pa 2 1exolosion
v3 des. enosees
soniologiques sérieuses (du journaliste Kobin quand ils font grève. Is sont rn- D’Angelo à l’universitaire Matnieu gards et ils sont pénibles : alors Trachman). Quand les femmes quande tout fout le camp, les
pluSou moins
quent, qand
se
ans en moyenne, mais certe tols
9
fera en uine periode beaucoup plas
cOurte I Cela pourait presqe
pour transmettre
paraitre prémonitaire aujourd huz,
porno offre sa version payante à fous
mais lors de la cérémonie des varn en janvier 2020javais deja sensibi lisé les chefs d’entreprises a ce changement de paradigme. I fau- dra beaucoup de voionte, mais nous pouvons trouver d ‘autres solutions, comme .Jarréter de produire dans es a teliers du monde en tier. Anticipez-vous des relocalisations ? l est encore trop töt, mais ouij’y crois à plus long terme. Aux dernières nouvelles, à la lecture de leur journal economigue com prendre capitaliste) prerere, Nicola Bouzou et Luc kery seralet tojo en réanimation aux urgences.
défendent la production pornogra petits jouisseurs sont bien
nommation de vidéos pornO
resse phique, c’est le jackpot pour les contents d’avoir les flics pour
020). on a l’impression que
capitalistes du X ! Et quana
a l’impression
en mars
graphiques en particulier ne va-t-elle èchange (révélé dans l’article « Porno mars 202o) en dit long sur l’envahis
matei
létaires adorent tout ce qui fluidifie le marché du travail, ce sont les valets du capital qui se frottent les mains.
ternet ? Un tel
cC’est devenu un élément essentiel
En quoi, in fine, le capitalisme hédoniste produit e un type humain
pour faire supporter l’enfermement,
enchainé le 25
virus du can
existence de techno-zombies immer- gés dans un monde d’images…
hologiauement puéril, asocial tres instable », comme vous
mu
rnog
ak: On peut donner Oui, il y a de cela. Ça pourrait sen- out des estimations. Un mais apres tout, ça s’est déjā vu :un sommer de t une des priein nnub, nement ppelle que le oo
sement o
Quelles sont les consequences d’un
l’écrivez ?
Romain Ro Ographie..
ncer.
salle urtiste
ens humains 2 graphie e numalns ASiste-t-on a tique – de la famille et des institu-
quelques indicateurs, meme si ce tir le complotisme un peu facile,
poogtapne Pueril, parce que l’education poli-
ritio , 0UVT
diale historien américain, Mark
tions qui nous prennent en char- ge -, ça consiste, quand tout se passe bien, à apprendre les condi-
ar
tiers de la bande passante
co
porne
‘autre, quand les individus se
S
ront ac
sur inod
proliférer les revues porn0- machines (le Japon semble paricu
certainemer
Martinez tête
tions du plaisir qu’on goüte depuis tout petit: pas de jouissance sans effort. Ce n’est pas de l’ascétisme,
ee
formes de streaming gratuit, l’équi- graphiques pendantoccupaton valent de 170 ans de vidéo y ont éte déposées en 2019 et 11 000 heures sont visionnées chaque minute. En
lièrement touché, et des études mon- trent que les Occidentaux feraient de moins en moins l’amour) ?
etats-unienne, pour detourner at tention de sa population. De lait, il ya des intérêts convergents entre le
de
son Iinstitutio
c’est un principe de réalité. Or le apitalisme vend au contraire un
trois
Vu du ciel
Son
1rec
fait, Pornhub axe sa communica- pouvoir politique et les tion sur cette surabondance, pré- capitalistes du X. Les sentée certes comme un peu deli- capitalistes veulent ven- rante, mais, au lond, idyllique. Et dre, même, quand c’est justement, le point le plus notable à gratuit vendre des mon avis n est pas cette abondance, encarts publicitaires, sus- qui apres tout est le propre de toute citer le désir de l’ollre Capital (ee est dire tous les politiques qui veulent la prolOnga L’explication habituelle est tion, sous perlusion, du connue: la démocratisation des capitalisme) veulent la
principe de plaisir, qui ne peut
edd
Aujourc hul lzz avnl zoar/ dans le
are de la grande jounee EurO
valoir que parce qul y a bien des prolétaires qui triment pour le
de e
pour la Terre , la chaizne de Then tier marchand d’armes Arnaud
fr
FREFNOWw
lournir. Asocial, parce que dans ces condiuonsS personhe ne SC Sent lié au Sort cdes autres, T l’organisation historique ct
Lagardere reecevait… Laerona
nto er-
Bertrano
mlan soceial
décrolssance estae.cata Suit son éternel discours exalte, bien sür presente come tique , ou e e ui progresse
production capitaliste i C’est plutot premiunm. la fulgurance aveca te a sOmm
collective. Et instable :les nourris- sons quand vous leur enlevez le hochet, ça hurle, ça agite les bras,
est-ce arrivé
tibre de sortir
ça casse tout. La-dessuS, on peut renvoyer à Anselm Jappe ou a Christopher Lasch, qui ont tres bien expliqué le type humain du capitalisme branché,
vert ge
é aui innove va per-
feter so dvorce
mettre aux tarbres de monter jus qu’au ciel. Quand on pense qu’il se presente aussi comme psychiatre..
moyens de captation et de diffusion paix. Et le cadeau de la de l’image (cinéma, VHS, internet) pornographie est une suscite et nourrit le désir de voir belle promesse de paix davantage de sexe à l’ecran. Mais c’est aller un peu vite en besogne, et
Tibre dy ogner
des points de fidélité
Tabassage
Dans votre ouvrage, vous on
Vous considerez le porn ien
qu’une ideologie er
oublier que le desir de pornogra- comme une tarcand
L’Obs, 21 avril 2021 r Le débat sur la décroissance est-il aussi vif à l’étranger qu’en France Timothée Parrique, économiste : ly a une vrale singularite trançaise : la decroissance y est la cible d ‘un véri- table tabassage intellectuel. Seuls ses detracteurs sont invités ás’ex- primer, souvent a coups d’articles courts et sans réelle substance. » Eniéme illustration le 28 janvier der- nier dans ce mëme sac à pub libe- ral-libertaire: « Si on en conclut que le vrai moyen de lutter contre la
e à chagu course
qui impregne largement ies medtds
cena du e capitalis
phie a une histoire. Meme sil y a,
Tper
depuis longtemps, des cartes poS hdoniste » analyse par
critique radicale da P nogra cive B.qui a pourtant
now
tales et des gravures plus ou moins crues, T obsession pour les repré- Michel Clouscard. sentations de la sexualité n’a jamais été un fait social massif, avant le C’est Michel Clouscard dernier demi-siecle. Aujourd hut au ices contraire, la consommation est a peu pres inditterencice années 1970. D’abord, on pretend une enquête de terrain, une remon appeler « å l’abolition de la prod uc pas, apparemment, unc atta classes, ni vraiment aag
Pas de capitalisme sans maeurs capitalistes.
Pourquoi ?
disparu depuis belle lurette dans une société d’hyperconsommation célébrant la jouissance. Vous, au contraire, vous n’hésitez pas à
qui a indiqué les béné- de la libéralisation n’est des mæurs, a partir des
Joker. Répondre à cela demanderait
re
qu’on veut la fin de la censure tée du travail concret des psycho- tion pornographique et a la censure alors que c’est une sorte de 1atalite, logues et sexologues. Mais il y a de sa consommation . Ne sene
n,
li-
Ps, n meme de sexe puisque la puisque le marche de Timagerie une chose qu’on ne devrait pas vous pas un terrible conservateur
r-sexuelle est une telle promesse de
rdre de vue: c’est qu’un homme ou une femme qui se masturbe ou qui fait l’amour (a deux ou a douze
pudibond ?
pollution et le deregiement a ieux suiet de préoccupation. Orcee ae Ois
ais v recourir (surtout dans les proht quil ne peut pas, dans catéoories
Our Un sale ype qul Cst hteressant, c’est que ce
n
ut- rez
io-professionnelles Etat capitaliste, ne pas etre explol
d’ailleurs), ca ne rapporte ien
ition caa n’aurai pas grande
superieures). J’ai voulu travailler té ! Et on passe ans po
an wne interview Lh titulee
imaoes DornO n’ont pas intéret à
valeur et ça en diraitplus lon8 sur
uce 1aconnage historique du e depit de ses atermoiements,
in
decommni Ensuite, on fidelise une clientele, nous laisser nous érotiser nous- mon etat
11 faut se battre contre les illasions
memes. Lidéal du capitalisme, chose… I1 existe bien un courant
uction notamment la jeunesse insurgee
de la decroissance
J.
tés ont pla- ode par apl om-
AH CA CEST
olique au contraire mais en lait tout le monde: le Ccst D1cn T 1solement total de cha- abolitionniste chez les féministes,
rcconnexion virtuelle de mais qui ne trouve aucun relais
editorial ni médiatique en France. Mon travail, sij al a pet pres Teus si ce que je voulais, est d’expli-A LErOCUE ON Y quer pourquoi ce courant est ALLAIT ENCORE SANS décrédibilisé, invisibilise : la res ponsabilite du consensus pro-por- nographique, chez les intellec-
dix milliards de clients à un mar-
AD MUSEE, EN 2016.
ce à légiférer: mais porno en libre accès, ça fait partie
ae dee avant.gardes intellec- des signes de transgression a pas ché multiple, et notamment à celui
tucies et artistiques, qui prescri- et q, comme les gadgets, du sexe.
donne l’impression que tout 1e
vent la pOrnograpie ue au puritanisme resiauel de nos sOcietes rongees, comme chacu luxe restent contingentés. Et typl brutalisation des rapports humains : salt, par ajoute a Cei
WAHOU! Vaus ETIEZ VRAIMENT IRRESIONSASIES
monde vit dans I’abondance, alot que les vrais biens de confort et de quement, pendant le confinement, versitaires, videastes, tous chargés exclues de la société, tout le monde Residence secondaire _ou pas.a
MASQUE NI TRAGAG
Outre la fragilisation des liens, le
liens, le
e la
n
duit-il pas aussi à une
ulle
au
avec une exploitation marchande des
tuels défroqués, est énorme. La
à l’exception des franges les plus corps, déqradés à l’état d’objets, une
ou
messe hebdomadaire de Maia
banalisation de pratiques agressives? Mazaurette? n’y change rien: le
ord
Ça, c’est directement lie au sous- texte « social » de limagerie porno-
féminisme marxiste du procès de travail por- nographique n’ont rien perdu de leur acuité à l’époque du X ubéri-
radical
analyse
prescriptions. EL pouvalt se brancher au porno
ues
vulg ail expli
e Out ait
a
de choses nrès tout le monde lait passer le temps. Ça ressemble Et enfin, on schizophrénise la socie
graphique, qui explique la promo- tion active de la « liberté de jouir à partir des années 1970. Chacun se persuade de plus en pius que S
sé et de l’auto-exploitation heu-
de la pornograplhie, pou devenu un champ de rélérences
té. On noyaute les luttes léministes, par exemple, en apprenant a ca ne a se egardeo P entrepreneuse, tDre c u
reuse.
Jouissace e te
mun, et pourquo sen olfusque réellement.
01 et VieTM
sonne ne
(Le
V6) el Vie
ne, parce qu on
Belial, 2019)
craan la contrainte salariale n’est de. Les plus malins
D
Cronquese secasee
corps dans n in ou comme une pure cliente, libre de
vail,
Diriez-vous que cette industrie est evenue un moyen de contröle
se diront que si contrainte il y a, les
LA DECROISSANCE PAGE5 *T8o UIK 2021

On arrête les bêtises ?, aley cete La viande in vitro gaanie Aans
syrthese penne
de e de
Cerver les petes
si dhabrique la vtande melle ». Elle comeurrence dtio e ‘élevage nterstg quL
n’achêterons pas
vidnde de Autsittien
La saloperie que nous
perr
T Teut 95 % de la
iande consommee dans le mOnde : une raustrue qui n’a
eprésene
Sounance animake
rien d’exemptatre. Jajoute que le
Gvant goütë cette vLande de Franchement, il taut voir l’ntérët que ça présente !»
ynthèse l’ont trouvee excellente. 1es 8ur tes yeux pour ne pas
P armi les innovations que le une viande sans anima illustre
techno-fanatique Bill Gates parlaitement cette convergence. promeut pour lutter contre le Les auteurs, qui se revendiquent réchaullement climatique se trou- antispecistes, animalistes, vegans, ve la production de viande artil- voient cette « révolution technolo- cielle. Le richissime écotartufe gique » comme une « chance histo-
Ex-CE-LLEN TE
naiment CO Cc
e goit dau Cochen
FEAR
Luc Ferry, La Tribune de Genève, 3 mai 2021,
place sa fortune dans des start- rique ». Puisque toute l’humanité p désireuses de « disrupter» n’est pas prête à se convertir au la production alimentaire, en régime végétalien, il sulfit de pro- concoctant de la lausse bidoche duire de la viande sans animaux en laboratoire, faite à partir de pour fermer les abattoirs tout en cultures cellulaires. Le principe satislaisant les omnivores. des cellules souches sont préle- Elémentaire mon cher Watson. ées sur un animal, placées dans Ainsi « la viande de culture suppri- un milieu nourricier pour qu’elles merait d’un seul coup toute sauf- se multiplient et dillérenciées en Jrance animale ». Elle rendrait e dssi Surenment
Une croissance infinie est possible dans un monde fini ».
LA FORET AMAZON
c ie proiet de reamdinagement du sibge social
i glant Amazon, &Arlington en Virqinle
nardo
G
Unitet
hvre les milliardaires Sergey Les antispécistes l’assurent.
Brin (colondateur de GoOgle), Sclence _et la technologie » sont ang Oahoo), Richard eursS alliees pour parvenir à leur
ranson (Viroin
Sun Microsystems) om D Osla n un « monde vean (Faypal, Palantir)
sans
Feter Thielroupeaux dans les fermes -« l’un
1xtures de fausse ande à base végéta-
technologies, débitée par des
nent s grands objectifs civilisa- aussi la mise au point de la viande tionnels de ce millénaire », affir
machines. « L’actuelle transforma- aapres Tui plus promet ion des nourritures en produits
in vitro. Tout comme des multina- menl-ils. -Adieu, veau, vache,
teuses a court terme-ça tombe innommables est une agression Jon-
tlonaies de lagro0alimentaire telles cochon, couvee !
que Cargill et Tyson, ainsi que la Certes, ces antispecistes biunent A cela, les auteurs du Plaidoyer
bien, le tondateur de Microsoft damentale contre les hommes et notait déjà Bernard 19700. Face au totalitarisme
Envoye
fondation Open Philanthropy quand ils annoncent que 1a Vianac pour une viande sans animal retor-scientifique et industriel », lui c
investit aussi dedans.
D ar baniel
leurs
naud
(Card)
L214 en France. Ou encore o nisation PETA (Pour une éthique
u Sa mise sur le marché est uent dans un pays comme laSclentfique et industriel », lui défen-
Elle y croit Chris!
ils nce, la production de viande de dalt la campagne vivante, le modèle Cuture peut compter sur l’énergie Paysan de polyculture-elevage?. électrique principalement produite Cest aussi la voie de la décroissan-
tont croire que la production pour dans le traitement des animaux), ra se laire de maniere quasiment rganise un concours dès artisanale, dans des petits bioréac- afin de stimuler l’innovation teurs qu’ils comparent aux cuves
Les partisans de la décroissance ont repris des couleursS en 2020, avec le pre- mier confinement et l’effondrement de T’activité. Leurs théories sont soudain
008
par des centrales nucléaires .
ce.
Raoul Anvélaut
Pendant que les réacteurs alimente-
Voir La Décroissance, n° 179, mai 2021. Voir
depuis des années à Teffort de a
cro-brasserie locale. Ou ont les nouvelles usines a vian- ae pOur fournir à la population ascernable de la viande tradi- alne sa ration standard de pro- teinesinnovantes, les terres dcaiees a l’elevage seront rendues à
venues plus audibles. Car ce que nous
recherche. L’offensive a bien lieu,
du
capital (Le Bord de l’eau, 2019) terview dans La Dëcroissance, n° 165,
VIvions, en grandeur réelle, c’était bien cette decroissance qu’ils appellent de
es1nestissements altluent, le tion lobb
ghats des hautes eLes blable goureusement : iande
Dre 2019.
4-David Chau nube, 2020
pour dé es militants 8es lules ne co. te, les a viande celluigire, Tei ae 1a extrêmement
eurs vaeux. Selon leur definition. la dif-
Omplexe on est met C Nous vore. Les start-up qui de 8rands espaces
re une recession et une
Lre.
aurions n
nais
un ersatz, dont la C
oiss
Séc
subie el la seconde volonte
malux domestioee mal P Oyer pour une viande
des sr
e res e
dans
efu
baisse de l’activité avait bien été décré-
malerejoint. lacause du capital,
y
5- Bill Gates, Climat : comment eviter un
tée, avec la fermeture des magasins, des
ldaL47ie oppOLLHnie.environne- lonS nécessaircs. Fammarton203
cOmme la analysé Jocelyne pilules sont bien loin du stade de entale unique d l’échelle du defi o 5ernard Charbonneau, Un Festin poun
restaurants ou l’interdiction de se dépla
Porcher. Ou comme le dévoile la production industrielle massive. ceogyue planetare »
cer donc de prendre l’avion. Mais cette
brillamment le journaliste Gilles Même Bill Gates émet des doutes Luneau dans sa grande enquête Le problème de cette approche, vement du cauchemar technicien. T’assiette
e
Ouitre et socdete lmdustrielle,
disi
période de décroissance violente (-27
Nous, nous y voyons plutôt l’achè-
Te, 1997.
-Ce aui s
en avril 2o20 !) n’a pas été la catastrophe
P gan Su Cest quele est très onéreuse et Un entermement dans un monde sement avec industrialisation de Tagriculture, alors que la France paysan
annoncée par leurs opposants. Et elle a
eu, évidemment, des consequences posi
q on vot mal comment en réduire araliciel, hors-sol, où même la ne d plan pour sauver le monde. Les u polnt par des chercheurs en bio- dard et déplore lui aussi les abominations
Le nouveau livre Plaidoyer pour le cout », reconnait-il dans son viande devient synthétique, mise ne. Que les amis P PIus vegetarien-
tives pour la planéte: la consommation
de pétrole a été réduite de 30 %, les
émissions de CO2 de 7 %. Alors, vive la
L’écotartubbe du mois
décroissance ? En fait, ce raisonnement
de lelevage industriel.
lage du vivant par les biotechnolo- agile de berger australien rouge gies… Bref, le transhumanisme. Et cette professeure à l’Université amygdales et tous leurs avides récep-
est totalement faux. Car la crise du Covid
Donna Haraway KL apensee de Donna Dans les histoires qu’elle raconte,
a montré, au contraire, que la décrois-
sance n’etait pas soutenable. …J Qu’est
ce qui nous sauvera alors ? L’industrie.
CAntornie pour qui « nous ne eurs immunitaires », se pour- SOmmes que chimères » prévient: le leche-t-elle dans des écrits qu’elle
Celle qui est responsable de (presque)
Cyborg. organisme cybernétique,
tous les maux détient aussi (presque)
ane ele-meme de «pornogra-
raway est incontour toutes les Jrontières qui servaient à nybride de machine et de vivant », Pe soJ . Apres son Manijeste
outes les solutions. Des innovations sor-
hable dans les discuS distinguer le statut particulier de hcarne le destin du monde entier, DO8 qu se rejouissait
tent déja des labos: la captation du C02, les produits éco-conçus, l’économie cir
sions actuelles autour de l’écolo- Thumanité gie » : c’est du moins ce qu’affir- été abolies ment des universitaires laudateurs, fusionne, s’entremele dans une qui ne cessent de la citer comme conlusion générale.
de plostons de la vie contemporaine
que nous le voulions ou non ». Elle
* dJnitivement
neen introduction de The Ous efet de la technoscience », la yborg Handbook, ouvrage collec- Z00plhile a consacré un Manifeste
culaire, la récupération de chaleur, il faut juste passer à la vitesse supérieure. La technologie permettra un jour de recycler le CO2 et les ma teriaux rares, d’extraire des ressources inexploitees ter produira de l’énergie illimitee et
f dae
Sequel les auteurs, fascinés nnologise, annoncent que les
des especes compagnes à « l’implo-
une rélérence.La radio detat
Prenez le texte qui a a fait la renom-
Pr
gnaire post-humaniste et ston de la nature et de la culture».
France Culture la classe meme mée de cette « philosophe», le parmi les cent éco-intellectuels » Manifeste cyborg. Donna Haraway (sic) qu’il faut lire pour f Co
suite page 8 Une exploration du Chthulucène avec Don-
etudes cyborg (ou « cyborgolo 1-Laura Aristizabal Arango, Continuer
8te ») sont appelees a prendre une place croissante à l’université suite
l’a écrit au milieu des annees 1oU pour s’opposer en particulier a des
ecologigue, peufretre pourra-t-on, qui
prendrelecologie
a tiaraway , terrestres.fr, 6 mars 2020. pour co
Sal Terolairf atmosphere ou reconsti-
au travail fondateur de Donna Moi qui suis un besogneux desl- leministes qu elle Jugcat TOp ce Haraway. Ne riez pas :des thèses et
eliecluels: 100 penseurs
o
cne-d. OZ0ne Des inventions
Teux de comprendre ecologre jai tiques de la technologie PouT
Culture, 29 novembre 2019.
sont en train de germer dans les têtes,
donc suivi le conseil des bac +10 et cette sommité
tque nous n avons pas le temps faut investir massivement maint
elle, « dans un monde ou les
vauxacademiques sur les
On peut voir dans les outils decapants theorie POstmoder niste comme dans les
de
Cyborgs » sont apparus y outils o compris en France ces concernant les sujets révolutionn
incontour
on puisse dire après uc omniprésentes 1’hu ans une æuvre aussi ésotéri na plus qu’à s’y C’est que l’université doit sacrément troublee pour conside- artificiel, organique et rer un tel charabia postmoderne technique n’ont plus comme le meilleur de la pensée lieu d’etre. « Ainsi, j’ëla-
tout de suite, exactement comme on l’a fait pour les vaccins …1 tous les pays avancés doivent se consacrent en priori- té au développement des technologies qui sauveront la planete. » Mme Kerdellant,
dernières décennies.
niques dllies qul peuvenl, pour la survie de
soare. Les distinc-
Salder d annihtler nos mot occiden-
taux
Haraway (Manifeste cybore ct autres ecel Exils éditeur, 2007).
Détruire les
tres essais,
barrieres entre
4- Elsa Dorlin et Eva Rodriguez (dir.) Penser avec Donna Haraway, PUF, 2012.
logiste.
especes
bore mon mythe du cyborg pour parler des Jrontières transgressées, des puisantes Jusions et des dangereuses eventud le vivant et la machine. Elle qui aay
– Donna Haraway
anijes
L’Usine nouvelle,
Mais T’adoratrice des scSsais, Exils éditeur, 2007. cyborgs ne veut pas seule- 7-Elle le
20 mai 2021. Un bien beau CV
Donna Haraway, op. cit.
Fusion homme-machine
ment brouiller les frontières entre
ew Au journa
Le Monde: Catherine
Donna Haraway ?
directrice des rédactions de I’Usine Nouvelle,
lités, sujets, parmi dautres, d une
En inir avec les brouiller les distinctions fonda- les progressIstes Pouac
rêve au « couplage des mondes tmterestres », Le Monde, 31 janvier 2019.
dualismes », réjlexion politique necessare que
des er.
son
rieur et extérieur des organismes et des écosystèmes, des organismes les
8-Manifeste cyborg et autres essais, op. cit.
de L’Usine
9-Donna Haraway, « Cyborgs and ymbionts: Living Together in the 10- Donna larawav De
Digitale, d’Industrie & Technologies, du Bip et d’Enerpresse. Diplömée de HEC, ex-patronne de l’entreprise de transports Sernam à Dijon, elle a créé Arts Magazine en 200o5. De 2007 à 2016, elle a été directrice adjointe de la rédaction de L’Express et directrice de la rédaction de L’Expansion.
Corps/esprit, naturelculture, biolo- toute tracée : l’hybridation de animal, organismefmachine, reali- ficialisation de la reproduction tefiction, naturelartificie Ou dans un monde postgenre», lin-
tr,ues sructures 5aques et techniques S’at-
eprelace au livre : Chris
« c q separe l’hu- Routledee. 1995
non-humain. Notamment
en nous exhibant tout l’amour
encore « soilautre », « tout/partie »,
corporation croissante de la micro-
et des Jemmes. La réinvention de la nature,
qu’elle porte à sa chienne, avec qui
publicprivé », « véritélillusion», électronique
« quintessence des
elle se vante d’entretenir « des rap-
compagnes. Haraway, humains Manifeste et autres des espèces parte
Diewhomme », «vraijaux »… machines modernes »-, le remode-
ports oraux »: « Sa langue souple et
naires, Climats, 2018
LA DtCO ISSANCZ PAGE 6 ‘ilo- 1811 2021

Lera
David
Simplicité volontaire
Epicurien
tr
n al pas de mal a trouver du tra sommes devenus d vail C’est : une pio teurs anaue quelque chost
comm r recu i
court tech-
humains Iragiles : des quil nous
l’acheter, on a des Dequt nologiques pour VIVe Siu au moindre probleme on denan
très leminisee, et les
ffort,
erchés. Je
S les le, en
ane ie ne seral pas ua
Il y adix ans, David a tait le choix d’acheter un camping-car d’occasion pour y vivre, réduire ses besoins et gagner en liberté. Nous le rencontrons 8ur un parking de la banlieue lyonnaise. La Décroissance : Estc de id: C’est minimmaliste. Je dlois
une position de simple execu de tout a P’Etat au leu ue tant : si mon ethique cst touc nous-menmes ça he me gehera paS ae paT educateur, et tn moyenne je e lus nsistance, de constance d
. Un
dulte de man aire preuve
longtemps si le travail me plait temps et de contenan
Articulierement tien ibet fon
Mais je ttens owE e repere densfieatoi moi, de pouvoir suivre es Te Ce nest pa e ds
e
ee owom peat se comst
ecsistscM
Ae 1ens
v
palemen Oc
piege par tout ce confort a credit qui rencontrent des diiiiculteS. qui nous asservit, ce bien-etre Ma première expérience, cetait matériel qui linit par nous posse- une longue marche avec der.
uts pas
pret
vOitAre. Je e
vez nous decrire votre fn
jeune,
avoir m en tout, en comptant les sièges avant. Ici c’est la piece
en alternative a la prison. On a passe deux mois ensemble, jour et nuit, à laire 800 km sur le che- min de Compostelle. Maintenant,
à vivre principale, là c’est le coin nuit: un lit, une salle de bain avec cabine de douche et toi- lettes. Quand on a un petit espa-
Vous avez donc réduit vos besoins à l’essentiel. Je me suis posé la question: « De je travaille surtout dans des quoi Thomme a besoin pour foyers, des internats. Cest très vivre ?» D’air, d’eau, de nourritu- enrichissant. C’est un métier où il re, d’un abri pour dormir, et dun faut toujours réfléchir, se peu de convivialitė: Vivre dans un remettre en question, se docu- petit studio à roulettes, Cest menter sur les problematiques l’idéal pour réduire ses besoins. qu’on trouve chez les adolescents. Si on a une grande maIson, desS Je lis énormément sur tout ce qui grands placards, on est toujours tenté de les remplir. lci, tout est socio, anthropo, histoire, psy très vite plein.
ce, il faut reduire au minimum les possesslons, que ce soit pour la cuisine, les habits… Pour mes 50
ans, je me suis oftert une paire de
mais ça taisait des annees que je n’avais rien achete. Jai des vête- ments solides, qui durent long- de
chaussures, un -way et un pull,
peut toucher T’humain philo,
temps. Je vis aussi sans écran: je
cho…
n’ai pas de smartpno tele. pas d’ordinateur. J a
fait le
Vous faites ce métier depuis long temps
En famille, ce serait plus difficile, non ?
choix de la simplicite, mais ta simplicité comme le pesent les decroissants, au sens de « trugali- é », pas comme on l’entend dans cette société de consommation ou
ma fille qui a une maladie chro- on ne se demande même pas d’ou C’est vrai que j’ai déjà lait une J’ai commencé en 2018. J’ai fait nique. Il ma invité a venir Sur ce ça vient. Pareil pour internet, partie de ma vie. Quand jetais des choses très variees avant. parking Je n ai jamais eu de quand jentends des 8ens alre que jeune, jétais plutot vagabond. Quand je me retourne sur ma vic, Souci. El surtouit, Jy trouve une ça ne pollue pas.. On ne voit pas Puis j’ai eu ma période ou jal je trouve qu’elle a ete bien rem-
cety ebeue: e cOmment, 11 vit avec moins de 3 o00 euros par mois I? »
na commence
qua lage de 10 ans Jal eu un 0
C des la LOul
vecu d rt pour co
peu devenus des paresseux, liberté. Ca ne me coûte rien, je tout le systeme qu it y a de appuyer sur des boutonS, a uul n’ai pas de loyer a payc
Sulte
s au ce
ent. COmme tou
e dans
des machine ge et j’e suls C ue
me peu de
de ma nile en 2007.e tattretest réveillant, je ne reconnalssSals pe revenu, a
dimi tPUCh5otes
r des voitures, des trottinettes et des vélos électriques.. POur e Juste un peu de gazole de tenmps en
Mais je me sa
en
en
carbone
TS leger. Ma lille dix Pren
resté hémiplégio obèse, plutót rejete.
ccht, On est tommps 2
Oriy encore queaej ne cotre pr
assisté par des moteurs et-de
coup. En charges lixes, jai
atteries., cest catastrop
sse a
ance. Je ne fais pas a e yous
scolaires. où on vivait, jétais un petit
le la plan tacilité: écologu on des GPs nour se
end sur deux et pendant la oiei
arands voyages, J
est Sans aujourd’hui…
nces
uider, des applications, pour iamais trouver des toilettes sites de rencontres
tout. Prenons les écrans
s Tavion. Pour le chaulla
e la
ville, des le ch
par exemple je sus comme tou Maintenant, je ne peux plus me
enue
la solitude
Comme s
choses qui vous ancrent quelque L’adolescence a éte compliquee, part. J’essaie de vivre en coheren-
Desoin de six bouteilles de ga
me pas les possessions, toutes ces
t à chauffer quand il fait 7 °C de question que Je tombe So
j’étais l’ainé, ma mère ma plutot maltraité. Et j’ai étë mis a la porte à 15 ans et demi. Je suis devenu SDE
ety passer des neures.
mets des gros pulls: je commence dehors. Il me laut aussi 100 litres diktat de cette machine. Je prelere d’eau par semaine, pour la douche
rien- t:
en nnir avec la spontanéité
la curiosité, la rencontre directe
ce avec ma philosophie, qui se
passer au temps re4 et les toilettes. Des personnes me la poesie, a marcnet. D
ions
situe entre Epicure et les
J’ai mème vu des publicites pour disent qu’ils trouvent ça contrai- net ne nuit pas seuiement auce cyniques. il sulfit de dire «allume-tol toutes les semaines et de vider ses te, cest aussi un desastre ecolo «Etre épicurien », on le définit marche, plutot que d appuyer sur ou d’aller chercher son eau a du sang, des enlants explotes & fais plaisir avant tout ..
On est pris en charge en permanence
rouge e
par la technique
mes
A 15 ans et demi 1?
veau, aux métiers, à la conviviali-
nt d’aller remplir la cuve d’eau ettes sur une aire de services, gique. Et derrière des écrans, il y
Oui, j’ai étë à la rue dix-huit mois en tout, sur deux périodes. Entre- ansS, Jal connu
ecep pour
comme: « je profite de la vie, je me
qu’elle
Oui, on a completement delorme le sens. Cest comme diem », on croit que ça veut aire
ps, ver
ornogra-
mon père, je suis allé chez lul. Par la suite j’ai pu passer un diplome
d
1aute Dout u
carpe
lanifeste
le aux lontaines, mais moi je
adJ
bouton Qua ce on se P p
t
des
ne trouve pas. Et de toute façon, vailleurs mantrattes
d’ébéniste, puis un brevet de technicien pour etre dessinateur
je lais ce que je veux ». Mals non, la liberté ce n’est pas laire ce
point servis en permanence, On se
vie est aussi faite de vois des jeunes qui dement pout
Sent bourgeois. Mol, je ne veux eux pas
mporaine Manijeste t culture
ontraintes on s’ennuierait si on le climat avec des smarpnones a la main, ce n’est pas coherent. La
1a
ence n
industriel d’agencement : je dessi u’on lait. Le mot epicurien nais des cuisines, des DarS, ae salles de bain… de
qu’on veut, c’est ere responsabie
numérisation 1ait parue dCs ssive, au
m’enrichir. Jam vie marche beaucOuP nonT me valectricité
avalt pas.
l’implo-
dehors, je e soit
suis souven
armes de destruction
a été galvaudé, comme « simplici- té » d’ailleurs, ou autonomie
Vous n’êtes pas Taccor
itre que le betonnage de 1a
travalle e d’Avignon. Apr
suite page o
pour Dalader aller dane vall
maintenant, v dereCa comne ai trouvé une place dans un
ature. habite J Non.T’ai un petit adaptateur bran- natuC.
Continu ene avecD mars 2020
condulre, on
artout et un peu nulle ché sur aume o Quand av peux changer de ieu, Techarge Y e linge. je vie ?
bureau d’études en tant que dcssi
avez-vous tait ce cholx de
de gagner en autono-
laverie, Je ne me Je nai janmais ete materialiste. a mie, alors qu’on ne lait quetre nateur, mais je ny Suis reste qut SIx mo1s etre enterme entre
un grand espace exteret. vieux telepnone. qu’ en aPparlement, Jal fors sion de m entertc, d elecci sers pas du Irigo : hiver, 1 a ne decistoue vi me, je me sens claustrophobe. Ps du ingo 1 hiver, ça ne décision de vivre
0 pense
Tautomobile.
dependant a l’automobile.
quatre murs, assis a un bureau, Cetait complique. Je suis devenu
P5
je l’ai prise en 2011. Ten avais
jour chez les petits marre de payer des Choses qu ol Comment en étes-vous venu a s. J’essaie d’éviter les m’obligeait a payer. Mon salaire, Diogène et à Epicure?
gs les tologique mnaircs,
Set aen et Tete, je me tournis
la logistique, et pus Jal trvane
r la su
Des gens du voyage disent qu’lls ne
le fruit de ma sueur, ne me reve Ma ille a lait des etudes de nt
len
8randes surlaces au maximum. Et pour l’éclairage ?
rature, c’est elle qui me les a lat lire. J’aboie beaucoup moins lort
17 ans comme chautleur-livreur.
nait quasiment pas, il partait dans les charges. Alors que la, Je peux
que vous avez déjà ressenti de 1’hos- tilité ?
Donna t autres essalls,
Ce qui m’a valu deux hernies dis- cales, une cruralgie et de larthro- se, a lorce de porter des tonnes de carton et de sauter 200 fois par
Je nai pas le statut des gens du T’ai la batterie du camion et une mettre une partie de ce que Je que Diogène, à part peu-ere dans mon travail, mais J al adhere
2012 org et
deuxième batterie alimentée par gagne de cote, pour prendare ttois
voyageJsus us
leur philosophie, dans ce côte
ou quatre mois libres par an, loin
un petit panneau sotaire. En décembre, quand il ny apas beaucoup de soleil, je peux allu-
décroissant irugal, D
jour du camion.
2007 way, 0p vicw au journal
du travail et de Pole emplol. J al « il laut se contenter de Peu
impots, je dois mettre adres
Dans notre société de consomma-
beson de ces momentS d oisIvete,
de mon pere comme auressP
Votre aspiration a deveni euca
tion, quand on a tout, qu On e
de silence. Jy trouve une certane liberté de pensée, je peux prendre
or-
tale. A la cinquantai suer… EL J daction socia
spécialisé est liee a votre historeF
incapable de se limiter, tout e monde est blasé. Et on peine a Se eme
Donna
sonnelle ? Ily en a qu
n des ter-
le temps pour rélléchir, mürir des
coucher ou gies. Mais la
nnaisser mon par- ont dit que oul,
séteignent J
es bougies. Mais la idées. Jai de quoi bourlinguer construire une armature ends des vacanc
ier s essals 5, op. cll
2019.
aille,
el de la Co e courrier. Quanu plupart a pour rece auelque part, J Thive
CourS, et uencer. Mais je n’aurais Pas pa Eaire ce métier plus tot: a S0 an
solide. Nous vivons quand c une periode sommes les tem tion d’une plupart Sont des adulescents, qui ne tolè- Taut du temps pouf se construire
emment, ça a pu
du temns ie travaille tard sans que mon esprit soit encom
min-
la dispari- dlte La
bre.
and
in he
ne me gene
signez
ant
d’avoir peu de lumière quand je Vous signez des contrats a duree
ultes
Handbook,
i’étais encore un cheval lou. 1
encontrer les vol
des yborgs sde la n
rent pas la rustration. Nous une armature assez solide.
du ciel, que l’énergie est gratuite, net poste
que temps dans Sa co
P
(er
2021
LA DECROSSANCE PASI 1 ‘1o
rtc
mune, pour pouvo1r accompagner

n
uogsae
m
uonsana
AURE
030 uopaa
ap
e W
Interview
deraient avec « un animal symbio-
te». Pour l’un, la symbiose se lerait avec un papillon et on lui implante- rait des antennes, pour d’autres ce
Lecotarrte
Michel Foucault est-il une vade
On y trouve toujours la mëme idee
fixe, celle de la grande conu serait avec un poisson, un O1seau, sion « Tant les cyborgs que tes un crustacé, un amphibien… Et ces espèces compagnes combinent sous chimères humains-animaux aux des formes surprenantes humam et cellules reformatées par 1ingenie non-humain, organique et technoto- rie génétique pourraient modilier
pouvoir medical > (et plus précisément
a l’expertise « psychiatrique ou psycholo
suje En n’est tique vers surrea. leur 1as cet a meme s Sade,
Paris ne me prendraient pas au serneut.. čn trance gique »), qu’il considère comme arbitra re car « londe sur une conception de la
« Sij’écrivais aussi clairement que toi, les gens a
sexualite, et surtout des rapports de la adulte, qui est
il þaut avoir au moins 10 %d’incompréhensible »
entierement contestable ». I1 faut égale- ment raPpeler que cette position n etait